Partagez | 
 

 Duc Ceres Vinekeeper: Directeur des entrepôts de nourriture [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 2
Date d'inscription : 27/08/2017
Age : 21
Lun 28 Aoû - 0:53


Ceres Vinekeeper

“ Travaillons ensemble et devenons alliés, travaillez contre moi et je vous détruirais ”


Surnom : texte
Âge : 26 ans
Race et sexe : Terrestre Mâle
Origines : Earth Village
Métier : Responsable des entrepôts de Distributions
Niveau de vie : Duc
Famille / Clan : Les Vinekeeper sont une très ancienne famille, au fil du temps elle s'est divisé en deux branche la principale, responsable des entrepôts et la parallèle portant le nom de Grasskeeper qui aide à l'organisation et se spécialise pour la plupart dans les relations diplomatiques interraciales.
Ceres fait partie de la branche principale, sont père Son Bacchus Vinekkeeper bien que toujours en vie à été évincé de son rôle pour ne plus jamais être revu. Sa mère Flower Fruits quand à elle fut choisie pour fournir un héritier, d'origine bourgeoise c'est une femme plutôt triste qui reste enfermé dans son manoir pour s'occuper de ses enfants. Il ne faut bien sûr pas pas oublier Kuan Yield Vinekeeper et Miner Vinekeeper ses deux petites sœurs ainsi que les jumeaux Sol Tyche Vinekeeper(fille)  et Son Moksa Vinekeeper(garçon). Si les Kuan sert actuellement de conseillère à Ceres dans le business Familiale, Miner est plus un électron libre, quand aux jeunes jumeaux ils sont encore trop jeune pour faire quoi que ce soit.
Malgré les tentions qu'il y eut avec les Grasskeeper il essaye de garder de bonne relation avec cette branche de la famille bien que l'ancienne rivalité rende les relations avec certains de ses cousins tendue

Habite à : Il vit dans le manoir des Vinekeeper avec sa famille

Cutie mark : Une corne d'abondance entouré par des racines  


Talent : Céres possède un très bon odorat,  il lui permet de vérifier la qualité des produits juste en y passant à côté ou en les sentant, il peut également juste par l'odeur établir un estimation sur la durée de conservation des marchandises
Obtention de la Cutie Mark : La famille de Ceres Étant chargé de la distribution de nourriture il a toujours eu accès aux meilleurs aliments disponible, aiguisant son palais et son odorat, un jour alors qu'il se trouvait aux entrepôts, il remarqua une odeur bizarre se dégageant des produits à destination du chancelier, tout le monde autour de lui ne voyant rien d'anormal essaya de le convaincre que c'était son imagination. Il insista tout de même pour faire une revérification des stock, et après plusieurs minutes d'argumentation et un caprice, il fut décider qu'on enverrai une autre cargaison au chancelier. Mais il décida malgré ça de préparer lui même la commande en utilisant son flair pour sélectionner les produits. Le lendemain son père viens le féliciter et il obtient sa cutie mark confirmation de son talent olfactif.


Caractère



Ceres est un poney plutôt calme, élevé depuis son enfance pour hériter des entrepôts, il a acquis un grand sens des responsabilité et des relations diplomatiques. Il aime se tenir au courant tant de ce qu'il se passe à l'intérieur qu'a l'extérieur des frontières terrestre, nouant facilement pour cela  le dialogue avec les poneys chargés du transports de ses produits et ses nombreux employés, mais ne vous attendez tout de même pas à ce qu'il retienne votre nom, il a d'autre préoccupation plus importante.

Sérieux et perfectionniste il préfère vérifier lui-même les marchandises les plus importante pour s'assurer de la fiabilité des produit qu'il fournis, sa réputation en dépend.
Il apprécie de mettre le sabot à la pâte tant à l’intérieur de ses entrepôt qu'en visite chez ses fournisseurs, cela lui rappel ce pourquoi il travail et ce que certains doivent sacrifier pour lui permettre de l'obtenir. Conscient que son entreprise n'est là que par le travail des autres terrestre il leurs voue un grand respect et s’efforce de travailler au mieux avec eux, et privilégiera toujours sa race avant les autre.
Redoutable négociateur, il peut s'amadouer devant des cadeaux, certains appellent ça des pots-de-vins, Ceres ne voit pas cela de la même manière, pour lui il mérite ces cadeaux pour tout le travail qu'il fournis et se vexera si on lui en refuse. Narcissique Imbu de lui-même ne vous laissez pas avoir par son sourire de crocodile, il se pense meilleurs que vous, si il vous convoitez la même chose soyez sûr qu'il fera tout pour l'obtenir, il a le pouvoir, l'ambition nécessaire pour obtenir ce qu'il veux, en tout cas c'est ce qu'il pense.

Il aime sa famille et s'attriste de n'avoir pas vu sa mère sourire depuis des années, il adore ses 3 sœurs et son petit frère et profite de leurs compagnie dès que l'occasion se présente , il apprécie grandement l'aide que lui fournis Kuan mais aimerai qu'elle soit moins sérieuse, Pour Miner c'est l'inverse il aimerait la voir se responsabiliser un peu, mais il lui laisse sa liberté il n'est et ne sera jamais comme son père...c'est ce qu'il espère en tout cas. Avec les jumeaux Sol Tyche et Son Moksa c'est plus des moment des moments de jeux et de détente, il essaye de préserver leurs innocences mais en leurs fournissant la meilleur éducation possible.



Physique


Ceres est un étalon à la robe verte Turquoise, et aux crins roux, Ses yeux sont marron clairs avec quelques teintes de vert. Canon des terrestre, il possède tout ce que les autres races peuvent leurs envier, il est fort, endurant, le tout dans une carrure d'armoire à glace assez intimidante. Contrairement à ce que son physique pourrait laisser supposer, il est très agile et peut se faire très discret, surtout lors de la période  d'évaluation du personnel.
Il porte tout le temps sur lui les trois symboles traditionnel de sa famille, tout d'abord celui des terrestre autour cou, tout les membres de la famille Vinekeeper comme Grasskeeper ont le devoir de le porter.
Ensuite sur les épaules le symbole de sa famille deux arbre entouré d'une plante grimpante se rejoignant sur une grappe de raisin. Il le porte sur généralement sur ses épaules car il est celui qui doit supporter sa famille branche principale comme branche parallèle, seules les deux aînées de la branche principal et le directeur des entrepôts sont autorisés à le porter, pour  Ceres cela faisait d'une pierre deux coup.
Pour finir il portait fièrement sa Cutie Mark brodés sur tout ses vêtement, c'était la partie la plus personnel de sur toutes ses tenues, bien qu'également une tradition familiale, c'était son symbole, celui qui le représentait le mieux, bien que les ronces familiales ai pu s’immiscer jusqu'à elle,comme à pu lui rappeler son père à maintes occasions, il en restait très fier.
Contrairement à son père, il essaie de renouer des liens de respect et d'égalité avec la branche parallèle, dans cet optique, il porte souvent des bottines arborant les ronces des Vinekeeper et les herbes des Grasskeeper, ce n'est pas grand chose, mais certains de ses cousins ont su reconnaître cette attention, et au vu les relations qu’entretienne les deux familles c'est déjà un grand pas.


Possessions


-Il possèdes un complexe de plusieurs entrepôt
 -L'entrepôt Bleu : Où sont stocké les graines
 -L'entrepôt Rouge:  Où sont stocké les denrée périssable principalement les fruits et les Légumes
 -L'entrepôt Vert :  Où sont stocké les produits transformés, farine, pain, vin, etc...
 -L'entrepôt Or : Les produits qui y sont stocké son personnellement sélectionnes par Ceres, tous les produits qui y sont entreposé sont de la meilleur, qualité tout le monde peux avoir accès à son contenu si ils accepte d'en payer le prix.

Il possède également les manoir des Vinekeeper et celui des Grasskeeper, même s'il essaye de ne pas trop se mêler des affaires du dernier préférant en laissant la gestion à ses cousins.




Histoire




Chapitre I: L'enfance du fils Prodige


Tout commence avec un jeune noble héritier de la famille des Vinekeeper et son frère destiné à devenir un Grasskeeper par sa seconde naissance. Le premier fier et adoré de son père grandit en méprisant son jeune frère, le rabaissant à la moindre occasion. Quand il fut temps pour lui de donner un héritier, il alla vers la fille d'une bourgeoise dont tout deux jouaient à obtenir les faveurs. Mais le jeu était inéquitable, le Vinekeeper proposait fortune et titre tandis que le Grasskeeper pouvait à peine offrir le premier et ne pouvait qu'espérer le second. De cette union naquit Ceres, un fils qui lui succéderait éloignant un peu plus le Grasskeeper de la place qu'il convoitait. C'est dans ce contexte que grandit le nouvel héritier Vinekeeper, après sa naissance sa mère se désenchanta rapidement de son mariage comprenant qu'il n'avait jamais été une question d'amour mais de rivalité et d'héritage, pire encore, son époux devient rapidement violent, sûrement ses tendances dominatrice, et le Grasskeeper n'était pas forcément des plus agréables, pour concurrencer son frère, il se maria rapidement avec une autre ponette, et à la cérémonie des 3 ans du poulain il présenta ses deux fils.
À partir de là les choses s’accélèrent, si il avait été plutôt tranquille jusque là Ceres commença à découvrir ce que signifiait être pris à partie dans un concours de bites entre de frère. Il devient l'orgueil de son père qui le poussa toujours plus loin, et la violence qu'il réservait jusqu'alors à sa mère commença à le toucher également. Bien sûr il ne pouvait pas laisser de marque visible, en tant que noble et héritier il devait être vu constamment et cela aurait entaché leurs réputation, mais les mots était une arme bien plus puissante, si chaque réussite était célébré, ses échec si plus discrets était sévèrement punis, son insulte favorite était de le comparer à de la mauvaise herbe comme son oncle ou ses cousins, puis il le faisait recommencer jusqu'à ce qu'il réussisse, quitte à le priver de sommeil et de nourriture, lui n'en avait que faire après tout il avait des domestiques pour s'occuper de ce genre de tâches ingrate.
Heureusement pour lui, Ceres était un poulain doué, il apprenait rapidement et avait l'esprit vif, mais la haine pour son père commença à grandir, comment un poney pareil pouvait disposer d'autant de pouvoir, comment pouvait-il être si cruel...particulièrement avec sa mère. Les choses empirèrent quand il eut 9 ans avec la naissance de Kuan Yield, s'il ne s'était jamais vraiment intéressé à la rivalité entre son père et son oncle, il découvrit rapidement la raison de cette haine qu'ils avaient développés l'un pour l'autre. Si il était cruel avec sa mère et exigent avec lui, avec Kuan il était méprisant, dès sa naissance il refusa de la considérer comme une Vinekeeper, et bien que le nom traditionnel lui fut donné, il refusa de la considérer comme tel. Il lui fournis tout de même l'éducation convenable d'une héritière, après tout si son précieux fils venait à disparaître il faudrait assurer la succession et il n'avait aucune envie de laisser son entreprise à son frère ou ses neveux. C'est vers cette époque l’incompréhension et la simple colère devinrent de la haine, pas seulement contre son père mais également contre son oncle, ces poneys stupides qui avaient gâché des vies pour une rivalité stupide



Chapitre 2: Vinekeeper et Grasskeeper la leçon d'un père


-Ceres !

-Oui père qu'y a t-il ?

-Quel âge avez vous ?

-Je vais avoir 16 ans pourquoi, souhaitez vous m'offrir un présent particulier ?

-Cessez vos sornettes et venez avec moi ! Il est grand temps que vous en appreniez plus sur le rôle que vous allez devoir occuper. Considérez cela comme votre présent d'anniversaire

-Oooh! j'aurais tellement voulu des épices du Neighpon!

- J'y penserais...



********************
Salle des tableaux manoir Vinekeeper



-Que voyez vous Ceres ?

-Notre emblème familial, les arbres représentent les Vinekeeper et les herbes qui s'enroulent autour représente nos cousins...la branche parallèle...

-Ce sont des parasites fils, tous autant qu'ils sont, ils essayent de de s'approprier le fruit de notre travail nous rendant plus faible, c'est cela qui est représenté, c'est une vérité que mon père refusait d'admettre mais qui n'a fait que se confirmer avec la lignée de mon imbécile de frère

-Pourtant les lianes ont l'air bien plus vivante que ces arbres morts supposé nous représenter

-Êtes vous complètement abrutis au point que vous ne compreniez pas ce que je vous dise ! Ce sont des parasites, voyez comment elles essayent de s'approprier le fuit de notre travail, ce précieux fruit que nous avons développés. C'est de la mauvaise herbes c'est tout.  Il est temps que vous vous en rendiez compte et que vous traitiez vos sœurs comme tel. Elle ne resteront pas éternellement des Vinekeeper, bientôt leurs rang inférieur les rattraperont

-Qu'est-ce que Kuan et Miner ont avoir dans tout ça !

-Ce sont des Grasskeeper, elle n'en ont pas encore le titre mais en démontre déjà la faiblesse, je l'ai observé chez mon frère et ne peux que la retrouver chez elles

-Miner n'est qu'une pouliche elle a encore le temps de faire ses preuves, et Kuan est déjà très talentueuse pour son age, si vous vous intéressiez un minimum à elle vous le sauriez
-On croirait entendre votre mère, quand elle n'est pas en train de pleurnicher bien sûr
rire

-Vous êtes un poney cruel père, avec mère, avec moi et surtout avec mes sœurs. Kuan cherches constamment à vous satisfaire et malgré  vous daignez à peine la considérer, Miner sait à peine marcher que vous lui demandez déjà d'aller vous chercher la lune, quand à mère c'est à se demander si vous l'avez déjà aimé


-Ce ne sont pas là les préoccupations d'un Vinekeeper, c'est pour cela que nos branches s'élèveront toujours plus haut, nous sommes fort, malgré les mauvaises herbes qui nous entourent nous restons supérieur !

-Ce n'est pas ce que je vois, au contraire elles nous soutiennent pour que malgré notre faiblesse nous continuions à grandir, Nos arbres sont mort père, ce n'est pas de la force mais de la faiblesse d'ignorer les membres de notre famille...

-...

-...

-Il semble que vos tuteurs ai négligé votre éducation, ils ont fait de vous un faible, ne vous en faites pas fils, je ferais en sorte que vous deveniez un véritable Vinekeeper

-Je ne serais jamais comme vous, si c'est ce que vous entendez

-Imbécile! Je suis et je reste  le chef de cette famille de bon à rien ! Mes volontés sont des ordres pour cette famille

-Vous ne me contrôlerez jam...

-SILENCE! Que vous le vouliez ou non, vous deviendrez un véritable Vinekeeper Ceres, vous apprendrez le respect, à ME respecter!

-...Je vous tuerais

-Ahahahah !

-Ne prononcez pas ces paroles en vain Ceres... Je pourrais vous briser d'un claquement de sabot...

-....

-Et je peux encore plus rapidement éliminer vos encombrante sœurs ainsi que votre mère qui ne semble être bonne qu'à alimenter ces losers de Grasskeeper, alors si j'étais vous je la fermerai avant de devoir subir les conséquences de votre petite rébellion de pacotille

-Je vous hais...

-Je n'en ai que faire tant que vous accomplissez votre rôle fils, et il semble qu'il faille tout reprendre depuis le début...Quel gâchis Ceres, quel gâchis vous faites... Je vous avais amené ici pour que vous en appreniez plus sur votre héritage mais il semble que c'est moi qui ai reçu une leçon. Maintenant partez, je m'occuperais personnellement de votre éducation à partir de demain

-...

-Ceres !

- Au revoir père



Chapitre 3 : Tu appartiens à la famille


Ceres était majeur, après leurs altercation son père avait commencé à le traîner partout avec lui, particulièrement aux entrepôts. Il avait toujours apprécier de s'y rendre, cela faisait partie de son héritage et voir le complexe fonctionner l'avait toujours impressionné, mais devoir rester avec son père toute la journée était insupportable, la seule consolation si on pouvait parler ainsi était de voir qu'il était violent avec tout le mode et pas juste sa familles, il détestait tout le monde et tout le monde le détestait. Et puis si ce n'était que ça, il faisait d'énormes pertes préférant rejeter la faute sur l'incompétence de ses employer plutôt que reconnaître la sienne, ils était incompétents bien sûr, la plupart de ces incapables avaient payés grassement leurs places et n'avaient aucune expérience. Les livreurs étaient traités comme du bétails, son père ne se comportant pas mieux que ces prétentieuse licornes ou ces cervelles de moineaux de pégases avec les membres de sa propre nation. Devant tout ça le jeune héritier devait faire silence, les menaces de son père était toujours d'actualité et ses sœurs souffraient déjà bien assez, le pire était la répartition de nourriture,l'entrepôt or était gratuite pour la noblesse quelle que soit sa nation, cela n'allait pas du tout et ne faisait qu'augmenter les déficits.
C'est vers cette période que Ceres commença à remarquer qu'il était bien plus doués que toutes ces pattes cassés, derrière le dos de son père, il commença à réengager la discutions avec les employer de bas de chaînes et les agriculteurs. Après des années à avoir été nourri aux mets les plus fins et à traîner près de nourriture de qualité variable, il avait développé un très bon odorat,son père ne s'en rendait pas compte mais tout les produits n'étaient pas identique pour lui la quantité prévalait sur la qualité, ce n'était pas la vision de Ceres. Il se savait doué d'un don particulier, peut-être même un talent, il continua à entraîner ses naseaux, petit à petit il fut capable de distinguer un fruit mûr d'un pourri juste à l'odeur, bientôt il pu se contenter de passer entre les rangées d'aliment pour savoir si certains avaient étaient abîmés pendant le transport. Il garda tout de même profil bas vis à vis de son talent, si il venait à trop en dire qui sais comment son père réagirait, il l'enfermerait sûrement dans l'entrepôt or pour faire du tri toute la journée, et Ceres avait autre chose à faire, il devait se préparer à sa future fonction.
Un jour malgré ses réserves il fut confronté à une situation d'urgence qui le força à intervenir, les aliments destinés aux différents nobles et chef d'états étaient généralement les premiers sélectionnés, emballés dans des lots conséquents comparés à ceux destinés au peuples, le lot le plus important était à destination du chancelier, cela faisait des années que la communication avait été réduite aux formalités pourtant son père continuait à essayer d'obtenir ses faveurs, pour un poneys parlant autant de puissance et de noblesse son attitude était pitoyable. Ce jour là sûrement par paresse les fruit avaient était laissés dehors en pleins soleil en attente du livreur, attiré des odeurs nauséabondes, Ceres pris sur lui de vérifier personnellement la livraison. Ce qu'il vit faillit lui retourner le cœur, comment pouvait-on nourrir un poney avec ça ?! La plupart des aliments avaient tournés et les restants avaient commencé à être dévoré par les fourmis, il n'eut d'autre choix que de prévenir son père.
Le directeur Vinekeeper ne le crut, il avait vérifié les produits ce matin et ils n'avait rien d'anormal, Ceres insista tout de même pour une nouvelle vérification, se roulant par terre pour faire valoir son point de vue, Le duc finis par céder à son caprice et accepta une revérification de la commande.
Quand il fut temps de l'observa le chef de famille fut aussi choqué que son fils, mais hélas ne prit pas la peine d'agir correctement en conséquence, il ne remplaça que les produits abîmés par d'autre de qualité presque aussi médiocre, considérant que c'était suffisant.
Devant tant d'incompétence, Le terrestre turquoise ne put continuer d'ignorer la situation, il alla voir son père dans son bureau et insista pour se charger de la commande du chancelier, bien sûr celui-ci refusa malgré un nouveau caprices des plus violent, il avait autre chose à faire que de vérifier des commandes toute la journée.
Confronté à un mur d'indifférence, Ceres fut contraint de prendre l'initiative, d'abord il fit le tour des quatre entrepôts, guidé par son seul odorat, il récupéra les meilleurs produit et les plus aptes à la conservation, ensuite viens la partie la plus difficile, avant que le livreur n'arrive et sans que personne ne le voit il interverti la commande qu'il avait préparé avec celle du chancelier dont il se débarrassa, des poneys auraient pu tomber malade si ils avaient consommés son contenue.
La commande fut récupérer selon ses termes, il était assez content de lui, il avait beau faire partie d'une famille ducal mieux valait éviter d'empoisonner le leader des terrestre, mais il attendait avec impatience le retour du chancelier, c'était la première fois qu'il osait s'investir ainsi et il espérait que ce ne soit pas en vain.
Les nouvelles ne tardèrent pas à arriver, dès le lendemain son père viens le chercher, Ceres l'avait rarement vu ainsi, il semblait aussi excité qu'un poulain margé sa pitoyable tentative de cacher ses émotions.

-Ceres je doit vous parler

Ceres de son côté n'était pas dans un état si différent de son père
-De quoi s'agit-il père ?

-je viens de recevoir une missive du chancelier

-De bonne nouvelles je l'espères

-En effet, il a reçu notre livraison et l'a grandement apprécié, il semblerait que votre insistance ai été une bonne chose, vous semblez sur la bonne voie pour devenir un vrai Vinekeeper

À ce moment, les flancs de Ceres se mirent à s'illumine, et deux cornes d'abondance apparurent de chaque cotés. Devant ce spectacle, le le duc ne put retenir un sourire de fierté, c'était sûrement la première fois que le jeune viduc voyait une telle expression sur son visage, il ne savait pas quoi en penser. Bien sûr il haïssait toujours son père, mais le voir agir de cette façon, presque... normale avec lui le décontenançait, il gonfla le torse, il ressentait de la fierté, comme lorsqu'il n'était qu'un poulain encore ignorant de la rivalité entre son père et son oncle.

-Père regardez je viens de recevoir ma Cutie Mark !

-En effet fils, je suis très fière de vous, vous êtes désormais un vrai adulte, suivez votre destiné vous apprenez désormais aux Vinekeeper ne l'oubliez jamais
Cette phrase aurait pu être totalement innocente si elle n'avait pas été prononcé par ce poney, Ceres se figea et observa mieux sa mark, trop excité par sa nouvelle acquisition, il n'avait pas fait attention aux ronces qui entouraient la corne, ces ronces qu'il connaissait trop bien et qui était le symbole de sa famille. Par appartenir à la famille c'était ça que son père entendait, il n'était qu'une propriété des Vinekeeper, encore une fois il ne semblait pouvoir échapper à sa famille.

-Allons jeune Vinekeeper ne faites pas cette tête, c'est un moment de célébration, je suis sûr que cela fera également plaisir à votre mère et à vos sœurs. Vous appartenez à la famille !
Son père semblait plus heureux que jamais arborant un rictus sur son visage que le poney Turquoise n'avait pas l'habitude d'observer...un sourire. Il aurait pu en profiter, passer outre ces remarques d'appartenance, essayer de se lier avec son père qu'il redécouvrait sous un nouveau jour, mais il refusa. La haine accumulé depuis des années était trop forte, il accepta de gâcher l'apparition de sa marque de beauté par le dégoût qu'il avait pour le Vinekeeper, et sortis sans un mots le regard sombre, à la grande surprise de son père.

-Ceres une dernière chose, la prochaine fois essayez de ne pas gâcher de la nourriture elle pourrai être utilisé pour une autre commande Son père dit ça sur un ton jovial, il était évident qu'il ne lui en voulait pas vraiment, pour toute réponse une regard noir et le silence.


Chapitre 4: Coup d'état Interne


Ceres avait obtenue le respect de son père en même temps que sa Cutie Mark, il avait une place plus importante dans la gestion des entrepôts familiaux, et tout semblait aller pour le mieux, bien que toujours violent et désagréable, son père le Duc semblait s'être adoucit depuis quelques années.
Comme chaque années, les familles devaient se réunir pour son anniversaire, il appréciait l'occasion mais aurait voulu qu'il en soit de même pour ses sœurs, mais cela lui faisait plaisir de revoir ses cousins...Son oncle c'était une autre histoire, il apprécier le poneys a peu près autant qu'il appréciait son père. Ses sœurs l'avait mis en garde cette année, elles avaient eut vent qu'il préparait à nouveau un salle coup, ce n'était pas un nouveauté mais mieux valait se méfier... comme à chacune de ses visites.
Les Grasskeeper arrivèrent tôt dans l'après-midi, cela avait laissé le temps à Ceres de se promener dans les entrepôts, il appréciait le lieux malgré ses nombreux défaut, c'était l'occasion de discuter avec des poneys de moins haute stature et de se tenir au courant de la situation sur le territoire.
après de brèves salutation, il eut un petit moment pour discuter avec les jeunes de sa génération pendant que son père pavanait avec le chef des Grasskeeper et leurs pauvres épouses comme faisant office de publique désabusé. Ce fut un bon moment plutôt convivial, tandis que Ceres s'enquérait de des actualités de la branches parallèle, ceux-ci prenait des nouvelles sur son activité de directeur adjoint, le tout autour de parties de poker endiablés, et d'alcools plutôt fort. Miner était plutôt doué pour son jeune age et gagna la plupart des partie, , quand il fut l'heure de dîner ce fut ses cousins cette fois qui réitérèrent la menace sur les sombres projets de leur père, cela semblait plutôt sérieux mais aucun ne pu lui dire précisément de quoi il s'agissait précisément.
Il était finalement temps de dîner, les deux familles étaient attablés autour d'un gigantesque buffet, mais il fallait bien ça pour nourrir les deux familles, le jeune héritier en était plutôt fier, il avait personnellement sélectionné les aliments à l'entrepôt quelques jours plus tôt pour que ceux-ci soit parfaitement mature. L'entrée était composé d'une salade verte accompagné de grains de maïs, pourtant bien que rien dans l'odeur ne lui paraissait suspect il ne pouvait s'empêcher de la trouver étrange, il renifla discrètement son assiette, non rien de suspect... Pourtant en y regardant de plus près, il remarqua des petites tâches sur les feuilles, elles n'étaient pourtant pas présente quand il les avaient prises, par précaution il fit un signe discret a ses sœurs, Kuan a son tour observa avec plus d'attention les aliment et lui renvoya son signal. Il y avait définitivement quelque chose d'étrange, par précaution il ne mangea que quelques bouchés assez pour ne pas paraître suspect, il à ce moment là que son oncle faisait de même.
Après que les domestiques aient nettoyés les assiettes, il leurs fut servit un gratin courgettes, tomate et de champignon, encore une fois il ne remarqua rien de suspect, mis à part des taches brunâtres sur les aliments, mais son oncle mangeait encore trop légèrement pour le mettre en confiance, son père lui se gava comme un porc, il était le seul à vraiment manger, le reste de la tablée avec compris ce qu'il se tramait, même sa mère pourtant enceinte semblait se retenir de toucher au plat et regardait fébrilement son époux engloutir assiettes après assiettes. Quand viens le dessert, tout le monde avaient les yeux rivé sur le doyen des Vinekeeper, lui ne se doutait de rien, il engloutit le pudding aux fruit, finit par l'un de ses ennuyeux discours et parti se coucher. La plupart des poneys présent étaient assez perturbés, surtout Ceres il était à la fois déçut d'avoir gâché de la nourriture, mais surtout qu'elle n'ai eu aucun effet. Son oncle sortit également de table, puis ce fut au jeune heir de quitter la salle, déçut et un peu renfrogné il se dirigea vers ses appartements, mais un sentiment l'envahis, pas qu'il soutienne son père mais, la situation était trop suspecte pour qu'il l'ignore, au lieu de s’arrêter à ses appartements, il continua vers ceux de ses parents. La porte était entrouverte, inhabituel pour quelqu'un comme Son Bacchus, il prenait toujours soins de fermer la porte et nul n'avait accès à la pièce à part lui et sa mère. Sur le sol à à peine quelques mètre de la porte gisait son père, il était encore vivant mais très faible, il avait les extrémités et les lèvres bleu, le visage pâle, des flots de sueurs coulaient sur son visage, en se rapprochant Ceres remarqua qu'il respirait à peine. Quand Bacchus l'aperçut il eut un spasme comme s'il essayer instinctivement de lui couper l'accès à la pièce, mais il ne put sortir qu'un râle peu compréhensible. Le visage du jeune duc s'éclaira, et un sourire cruel se dessina sur son visage, il se rapprocha un peu plus, quel état pitoyable, qu'il ne manqua pas de faire remarquer, Bacchus le regardait terrifié, quel plaisir, le jeune Vinekeeper en avait des frissons

-Je vois que vous avez trouvé votre place père, au sol comme la vermine que vous êtes d'un mouvement de sabot il plaça le mastodonte qu'était son père sur le dos et mit son sabot sur son cœur, il pouvait sentir le muscle battre vigoureusement, le vieux duc essaya à nouveau de parler mais à nouveau rien de compréhensible ne sortis. Ceres appuya de son sabot sur le corps mourant de son père, il était dans un état second augmentant lentement la pression il se rapprocha du visage ducal
-Alors père, où son vos grand discours sur la noblesse de Vinekeeper ? Vous êtes là allongé sur le sol à la merci de votre fils il mit son second sabot sur la poitrine de son père en pleine détresse à ce stade là il était évident qu'il était à peine conscient.

-Ne vous en faites pas avec votre départ tout le monde sera plus heureux, je vais reprendre la gestion des entrepôt, je leur rendrai la grandeur que vous leurs avait volé toutes ces années il appuya violemment sur la poitrine et sentis un craquement, mais dans son élan meurtrier il n'y prêta pas la moindre attention,
-Je vais prendre soins de notre famille et je ferais en sorte que Kuan et Miner reçoivent l'attention et l'éducation qu'elles méritent, je rendrais le sourire à mère, et je ferais tout pour que l'enfant que porte mère ne connaisse jamais votre nom ! Il finis en enfonçant ses sabots dans la poitrine de son père, le corps inanimé cracha du sang avant de s'immobiliser totalement. Ceres se recula, tremblant, venait-il de...tuer son père.... Il devait sortir d'ici, il se sentait mal, il avait la nausée et commençait à voir trouble. Il se précipita dans ses appartements, et vomi dans un sceau avant de s’évanouir.

Il fut réveillé un peu plus tard par ses sœurs frappant à la porte lui annonçant la nouvelle qu'il avait provoqué, tout les soupçons étaient heureusement portés uniquement sur son oncle, lui était blanc comme neige, après s'être rapidement débarbouillé il retourna dans la chambre paternelle, elle lui semblait bien sombre, le cadavre était là où il l'avait laissé, il avait quelque chose de ridicule avec ses yeux grand ouvert, Ceres retenu un nouveau vomissement, c'était vraiment moche à voir, et le fait de savoir qu'il s'était défoulé un peu plus tôt sur lui ne rendait pas la tâche plus facile.

Mais ce n'était pas terminé, son père hors jeu, il était assurément la prochaine cible à éliminer, désormais il était le duc légitime mais surtout le propriétaire de toutes les possessions familiales, cela attirerai assurément les convoitises. Le corps fut nettoyé et emmené dans le cimetière familial dans les heures qui suivirent, tout les regards étaient tourné vers le chef des Grasskeeper, même si personne ne prononçait le mot empoisonnement, il était clair qu'après le repas, cela restait la solution la plus plausible aux yeux de tous, finalement Ceres annonça l'heure du coucher, commençant à assumer fragilement ses nouvelles fonctions.
Le Duc avait beau se retourner sous ses draps il ne trouvait pas le sommeil, chaque fois qu'il fermait les yeux, il se retrouvait dans la chambre de ses parents frappant violemment le cadavre de son père, que lui était-il passé par la tête, la rage accumulé depuis tant d'années ? La jouissance d'avoir enfin du pouvoir sur celui ayant dirigé sa vie ? Peut importe ce qui est fait est fait se disait-il pourtant il ne pouvait s'enlever se sentiment d'impureté, cette démonstration de violence soudaine était une part de lui, comme elle avait fait partie de don père...
Il se leva finalement préférant un promenade nocturne à la solitude de ses pensées, il erra un moment dans le manoir, hagard, laissant ses pas le guider. Il arriva finalement dans la salle des tableaux où il avait eut sa première altercation avec son paternel, cela lui semblait bien loin, il chercha un moment la haine qu'il avait éprouvé toute sa vie, mais il n'y avait plus rien....Il observa quelques instants l'armoirie familiale pui son regard se posa sur son flanc, les ronces qui entourait sa cutie mark étaient toujours présente, il ''appartenait'' toujours à la famille mais désormais il n'y avait plus personne au-dessus de lui pour le commander, il avait attendu ce moment depuis des années pourtant il n'avait aucune satisfaction à avoir achevé son but, qu'allait-il faire désormais, s'occuper de l'entreprise bien sûr, mais tuer son père avait été son but pendant si longtemps, maintenant tout cela lui paraissait futile, effrayant même. Il continua le long du corridor, observant un a un les portraits d'anciens leader des Vinekeeper, puis viens finalement celui de Son Bacchus, il regarda le portrait droit dans les yeux comme pour le défier une dernière fois avant de continuer son chemin jusqu'à la salle d'arme. Le poids de ses ancêtre était assez fort dans cette partie du manoir, tout lui rappelait sa famille, son rang, son devoir, et malgré avoir été préparer toute sa vie à cet héritage il ne se sentait pas prêt à l'assumer.
Un bruit de glace brisé interrompit soudain sa rêverie, il se retourna et toisa l'intrus, sans surprise il reconnut son oncle, il se doutait que celui-ci viendrai le chercher, lui aussi en quelque sortes attendait ce moment, il était temps de mettre fin aux querelles familiales, il était temps de décider qui prendrait le contrôle de la famille.


Chapitre 5 : Désormais c'est MOI qui dirige


Le combat s'était terminé sans surprise par la victoire du jeune heir de l'entreprise, après une nuit de combat acharné, il avait réussit à porter le coup létal, droit dans le cœur. Il avait tué à nouveau mais cette fois pour défendre sa vie et non pour prendre celle d'un autre, étrangement il se sentit bien mieux après ça. Le bruit d'épée avait finis par réveillé les serviteurs qui arrivèrent pour assister à sa victoire, quand le reste des familles furent présente, il leurs expliqua sa version de l'histoire, ''Après avoir empoisonné le Duc Son Bacchus, son oncle avait essayé de l'éliminer, sans succès'' il laissa de côté son implication personnelle dans la mort de l'ancien duc, personne n'avait besoin de savoir cela. Après une semaine frénétique à s'occuper de détails mortuaire, il se présenta à l'usine pour prendre ses nouvelles fonctions.
Réunissant les poneys désormais sous sa direction il prit une grande inspiration et commença son discours.
-Bonjours à tous !
Comme vous le savez peut-être, mon père le Duc Son Bacchus Vinekeeper à été lâchement assassiné Il y a une semaine, en tant qu'héritier légitime, je prends désormais le contrôle des entrepôts, pour toute réclamations adressez-vous à ma sœur Kuan Yield Vinekepper qui officiera désormais en tant que ma conseillère principal. Je comprends que beaucoup d'entre vous son affecté par ce changement mais je tiens à vous rassurer, je suis le nouveau directeur, si vous vous opposez à moi vous serez simplement renvoyé. Notre entreprise à subit pendant trop longtemps un manque de discipline évident auquel je compte remédier, tout d'abord, l'accès au contenu de l’entrepôt or devient payant, vous ne plus jouer de votre influence pour vous approprier son contenu. Ensuite au vue du laxisme que j'ai pu observer lors de mes nombreuses visites nous allons renforcer la surveillance, pour cela nous engagerons des poneys pour patrouiller jours et nuits, tout vol sera signaler et les responsables seront jugés en conséquence. De plus nos relations avec les agriculteurs terrestre se sont bien trop dégradé au fil du temps, je compte remédier à cela et la semaine à venir sera consacré pour moi à rencontrer tous nos fidèles fournisseurs pour que nous puissions créer un projet commun. Pour finir ma famille et moi-même seront désormais au commande de l'entreprise, Vinekeeper et Grasskeeper travaillant ensemble comme un tronc communs, je serais bien sûr à la tête mais sachez que vous leurs devrez le même respect qu'a moi et que même le membre les plus jeune de nos familles doit être considérer comme votre supérieur hiérarchique. Encore une fois si vous avez des question je vous renvoi à Kuan Yield qui se fera un plaisir de vous répondre


Le jeune directeur soupira
-Je penses que vous avez désormais compris que de grand changements sont à venir, une liste de complète sera affiché pour que tous puissent la lire, et je recevrait personnellement certains d'entre dans le cadre d'une restructuration du personnel. En attendant j’espère que nous pourrons faire de grandes choses ensemble .
Merci de votre attention vous pouvez retourner travailler


Ceres s'en voulait un peu d'avoir renvoyé toutes les réclamations vers sa sœur, il était prêt à se faire passer un savon pour cela mais peut-importe, il avait encore beaucoup de travail devant lui après tout il était désormais le chef des entrepôts comme de sa famille, mais bien qu'un peu anxieux il se sentait prêt pour cette tâche.


L'humain derrière le poney



Prénom / Pseudo : Vultear
Age : 21 ans
Localisation : Dans l'ombre
Goûts : le sucré est ma grande faiblesse
Passe-temps : dormir, écrire, manger, jouer aux jeux vidéos
Disponibilité pour le forum : régulière pendant la semaine et les we
Comment avez-vous découvert le forum ? Mon autre compte
Double compte ? Pyrope Storm
Des remarques ou suggestions ? Les nom sont soit inspirés de dieux grec/romain ou de personnages du livre ''La Pérégrination vers l'Ouest''
Tu as trouvé les 3 codes du règlement ?



Dernière édition par Ceres Vinekeeper le Jeu 14 Sep - 2:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 101
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 19
Localisation : Normandie

Feuille de personnage
Talent: Forgeron onirique
Rang: B
Faction: Canterlot
Lun 28 Aoû - 6:45

Re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon
Dragon
Messages : 492
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 26

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: A
Faction: Neutre
Lun 28 Aoû - 7:26

Bienvenue ^^ Cache ton or ! J'arrive ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Pegase spe 2 PU M + W
Pegase spe 2 PU M + W
Messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 30

Feuille de personnage
Talent: Storm Master
Rang: S
Faction: Cloudsdale
Mer 6 Sep - 14:52

Plop, où en est-on par ici? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase
Pégase
Messages : 1050
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Talent: Dressage d'oiseau
Rang: B
Faction: Cloudsdale
Mer 6 Sep - 15:28

Avant dernier chapitre ça arrives bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 240
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 30
Mar 12 Sep - 22:00

Hello, où en est la fiche? °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 27/08/2017
Age : 21
Jeu 14 Sep - 2:01

Je viens de finir ! merci pour la patience :) :fok:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 898
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Ven 15 Sep - 2:32

Bienvenue sur MLE, Ceres Vinekeeper,



L'attente en valait la chandelle : on voit bien que tu n'es pas allé avec le dos de la cuillère pour le background de ton personnage. Et à raison ! Un Duc méritait bien un gros traitement en profondeur.

Cela-dit, un tel travail a besoin d'être peaufiné pour qu'il puisse être exploité à son plein potentiel  grin

Nous allons y aller point par point pour t'aider au mieux

La famille :

Ce qui est les pieds d'argile de ton géant : la complexité des connections de ce "clan" (car là on parle surtout d'un ensemble de famille vivant ensemble).

L'ajout des "Grasskeeper" est une idée intéressante, comme les "Alfreds" des Gold : une sorte de groupe ou de famille très lié à celle des Vinekeeper. Mais son traitement rend le schmilblick trop complexe pour pas grand chose. Les luttes de pouvoir et d'influence sont visibles à cent mètres et ça se perd façon le Trône de fer... Tout en embrouillant un peu trop tout le reste et mettant à mal la cohérence.

On y reviendra plus bas, mais il faudra déjà mieux définir ça qu'une hydre à deux têtes comme celle présentée dans la fiche.

Contrôle des entrepôts :

Les entrepôts sont la propriété du Chancelier Puddinghead, tout comme les terres et les autres bâtiments et terres névralgiques des Terrestres d'Earth Village.

"Responsable des entrepôts" est plus approprié et fidèle à l'esprit de la fiche et du personnage. Aucun problème à ce que la plus haute noblesse en soit les régisseurs de ces précieuses infrastructures et c'est même logique.

Le talent :

Très bien trouvé ! Il fait penser à celui de Jean-Baptiste Grenouille du roman "le Parfum", en moins badass mais très approprié =). Ou à celui de Rémi dans Ratatouille.

Les manoirs :

Plusieurs propriétés, pourquoi pas. Mais attention à ne pas les multiplier, surtout pour des manoirs ! Il faut qu'il détermine quels bâtiments le Duc possède et ce qu'ils sont. On ne peut pas autoriser un paquet de très grandes maisons ou de petits châteaux, sachant qu'un manoir n'est pas une résidence d'été OKLM.

Car oui, un manoir est la résidence ou la demeure d'un seigneur, le siège d'un domaine territorial seigneuriale. C'est une sorte de mélange entre un château et une ferme.

Source -> Wikisarace

Donc, nous sommes d'accord que deux manoirs c'est déjà un peu beaucoup  sheepish

Caractère :

Rien à dire, sauf ça :

"Redoutable négociateur, il peut s'amadouer devant des cadeaux, certains appellent ça des pots-de-vins, Ceres ne voit pas cela de la même manière, pour lui il mérite ces cadeaux pour tout le travail qu'il fournis et se vexera si on lui en refuse."

Normalement, un redoutable négociateur ne se laisse pas amadouer par les cadeaux, ou alors la phrase est un peu mal formulée. De plus, surtout à cette époque, les cadeaux, appelés "présents", étaient offerts en échange d'une faveur ou de reconnaissance. Le fait que le Duc prend ça pour acquis veut dire qu'il est soit un peu naïf, soit très mal renseigné... Il faudra donc rectifier un peu se passage pour plus de cohérence avec le personnage.

"Narcissique Imbu de lui-même ne vous laissez pas avoir par son sourire de crocodile, il se pense meilleurs que vous, si il vous convoitez la même chose soyez sûr qu'il fera tout pour l'obtenir, il a le pouvoir, l'ambition nécessaire pour obtenir ce qu'il veux, en tout cas c'est ce qu'il pense."

La phrase est un peu mal construite : elle dit de ne pas se fier à son sourire carnassier, pour ensuite expliquer qu'il est parfaitement approprié. Il faudra revoir ça plus au propre et ce sera bon !

Histoire :

- Le début est assez compliqué et laborieux (cf ce qui a été soulevé plus haut). On se perd malheureusement assez vite même si on finit par comprendre au bout d'une relecture attentive. L'idée de deux frères d'une seule famille noble est bien, mais la combiner à ces alliances de famille presque "siamoises" est assez complexe à suivre et peux entraîner des soucis de cohérence.

- Un petit détail : "un concours de bites entre de frère."

Hm hm... Je n'ai rien contre les expressions fleuries, mais évitons ce genre là si possible même si ça a son sens ^^' La langue française a assez de mot et d'expression pour ça.

- Ce passage : "-Et je peux encore plus rapidement éliminer vos encombrante sœurs ainsi que votre mère qui ne semble être bonne qu'à alimenter ces losers de Grasskeeper, alors si j'étais vous je la fermerai avant de devoir subir les conséquences de votre petite rébellion de pacotille "

Le père annonce qu'il peut se débarrasser comme il le souhaite des membres de la famille qu'il considère comme nuisible, alors pourquoi il ne le fait pas ? Soit c'était une fanfaronnade et il se ridiculise, soit il est en effet capable mais il ne le fait pas parce que... ben parce que. Sans doute le fait-il pour mettre la pression sur son fils, mais il vient de donner une bonne raison d'être dénoncé comme un dangereux personnage bon pour la prison et l'exile : même en privé, un Noble évite ce genre de propos s'il tient à sa tête.

- La gestion déplorable des entrepôts :

Pour les Terrestres, la nourriture est aussi sacrée que la météo l'est pour les Pégases. Si la gestion des entrepôts - qui sont, rappelons-le, des infrastructures capitales - est aussi désastreuse que décrite dans l'histoire, nulle doute que le Chancelier Puddinghead serait venu en personne régler cette histoire et déchoir le Duc incapable. Bref, en des temps où même les Terrestres produisent de la nourriture en abondance, gâcher cette dernière est un véritable crime, pire encore de la part d'un Noble qui est sensé s'acquitter de la lourde responsabilité de son stockage et de de sa préservation. Rejeter la fautes sur les employés sera encore pire, inutile de faire un dessin là-dessus...

- Les assassinas :

Ils sont assez... incompréhensibles.

Pour le paternel :

1- Apparemment tous les mets étaient empoisonnés, qui a donc pris le risque de génocider une double famille entière ? Mystère. Le fait que tous les membres évitent la nourriture est également assez Deux Ex Machina, sans que cela ne surprenne le père qui peut voir des premiers plats encore intacts alors que lui est en train de finir le troisième.

2- Autant la mort de l'odieux paternel est logique dans son arrivé (mis à terre incapable de se défendre, mourant, le fils en profite pour l'achever de ses propres sabots et tenir sa promesse de le tuer lui même), autant la mort d'un personnage illustre comme un Duc est normalement suivit de près par une enquête.

Hors, il n'y a pas eu d'enquête et ça tombe bien parce que le fils aurait été rapidement inculpé (suspect idéal, présent sur les lieux du meurtre etc etc) et à raison ! Le parricide est un crime extrêmement grave, pire pour les Noble. Pire, ayant achevé lui même son père, une enquête un tant soit peu sérieuse verrait les cotes cassées en plus de l'empoisonnement avec la complicité de TOUTE la famille qui se doutait bien de ce qui se tramait...

Bref, cet assassina sonne comme la fin des deux familles et de Ceres qui serait rapidement inculpé et confondu.

- L'oncle parvient à rater l'assassinat de son neveu en essayant de le tuer lui même au lieu d'engager un assassin professionnel. Ceres parvient à se réveiller instantanément au son d'une épée dégainée (pourquoi pas s'il a le sommeil très léger), puis sort une épée de nulle part pour se battre encore à moitié endormi dans le noir... Il faut aussi savoir que quand on se réveille par surprise on est rarement en état de se battre à l'épée. De plus, Ceres est donc un bon bretteur... ce qui fait une sorte de double talent caché (ce qui est interdit), à moins que l'oncle soit vraiment mauvais.

Bref, le frère du Duc récemment assassiné tente d'assassiner lui même son neveu, ce qui déclencherait normalement une enquête et tout et tout...

Conclusion :

Même si on voit un réel effort et une ambiance bienvenue empruntée au Trône de fer, l'ensemble a besoin d'être un peu retravaillé pour plus de cohérence. N'oublies pas qu'au dessus du Duc se trouve le Chancelier. Ce dernier veille avec bienveillance sur tous les Terrestres et il se montrera intraitable au moindre bruit de complot ou d'assassinat.

N'hésites pas à te tourner vers nous si tu as besoin d'aide ou de conseils en plus. Nous serons ravis de t'aider  grin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase
Pégase
Messages : 1050
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 21
Localisation : France

Feuille de personnage
Talent: Dressage d'oiseau
Rang: B
Faction: Cloudsdale
Ven 15 Sep - 7:47

J'ai un peu rushé certains passage mais je vais modifier ça ce soir
Je rendrais ça moins  compliqué et/ou modifierais mais pour une explication sur le texte actuel

-il ne se débarrasse pas de ses autres enfants car il a besoin d'héritiers au cas où il viendrais à mourir

-tout le monde se doute que l'oncle ça tenter quelque chose et tous connaissent le talent de Cere avec la nourriture, le fait qu'il soit suspicieux à rendu tout les autres suspicieux à leurs tour.
Sauf le duc qui est trop orgueilleux pour y prêter attention

-pour finir l'oncle ne le tue pas dans son sommeil mais profite de sa balade nocturne te pour se débarrasser de lui


Enfin bref c'était les intentions mal exprimés du texte, je vais modifier tout ça pour le rendre plus cohérent et moins compliqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Duc Ceres Vinekeeper: Directeur des entrepôts de nourriture [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» Interview avec le directeur de l'INARA
» Convocation chez son directeur de maison à 18h
» Requête Au Nouveau Directeur
» Discours du Directeur et du Ministre le soir de la rentrée .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Hall des héros :: Fiches de personnage :: Création de perso-
Sauter vers: