Partagez | 
 

 FATE EXP : Episode 0 [Balthazar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dragon
Dragon
Messages : 372
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27
Mer 1 Nov - 15:04

Une journée banal au château se terminait pour le Haut Mage d'Helgenim. Il ne se passait pas grand chose sur le plan magique ces derniers temps, c'était surtout à la cour où se passait toutes les trames du moment. Problèmes d’héritages et d'héritiers, bâtards sortant de l'ombre sous la houlette de courtisanes arrivistes, étrangers ayant des vues sur les ressources et les terres du royaume...

Mais sur le plan magique, à part gérer un étudient turbulent ou déconcentré, la journée portait l'essence de la précédente. Toutes les journées gardaient les fragrances des précédentes et cela faisait bien longtemps qu'il n'avait guère eu d'aventures. Et comme tout les soirs, le Haut Mage n'avait pas du tout utilisé ses pouvoirs de la journée. Comme tout les jours, il prit place dans sa couche, dans l'une des plus belle chambres du château, souffla sa bougie, et s'endormit.

Lorsqu'il se réveilla le lendemain, tout était sombre. Le château était plongé dans les ténèbres. Toutes les fenêtres, meurtrières et issues étaient envahis de ronces et branches noires, noueuses, avec des épines longues comme les doigts. Les plantes nuisibles obstruaient massivement tout ce qui était possible. Baltazar tomba rapidement sur les gardes de nuit qui étaient postés au château, et rapidement tout le monde se regroupa dans la chambre du Roi. Préparant une barricade de fortune, le chef de la garde désigna le Haut Mage et trois gaillards solides en armure de plate, portant chacun une épée à deux mains.


"Bon, Messire Archibald, prenez mes trois meilleurs gars, et cherchez moi une solution. Moi et trois gars, on reste ici pour protéger le couple Royal. Vous vous organisez comme vous le souhaitez, vous faites ce que vous voulez des malandrins que vous trouverez, bref, vous avez cartes blanches."

Note:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 416
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 15
Localisation : Vichy

Feuille de personnage
Talent: Pyromancie
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 1 Nov - 17:38

Encore une journée barbante sans aucune affaire intéressante à traiter. Uniquement des intrigues fatigantes de la Cour à écouter et quelques parchemins à ranger. Ah et aussi ce fichu apprenti qui traînais dans mes pattes à gérer.
C'est donc avec une profonde frustration que je me coucha à nouveau ce soir, n'ayant comme d'habitude pas pu faire la moindre action pouvant ne serait-ce que libérer une infime portion de la magie qui brûlait en moi, et que je devais -malgré moi- contenir.

Il faut dire que la vie de Haut Mage Pyromantique n'est pas si simple qu'il n'y paraît. Enfin.. si, dans le sens où je suis assez connu et que mon salaire et très appréciable, mais non car je m'ennui comme un rat mort à force de ne rien faire d'un minimum palpitant.

Mais passons. Cette nuit fut au début plutôt tranquille. Je dormis plutôt bien, et j'arriva même à faire un rêve pas trop désagréable. Jusqu'à ce qu'une étrange sensation ne parcourt mon corps, me tirant directement de mon sommeil.
Intrigué par un tel phénomène, j'ouvris les yeux, je vis.. non en fait je ne vis rien. Pas la moindre lumière n'émanait ni de ma chambre, ni de l'extérieur, ce qui était très surprenant étant donné que la Lune était particulièrement brillante durant cette période de l'année.

Je me leva donc de mon lit, puis fit apparaître dans la paume de ma main une petite boule de feu très lumineuse, qui éclaira tout la pièce.

C'est alors que je vis la source de ce mystère : de grandes ronces noires comme de l'encre obstruait chaque fenêtre, bloquant ainsi tout accès à la lumière. Je voulu sortir dans les couloirs pour voir jusqu'où s'étendait cet étrange phénomène, mais la porte aussi était bloquée par ces plantes inconnues.
Meh, qu'importe. Je lança la boule qui me servait de lumière sur cette chose, et c'est dans une belle explosion qu'elle disparu. Avec la porte, certes, mais ce n'était qu'un détail.

Sortant ensuite dans l'Aile Est du Château, prenant tout de même soin de mettre mon manteau, je constata que toute la structure subissait cette invasion inexpliquée, rendant la situation d'autant plus étrange. Au bout d'un moment, es gardes royaux m'interpellèrent et m'amenèrent avec je ne savais trop où, sans vraiment d'explications. Qu'elle ne fut alors pas ma surprise lorsque je découvris que notre destination était en fait la chambre personnelle du Roi, remplie de monde.
Non pas que j'étais étonné par l'importance du lieu dans lequel je me trouvais, mais parce que j'étais sidéré par la stupidité de ce choix.

« Il n'aurait pas mieux fallut se regrouper dans la Salle du Trône ? Elle est je ne sait combien de fois plus grande et mieux protéger que cette pièce, en plus de donner sur tous les accès importants, lâchais-je sur un ton pour le moins désagréable.
- Silence Archibald ! La situation est grave, et nous n'avons clairement pas le temps d'entendre vos remarques désobligeantes !
- Oh la ferme Markus, c'est pas parce que vous êtes Chevalier que je vais me retenir de vous frapper.
- Du calme tout le monde, du calme. Ce n'est pas le moment pour ces enfantillages. »


Tout le monde se tue à la demande du Roi, avant que le Capitaine de la Garde Royale ne s'adresse directement à moi avec ces directives :

« Bon, Messire Archibald, prenez mes trois meilleurs gars, et cherchez moi une solution. Moi et trois gars, on reste ici pour protéger le couple Royal. Vous vous organisez comme vous le souhaitez, vous faites ce que vous voulez des malandrins que vous trouverez, bref, vous avez cartes blanches.
- L'autre attardé vient avec moi ?
- Markus a maintes fois fait ses preuves, et il est plus qu'apte à mener avec vous ce genre de mission.
- C'est le « avec vous » qui me dérange. »


Le regard noir que le Capitaine me lança me fit comprendre que je commençais à lui taper sérieusement sur le système, et je n'ajouta rien.
Tout de suite après, je fis signe aux hommes qui allaient me suivre de venir avec moi, dans le but de mettre en lumière cette situation.

« Où-est-ce qu'on va alors ? Me demanda l'un des gardes en sortant de la pièce.
- Salle du Trône.
- Et c'est tout ?
- Maintenant que vous le dîtes non. Prenez des torches et allumer celles qu'on trouve sur notre chemin, histoire qu'on soit un peu moins dans le noir.
- Et comment on les allumes ces torches ? Lança Markus sur un ton narquois.
- Par magie.
- Très drôle Archibald, très drôle.
- Ah mais c'était pas une blague espèce d'abruti. »


Et à mes mots, je claqua des doigts pour embraser quelques bâtons situés proches de nous, nous donnant un peu d'éclairage, et le silence de Markus.

Nous continuâmes donc à marcher dans les longs couloirs, les éclairant peu à peu, avant de finalement tomber sur la porte qui menait à notre destination. Porte qui était également recouverte de ses ronces, cette fois-ci bien plus massive que celles rencontrées jusqu'à présent, devant faire environs dans les 50cm d'envergure.

« Et on fait quoi maintenant ?
- Eh bien ça me semble évident : on fait tout péter.
- Non Archibald, non. On ne défonce pas les portes du Château comme ça.
- Vous avez une meilleure idée peut-être ?
- Oui, les brûler, et ce SANS abîmer tout ce qui se trouve autours.
- Bien, bien, si vous voulez. Par contre je vous prévient : si ça loupe, on le fait à MA manière.
- C'est ce qu'on verra. »


Je mis donc -non sans une certaine réticence- à faire naître dans ma paume une gerbe de flamme, que je lança de manière continue sur les ronces, faisant attention, comme imposé, à ne faire aucun autre dégât.

As you wish :
 


Dernière édition par Ash Trail le Dim 5 Nov - 21:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mer 1 Nov - 17:38

Le membre 'Ash Trail' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Dragon
Dragon
Messages : 372
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27
Mer 1 Nov - 20:32

Les flammes frappèrent les ronces dans une avalanche d'effet pyrotechnique, mais ce fut à peu près tout. Aucune fumée ne se dégagea, les ronces n'avaient aucune marque, et n'avaient à vrai dire pas bouger d'un poil. Pour qu'il y ait une résistance pareille, les plantes devaient être une émanation magique d'une créature légendaire voir un dieu.

Les ronces ne bougeront pas en tout cas, il faudrait quelque chose de tout aussi puissant si les protagonistes voulaient ouvrir une issue... Sans être sûr de savoir si ça repoussait ou pas à la destruction vu la nature de cette flore. Fort heureusement pour eux, les branches parsemées d'épines ne semblaient pas vouloir contre-attaquer.

C'est à ce moment là que Baltazar pu entendre une douce voix à l'accent féminin :


"Non Max, ton jouet ne peut pas être apporté ici... Tu devras te débrouiller avec le minimum. Mais je sais que tu peux y arriver. Ils sont faibles. Idiot. Ce ne sont que de la viande. Va, cherche les... et écrase les..."

Les gardes ne semblaient pas entendre cette voix.

Notes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 416
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 15
Localisation : Vichy

Feuille de personnage
Talent: Pyromancie
Rang: A
Faction: Canterlot
Jeu 2 Nov - 14:52

Le puissant jet de flamme qui s'échappait de mes mains frappait de plein fouet les plantes vivaces qui bloquaient l'accès à la Salle du Trône. Je resta ainsi à tenter de consumer ces étranges envahisseurs pendant une bonne minute, cependant en vain. Lorsque je stoppa en effet la gerbe de feu, les ronces ne semblaient pas avoir subit la moindre brûlure.
Devant un tel résultat, je resta interdit, tant il était impensable.

« Alors, vous la libérer cette porte oui ou non ? Me lança le Chevalier impatient.
- Elle ne brûlent pas, murmurais-je.
- De quoi ?
- Elle ne brûlent pas.
- C'est à dire Archibald ?
- C'est à dire qu'elles ne brûlent pas ! Vous êtes sourd ou merde !? »
Lui hurlais-je violemment.

Tous se turent pendant un moment, ne comprenant pas comment de simples plantes pouvaient résister à des flammes magiques.

« Eh bien, si vous n'êtes pas capables de nous débarrasser de cette vermine, c'est que votre fameuse « puissance » n'est pas aussi fameuse que vous ne le prétendez, me nargua Markus.
- En fait vous prenez le problème dans le mauvais sens, sombre demeuré que vous êtes. Ce qui est surprenant ce n'est pas que ma Magie ne soit pas capable de détruire ces ronces, mais que ces ronces résistent à ma Magie ! »


Voyant que les gardes ne voyez pas où je voulais en venir, je leur expliqua après m'être coller la main au visage ce que ma phrase signifiait :

« Ça veut dire que ces putains de végétaux sont d'une résistance absolument hors du commun, au point de résister à une attaque extrêmement puissante !
- Ooooooooooooooh, firent-ils en choeur.
- Bon, vous avez gagné : vous pouvez faire exploser la porte.
- Non.
- Comment ça "Non" ? Mais enfin vous me les avez briser il y a à peine une minute pour tout faire sauter, et maintenant que vous le pouvez vous refusez !?
- Ça ne servirait à rien. Si mon feu ne leur inflige même pas la moindre égratignure, je suis à peine sûr que mes autres capacités en fassent plus. Il y aurait bien un moyen de s'en débarrasser, mais...
- Mais..?
- Mais cela me demanderait une puissance tel que je pense n'avoir qu'une infime chance de pouvoir fournir, et cela risque d'arracher non pas la porte, mais de défoncer pan de mur entier. Et de toute façon, vous vous souvenez avoir vu l'une de ses plantes la veille ?
- Je.. euh non, mais quel est le rap-
- Elles semblent pourtant recouvrir aujourd'hui tout le Château, ce qui veut dire qu'elle ont une vitesse de croissance absolument phénoménal. Par conséquent, il y a de forte chance que, si par miracle, nous arrivions effectivement à en détruire quelques unes contre de très lourdes conséquences, elles puissent repousser presque instantanément. »


Mon explication semblaient convaincre les trois soldats qui me suivaient, ce qui me rassura, car je n'aurai pas à tout leur ré-expliquer dans les moindre détails.

Je m'apprêta donc à faire demi-tour afin de chercher une autre issu, lorsque soudain, une voix résonna dans mon esprit. Au début, je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait, puis, en faisant plus attention, je parvint à percevoir quelques phrases, prononcées par une voix semblant féminine :

"Non Max, ton jouet ne peut pas être apporté ici... Tu devras te débrouiller avec le minimum. Mais je sais que tu peux y arriver. Ils sont faibles. Idiot. Ce ne sont que de la viande. Va, cherche les... et écrase les..."

Surpris et décontenancé, je demanda :

« Vous avez entendu ça ? »

Il me suffit juste de regarder le visage intrigué des gardes pour avoir tout de suite ma réponse.

« Quelque chose ne va pas Archibald ?
- Il y avait une voix de femme...
- Une voix ? Mais nous n'avons rien entendu.
- Justement, c'est ça qui est étrange.
- Vous pensez que quelqu'un vous a contacté par télépathie ?
- Non.. non, j'avais l'impression d'entendre un bout de conversation.. d'une étrange conversation.
- Et... Qu'est ce que ça disait ? »


Je leur expliqua donc que je supposais que c'était une mère qui refusait un jouet à son enfant. Jouet qui devait être un objet très puissant, puisque apparemment l'enfant avait pour but d'écraser des individus avec le moins de ressources possibles. Individus considérés comme extrêmement faibles.
D'après cette analyse, il devait donc s'agir d'une discussion entre deux entités supérieurs d'origine inconnue, ce qui était loin d'être rassurant.

« Il ne faut pas traîner ici, fis-je précipitamment.
- Mais.. et la Salle du Trône ?
- Je vous avez bien dit qu'elle donnait à tous les accès important, non ? Il se trouve que l'un d'entre eux n'est autre que le Bureau Royal.
- Et donc ? Comment on y accède ?
- Par cette porte qui se trouve au fond de ce couloir, »
dis-je en pointant du doigt la direction.

Nous nous dirigeâmes donc avec hâte vers la petite pièce, dont, heureusement pour nous, la porte n'était pas bloquée. Une fois à l'intérieur, nous pûmes admirer les très jolies meubles et décorations qui égayaient la salle servant d'officine, de cabinet et d'archive. À notre droite se trouvait une autre porte menant également à notre objectif, mais elle aussi recouverte par ces ronces.

« Très bien, et maintenant on fait quoi ?
- Markus, vous vous souvenez de ce que j'avais dit, n'est-ce pas ?
- Que ces plantes étaient indestructibles ?
- Avant.
- Que vous n'étiez pas assez puissant pour les détruire ?
- Encore avant.
- Que si ça marchait pas on la faisait à votre manière ?
- Exact.
- Mais enfin Archibald, vous venez à l'instant de me faire répéter qu'on ne pouvait rien faire contre ces choses !
- Qui a dit qu'elles étaient ma cible ?
- Archibald ne me dîtes pas que- 
- Reculez.
- Non mais- BALTHAZAR ARCHIBALD, JE VOUS INTERDIT DE TENTER QUOI QUE CE SOIT QUI PUISSE CORNER NE SERAIT-CE QU'UNE SEULE PAGE DES OUVRAGES QUI SE TROUVENT ICI !!!
- Je vous aurez prévenu... »


Et alors que l'insupportable Chevalier continuait à me crier dessus, je chargea entre mes paumes une puissante charge de concentré pyromantique, que projeta violemment sur le mur vierge de toute plante séparant le Bureau Royal de la Salle du Trône.

Et.. Kaboum :
 


Dernière édition par Ash Trail le Dim 5 Nov - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 2 Nov - 14:52

Le membre 'Ash Trail' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Dragon
Dragon
Messages : 372
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27
Ven 3 Nov - 16:36

Résultat:
 

Baltazar concentra son pouvoir sur le mur de pierre pour le détruire avec ses pouvoirs magiques. Il dût pousser, encore et encore et enfin, il détruisit un tout petit morceau du mur. Mais dans l'opération, un retour de flamme magique, à moins que ce ne soit un ricochet, désintégra proprement la main de Markus alors qu'il était encore en train de hurler, pointant du doigt vers le Haut Mage. Il y eut un silence de mort, tout le monde restant sur place, y compris la victime qui resta debout, immobile, quelques secondes avant de chanceler et de tomber sur les genoux dans un fracas rendu possible par son armure et son hurlement. Si ce n'était pas fait, à présent, tout le château connait la position de Baltazar.

Les trois gardes restant observèrent avec horreur le Haut Mage, et celui ci put voir la perte de confiance total venant de leur part. Ils secouèrent leur tête et quittèrent aussitôt les lieux, abandonnant le Haut Mage sur place et se dispersèrent dans le château. Mais rapidement, un autre problème arriva rapidement : des bruits de pas venant d'une très large créature se firent entendre et rapidement, dans un mince rayon de lumière, Baltazar put apercevoir la créature :


Créature:
 

On dirait un homme atrocement brûlé ou mutilé. Il était bossu, calleux et cabossé de partout. Certaines parties de son corps semblaient être des os sortant de la peau par endroit, proprement, comme si son corps était adapté. Il était habillé de guenilles d'une autre civilisation et portait une immense masse tout aussi grand que lui... d'un seul bras. Il se déplaçait dans une sorte de boitillement et de déhanchement bizarre, mais cela ne semblait pas lui causer de problèmes de mobilité. Ce qui pourrait être ses yeux se posèrent sur le Haut Mage et un gargouillement joyeux s'échappa de sa bouche qui ne pouvait se fermer.

Notes:
 

La créature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 416
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 15
Localisation : Vichy

Feuille de personnage
Talent: Pyromancie
Rang: A
Faction: Canterlot
Ven 3 Nov - 22:12

Le projectile explosa contre le mur avec une forte puissance. Toute la salle trembla sous les vibrations de l'impact, alors que des flammes jaillissaient à quelques endroits, brûlant certains livres qui avaient le malheur de se trouver sur leur trajectoire.
Cependant, lorsque le nuage de fumée généré se dissipa, il n'y avait qu'à peine une toute petite brèche dans la paroi, à peine suffisante pour pouvoir faire quoi que ce soit avec.

« RaaaaAAHHHH !!! Pourquoi tout dans ce putain de Château doit être aussi résistant !? » criais-je énervé par mon deuxième échec.

Je me retourna donc directement pour empêcher d'avance Markus de faire le moindre commentaire, mais mon visage se figea lorsque je vis que, à la place du doigt accusateur qu'il tendait il y a quelques instants, se trouvaient un cercle de chair calciné.

Un silence plana pendant quelques secondes dans la pièce, avant que le Chevalier ne pousse un immense cri de douleur qui résonna dans tous le château. Ne pouvant supporter cette horrible sensation, il s'effondra violemment au sol, gémissant, souffrant atrocement.

Je vous avais dit de vous reculer, lui dis-je avec une voix qui trahissait légèrement mon regret.
- ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE ARCHIBALD !!! AAAARRG !!!! VOUS M'AVEZ MUTILE !!!!
- C'est ce qui arrive lorsqu'on désobéit aux ordres.
- MAIS VOUS ÊTES MALADE !!! VOUS IMAGINEZ SI VOUS AVIEZ TOUCHE MA TÊTE !!!??
- Au moins aurai-je définitivement fermé votre clapet.
- Vous allez me le pay- GAA-AAARG !!!! »


Malgré l'air neutre et indifférent que j'essayais de présenter, je culpabiliser en réalité énormément. Markus n'avait pas tort lorsqu'il disait que j'aurai pu le tuer, et cette simple pensée me fit amèrement regretter mon acte. Mais je ne pouvais pas laisser cet événement remettre en cause mes émotions. C'est pour ça que je tentais de rejeter la faute sur lui, et de faire mine que ce n'était rien d'important.

« Bien, vous, fis-je en désignant un garde, amenez cet homme dans la Chambre du Roi. L'Infirmière devrait s'y trouver.
- B..Bien Monsieur. »


Je me concentra donc à nouveau sur le faible dégât que j'avais au mur, tentant de voir comment je pourrai l'agrandir. Cependant, j'entendis plusieurs bruits de pas derrière moi, ce qui m'intrigua. Je me retourna donc à nouveau, pour voir cette fois-ci les autres gardes partirent ensemble avec le Chevalier.

« Hey, qu'est-ce que vous faites ?
- Heu.. nous.. nous accompagnons Sir Markus. C'est qu'il est assez lourd avec son armure, et puis il faut aussi quelqu'un pour éclairer les couloirs, et-
- Deux hommes sont largement suffisant pour le transporter, et les couloirs sont déjà éclairé par les torches que nous avons rallumés.
- Oui, mais c'est que.. heum... on.. Désolé.
- Qu'est-ce que vous- »


Mais je n'eus pas le temps de terminer ma phrase que tous les gardes se carapatèrent en vitesse avec le corps souffrant du blessé, me laissant ainsi seul dans la pièce.

« HEY, REVENEZ ICI TOUT DE SUITE, C'EST UN ORDRE !!! »

Mais rien à faire, ils étaient déjà partis. Sûrement apeuré par ce que j'avais accidentellement fait à Markus. Bon sang quelle journée d'merde.

Déjà fatigué par les événements, je m'assis contre le mur à peine abîmer, souffla un grand coup, et tenta de me reposer un peu. Je resta ainsi durant quelques minutes, avant qu'un étrange bruit de pas ne parvienne à mes oreilles, me sortant de ma réflexion. Je pensais que c'était les gardes qui revenaient, mais.. les pas étaient bien trop lourds, comme appartenant à une bête massive. Et surtout, ils ne venaient pas du couloir, mais de derrière moi. Soit..

« De la Salle du Trône. »

Me remettant immédiatement debout, je vis quelque chose dans la parois qui me surpris : de la fente que j'avais réussi à créer, venait de la lumière. Pourtant, excepté dans les zones que nous avions visitées, aucune pièce n'étaient allumées. Je regarda donc par la brèche, et ce que je vis me fit reculer d'un pas.

Un monstre, à l'apparence humanoïde, à la peau presque indescriptible et à l'allure de mort vivant,se déplaçant lugubrement avec une immense masse tenu d'une seule main, se dirigeais vers moi. Et, lorsqu'il m'aperçu, poussa un gargouillement sinistre venu d'outre-tombe.
Une chose était sûr, ce truc n'était pas humain. Où en tout cas ne l'était plus.

Continuant sa marche macabre, il finit par se trouver face au mur qui nous séparait tous les deux. Je pensais qu'il allait s'arrêter et rester planté là, dans l'incapacité de franchir cette limite. Mais lui, il brandit sa masse, et, d'un seul coup, éclata en plusieurs morceau la cloison de pierre.

« Mais connard tu m'as volé mon Mur ! »

Il ne sembla pourtant pas réagir à ma phrase, me fixant avec ses yeux blancs, son regard morbide me toisant.

« Bon, je suppose que ça sert à rien de taper la discute avec toi. »

M'éloignant de quelques pas, tendant ma main devant moi, je saisis par magie plusieurs livres et morceaux d'étagères défoncées par le coup de cette chose, les faisant tourbillonner devant ma paume.

« Je sais pas ce que t'es ni d'où tu viens, mais vu ta gueule, tu fais certainement pas partit des gentils. »

Je concentra peu à peu ma Magie dans les objets que je faisait léviter devant moi, préparant mon attaque...

« J'espère que t'es content. À cause de toi et des bouquins que je vais utiliser pour copieusement te poutrer, Markus va encore avoir une raison de m'engueuler. »

Et d'un coup, j'embrasa tout ce que je saisissait, avant de tout envoyer violemment s'écraser sur le monstre.

Lai-ssez - brû-ler, les petits papiers :
 


Dernière édition par Ash Trail le Ven 3 Nov - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Ven 3 Nov - 22:12

Le membre 'Ash Trail' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Dragon
Dragon
Messages : 372
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27
Ven 3 Nov - 22:36

La créature se défend de l'attaque.
Je double poste à la suite en prenant en compte le résultat.
La créature utilise la Prouesse "Tenace" qui lui permet d'utiliser l'approche "Puissance" une fois par rencontre si ce n'est pas pertinent (ici, dans ce cas, il faudrait utiliser "Rapide").
Elle utilise aussi l'Aspect "Aucune souffrance ne vaut celle de mon enfance".

Défense:
 


Dernière édition par Dark Tongue le Ven 3 Nov - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Ven 3 Nov - 22:36

Le membre 'Dark Tongue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Dragon
Dragon
Messages : 372
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27
Ven 3 Nov - 23:04

Résultat:
 

La créature démente reçu les flammes titanesques sur le coin de la figure et à la grande stupéfaction du Haut Mage, il tenta de résister sans hurler de douleur ni rien. Visiblement, en plus d'être particulièrement tenace, le monstre semblait se moquer complètement de la douleur que pouvait provoquer une chaleur et une magie aussi puissante que celle du praticien. Il avança, petit à petit, pas lourd après pas lourd, sans lâcher sa masse. Au final, alors que les flammes arrêtaient d'incendier l'adversaire et que celui ci fumait intensément en respirant avec difficulté, il n'y avait aucune blessure infligée à son corps, à part peut être sa chair légèrement roussie et une certaine fatigue.

Il profita de la stupeur du magicien pour le charger et tenter de le frapper avec la masse, une charge puissante et bestiale sans aucun doute, mais sans un cri gutural ou autre émanation de virilité. Il se contentait de porter une estocade vertical, certainement pour essayer d'enfoncer la tête de Baltazar dans son tronc ou pour lui démettre une épaule... Difficile à dire.


Attaque de la Créature:
 

Notes:
 

La Créature:
 


Dernière édition par Dark Tongue le Ven 3 Nov - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Ven 3 Nov - 23:04

Le membre 'Dark Tongue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 416
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 15
Localisation : Vichy

Feuille de personnage
Talent: Pyromancie
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 5 Nov - 16:51

Défense face à l'Attaque de la Créature :
Approche Utilisée : Puissante (+2)
Aspect Utilisé : Haut Mage Pyromantique (+2)

Utilisation de la Prouesse Brasier (+2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Dim 5 Nov - 16:51

Le membre 'Ash Trail' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 416
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 15
Localisation : Vichy

Feuille de personnage
Talent: Pyromancie
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 5 Nov - 18:54

Tous les combustibles frappèrent l'ennemi avec violence, pendant que les flammes commençaient petit à petit à gagner le corps de cette créature démoniaque pour le ronger. Je me réjouissais d'avance de voir qu'enfin, j'arrivais à accomplir quelque chose correctement dans cette maudite journée. Lorsque, quand j'avais terminé de tout lui lancer à la figure, je vis le monstre debout, les bras croisés, la batte à la main, sans une égratginure, comme si de rien n'était.

« Non mais c'est pas vrai ! » hurlais-je plein de rage et de frustration.

Décidément, la chance n'était vraiment pas avec moi aujourd'hui. C'était quand même dingue que ce truc résiste aussi aisément à des flammes qui, normalement, réduirait instantanément en cendre un tronc d'arbre entier. Et surtout très rageant.

Mais à peine fut-il remis de son attaque qu'il se précipita immédiatement sur moi en une fraction de seconde, s'apprêtant à m'infliger une puissante estocade avec sa batte massive.
À cette vision, le monde entier ralentit autours de moi. Il allait me porter un coup dévastateur dans à peine quelques dixièmes de seconde, capable de me briser les côtes et de me détruire la cage thoracique. Et mon corps et mon esprit ne pouvais pas laisser cela arriver.

Instantanément, comme par réflexe, je croisa mes bras, et, comme une torche, mon corps s'embrasa, m'enveloppant dans une aura de feu intense, comme étant enveloppé dans de la magie à l'état pur. Mon instinct de survie avait libérer une importante quantité d'énergie dans l'exécution de ce sort, afin de me protéger.
Lors de l'impact, je sentis cette aura tenter de résister pour me défendre, mais pourtant, l'estocade parvint à me propulser avec une violence inouïe dans la Salle du Trône, me faisant m'écraser contre un mur, avant que je ne tombe misérablement sur le sol.

J'eus beaucoup de mal à me relever. Déjà parce que j'avais eu une sacré frayeur et voyant la mort de si près, et que l'impact me faisait encore très mal, mais surtout à cause d'un horrible mal de dos qui faisait hurler mes vertèbres, causait par la si douce rencontre entre ma colonne vertébrale et la pierre.

« Bordel de merde ! »

Enervé, je l'étais, mais à un point où même Markus se la fermerait rien qu'en me voyant. Avec ce que je venais de prendre, autant dire que mes nerfs avaient eux aussi été brisés. Je savais pas ce que ce putain de truc était, mais je jurais que je lui cramerai tellement la gueule qu'il ne ressemblerait plus à rien. Et rien à faire qu'il ne ressemblait déjà à rien, il allait bouffer !

Je jeta rapidement un coup d'oeil au nouvel environnement dans lequel on m'avait copieusement propulsé. La Salle du Trône, toujours avec son tapis rouge aux bordures dorées, son trône en or massif étincelant, ses vitraux soigneusement ouvragés, ses étendards fiers et pourpres, ainsi que son lustre en cuivre aux milles bougies, dont sous chacune d'elles pendait un diamant finement ouvragé.

Reportant mon regard sur le monstre, je le vis avancer d'un pas lent mais décidé vers moi. Sûrement pour m'asséner un nouveau coup. Mais je n'allais pas me laisser faire.

L'attaquer de front comme je l'avais tenté ne semblait pas être la meilleur des idées, surtout maintenant que je souffrais de cet affreux mal de dos. Il fallait donc que je la joue plus stratégique. C'est à dire, mieux utiliser mon environnement.

Regardant les étendards, puis le lustre, il me vint alors une idée en tête.
Je créa dans ma main une petite flamme que fis léviter en l'air. Bien haut en l'air. Plus précisément, sur les cordes qui retenait l'un des morceau de tissus sur lequel figuré le blason du royaume, situé juste au-dessus de là où se trouver le monstre. Je commença alors brûler les attaches, espérant qu'il tombe sur ma cible...

Rappel de Fiche :
 

Dans de beaux draps :
 


Dernière édition par Ash Trail le Dim 5 Nov - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Dim 5 Nov - 18:54

Le membre 'Ash Trail' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Dragon
Dragon
Messages : 372
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27
Lun 13 Nov - 8:47

La créature avait poussé un cri de jouissance pure et puissant lorsqu'il avait frappé le magicien et une sorte de gargouillement ressemblant à un rire aux éclats avait suivi peu après. La créature démente reprit en main son marteau avec une sorte de petit jonglage des plus agile et il commença à suivre sa proie là où il l'avait envoyé : la salle du trône.

Mais ce n'était que pour mieux recevoir le piège du haut mage ! Le lourd et épais étendard tomba sur la tête de l'être difforme et le fit chuter à terre où il commença à se débattre... sans penser à lâcher son marteau. Il se débattait et hurlait à plein poumon comme un enfant capricieux à qui on venait de refuser une appétissante friandise. Et pourtant, tout ce qu'il suffirait de faire, c'était de se calmer et de retirer soigneusement l'obstacle... il semblait médiocre pour cela.


Action du boss:
 

La Créature:
 


Dernière édition par Dark Tongue le Lun 13 Nov - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Lun 13 Nov - 8:47

Le membre 'Dark Tongue' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 416
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 15
Localisation : Vichy

Feuille de personnage
Talent: Pyromancie
Rang: A
Faction: Canterlot
Lun 13 Nov - 19:58

Rapidement, les petites cordes qui maintenaient le large étendard suspendu au mur se consumèrent, faisant chuter la lourde toile droit sur le monstre, qui arrêta immédiatement le rire maniaque qu'il avait commençait à pousser après m'avoir éjecté. Voyant que j'avais enfin réussi correctement une action pour la première fois de la journée, je poussa un petit « Yes ! » d'euphoriz, aussi basique l'action accomplie était-elle.
Cependant, la créature commença à s'énerver et à s'agiter, bougeant ses bras dans tous les sens avec vigueur. Je craignis alors qu'elle parvienne à se débarrasser de mon petit piège improvisé sans me laisser le temps de l'exploiter, ce qui m'aurait certainement fait pousser un très grand cri d'exaspération.
Mais la scène qui se déroula me laissa pour le moins...

Perplexe.

Cette chose, au lieu de simplement retirer le poids qui gênait tous ses mouvements, chahuta tel un enfant hystérique devant une échoppe de sucrerie, s'emmêlant juste encore plus dans les beaux draps dans lesquels je l'avais mis. Tombant sur le sol, se roulant par terre, n'arrivant pas à se défaire de la toile,il me força à ne rien pouvoir faire d'autre que de le contempler d'un air blasé.

« Eh bah il est pas très fut-fut celui là dites moi... »

M'enfin, malgré ce misérable spectacle, je me dis que je n'allais tout de même pas laisser passer une telle occasion de lui poutrer la gueule aussi facilement. Car piégé sous cet étendard -qui est, d'ailleurs, « par coïncidence » inflammable-, il lui serait presque impossible d'éviter la lourde attaque que je préparais déjà. Et, malgré mon mal de dos, je n'allais assurément pas le laisser sans séquelles.

Formant dans ma main droite une boule de feu et dans la gauche un jet, j'y concentra ma magie et y fit jaillir deux lourdes offensives simultanément sur le monstre à terre, pitoyablement en train de gesticuler.

« Essaye un peu de sortir indemne de celle là enfoiré, » prononçais-je sur un ton très irrité.

Feel the Burn :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Lun 13 Nov - 19:58

Le membre 'Ash Trail' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
 
FATE EXP : Episode 0 [Balthazar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Other dimensions :: Alternate Worlds-
Sauter vers: