Partagez | 
 

 Hall of fame - Winter is Coming [Epilogue de l'event#1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne Spe 0PU
Licorne Spe 0PU
Messages : 26
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 17
Jeu 7 Déc - 2:13

Epilogue de l'Event#1



Le soleil brille sur Canterlot ville! Et nos trois héros ... wait... je me trompe de série et de voix off... hum... Ahem!! HAhAAAARGKOF EUUURGh! Pardon, pardon je reprends...

L'astre solaire pointait à l'horrizon sur les vastes pleines et forêt recouverte de leur épais manteau blanc. Les premiers rayons touchent les murs défondés de la ville de Canterlot. La capitale de la magie sommeille encore, à l'exception de quelques individus déjà au travail, comme le conseil des astres.

Ce matin, deux membres manquent à l'appel et sont replacé par des suppléants. La princesse et Clover the Clever.

Elle émerge, alors que la lumière parvient jusqu'à son lit à travers les rideaux. Cela fait trois jours qu'elle dort... Ne se réveillant que pour s'hydrater, manger comme un oiseau et d'autres besoins. Trois jour qu'elle n'est qu'un zombie se remettant de son aventure givrée.

Ses yeux sont collés et elle peine à se réveillé. Le lit est chaud, ses droits propres et les oreillers, le matelas et la couette très moelleux. Un luxe presqu'irréel après les péripéties de ces dernières semaines. Ses yeux refusent toujours de s'ouvrir, soudés par le sable nocturne. Mais a-t-elle vraiment envie de se lever?

Voilà trois jour que son corps refuse de faire plus qu'on ne lui impose. Elle est morte de fatigue... et surtout... Morte de honte. Si elle pouvait disparaitre, dans ce lit, se serait un réel soulagement. La dépression avait eu raison d'elle. Platinum n'avait que de vagues souvenirs de ce qui s'était passé là bas. Tout du long, ça n'avait semblé être qu'un long et pénible cauchemar où elle n'était que la spectatrice de ses propres actes.

Et bigre qu'elle se méprisait. Tout ce qu'elle avait refoulé au fond d'elle même... ses doutes, sa colère, sa frustration... Tout était sorti avec la violence d'une gerbe de vomis. Comme un réflexe qui vous pousse à régurgiter le contenu de votre estomac. Sauf que là son déjeuner et sa bile étaient autant de mauvais sentiments et de traits exacerbés. Autant d'insécurités et de colère...

Toc Toc

Elle ne répond pas... elle ne souhaite pas être dérangée...

Toc Toc

Mais qu'on l'oublie... Elle ne voulait plus qu'on s'occupe d'elle...

"P-Princesse?... C'est moi... CLover..."

*Va-t-en... Laisse moi tranquille... Traitre... *

"E... Entrez Clover..."

La porte s'ouvrit doucement sur la chambre aux rideaux tirés sentant un peu le renfermé. Platinum avait la tête caché partiellement sous les draps. La licorne verte referma derrière lui, puis, le pas un peu hésitant lui même, se traina jusqu'au chevet de la princesse qui lui tournait le dos.

"Bonjour, votre altesse..."

"..."

"..."

Face au manque de réponse, il attend un court instant puis s'assoit au bord du lit, lui tournant le dos aussi.

"... Sacré bazard, ce qui est arrivé là bas huh?...."

*C'est plus que ça... C'est une catastrophe!*

"H-hum... "

"Avez-vous vu au dehors?... La ville a subit de sacrés dégâts... Il faudra des mois ou plus pour tout réparer..."

*Tout ça est ma faute... je n'aurais pas dû partir... Non! C'est la faute de père qui m'a envoyé à la mort avec une bande*

"Nous allons peut être devoir demander l'aide des terrestres et..."

"HAH NON, PLUTOT MOURIR!"

Elle s'était redressée et fixait Clover d'un air outré! Elle se figea quelques secondes avant de retomber d'un geste agacé dans le lit, se cachant sous les couvertures.

"Si... Si c'est nécessaire... Nous les contacteront..."

"..."

La patte de Clover écarta un peu la couverture et vint carresser les cheveux de la princesse d'un geste amical et rassurant.

"Je commence à vous connaitre... Je sais que c'est dur... Mais vous torturer ainsi ne changera rien. Il faut vous relever et aller de l'avant."

La voix étoffée sous les couvertures, Platinum répondit, la voix étranglée de sanglots.

"C-comment le pourrais-je? J'ai été humiliée et ridicule... J'ai agi de la pire façon qui soit. Je ne mérite pas la couronne... Je voudrais disparaitre, tout le monde serait plus heureux sans moi! J'ai toujours le mauvais rôle et personne ne me prend au sérieux ni ne reconnait mes efforts... A quoi bon?... Je ne suis que la princesse capricieuse... Et non pas Platinum... Tout le monde se fiche de Platinum. Je ne veux plus être Princesse Platinum..."

"... Penser ça ne vous avancera à rien, princesse..."

Platinum essaya de chasser sa patte, mais Clover insista sans la brusquer.

"Moi... je serais triste si vous disparaissiez..."

Platinum s'arrêta, curieuse de ce qu'il avait à dire.

"Et je suis prêt à mettre ma corne au feu que d'autres le seraient tout autant, même si vous ne vous en rendez pas compte."

"Hah! Tu parles... Ils seraient tous bien contents... ils me méprisent tous... Et à raison... même mon propre père."

"C'est faux... Le roi Bullion est très affecté par ce qui est arrivé. Il culpabilise beaucoup et n'a pas arrêté de prendre votre défense et de se charger de tout depuis notre retour."

"E-est-ce vrai?..."

"Oui... Mais il a respecté le fait que vous ne désiriez voir personne."

"P-peu importe... J'ai déçu tout le monde... Et j'ai peine à croire que les autres tiennent leur langue."

"C'est... Tristement possible en effet... Même si je pense que le professeur Serenis serait le moins prompt à vous cracher dessus..."

"Cela nous fait une belle corne... Je suis finie et je devrais abdiquer..."

"Ne serait-ce pas donner raison à tous vos détracteurs? Non... Il y a mieux à faire et vous le savez."

"....... Plait-il?"

"Et bien... Il y a une belle opportunité de tous les prendre à contrepied. Profitez de la situation pour faire les bons choix et vous montrez sous un jour nouveau... En fait... Sous le jour que vous souhaitez montrer depuis longtemps déjà."

"...?"

"Prenez les bonnes décisions, les devants... Et montrez que vous êtes capables d'apprendre de vos erreurs et d'en tirer les bonnes leçons. Montrez l'exemple et profitez en pour renaitre de vos cendre tels le phénix!"

"... Le duc Heart Gold?... Sans façon merci!"

"Je ... Je parlais plutôt de votre relever plus forte. Je suis votre conseiller, princesse, c'est mon rôle de vous aider à prendre les bonnes décisions. Ce fiasco est autant ma faute... Notre faute à tous, que la vôtre. Même si tous vous pointent du sabot, c'est nous qui avons laissé les choses arriver. Nous avons laissé faire durant des années et vous avez été abandonnée et négligée, avec toute cette pression sur votre dos."

"..."

"Et je sais aussi que vous pensez que vous devez prendre l'entière responsabilité sur vous, mais se serait hypocrite. Vous êtes moins dure et méchante que vous voudriez le laisser croire. Au fond de l'armure, il y a une princesse fragile et perdue qui ne sait plus comment en sortir. Vous êtes prisonnière de votre heaume et votre tête écrasée par le poids de votre couronne."

"... Clo..."

"Saisissez l'occasion! Je sais que c'est un gros effort, mais je sais que vous en êtes capable."

"... Pourquoi croire en moi à ce point là alors que j'ai déçu tout le monde et que vous ai traité plus bas que terre."

"Et bien... Répondre parce que vous êtes notre princesse serait évident, mais je préfère dire... Parce que vous êtes Platinum... Et que la Platinum que je connais est pleine de détermination et fera toujours ce qu'il faut pour son royaume. Car elle a dédié sa vie à son peuple, malgré le manque de reconnaissance, le froid... Elle a été jusqu'à risquer sa vie dans le blizzard en quête d'une terre éventuelle! Et ce avec une escorte de fortune!"

"C-comme les autres leaders..."

"Mais vous vous êtes montrés à la hauteur de vos deux rivaux et vous l'avez fait! Vous auriez pu rester ici et laisser votre pays mourir de faim! Ce n'est pas rien... Ne minimisez pas vos efforts... et ne minimisez pas les leurs."

Platinum jeta un oeil par dessus son épaule, interrogeant son conseiller et unique ami du regard.

"Prouvez leur..."

Platinum se redressa, penaude.

"T-très bien..."

--------------------------------------

Plus tard dans la semaine, une grande assemblée fut organisée dans la salle du trône de Canterlot. Tous furent conviés à assister à cette réunion, mais surtout, les participants à l'expédition et ceux ayant directement affronté le danger pour défendre Canterlot. Une invitation officielle.

Derrière elle, se tenait le conseil des astres au complet.

Les tribunes se remplissaient et Platinum patientait sur son trône, se tenant droite. Essayant de soutenir les regards. Elle était inflexible, droite contre le dossier. Elle voit ça et là quelques cageots de tomates et autres légumes. Elle se penche vers Clover et chuchote.

Le conseiller se racla gorge et intensifie sa voix par la magie.

"Canterlotiens, Canterlotiennes!

Soyez les bienvenues dans notre palais pour cette assemblée spéciale. La Princesse Platinum va prendre la parole... Mais avant de commencer, je voudrais remercier les licornes ayant apporté des vivres et les inviter à les remettre aux gardes qui vont circuler parmi vous. Cette nourriture est rare en cet hiver rude! Ces vivres seront distribués aux nécessiteux. Saluons leur générosité!"


Quelques applaudissements et autres rires s'élevèrent dans la salle devant l'air visiblement gêné et contrariés des quelques poneys dépossédés de leurs projectiles.

"Je vais, à présent, laisser la parole à notre princesse."

La princesse se leva, un noeud dans la gorge. Mais Clover l'encouragea d'un hochement de tête. Elle inspira à fond et amplifia sa voix avec la royal Canterlot Voice. Juste assez fort pour qu'elle porte et que chacun puisse l'entendre.

"Licornes de Canterlot, Noblesse, civils, membres du conseil et du corps armé... Soyez les bienvenues aujourd'hui. Je n'ai pas besoin de raviver en vous le fait que notre ville... Notre peuple... A essuyé une terrible catastrophe.

Nous avons été la victime d'une catastrophe naturelle. Une plaie magique appelée les Windigos. Après quelques recherches de Starswirl, il s'avère que ces entités équine soient des spectres de glace se nourrissant de ressentiments.

Le danger semble être écarté, grâce au puissant pouvoir de Clover, lié de l'union des licornes avec les peuples voisins. Mais cette paix reste fragile et tout peut rebasculer si nous ne prenons pas les bonnes décisions.

Vous n'êtes pas sans savoir que nous sommes en froid avec Nos cousins pégases et Terrestres... Et que celle du CE ne sont guère plus chaleureuses..."


Ils y eu quelques rictus dans la salle tandis que d'autres intériorisaient.

"Bien, après cette tentative de briser la glace, venons en aux faits... Clover?"

"D'après nos recherches, les Windigos se seraient nourri de notre haine vicérale des uns envers les autres et l'auraient exacerbée, enivrant nos esprits à tous. Plus nous étions véhéments et plus ils avaient d'emprise sur nous. Certains, comme le chevalier Iron Will, pourront en témoigner, en principales victimes de ce tourment."

Le chevalier blessé se tenait dans l'assemblé, accompagné de sa femme et de sa fille.

"C-c'est vrai. Je n'étais plus qu'un pantin. J'étais spectateur de mes actes... J'ai trahi ma patrie et failli commettre l'irréparable... Je ne saurai... Jamais me racheter p-pour..."

Il ne parvint pas à finir sa phrase, la tête basse, sa voix étouffée dans un sanglot. Sa famille vint l'enlacer pour le soutenir. Platinum lui adressa un signe de tête, l'invitant à cesser s'il ne pouvait continuer.

"Le seigneur Iron Will ne sera ni châtié ni ne tombera en disgrâce, même si'l a fauté contre la couronne de Canterlot et son peuple... Tout comme je l'ai fait."

Des murmures parcourent la salle, interloqués.

"J'ai attenté à la vie de mes sujet sous l'influence des Windigos, alors que l'hiver qu'ils créaient avec la vigueur de notre haine, menaçait notre monde... La politique voudrait que j'abdique."

Des murmures d'autant plus virulents emplirent la salle.

"Néanmoins!!"

Le silence se fit.

"Je n'abdiquerai pas... Abdiquer serait fuir mes responsabilités. Je vais garder cette lourde et pesante courone sur ma tête et endosser toutes les responsabilités qu'elle incombe pour que, plus jamais, personne n'aient à subir ou endosser ce fardaud à ma place. Je fais la promesse d'être une meilleure régente et d'honorer ma patrie comme il se doit en faisant passer ses intérets avant les miens. J'étais aveuglée par la peur et mes doutes, engendrant ma colère et mon mépris... Mais la véritable enemie dont j'aurais dû me soucier se rouvait dans mon miroir. Je présente donc toutes mes excuses au peuple de Canterlot et promet de me racheter en trouvant des solutions pour redorer notre blason."

La princesse s'inclina plus bas qu'elle ne l'avait jamais fait, implorant presque le pardon des siens. Après un moment, certains encouragèrent son geste dans les tribunes et elle se redressa.

"Bien, passons à la suite. Notre ville est certes partiellement défigurée, mais, réjouissons nous qu'elle soit encore debout! Et ce, grâce à une poignée de valeureux héros! J'aimerais que, un à un, ils s'avancent et qu'ils aient droit à une ovation générale."

Les clameurs s'élevèrent autour d'eux.

"Tout d'abord, je voudrais appeler le professeur Serenis, Ash Trail et Dormin Teichi. Vous avez vaillamment combattu et méritez une récompense à la hauteur de vos efforts. Recevez cette médaille de l'honneur ainsi que ce don de 3000 bits chacun. Professeur Serenis, veuillez recevoir ce monocle qui vous permettra de voir même dans le noir. Ash... Il me semble que vous êtes désireux d'apprendre à mieux lire, nos bibliothécaires vous voient souvent chez eux. Un de nos précepteurs pourra vous prendre en charge pour vous donner un niveau d'érudition digne de ce nom. Enfin... Dormin, une promotion s'impose je crois. Veuillez accepter le grade de garde royal."

Tous trois furent décorés, une médaille accroché à leur costume et une bourse bien garnie leur fut offerte. On les invita à revenir dans les rangs après avoir été applaudis.

"Miss Poker Mulligan?... Je crois savoir que votre famille gère notre belle et prestigieuse salle de jeu, n'est-ce pas? J'ai donc pensé... Que ceci serait un présent à votre goût. Une table de jeu magique. Vous pouvez y projeter des images mouvante pour un tas de jeu. Libre à votre imagination d'imaginer lesquels. Veuillez également recevoir cette médaille pour avoir aidé votre pays."

L'on décora la licorne blanche tout en dévoilant son fabuleux présent. Ce dernier fut enlevé pour être immédiatement emmenée à la salle. L'imposante table aurait presque pu remplir une pièce à elle seule. Elle fut acclamée et invitée à retourner à sa place.

"Duc Leon Xante?... Vous faîtes partie de la haute noblesse Canterlotienne, nos présents, tous aussi fabuleux les uns que les autres, ne sauraient faire votre bonheur. Aussi, acceptez cette médaille et ce modeste cadeau personnalisé. Une cape magique qui vous protègera du froid, ainsi que ce lot de café rares venus tout droit de l'Arabie Selludite."

On lui remit cet épais manteau, tout aussi élégant que pratique et le café suivit le chemin de la table, alors qu'une nouvelle ovation s'éleva. Platinum, examina le parchemin devant-elle et eu soudain l'air confuse. Interrogeant Clover qui vint lire vite fait, ils se lancèrent un regard mi inquiet mi surpris.

"Lance Kaaustic? Pour avoir su gérer l'état d'urgence et avoir pris part au combat, veuillez accepter, tout comme le duc, ce lot de café. Mais aussi cette cafetière magique qui se remplit toujours lorsque vous en avez besoin. Et évidemment, cette médaille."

Elle accrocha l'insigne à sa cape, avant de le laisser retourner derrière elle avec le reste du conseil.

"D-Dragon Dark Toungue?"

L'assemblée semblait toute aussi nerveuse que leur leader à l'appellation du reptile.

"Oh je vois... Hum hum! P-pour votre action envers le royaume, vous pouvez obtenir, si vous le désirez, le statut de dragon civilisé et de citoyen de Canterlot, faisant de vous l'un des nôtres. Et... Cette corbeille de gemmes. Veuillez accepter également cette médaille non comestible de la part du peuple licorne."

Les ovations furent plus timides, les licornes peu habituées à cotoyer pareille créature.

"Pfiou... hum... Où en étais-je...? Ah oui! Monsieur Shadow Scythe?... Pour votre courage et service rendu à Canterlot, veuillez accepter cette médaille. Mais ce n'est pas tout..."

On apporta un long objet enrubanné de papiers recouverts d'inscriptions sensées sceller le mal. Avec une infinie précaution, on la libéra de ces dernier... Une faucille ornée de crânes, de chaines et de joyeux verts brillant d'un éclat mystique.

"Je crois que ceci appartient à votre famille... Aujourd'hui elle vous est rendue. Cependant... Avant de vous rendre cet objet confisqué aux vôtres, Vous n'êtes pas sans savoir que votre famille est tombée en disgrâce après avoir très justement fait mauvais usage de cette arme magique... ayant la capacité de trancher l'espace pour créer une brèche entre le monde des vivants et celui des morts pour invoquer l'esprit d'un défunt et plus encore. Apprenez que nous avons réduit ses pouvoirs depuis l'incident. Cependant, si vous me promettez sur l'honneur de vous en servie pour le bien, je suis prompt non seulement à vous la rendre, mais à restituer votre titre de noblesse, vous faisant, vous, Shadow Scythe, Baron de Canterlot. En espérant que vous ferez mieux que votre père...Ne décevez pas cette nouvelle confiance placée en vous et redorez, vous aussi, votre blason."

La princesse passa l'arme magique dans les mains du nouveau baron de Canterlot et le laissa rejoindre sa place sous les applaudissement, un petit sourire en coin adressé au père de ce dernier.

"Raving Story... Il semblerait que nous ayons égaré votre charette... Vous m'en voyez navrée."

La princesse le toisa un instant, cachant sa nervosité.

"Pour votre bravoure et avoir su tenir tête lorsqu'il le fallait à un moment critique, et avoir tiré la charette tout le voyage. Et pour m'excuser auprès de vous... Veuillez accepter cette caravane de type 3 magique. Cette maison sur roue est... plus grande à l'intérieur grâce à un sort complexe! Nous y avons déjà placé vos effets personnels. En espérant que mes excuses et ce présent sauront briser la glace entre nous. Veuillez également recevoir cette médaille d'honneur."

Platinum inspira à fond, invitant Raving à retourner à sa place également. Elle s'était gardé le plus gros morceau pour la fin.

"Land Writer?... Pour votre détermination et avoir su nous ramener tous vivant. Veuillez accepter cette médaille d'honneur, ainsi que ce présent... une carte magique nommée carte du maraudeur marchant sur les 500 mètres autour de vous. Mais surtout... Veuillez accepter mes plus plates et sincères excuses pour la façon dont je vous ai tous traitée."

Platinum s'inclina devant Land, sa corne touchant même terre, avant de se redresser. Elle aurait voulu sourire, mais c'était au dessus de ses forces, il était encore trop tôt, et ça aurait mentir que de dire que tout ceci ne la dérangeait pas affreusement.

"Et enfin, vous, Clover..."

"M-moi?"

La princesse s'approcha de son conseiller et vint embrasser sa joue.

"Merci de nous avoir sauvé et d'être un si bon conseiller... Et même, un ami pour moi et nous tous."

Invitant chacun à reprendre sa place, elle retourna à son trône, alors que Clover se touchait la joue d'un air songeur.

"Et à vous tous, peuple de Canterlot, merci d'être toujours fidèle au rendez-vous. Je sais que nos relations ont été plus chaleureuses... Mais je me ferai désormais un devoir d'être une souveraine digne de ce nom sans plus jamais laisser mon impulsivité m'aveugler. Je mentirai en disant que se sera rapide et simple... Cela prendra du temps... Mais je ferai de mon mieux, si vous êtes prêts à m'offrir cette seconde chance et à m'aider à reconstruire un nouveau Canterlot sur les bases de l'ancien pour en faire une nation plus florissante.

Et cela commencera par une nouvelle réunion avec nos cousin poneys pour trouver de nouvelles solutions et tenter d'apaiser enfin les tensions qui ont failli tous nous condamner. Merci et bravo à tous."


Platinum s'inclina, laissant chacun libre de prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 568
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Jeu 7 Déc - 10:13

La jument était à moitié morte quand elle fut de retour à la grande cité licorne, elle avait assuré son rôle jusqu'à la fin du voyage, même lorsque tout le monde avait été secouru de l'emprise des Wendigos. Et elle s'était effondrée comme une masse et aussitôt récupéré par sa famille une fois parvenue aux portes de la cité devant tout le reste de son groupe d'expédition et les gens venus les accueillir.

Et pourtant, quand on la prévint que la Princesse faisait un grand discours, elle avait prit un bâton de marche et une nouvelle cape toute neuve et belle pour se faire le plus présentable possible. Elle se rajouta une parure de fleurs printanière dans les crins de sa chevelure et de sa queue, fêtant ainsi le retour du printemps et la sauvegarde de sa propre vie qu'elle croyait perdu. Et ce, malgré ses énormes bandages encore maculés de sang, sa silhouette malingre presque maladif et surtout le fait que l'on devait l'aider à marcher en restant à ses côtés. Un rôle qu'endossa son grand-père qui ne fit aucun commentaire quand à l'état de sa petite fille, bien qu'il était très fier, il n'en laissait rien paraître.

Elle arriva peu après le début, assistant à la plupart des ovations. Le dragon l'avait quelque peu déstabilisé, mais connaissant Framel, elle n'en fut pas plus choquée que cela. Lorsqu'elle fut enfin appelée, elle demanda d'un geste à son grand père de la laisser se débrouiller : ce n'était pas le moment d'incommoder la souveraine avec un ancien guerrier qui était imprégné de l'odeur du sang. Et qui pourrait donner de mauvais conseil aussi. Tant qu'à faire.

Elle claudiqua vers la Princesse qui lui fit une révérence et en rougit tout en posant un sabot sur son coeur.


"Vos excuses sont acceptés Votre Majesté, mais je n'avais pas de mauvais sentiments à votre égard. Vous étiez à cran et sous influence. Moi même j'ai bien faillit l'être. Votre détermination a été un exemple pour nous tous, et m'a inspiré aux heures les plus sombres de cette aventures."

Elle lui adressa un sourire chaleureux, bien que fatigué et fiévreux. Elle tremblait un peu de rester ainsi sur place sans aide, mais tenait bon. Elle accepta le cadeau de sa souveraine et s'inclina tout aussi bas, avec quelques difficultés pour la remercier, et recula doucement, retrouvant le soutien de son aïeul qui se frotta discrètement les yeux pour chasser quelques larmes farceuses.

Peu après le discours final de Platinum, Land leva le sabot aussi haut qu'elle le pouvait, tout en élevant sa voix tout aussi haut et cria d'une voix courageuse, avec autant de force qu'elle avait mis dans cette expédition annonçant un nouveau départ pour l'Equinité :


"Pour la Princesse ! Gloire à notre souveraine !"

Peu après que tout le monde ait parlé, la jument rose se tourna vers la maîtresse des jeux blanche, qui n'était pas loin, l'invitant du regard et avec un sourire à la rejoindre pour fêter dignement ces retrouvailles comme il se le devait. Elle avait fait une promesse, et l'avait tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon
Dragon
Messages : 379
Date d'inscription : 18/02/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Discrétion
Rang: S
Faction: Canterlot
Jeu 7 Déc - 20:55

Le dragon avait été invité pour recevoir des ovations. Après les remerciements plutôt froid de la population lorsqu'ils avaient vaincu le titan de glace, il n'espérait plus avoir plus pour cette génération de poney et il s'était même résolu à attendre trente ans supplémentaire avant d'avoir mieux. Trente petites années, toute une vie pour un équin, presque rien pour un reptile cracheur de feu. Mais non, il avait été invité pour recevoir des remerciements de la Princesse Platinum en personne ! Heureusement que le Duc l'avait prévenu, parce qu'à part Lance et Starswirl, personne d'autres n'était capable de communiquer proprement avec le dragon.

Il avait aussitôt rappliqué et il avait gardé un sourire d'idiot bien heureux pendant toute l'attente. Il trépignait littéralement sur place et avec sa grande taille, il se régalait les yeux en regardant fixement la souveraine de Canterlot. Et elle était d'une beauté bon sang, et en plus, elle avait une voix de dragon, trop bien ! Bon, on voyait pas trop le reste à cause de ses parures super encombrante, mais si ça se trouvait, elle avait une croupe d'enfer, une belle cutie mark et un ventre tout doux et bien rond de licorne sédentaire. Il en était tellement excité que lorsque l'on appela son nom, il ne vint pas tout de suite et poussa un "Ouaiiiiis !" tout seul en levant les pattes au ciel en guise de victoire.

Mais la honte ne s'arrêta pas là, la part adolescente du saurien sombre était encore en contrôle. Il se rapprocha de la princesse en quelques petits bonds, et lorsqu'elle lui tendit la récompense, il n'y tenait plus : il attrapa la licorne et lui fit un gros câlin avant de lui papouiller la crinière. Il prenait bien garde à ne pas la blesser, mais il était évident qu'il comptait bien profiter de cette douce étreinte. Il crut entendre quelques ricanements amusé et un brin vengeur du côté du conseil astral, mais qu'importe. Mais il finit par se reprendre, et tout en la reposant au sol, il s'exprima enfin de sa voix posé, calme, et douce de chevalier d'ébène pour laquelle on le connaissait bien mieux :


"Hum, kof, broum. Hum, veuillez excusez cette élan d'affection de ma part Platinum. C'est avec honneur et fierté que je serai ravi de faire parti des vôtre et de vous défendre lorsque Canterlot et ses citoyens en auront besoin. Vous venez de vous assurez mes griffes et mes écailles pour plusieurs siècles, tant que ça concerne la défense et non l'attaque."

Le dragon s'empara de la corbeille de gemmes et frappa sa poitrine en se redressant dans une position bipède pour montrer son respect. Avec tout ça, il pourra peut être faire un échange pour avoir un portrait de la princesse. Ce serait la pièce maîtresse de sa collection et ça prendrait énormément de valeur au fur et à mesure du temps. Quant à cette médaille, elle ira s'entasser sur son trésor. Tout simplement. Le dragon se posa sur sa croupe et garda son calme pendant tout le reste de sa cérémonie, visiblement satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1075
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 21
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 7 Déc - 21:09

Quand Raving était rentré, il n'y avait rien qui aurait pu décrire son état émotionnel. Sa princesse était restée profondément hermétique tout du long du voyage jusqu'à se transformer en un monstre haineux et suicidaire, avant de repartir comme elle était venue. Le conteur était devenu responsable de blessures infligées à Land, à tel point qu'il ne savait plus comment se placer vis à vis de sa patronne, et le pire, c'était que lui-même avait été contrôlé par une forme de sombre magie qui l'avait à son tour changé en un être coléreux qui ne ressemblait en rien à ce qu'il était en temps normal... A se demander si Platinium était vraiment pour quelque-chose dans sa propre transformation, ce que Raving avait pensé au départ. Raving pouvait comprendre que le poids d'une couronne était énorme, mais cela ne l'avait pas empêché de se méfier de sa propriétaire pendant tout le trajet du retour. A vrai dire, le fiasco de ce voyage le faisait se sentir en danger en sa présence, comme si elle était sur le point de redevenir à chaque instant la proie des Wendigos, comme les avait appelé Clover.

A cela, il fallait rajouter l'la santé des membres de l'expédition. S'il ne s'inquiétait plus vraiment pour le Professeur Serenis (il l'avait quand-même cherché, c'était indéniable) pour qui il avait du mal à se sentir désolé, l'état de Land à son arrivée était plus qu'alarmant. Sans parler des portés disparus. Et pour finir, le coup qu'il avait reçu à la tête en étant un pantin de glace l'avait sérieusement secoué : à son réveil, il lui avait fallu plusieurs minutes pour arrêter de confondre les poneys autour de lui et se rendre compte qu'il s'était trompé de direction en voulant sortir... Chose qui lui arrivait encore régulièrement. Il allait peut-être avoir besoin d'une boussole le temps de pouvoir à nouveau se repérer correctement dans l'espace.

Bref, le Raving qui était rentré à Canterlot était profondément aigrit par les événements du voyage. Et il aurait aimé oublier cette histoire rapidement, mais Platinium l'avait convoqué quelques temps plus tard pour un événement officiel. Bien que réticent, il voulait tout-de-même savoir de quoi il allait en retourner. Il espérait surtout récupérer sa roulotte, la famille Writer l'ayant hébergé jusque là.

Mais les idées noires du conteur ne tardèrent pas à s'envoler. Ne s'étant pas attendu à grand chose de la part de Platinium, il fut surpris de constater... Qu'elle s'inclinait, probablement pour la première fois de sa vie. Pour la première fois, elle avait reconnu et honoré son peuple. Persuadé qu'elle était un cas désespéré, il fut profondément surpris. Land n'avait peut-être pas tort d'espérer, finalement.

Comme Platinium l'admettait, le chemin était encore long. Mais Raving était malgré tout content de la tournure que prenait la situation. Au moins, Platinium commençait à vraiment mériter son titre. Il pouvait à nouveau se permettre de l'appeler princesse.

Puis vinrent les cadeaux et les médailles. Pour la forme, évidemment qu'ils devaient récompenser les participants. Mais même si la princesse allait jusqu'à s'incliner devant son peuple, Raving n'était pas certain de là où ça allait s'arrêter. Son geste devait déjà lui demander des efforts considérables. Autant dire qu'il ne s'attendait pas à grand chose pour lui surtout vu les prises de tête qu'il avait eu vis à vis d'elle. De toute façon, il rêvait juste de reprendre la route pour s'éloigner quelque temps de sa contrée natale. Mais va savoir si Land allait un jour pouvoir se remettre de cette première expédition. Elle tenait à peine debout en l’état, et Raving ne cessait de craindre que son cas ne s’aggrave.

Parmi les autres héro, Raving ne savait pas s'il devait être honoré ou anxieux. Si ce qu'avait dit la princesse était vrai, les faux semblant devaient être courante à la coure. Mais chose étonnante, l'embarras de Platinium semblait aller croissant à mesure qu'elle remerciait les poneys (et le dragon). Quand elle arriva enfin à lui...

Raving faillit pousser un cris d'exclamation quand elle lui présenta sa nouvelle roulotte. Plus grande à l'intérieur ! C'était encore mieux que de pouvoir voler ! Ne sachant trop comment réagir, il s'avança simplement quand la princesse voulut lui remettre sa médaille, se retenant de sautiller sur-place. Quand tous les poneys applaudirent, il senti que c'était le moment de manifester sa fierté, durant le temps où personne d'autre ne pouvait entendre :

C'est... Magnifique, Plat... Euh... Princesse. C'est... C'est trop ! Mais... Les présents mis de côté, j'admire vraiment ce vous avez décidez de faire. Et... Pour moi, vous commencez à vraiment mériter votre titre de Princesse. Je peux maintenant vous pardonner vos faux pas, et m'excuser à mon tour pour... Vous avoir embarrassé durant notre voyage.

Il finit par sa plus belle (et peut-être dernière) révérence devant Platinium, sans hypocrisie, mais avec autant de sincérité dont il pouvait faire preuve. Il rejoignit le groupe, pour la voir ensuite présenter ses dernières (et méritées) excuses à Land. Cela faisait véritablement chaud au cœur de savoir qu'elle n'était pas un monstre aux allures de dragon de glace. Il n'avait pas vraiment ressenti cette chaleur qu'avait éprouvé Clover avec les autres conseillers dans la grotte, mais à présent, il en comprenait l'ampleur.

Quand Land leva son sabot pour acclamer la princesse, Raving l'accompagna en levant son chapeau, se sentant enfin fier pour sa patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 1103
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 13 Déc - 4:05

Lorsqu'on était habituée à être la maîtresse des lieux, il était souvent intimidant lorsqu'on était noyée dans une foule plus ou moins en liesse. Poker était de celles-là avec quelques éléments en plus qui faisaient qu'elle se sentait mal : la maîtresse de table avait attrapé froid et elle était encore secouée par ce qui s'était passé un peu plus tôt. Lorsqu'elle était rentré chez elle après la terrible bataille contre le soldat géant de pierre, la jument avait eu besoin dans cet ordre stricte : de cajoleries suite à une crise de larme, d'un médecin qui ne diagnostiqua rien à part un sévère coup de froid et quelques contusions, d'un bon bain et surtout de beaucoup de repos.

Lorsqu'on apprit le retour de la Princesse Platinum et de l'ensemble de son expédition, l'allégresse s'était emparée d'une partie de la population. Non pas que la jeune dirigeante ne fut populaire - ce qui était même l'inverse pour beaucoup de citoyen, mais savoir que la royauté avait survécu fut un soulagement général. Privé de successeur au trône, Canterlot aurait traversé un nouvel épisode difficile où la régence serait mise à contribution pour un temps indéterminé, Platinum étant la seule prétendante légitime au trône. Si certains, bien que rare, auraient vu d'un bon œil la fin du bref règne de la Princesse, beaucoup d'autres furent heureux de la voir revenir avec tous ceux qui l'avaient accompagné dans sa folle quête. Poker était l'une des leurs : si elle se fichait de savoir si sa Princesse était revenue en un seul morceau ou en hachis-parmentier, elle sembla renaître en revoyant la petite Licorne à l'exécrable couleur bonbon. Contrairement à ce qu'Iron Will avait annoncé lors de son entrée fracassante des jours plus tôt, Platinum et ses suivants étaient bien vivants et arrivés en lieu sûr. Dire que la joueuse avait cru que le cadavre de sa première véritable amie resterait figé à jamais sous un linceul de neige. La nouvelle de son retour l'avait transporté de joie... ou du moins donner la force de se transporter elle même jusqu'aux cuisines de la Salle pour se préparer un énième grog ; avec plus d'alcool que de lait et de miel dedans.

Un peu remise, la gorge irritée et le nez bouché, Poker avait accepté l'invitation à la cérémonie des hommages organisée par la royauté. Elle serait bien restée au lit, mais on ne refusait pas une invitation, royale qui plus est. C'était aussi pour elle l'occasion d'aller remercier ceux qui l'avaient aidé lors des deux féroces batailles ; c'était la moindre des choses. Poker avait beau s'être affrétée, mis ses plus beaux habits, maquillée avec soin, elle ne semblait guère pimpante à cause de sa maladie et sa corne encore un peu douloureuse quand elle faisait de la télékinésie. Elle se serait bien amusée de voir la cérémonie, mais elle avait surtout le nez qui la piquait et la boule au ventre à l'idée de se moucher en public. Accompagnée par son père, sa mère et fon petit frère, Poker se rendit au château en suivant la foule de Licorne qui s'y pressaient. Peu de chance qu'elle ne puisse parler directement à Xante, Land et Dark Tongue : ils allaient être décorés par la Princesse en personne. Mais au moins, les voirs lui ferait un peu de bien.

- Père, vous croyez qu'il y aura un buffet après ?

La voix de Poker était plus grave à cause de sa gorge irritée, lui donnant un timbre de vieille jument. House Fever, sa mère à la charge pondérale certaine, la réprimanda gentiment :

- Poker Gamble, tu as déjà déjeuné ce matin. Veux-tu rester belle et mince ou finir comme ta pauvre mère ?

La jument bleue ciel ne se faisait pas d'illusion sur ses trop nombreux bourrelets, mais elle savait en rire et taquiner sa fille à ce sujet ; elle savait d'ailleurs que sa pouliche angoissait à l'idée de développer ne serait-ce qu'une discrète brioche. Mouchée, Poker se teint tranquille : elle avait tendance à grignoter lorsqu'elle était stressée, mais la piqure de rappel maternelle avait été efficace.

Arrivée dans la salle du trône, bondée, la joueuse du se faire violence pour supporter les innombrables conversations, couleurs et détails qui fourmillaient parmi la masse de Poneys déjà présents. Heureusement, l'odorat sensible de la jument était hors de service, ce qui permis aux nombreuses odeurs de ne pas accentuer son petit malaise. Non pas qu'elle soit claustrophobe - elle était habituée à une Salle bondée, mais elle avait du mal dans un lieu inconnu entourée de beaucoup d'inconnus. Étrangement, ses parents n'avaient pas pris place dans les tribunes et la famille dû assister à la cérémonie au rez-de-chaussé. Poker put y voir des visages familiers : la petite Land Writer à l'aspect si fragile et son vieux grand-père guère mieux portant, l'austère Serenis Impartial et son regard de glace, Dark Tongue qui était tout sauf discret au milieu de ses chers peluches à câlin si tentantes, l'énigmatique Shadow Scythe et son air parfois absent comme s'il assistait à un spectacle visible de lui seul, le courageux Ash Trail qui avait de quoi être fier et le détaché Lance Kauustic qui semblait d'un petit peu meilleure humeur que d'habitude. Poker se demandait si ces derniers l'avaient remarqué, ou si certains se rappelaient au moins un peu d'elle.

Lorsque la Princesse daigna enfin honorer de sa présence l'assistance, Poker avait déjà commencé à parier sur le temps qu'elle mettrait pour oser se présenter. La joueuse avait deviné que sa Suzeraine ne serait pas venue pour se vanter, ayant complètement échoué à accomplir sa mission de trouver une nouvelle terre et à protéger son peuple d'une manière générale. La petite jument blanche ne lui en voulait pas non-plus : d'une certaine manière, elle n'avait jamais attendue grand chose de cette Princesse qu'elle ne respectait que pour son titre et son rang. En revanche, lorsque la dirigeante Licorne désamorça avec l'aide de son Conseiller la future tentative d'humiliation publique, Poker salua cette sagacité et admis que Platinum n'était pas plus idiote qu'une autre. Comme Poker, elle avait remarqué les cagettes remplies de légumes qui n’attendaient que d'être lancés et la Princesse retourna cet attentat de manière élégante et efficace. Même si la joueuse n'était pas très attaché à sa dirigeante, elle approuva ce camouflet envers ses détracteurs : pour Poker, même si on appréciait pas son supérieur, ce dernier méritait le respect tant qu'il respectait les règles et ses principes. Platinum était leur Princesse : lui envoyer des légumes dessus était un crime grave aux yeux de la jument couleur crème, peu importe les raisons.

Lorsque Platinum usa de sa magie pour amplifier sa voix et commencer son discours, les pauvres oreilles de Poker se couchèrent tandis que son visage faisait des trésors d'imagination pour ne pas se crisper sous son maquillage. Encore malade, les sens sur-sollicités et sa corne lui donnant quelques relent de migraine, la joueuse en avait mal au crâne... Au moins, la Royal Voice permit à la jument d'éternuer et de se moucher dans se faire remarquer. Mieux encore : les propos de la Princesse furent... surprenant. Loin de s'auto-congratuler, ou de se chercher des excuses, ou de se répandre en compliments plats et creux, Platinum n'alla pas par quatre chemins. Elle exprimait du regret pour ses actes, son intention d'aller de l'avant et d'apprendre de ses erreurs, mais surtout sa détermination d'assurer son rôle coûte que coûte. Même si Poker n'était pas la mieux placée pour donner des leçons de maturité, elle pouvait admettre que la Princesse avait visiblement bien mûrie durant son aventure. Peut-être que Platinum serait une bonne dirigeante après tout ? Mais dans tous les cas, élevée par son père libéral et arriviste, Poker était convaincue que les Rois, les Princesses et autres Cadors n'étaient que des choses remplaçables à terme : leur règne limité et leur pouvoir temporaire au contraire de l'argent et les influences. Que Platinum faillisse ou non, les Mulligans en tireraient parti d'une manière ou d'une autre. Crucible avait même envisagé d'installer sa Salle à Timbouctou ou au Crystal Empire si Canterlot venait à tomber dans le chaos et l'anarchie.

Ayant fini son discours inspiré qui posa les bases d'une autorité et légitimité retrouvées malgré la défaite, Platinum appela un à un les héros qui avaient contribué à la défense des valeurs des fières Licornes pour les décorer officiellement. Ce fut d'abord Serenis Impartial, Ash Trail et Dormin Teichi. Si chacun reçu une belle somme en récompense de ses efforts, cette vieille branche raidit de Serenis reçu un Monocle fort utile pour lire au lit la nuit, Ash obtint un passe droit pour avoir accès à une érudition très poussé et le Garde Dormin une belle promotion. Poker fut contente pour eux et même pas jalouse : elle ne saurait que faire de leurs cadeaux. Les heureux élus purent sortir du rang et y retourner sous les ovations.

Lorsque le nom de Mulligan fut annoncé ensuite, Poker se demanda si elle n'avait pas mis trop de calva dans son dernier grog. On l'appelait, elle ? Il n'y avait pas trente-six Mulligan dans la monde, encore moins de Poker Mulligan. Ce devait être une erreur... Poker n'avait rien fait d’héroïque à part se mettre en danger et traîner dans les pattes des autres. Raide, obéissant mécaniquement, la joueuse s'avança avec l'air le plus détaché et fier possible vers sa Souveraine. Elle n'en croyait pas ses oreilles : ainsi elle avait en fait contribué à la défense de la ville ? Dans sa tête, elle avait été une perdante, une pleurnicharde, une faible. Mais en réalité, c'était ses efforts et son exemple qui avaient été essentiels. S'inclinant d'une profonde révérence, Poker reçu sa médaille et s'émerveilla devant le présent royal qu'on lui faisait. À une autre échelle, c'était comme si on avait offert un véritable harems de Licorne à Dark Tongue avec tout ce qu'il fallait pour jouer à la poupée avec. Il était évident que Poker allait passer beaucoup plus de temps à essayer cette table que se reposer au lit...

- Je vous remercie, votre grâce. Longue vie à vous, longue vie à Canterlot.

La voix de la jument était un peu plus grave qu'à l'accoutumé, mais au moins elle avait réussi à éviter de coasser comme un corbeau.

Regagnant sa place, la joueuse se sentait étrange, comme dans un rêve ou après un verre de trop. Le sourire en coin de son père était éloquent.

- Il savait... Papa le savait depuis le début. Pourquoi ? Pourquoi ne m'a-t-il rien dit ?

Mauvaise élève dans la lecture et l'écriture, Poker était une cancre qui ne s'intéressait pas aux arts des lettres. C'était son père qui avait lu la missive royale demandant la présence de Poker, mais il avait tu les vraies raisons.

Les autres héros furent appelés ensuite. Xante fut couver d'éloge, de café d'excellente qualité et d'un charmant vêtement pour les prochaines vagues de froid. Nulle doute qu'il sortira couvert à l'avenir. Lance reçu reconnaissance, du café et de quoi en produire à volonté... le Mage Astral risquerait bien de ne pas dormir avant un bon bout de temps. Dark Tongue reçu le titre de "Dragon civilisé" en récompense de ses efforts et de sa bonne volonté, plus quelques friandise et une médaille à ne pas grignoter. Nulle-doute qu'il deviendrait presque la mascotte de la ville dans quelques-temps. Poker fut très heureuse pour lui : ce Dragon était allé plus loin que quiconque et avait réussi à gagner le respect qu'il méritait. Shadow Scythe reçu quand à lui un présent aussi saugrenu qu'incroyable : un titre ! Ainsi, ce mystérieux personnage était issu d'une lignée déchue ? Voilà qui expliquait pourquoi il était si secret ! Crucible et House en ferait d'ailleurs bon usage... Un poney que Poker ne connaissait pas reçu une roulotte magique avec de quoi être mieux installé. La joueuse ricana au fond d'elle : le pauvre ne semblait pas posséder grand chose pour meubler sa nouvelle maison roulante. Land ne fut pas en reste et elle reçue un présent très utile et une reconnaissance officielle pour ses efforts et son travail. Incroyable qu'une si fragile pouliche ait pu s'en sortir et être récompensé... une belle leçon pour tout le monde, une leçon que Platinum avait déjà donné à tous ceux présents.

Clover, l'apprenti mage qui avait accompagné la Princesse, reçu un récompense particulière qui fit pouffer silencieusement Poker. La cérémonie terminée, la jeune jument se tourna vers son père qui la regardait avec fierté.

- Père... Pourquoi ne m'avez vous rien dit ?

- Poker Gamble, comment aurais-tu réagit si je te l'avais annoncé ?

- Je n'y aurais pas cru. Mais... je ne sais pas. Je n'aurais pas eu l'impression de le mériter.

- Je voulais que tu découvres par toi même qui tu es réellement, ce que tu as gagné et pourquoi tu l'as eu de haute corne. Tu as fait selon ton cœur et tu as reçu le gain de ce pari.

- Mais j'ai échoué. Je n'ai pas fait grand chose.

- Il est peut-être temps d'apprendre une nouvelle leçon, ma fille.

- Laquelle ?

Crucible posa son sabot sur l'épaule de la joueuse, le sourire complice :

- L'important n'est pas de gagner, mais de participer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Hall of fame - Winter is Coming [Epilogue de l'event#1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Football Hall of fame
» Entrer au Hall of Fame [NBA2K14]
» Winter Is coming
» The Brock Lesnar Hall Of Fame
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Canterlot :: Château de Canterlot :: Salle du thrône-
Sauter vers: