Partagez | 
 

 Retrouvaille qui vaille (PV Land Writer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Ven 15 Déc - 22:29

Il n'était pas sans dire que Poker était heureuse : elle avait eu plusieurs bonnes surprises, revu des êtres qu'elle appréciait, appris des choses importantes sur elle et le monde... et surtout la cérémonie était finie. Non pas que la joueuse n'aimait pas ce genre d'évènement, mais le fait qu'elle était malade et patraque ne lui permettait pas d'en profiter pleinement. Le nez bouché et la gorge enrouée, Poker avait surtout envi de tousser et d'éternuer, choses qu'elle n'osait pas faire en publique car très dégradant pour une dame. La joueuse n'était pas une Lady, mais elle refusait de se comporter comme une rustre.

Les formalités échangés, des applaudissement plus tard et ovations générales, la salle se vida peu à peu et Poker put commencer à respirer. La jument couleur crème remettait de l'ordre dans sa tête, digérant les nombreuses informations et ce qu'elles impliquaient. Elle se demandait ce que son statut d'héroïne de la nation signifiait après tout : peut-être aurait-elle un statut "privilégié" de part les services rendus ? Peut-être que les autres joueurs se rappelleraient que Poker Gamble était une héroïne décoré par la Princesse en personne ? Cela donnerait un sursaut de gloire à la Salle. Mais la chose la plus précieuse fut bien la table qu'on lui avait offert ; la jument s'amuserait pendant des heures avec, invitant des adversaires triés sur le volet pour l'affronter sur cette nouvelle surface particulièrement interactive et intéressante. Suivant ses parents et son frère, Poker observait une dernière fois les lieux : elle était encore un peu secouée, mais très fière d'elle. Mais quelque-chose dans le fond la dérangeait ; elle ne savait pas quoi ni pourquoi, mais cela avait un rapport avec ce qui s'était passé. Ainsi, la haine avait été le combustible qui alimenta cet hiver malfaisant et la mort qui avait faillit tout prendre avec elle ? Voilà qui était aussi terrifiant qu'incroyable. Poker ne haïssait pas les races inférieures, mais elle se demandait jusqu'où ce léger assouplissement allait partir ; l'idée de faire copain-copain avec les rampants et les emplumés la révulsait quelque-peu.

Plongé dans ses réflexions, Poker ne remarqua pas tout de suite Land Writer et son grand-père, mais la couleur rose infâme de sa frêle amie amochée mais glorieuse lui signala sa présence. Agissant au quart de tour, Poker s'excusa un moment pour aller rejoindre son amie. La joueuse n'agissait que par instinct : elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle allait lui dire. Elle était surtout contente de la revoir vivante et encore sur ses quatre pattes, mais elle voulait tout de même lui parler, lui demander si tout allait bien.

Se présentant devant les deux érudits capés, Poker s'avança avec toute la grâce qu'elle pouvait. Même si elle considérait Land comme une "égale" dans le jeu, en société les Mulligan avait un pedigree à entretenir :

- Mademoiselle Writer ? C'est une joie de vous revoir saine et sauve. Mes hommages, monsieur Writer. Dites-moi, cette cérémonie était-elle à votre goût ? Toutes mes félicitations pour vos exploits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Dim 17 Déc - 11:43

La salle se vidait et les Writer s'éclipsaient sans dire un mot, cependant malgré l'opposition de son grand père, Land tenait à aller voir Poker Gamble Mulligan, sa précieuse amie qui n'avait cessé de quitter ses pensés. Alors que les Mulligan gardaient une composure des plus correct dû à leur rang, la petite cartographe, bien fiévreuse et un brin délirante à cause de sa blessure encore fraîche, se jeta au cou de son amie et fondit d'un seul coup en larmes. Pendant un temps, la jument était complètement incapable de parler et son grand père prit une expression gêné en regardant autour de lui. Cependant il laissa faire, après tout, Land était jeune et méritait bien une récompense bien plus précieuse qu'une carte magique pour ce qu'elle avait accompli. Mais les éventuels spectateurs devaient réviser leur image d'héroïne à présent.

"Oh Poker, j'ai eu tellement peur, j'ai cru que je ne te reverrai plus et que je ne pourrai remplir la promesse que j'avais faite envers toi. J'ai..."

Laissant sa petite fille se donner en spectacle malgré elle, le maître des lames s'avança vers le père qui se trouvait à côté et qui devait être tout aussi dubitatif :

"Bonjour monsieur Mulligan. Je suis le frère Blade Writer, veuillez excuser la disciple Land. En plus de l'épreuve qu'elle a traversé, le chef actuel de notre famille, Occult Writer, ainsi que nombre des nôtres, sont décédés. Et le Frère Occult était le mentor de la petite."

Blade se souvenait encore de l'ascension de la famille Mulligan, proprement stupéfiant et tout à fait respectable malgré son domaine des plus... excentrique. Une salle de jeu, ce n'était pas des plus sérieux. De son côté, Land s'était reprise et avait reprit maladroitement ses quatre fers sur le sol après s'être essuyé les yeux dans sa cape. Ses joues rossirent et elle reprit une contenance pour être plus solennelle.

"C'est une véritable joie de te revoir ma chère. Et une véritable aubaine, pas moins d'une dizaine de poneys valeureux auraient pu y rester... et nous avons des disparus hélas. Mais notre mort n'était rien comparé aux sombres desseins des Wendigos."

Ses oreilles s'abaissèrent à la pensée de Quartz qui n'avait donné aucun signe de vie, ce qui lui rappela aussitôt la mort de son maître. Les yeux de la petite jument rose s'humidifièrent de nouveau et elle s'affaissa un peu plus sur son appui, visiblement terrassé par la douleur de la perte d'êtres chers. Elle reprendrai bien une dose de câlins avec la joueuse, mais après ses frasques d'il y a quelques instants, elle préfère attendre un autre moment... pour demander l'autorisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Sam 6 Jan - 1:52

Oui, les retrouvailles étaient à la hauteur des sentiments partagées par les deux amies, mais Poker ne s'attendait pas à une telle réaction tout de même. Elle n'avait peut-être que trop côtoyé de Licorne bien élevées - ou sans doute moins spontanées - pour anticiper ce genre de réflexe de la part de son amie à l'horrible robe rose. Ayant usée de toutes ses forces pour articuler à peu près correctement sa précédente tirade, Poker eut du mal à ne pas tousser et préféra éviter de croasser comme un corbeau. Rouge comme un as de cœur, la joueuse regardait devant elle avec des yeux ronds pendant que son amie l'étreignait. Son nez bouché ne sentit heureusement pas l'odeur de transpiration, de crasse et de pu qui émanait de son amie qui ressemblait à une échappée d'un champ de bataille.

Loin d'être outré par la familiarité de Land Writer, le père de Poker se contenta de lever un sourcil ironique. Il se demandait si Land serait à l'épreuve de la grippe de Poker ; une mort bien stupide pour celle qui affronta le blizzard, les envoyés des Windigos et le mauvais caractère de sa Majesté Platinum. Lorsque le vieux Blade s'adressa à lui, le maître de la salle le salua d'un coup de chapeau respectueux.

- Mes respects, honorable patriarche. Blade Writer, votre nom m'est connu. Veuillez accepter mes condoléances pour les vôtres et notre regretté Occult Writer. Cet hiver maudit nous a pris bien des êtres chers, mais heureusement nos pouliches respectives ont été les plus fortes...

- ATCHAAAAA  whining  !!!

À peine Land eut-elle fini de se décoller et d'amorcer la conversation que Poker ne put retenir plus longtemps l'éternuement qu'elle essayait de contenir. Par chance et un bon réflexe, elle ne toucha pas Land ni personne. Confuse et honteuse, le joueuse demanda, tremblante :

- Ainsi... tant des vôtres sont... pardonnez-moi...

L'image du cadavre qu'elle avait déneigé peu avant l'attaque de sir Iron Will revint hanter l'esprit de Poker. Celle-ci frissonna, les yeux humides à cause de l'émotion et de la fièvre :

- Je suis heureuse de vous voir... revenue parmi nous. Mais... Kof kof...

Poker redevint rouge de honte : elle détestait paraître faible.

- ... mais je suis un peu... un peu malade. Veillez à ne pas trop m'approcher pour le moment.

Avec sa voix grave virant dans les intonations de vieille jument centenaire, dur de ne pas s'en douter.

Conciliant et préférant le confort, Crucible proposa :

- Nous serrions peut-être mieux dans la Salle pour discutailler. Que diriez-vous de vous y abriter avec nous ? Rien de tel qu'à bon café bien chaud pour nos vieux os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Sam 6 Jan - 11:13

L'éternuement de la joueuse fit sursauter la petite cartographe, mais malgré l'inquiétude que la terrible grippe pouvait donner à la frêle équine, elle ne put s'empêcher de sourire avec tendresse en entendant la voix aggravée de Poker Mulligan. Et elle était tellement fière qu'elle minimisait son état. De nos jours, la grippe était très soignable, mais elle faisait encore des victimes si le malade ne recevait pas les soins. Aussi, après un regard digne d'un chat gourmand demandant une pâtisserie, Blade soupira et accepta, non pas sans mauvaise grâce, la proposition du chef de la salle. Son visage s'illumina cependant lorsqu'il fut mention de la force de leur descendante respective :

"Oui, si Land m'a beaucoup impressionné compte tenu de ce qui s'est passé et de ce qui se jouait, j'ai été encore plus impressionné par l'équipe qui nous a défendu. Certes, ils avaient un dragon avec eux, mais ce n'est qu'un adolescent. Je suis très impressionné que votre fille ait participé à vaincre un titan, vous devez être très fier d'elle j'imagine."

Tout comme il l'était pour sa propre petite fille d'ailleurs. Certes, elle était salement blessée, mais le vieux poney était du genre à penser que les cicatrices étaient de bonnes choses. Elle démontrait qu'il y avait eu une épreuve terrible à passer et que le poney y avait survécu envers et contre tout. Et on paraissait plus sérieux quand on contait ensuite ses histoires.
Du côté des juments, Land restait quelque peu collé à son amie pour lui fournir quelques chaleurs et lui éviter de prendre froid. Elle assurait, avec un peu de naïveté, qu'avec tout les médicaments qu'elle prenait pour éviter l'infection, qu'elle ne risquait pas grand chose avec les germes de la joueuse.

"Nous avons eu chacune notre combat à mener, déclara la frêle licorne à son amie de sa voix douce. Tu as eu bien du courage de t'être lancé dans un combat aussi périlleux. Je pense que j'aurai été bien trop terrifié pour mettre le sabot dehors."

Dit celle qui avait connu la colère pour la première fois de sa vie lors de l'attaque de Iron Will sur l'expédition. Une colère tellement puissante qu'elle avait poussé Land à se saisir de son bâton pour tenter de tabasser le belligérant et lui crever un oeil. La Salle n'était pas très loin, et ils y arrivèrent rapidement et les deux Writer purent découvrir cette étrange mixture appelé café. Et cette fois, c'était Blade qui manquait un peu de manières, ses réflexes de vieux combattants reniflant ostensiblement la boisson chaude, à la recherche d'un élément ne lui plaisant guère, comme, à tout hasard, du poison. Land, quant à elle, avait pris place, et malgré sa blessure et la douleur, se tenait bien droite, mimant un peu ce qu'elle avait vu avec la Princesse Platinum durant leur voyage pour donner bonne figure malgré le gros bandage qui lui ceinturait le flanc. Au final, les deux chercheurs goûtèrent au contenu de leur tasse. Ils ne laissèrent rien paraître, mais la boisson était beaucoup trop amère pour leur papille, cependant, elle donnait un peu de vigueur à leur âme.

"C'est donc ça une salle de jeu, commenta le Frère Blade en regardant un peu partout d'un air curieux mais placide. Mais comment vous gagner autant d'argent juste avec des jouets pour enfants ?
- Grand père... Faites attention, vous leur manquez de respect."

L'intéressé tourna sa tête, la bouche bée, visiblement très surpris. Il toussa et grommela quelques excuses. Depuis quand elle s'opposait à lui ouvertement, même quand il était en tord ? Et depuis quand elle acceptait son lien de parenté avec lui ?

"Veuillez excusez le Frère Blade monsieur Mulligan, dit alors Land en s'inclinant autant qu'elle pouvait sans avoir à grimacer de douleur. Il est très ancré dans les anciennes moeurs et il a beaucoup de mal avec ce qui est nouveau. Votre hospitalité est très apprécié."

Blade était une diversion parfaite pour poser la tasse et ne plus y toucher, ce dont profita Land qui n'arrivait pas du tout à apprécier le café. Elle préférait largement le chocolat chaud qu'elle avait découvert chez Starswirl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Mar 9 Jan - 18:06

Trouver les mots juste pour montrer qu'on avait tout à gagner avec les Mulligan était un des points forts de Crucible. Le vieux renard n'avait pas fait sa fortune sans un peu de diplomatie et de bonnes paroles. Mais contrairement à un vulgaire bonimenteur, le maître de la salle pensait se qu'il disait. S'il avait été sincèrement impressionné par le courage - ou l'inconscience - de Poker et le fait qu'elle soit revenue presque en un seul morceau, Land défiait tut pronostique. Dur de croire cette fragile petite chose faire un retour triomphant d'un voyage long et pénible à travers le froid. Avoir affronté Iron Will, puis sa propre souveraine et tenir bon méritait les éloges, bien plus qu'avoir monté une affaire prospère. Mais pragmatique et cynique, Crucible considérait que son gain et celui de sa fille n'auraient pas changé si la Princesse et sa suite venaient à disparaître : ils seraient gagnant au final. Poker avait défendu la ville à la place de Platinum, elle méritait tout autant de reconnaissance. Si Platinum venait à disparaître, ce ne serait jamais qu'une souveraine à remplacer avec un système vieux et rigide. Si la ville disparaissait, trouver une succession à Platinum deviendrait inutile...

- En effet. Ma fille a accompli de grandes choses et je suis fier d'elle. La race Licorne a prouvé que même les éléments et la magie la plus malveillante n'ont pu avoir raison de nous.

Le nous définissait évidemment les Licornes, mais Poker connaissait bien assez son père pour deviner qu'il parlait de sa famille et de celle des Writer. Ils faisaient parti des seuls à avoir combattu vaillamment les ténèbres glacées qui avait fondu sur leur race.

De son côté, la joueuse était mal à l'aise de sentir le corps de son amie un peu trop proche du sien. Poker n'avait pas l'habitude de côtoyer d'aussi près les autres, mais elle n'avait pas le cœur à repousser son amie. Elle était surtout impatiente de lui donner à manger et une boisson forte pour la remplumer : elle lui faisait presque peur !

- Ne dites pas de bêtise, très chère. Vous avez mis les sabot jusqu'à très loin hors de la ville. Je n'ai fait que mon devoir, rien de plus.

La voix de la jument passait des graves aux suraigus de manière aléatoire, comme un étalon en train de muer. Peu fier de son "récital", Poker ne dit rien de plus et se contenta d'essayer d'oublier le pourpre qui envahissait ses joues. Qu'elle avait hâte de rentrer !

Non sans un soupir à peine dissimulé, la joueuse s'installa à côté de son père lorsqu'ils revinrent à la Salle. Token et House étaient arrivés avant eux, car ne marchant pas à la vitesse diminuée de Land et de son grand-père. Frissonnante de plaisir d'être de retour dans son petit cocon, Poker écouta simplement l'échange en sirotant un grog particulièrement chargé. Elle qui n'aimait pas les sucreries, elle faisait exception pour le miel dans du lait chaud avec une très généreuse rasade d'alcool. Sa gorge était soulagée, sa voix plus claire.

Blade ne semblait pas plus aimer le café que sa petite pouliche : ils prenaient tout leur temps pour le siroter. Obligeante, Poker leur tendit discrètement un peu de miel et de crème pour adoucir la préparation ; pour une fois que ce n'était pas elle qui préparait son "jus de chaussette", elle était contente de pouvoir aider. Lorsque les deux Writer parlèrent, Poker se retint de rire avec arrogance : le succès de la Salle était bien un mystère pour les profanes...

- Il n'y a pas de réelle nouveauté ici : les Poneys ont toujours les jeux et le confort... d'une certaine manière. Nous offrons jeux et conforts, les Poney nous payent pour cela et nous leur donnons ce qu'il y a de mieux.

Poker avait très envi de jouer ; son sabot toquant mécaniquement sur la table en était un signe infaillible. Crucible continua tout en posant un sabot calme, mais ferme, sur l'épaule de sa fille dont le démon se réveillait :

- C'est exacte : votre interrogation est légitime et ma fille vous a éclairé de ses explications. Jouer fait parti de la nature des Poneys, mais le risque est aussi une des variables. Comme notre affaire permet à des Poney de risquer sans se mettre en danger, beaucoup sont prêt à revenir ici pour se sentir vivant... sans risquer de tout perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mar 9 Jan - 21:18

Land n'était pas des plus en forme, mais elle restait très attentive. Et elle avait parfaitement remarqué ce petit tic que venait d'avoir son amie, ainsi que la réponse implicite de son père. Il semblerait que la jument blanche ait toujours autant de soucis avec le jeu comme elle le lui avait confié avant son départ. En même temps, trop peu de temps était passé depuis le départ du voyage de la cartographe, elle n'était donc ni surprise ni chagrinée. Ses yeux se plissèrent et elle se disait intérieurement qu'il lui faudrait un prétexte qui lui permettrait d'entraîner la joueuse un peu à l'écart et lui permettre de travailler un peu dessus, mine de rien, subtilement.

Une occasion qui ne tarda pas à apparaître sous la forme d'un Blade Writer désireux d'échanger avec Crucible. Sa voix ne s'éleva pas, mais une énergie et une énergie commença à brûler dans ses yeux, et l'odeur de sang qu'il émanait de lui devint un peu plus fort, certainement grâce à l'augmentation de la chaleur corporelle du vieux combattant.

"Risquer sans danger, voici un contexte tout aussi paradoxal, s'amusa l'épéiste qui se retenait de rire. Il en faut bien peu, pour qu'un poney risque son argent ici et y prendre du plaisir. Entre nous, je pense que leur plaisir est plutôt... lubrique. Venir ici, et montrer qu'ils ont de l'argent, quitte à le perdre, et en échange, profitez de vos excellents fauteuils dignes de rois, le tout avec votre pouliche dans les parages. Parce que le vrai plaisir de l’adrénaline, celle alimenté par la Peur, la vraie, la véritable, elle ne se déroule pas dans une salle de jeu, au chaud, avec à manger et à boire. Elle se déroule plutôt lorsque tout est désespéré, que l'on se retrouve seul, à la merci de l'adversaire, dans le froid, le désespoir et la solitude. Quand la seule sensation qui nous reste, c'est la douleur. Et bien là, le Risque, il nous fait pousser des ailes et nous donne la force de tout surpasser, à commencer par nous même, une chose que nos filles peuvent désormais comprendre, je pense. Tenez, laisser moi vous raconter quelques histoires..."

La première tirade était déjà incroyablement longue pour un poney aussi taciturne, mais sa conclusion laissait entrevoir un calvaire sans fin pour la cartographe : son grand père allait parler du "bon vieux temps", cette période de sa vie où il parcourait régulièrement les terres en quêtes de combats, contre des monstres ou des bandits, comment il avait récolté nombres de lames qui étaient autant de trésor pour lui, et surtout, montrer qu'il avait un plus gros courage que les autres, à commencer par les aventuriers jeunes et certainement, les clients de cet endroit. Il fallait agir immédiatement pour en profiter, et s'échapper. Blade allait très certainement tenir la jambe du doyen Mulligan pendant un moment. Land profita que son aïeul allait resté concentré sur le seul mâle présent pour s'approcher furtivement de Poker. D'habitude, la petite et frêle jument rose était discrète. Pour échapper à ce genre de frasque, elle avait appris à l'être encore plus en couvrant ses bruits de pas avec le rythme de la voix du vieux conteur. Malgré le parquet, il y avait de grande chance pour que Poker ne se soit pas rendu compte que Land s'était approchée pour lui prendre son sabot dans son paturon et l'entraîner à une autre table, où elles seront un peu plus tranquille. Une fois un peu à l'écart, de sa voix douce et fiévreuse, la cartographe chuchota à l'oreille de son amie à crin noir :

"Mon grand père en a pour le reste de la journée, prenons un peu de temps pour nous deux. Surtout que tu voulais m'apprendre quelques jeux de cartes."

Elle observa la table qu'elle avait prit par hasard. Il était couvert d'une sorte de petit tapis vert et avait des inscriptions dessus, ainsi que des sortes de petites frontières. Curieuse, la petite libidineuse jeta un coup d'oeil interrogatif à sa vis-à-vis, espérant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Sam 13 Jan - 17:32

Crucible avait compris que d'un certain côté, le doyen Writer avait comme besoin de parler et d'exposer son point de vu. D'ordinaire, il suffisait d'un ou deux verres pour que les interlocuteurs soit un peu plus à l'aise et que l'alcool fasse son travail. Non pas que le maître de la Salle comptait rendre ses interlocuteurs ivres, cela était stupide car l'ivresse ne faisait que fausser les échanges, mais il savait que le moment convivial autour d'une bonne boisson forte renforçait la proximité. Crucible était un Poney d'affaire, il aimait être dans de bonne condition pour parler et il était partisan d'un bon état d'esprit réciproque entre deux interlocuteurs. Au moins, ce Blade Writer était plus économe en alcool qu'en parole : il semblait en avoir des choses à dire et cela s'annonçait... intéressant.

À voir l'expression de la petite Land et son regard insistant, nul doute que cela allait être très long. Si ce vieux Blade était comme le regretté Occult, le maître de la Salle avait intérêt à penser au ravitaillement liquide. Ayant pitié pour les deux pouliches, il leur accorda de quitter la table d'un signe de tête. Poker avait besoin de repos et Land de se changer les idées. Crucible aurait mis son sabot à couper que la jeune Writer avait déjà entendu ces histoires au moins plusieurs fois...

Saisissant cette opportunité, Poker quitta discrètement la table en finissant le café de Land pour pas qu'il refroidisse - et après y avoir ajouté un peu de rhum dedans. La petite licorne rose était visiblement intriguée par les tables de jeux, surtout celles pour les cartes. Sentant le démon du jeu raffermir son emprise sur son âme, Poker trotta gaiement vers la place en question avec son amie.

- Une table de "Black Jack" ? Voilà qui est intéressant...

Poker tourna autour du meuble comme un requin le ferait autour d'un frêle esquif. Elle adorait ce jeu alliant hasard et stratégie en un équilibre si subtil que les mauvais joueurs se faisait avoir presque trop facilement.

Le jument sorti un paquet de carte et le mélangea de sa télékinésie, les choses commençaient à devenir intéressantes. Poker commença à expliquer les règles, oubliant qu'elle croassait comme un corbeau par moment. Le "Valet Noir" était un savant mélange de calcul, d'estimation, de probabilité et d'audace. Il fallait être prudent, mais pas trop, culotté mais pas trop, mathématicien mais pas trop.

- Que diriez-vous d'une partie, très chère ? Ce jeu est fort récréatif, mais je suppose que votre honorable grand père [Blood Writer] ne verrait pas d'inconvénient à ce que vous découvriez une pratique que votre famille ne connait peut-être pas ? C'est un excellent moyen d'apprendre à être à la fois prudente et audacieuse. Vous ne risquez rien, à part de vous amuser un peu...

... et de devenir accro. Land pouvait s'essayer, mais tout comme l'alcool, le jeu était un piège aussi séduisant que redoutable. Poker avait échappé au premier, mais le second était devenu sa propre toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Dim 14 Jan - 14:46

"Black... Jack..." répéta la petite jument rose en réobservant attentivement la table, elle commença à comprendre que les tracés correspondaient à différents emplacements pour poser des cartes, et elle comprenait que la grande espace vide devait être pour la croupière, à savoir ici, son amie blanche. Elle observa un peu mieux avant de commenter à nouveau :

"Visiblement, on peut être plus que deux pour y jouer non ?"

Alors que la licorne au crin noir expliquait les règles, la frêle jument rose fronça des sourcils en souriant : ce jeu était un défi sur la prise de risque. Il fallait juste se dire à chaque carte : pourrais je en prendre une de plus pour approche du Vingt-et-un ? Ou dois je m'arrêter là en espérant que l'adversaire fasse moins ? Il n'y avait cependant guère de stratégie possible. On ne pouvait que tirer une carte ou s'arrêter. Il y avait donc une trop grande part de hasard pour le goût de Land, et elle comprenait aussi pourquoi son amie était aussi forte à ce jeu : Tout n'était que probabilité, et coup de bol, c'était son domaine de spécialité. Autant dire que Land, ou qui que ce soit d'autre pas trop habitué à ce jeu... ou à l'univers du jeu de hasard. Et en plus...

"Hum, mais je n'ai rien à parier..." répondit la cartographe rendue un peu mal à l'aise par le fait que Poker rôde autour d'elle comme un chat ayant trouvé une souris. La petite dévergondée se sentit quelque peu en danger et commença à comprendre un peu plus pourquoi elle devait mettre tant d'effort pour se retenir lorsqu'une de ses pulsions la prenait aux tripes. Parce que là, c'était juste pour un petit jeu, mais concernant les loisirs de Land, la situation pouvait être limite criminelle. Réprimant un frisson, les joues rosissantes, elle baissa un instant les yeux avant de dire doucement :

"En fait, j'ai bien quelque chose, c'est tout ce que j'ai, mais je veux bien le parier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Ven 19 Jan - 19:09

La petite Land avait beau essayé de s'en cacher, l'appel du jeu se faisait sentir et elle peinait à y résister. Poker serait la dernière à se moquer de cette tentative qui était vouée à l'échec depuis le début : les jeux avaient cela de bien que tout y étaient sensibles d'une manière ou d'une autre. Licornes, Pégases, Terrestres, Griffons, Selludites... tous y succombaient un jour ou l'autre. Il suffisait d'être les premiers à proposer l'offre après avoir suscité la demande. Mais loin d'être une entreprise perverse dans sont principe, la Salle de jeux avait pour but de réveiller ce qui sommeillait en chacun, les libérant de ce qu'il réfrénaient au fond d'eux. Et puis ce n'était pas d'innocents jeux qui avaient causé les différentes catastrophes qui avaient frappé le monde...

Le jeu rassemblait, permettait de régler ses comptes sans effusion de sang et sans violence. Un parfait moyen civilisé de se divertir tout en résolvant ses problèmes d'une manière ou d'une autre. Ce qu'il y avait de bien également, c'était que même la plus innocente des créatures pouvait tomber dedans pour ne plus jamais en ressortir. Effrayante et effroyable vérité que Poker Gamble avait embrassé depuis si longtemps.

Mais elle n'était pas une perfide joueuse avide de victoire et d'argent facile, non. Ce genre de Poney avaient en général de gros problèmes. Quand ils ne trichaient pas pour ensuite se faire cueillir par la sécurité, ils étaient attendu au dehors de la Salle par les amis des malheureux perdants abusés par la cupidité et l'orgueil de leur adversaire. Réglo et surtout intéressé par la perspective de faire découvrir un jeu qu'elle aimait, Poker n'avait pas en tête de détrousser son amie déjà très pauvre.

- Ne dites pas de bêtise, très chère. Nous sommes ici entre amies pour passer un bon moment. Inutile de risquer ce que vous avez pour une simple démonstration, la Salle et moi-même sommes au -dessus de ça.

Le rire enrouée de Poker était à première vue légèrement condescendant. Les Mulligan étaient riches et bien installé par rapport aux humbles Writer. Mais en grattant un peu, on comprenait que la joueuse avait surtout envi de s'amuser avec son amie, comme lors de leur première rencontre.

De sa télékinésie, Poker sorti comme par magie une boite d'allumette qu'elle ouvrit pour en distribuer comme des jetons :

- Cela suffira, je pense. Inutile de parier quelque-chose, nous voulons nous amuser gentiment.

Land avait donné son feu vert pour la partie, Poker lui donnait le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Dim 21 Jan - 14:39

Et mince, sa tentative de filouterie avait été évincé dés le départ... Land était un peu déçue, mais pas totalement. Après tout, elle n'était pas aussi sournoise que Castle, et elle ne se faisait guère d'illusions là dessus...
Mais tout de même, son plan il avait l'air bon au départ : on misait son coeur sur la table pour faire passer un message subtil à la jument blanche et hop, en avant guingamp, on allait de fil en aiguille à quelque chose de ... mieux ? Mais bon, tans pis, une petite partie de Blackjack, c'était pas mal aussi mine de rien.

"Merci beaucoup très chère amie. Vos allumettes ne seront pas gâché dés les premiers rounds..." promis doucement la petite cartographe qui recommençait à sourire.

Première distribution de cartes. Land tâcha de garder la même expression tout en plaçant une première allumette sur la table et retourna ses cartes, découvrant un valet et un huit de coeur. La jument se frotta le menton : c'était un bon début, et il ne fallait pas trop espérer pour pouvoir se rapprocher du fameux vingt-et-un. Les chances de tomber sur un as, un deux ou un trois étaient bien trop infime.

"La dernière fois, il était vrai que l'on était sur mon terrain, avec un jeu du cru de notre famille. Mais là, c'est ton tour, j'espère que tu sauras me ménager."

Et la petite jument mit une allumette supplémentaire à sa mise. Dans le jeu, comme dans la vie, Land restait timide et peu encline aux coups d'éclats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Sam 27 Jan - 16:34

Ménager un joueur ? Comme c'était mignon ! On ménageait ceux qu'on soupçonnait d'être incapable de réussir. Si Poker proposait une partie de Black Jack à son amie, c'est qu'elle l'estimait capable de réussir. C'était un jeu plus mathématique qu'on ne pouvait penser. Il fallait user à la fois de prudence et d'audace, être prévoyant et savoir quand s'arrêter. On ne devenait pas expert en une ou deux partie, mais on pouvait appréhender les subtilités en quelques tours. Land était loin d'être une idiote, elle pouvait comprendre les mécaniques et les user. Mais serait-elle assez courageuse pour dépasser ses limites ?

Poker se contentait de jouer normalement, sans user de son talent d'estimation des chances et expliquant calmement les meilleurs décisions à prendre et pourquoi. Elle n'avait pas en tête d'écraser son adversaire, non. Cela était petit, minable. ce que la joueuse voulait, c'était une partie amusante où Land montrerait ce dont elle était capable. Les mises modestes sous forme d'allumettes étaient pratique : concrètement, il n'y avait rien à gagner, mais le fait de jouer quelque-chose poussait parfois les adversaires à se montrer plus féroce.

Land avait survécu à l'hiver et à de nombreux combats, serait-elle une opposante aussi farouche ?

Pas vraiment pour le moment, mais Poker préférait qu'elle aille à son rythme et soit à l'aide. Il ne fallait pas dégoûter un joueur dans un jeu, mais l'encourager à s'amuser. Suivant le souhait de son amie qui voulait aller doucement, la joueuse suivait tranquillement, consciente qu'il y avait assez d'allumettes pour que Land puisse apprendre sereinement à jouer.

- Ce jeu n'est pas du cru de ma famille. Non, il est assez ancien et pratiqué chez les initiés. J'ose espéré que d'autres y joueront ici : notre Salle a tout ce qu'il fait pour les combler. Vous, d'ailleurs, êtes-vous comblé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Ven 2 Fév - 13:33

Non, Land n'était pas comblée, elle aurait souhaitait bien autre chose concernant ce jeu, en priorité, concernant la mise. Land et son amie jouait gentiment pour le moment, il n'y avait guère de mouvements dans les allumettes. Mais petit à petit, la cartographe commençait à comprendre de mieux en mieux le jeu, et tant qu'à faire, voulait aller un peu plus loin.

"Le jeu est un plaisir que je commence juste à amadouer ma chère, kof kof. Je ne saurai vous dire si je suis comblée. Mais je suis satisfaite de passer du temps ainsi, avec vous. Notre échauffement est agréable, mais il faudrait accélérer la cadence à présent, si vous voyez ce que je veux dire."

Avec un mince sourire, la jument compta ses allumettes. Elle en avait huit, Poker avait un léger avantage. Mais il était peut être temps de provoquer quelque chose ? Si la jument rose ne pouvait donner de palpitations à la joueuse par la parole et les sentiments, elle le fera par le biais du jeu.

"Je mise quatre allumettes. Me suivra tu ?"

Déroulement de la partie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1685
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Ven 2 Fév - 13:33

Le membre 'Land Writer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Mar 6 Fév - 17:16

Poker se demandait parfois si elle était une bonne professeure en plus d'être une maîtresse de table respectable. Elle n'hésitait pas à jouer de son charme et de ses atours pour séduire et pousser les autres à se donner à fond une fois qu'ils se sentaient en confiance. Être pédagogue était un art difficile, un art que très peu de Poney pouvait se vanter d'avoir, même en talent. Land était autant de bonne compagnie qu'un bon exercice. Elle semblait vouloir quelque-chose de Poker, mais ici, dans cette Salle, c'était Poker qui donnait le ton.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir la si timorée jument rose commencer à devenir plus audacieuse, plus sûr d'elle. Était-ce un enseignement lors de son aventure ? Après tout elle avait bravé tempêtes et neiges pour le bien des Licornes, peut-être avait-elle murie et gagné en confiance en elle ? Poker en était presque envieuse, mais elle avait égoïstement préférée restée au chaud à l'abri des murs de Canterlot.

- Très bien joué, très chère. C'est un plaisir de voir que vous avez compris aussi rapidement les règles et les principes de ce jeu.

Car il s'agissait bien d'un jeu après tout. Son appel titillait la jument couleur crème qui battit les cartes pour la manche suivante.

- Avouez-le : votre aventure a été une épreuve difficile que vous avez surmonté. Qu'est-ce qu'une simple partie de carte peut avoir d'au moins aussi difficile ? Pas grand-chose...

Joignant les gestes aux paroles, Poker avança huit allumettes. Land avait démontré qu'elle avait compris le principe du jeu et ses règles, il fallait lui montrer ce que la notion de risque impliquait. Elle ne prenait pas mal la victoire mérité de la Cartographe, mais elle n'avait pas encore montré ce qu'elle avait dans le ventre...

Ce duel était aussi important pour elle que toutes parties disputées avant celle-ci : son honneur et son orgueil.

Black Jack, White Maid :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1685
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mar 6 Fév - 17:16

Le membre 'Poker Gamble Mulligan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Dim 11 Fév - 12:19

La cartographe venait de se faire déposséder de huit allumettes, mais elle ne se débarrassa pas pour autant de son doux sourire. Et pourtant, elle était bien en difficulté, il ne lui restait pas beaucoup d'options et le nombre d'allumette que possédait la licorne au crin noir commençait à être un peu trop écrasant.

"Epreuve difficile est un euphémisme. Nous pouvons plutôt parler d'une mort certaine évitée par miracle. Des affrontements se sont multipliés, et pour ma part, les blessures aussi. Les wendigos avaient infectés certains des nôtres dés le départ, et sans l'intervention de Starswirl, nous aurions rejoint l'armée assiégeant les trois villes poneys..."

Qu'avait elle fait à ce moment là ? La jument rose avait tout donné, tout simplement. Elle était aller jusqu'à donner ses dernières ressources vitaux pour protéger les autres, qu'ils soient licornes, terrestres ou pégases. Et elle était elle même étonnée d'être encore vivante.

"Et il est vrai aussi qu'aujourd'hui, je ne risque pas grand chose. Mais... J'ai l'impression que mes cicatrices ne seront pas que physique." disait elle en tapotant son flanc doucement avec son sabot. Les bandages ne bougèrent pas et la blessure ne saigna pas, mais elle grimaça tout de même de douleur et en perdit le souffle quelques instants. "Néanmoins, je pense pouvoir espérer une rémission durant ma prochaine expédition. Tu viendras toujours ?"

Expédition sur laquelle elle travaillera dés qu'elle se sera un peu rétablit d'ailleurs. Prenant ses allumettes, la cartographe se prépara à poursuivre l'affrontement en augmentant la pression.

Et comment se déroule la partie ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1685
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Dim 11 Fév - 12:19

Le membre 'Land Writer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 11 Fév - 15:10

Poker écoutait avec attention son amie alors que les échanges et coups s'enchaînaient. Comme n'importe-quelle bataille, le Black-Jack était une succession de tentatives et de risques pour vaincre, quitte à se mettre en danger. On ne gagnait jamais rien à être trop prudent : il fallait prendre des risques pour pouvoir dominer son adversaire, sous peine de se faire grignoté par plus ambitieux que soit. Ce n'était qu'une partie amicale, mais Poker considérait cela comme une joute entre deux Chevaliers. L'une avait brillé dans un chemin de mort et de désolation dans une quête folle, l'autre défendu sa patrie au péril de sa propre vie.

Poker avait protégé sa ville, même si elle se demandait si elle n'avait juste pas fait des pitrerie dans une bravoure - une folie ? - insensée. Masi là elle était au chaud dans une Salle confortable avec une jument qu'elle avait cru ne jamais revoir. Pourquoi s'énerver alors qu'elle voyait la timide Land contrattaquer avec l'efficacité d'une armée. La Maîtresse de table sentait son cœur s'accélérer alors que son excitation augmentait. Elle était en difficulté, elle aimait ça : le jeu devenait intéressant. Refusant d'user de son don d'estimation des chances, elle continua avec un sourire à la fois enjoué et féroce :

- Très cher, il aurait fallu des jours pour que les vôtres ayant basculé dans le camps ennemi ne rejoignent Canterlot. Nous aurions organisé les défenses et vous auraient aidé : Starswirl et les Mages d'états seraient intervenus, penchant la balance en notre faveur et vous libérant de cette infâme malédiction. Vous avez prouvé que les Licornes ne sont pas les pleutres que nos chers voisins inférieurs se plaisent à décrire.

Poker était parfaitement au courant concernant la réputation des siens.

- Vous avez toute votre vie devant vous. Aucun Poney ne peut prévoir ce qui va arriver... aucun Poney à part moi, mais j'ai encore des progrès à faire cela-dit... La mort peut nous frapper à tout moment, alors en attendant il fait profiter de chaque seconde de sa vie, la vivre au maximum.

Philosophie de sa famille très épicurienne.

La suite plongea Poker dans une sorte de mutisme. Elle se rappelait cette histoire d'expédition, mais elle ne voulait pas la réaliser finalement. Elle n'aimait pas vraiment voyager et elle aimait avoir un toit au-dessus de la tête. Malheureusement, elle se demandait si elle n'était pas une tricheuse en ne tenant pas ses engagements.

- Votre expédition devrait attendre : vous avez besoin de reprendre des forces. Moi, j'ai besoin de me soigner. Et puis... cette bataille m'a prouvé que je ne suis pas une aventurière comme vous.

Une concession, la première depuis si longtemps. Poker était généralement trop fière pour s'avouer une faiblesse, même à demi-mot.

Mais la suite ne ferait pas de cadeau :

-Après tout, je ne suis qu'une Maîtresse de Table, c'est tout ce que je sais faire...

Black Jack, White Maid :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1685
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Dim 11 Fév - 15:10

Le membre 'Poker Gamble Mulligan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mer 21 Fév - 11:26

Land venait de remporter la partie de Blackjack, mais le cœur n’était guère à la fête. Poker revenait sur sa promesse et visiblement, elle ne fera plus partie de l’expédition prochaine. Bien entendu, elle était parfaitement libre de ses choix et Land ne lui en voulait aucunement. Mais elle avait l’impression qu’elle allait manquer de quelque chose, et surtout, c’était un signe qu’elles n’allaient pas passer beaucoup de temps ensemble dans les années à venir. Et pour cela, Land ressentait une très grande tristesse. Leur première rencontre avait bien mise en avant à quel point elle pourrait avoir besoin l’une de l’autre, qu’elles se complétaient et pourraient s’entraider pour leurs tourments respectifs.

Malheureusement, faute de venir avec elle, Land ne pourra guère aider son amie… et celle-ci ne pourra guère aider Land avec ses propres tourments. La cartographe avait à présent perdu son sourire et ses oreilles étaient basses. Elle garda le silence un petit moment, regardant les allumettes à présent tous de son côté sans réellement les voir, mais décida de se reprendre un peu. Elle ne commenta aucunement sa victoire, mais elle se leva et claudiqua doucement vers son amie en se tenant le flanc, puis, une fois juste à côté d’elle, lui posa un sabot sur son encolure. Elle n’arriva pas à s’obliger à sourire pour la réconforter sur sa dernière phrase très défaitiste, mais elle pouvait toujours lui prodiguer de douces paroles en espérant qu’elle fasse office de baume apaisante :

« Poker, ne te dévalorise pas ainsi. Tu n’es pas qu’une maîtresse de table dans ta vie. Tu es une amie, mon amie. Tu es très certainement amie avec beaucoup d’autres et pour nous, tu n’es pas qu’une maîtresse de table. Tu manques certes de confiance en toi, mais tu as participé à défendre nos maisons. Si Canterlot est encore debout aujourd’hui, c’est en partie grâce à toi. Tu as bien plus de force que tu ne le pense ma chère, et au lieu de l’ignorer, tu devrais la cultiver. Moi en tout cas, je crois en toi. »

Elle frotta doucement le côté de son museau contre sa joue, trop subrepticement et trop rapidement pour que qui que ce soit d’autre que la joueuse puisse s’en rendre compte. Elle retira ensuite son sabot et lui adressa un sourire un peu triste.

« Il y a d’autres jeux que tu aimerais me montrer ? »

Land restait curieuse de voir les passions de son amie, et elle voudrait plus que tout profiter du temps qu’elle pouvait passer avec elle. Avec sa télékinésie, elle rassembla les cartes, en format un petit tas compact et uniforme avant de le faire glisser vers la jument crème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Lun 26 Fév - 1:14

Maudit soit son imprudence... Un coup de poker de trop alors qu'elle n'avait pas assuré ses arrières, comme toujours. Aujourd'hui une partie amicale, demain une table ? Cela ne fit que conforter l'image que Poker avait d'elle même : une joueuse à risque, celle qui malgré ses talents pouvait se faire avoir par les coups du sorts.

Land avait bien jouée, mais sa victoire était dû au facteur chance autant qu'à l'excès de confiance de son adversaire. La prudence de la débutante avait été plus forte que l'audace de l'experte. Au fond, Poker n'avait pas vraiment ménagé Land, mais elle avait fait en sorte que la partie soit assez longue et intéressante pour ne pas l'écourter. Il fallait que les joueurs jouent, pas qu'ils soient des pions. Certains aimaient avoir le contrôle sur la partie comme ceux qui aimaient avoir le contrôle sur leur vie, Poker faisait parti de ceux-ci. Les autres qui aimaient contrôler le jeu comme ils aimaient contrôler les autres étaient les plus dangereux, mais pas les plus redoutables : comme sur une table de jeu, le facteur du hasard pouvait détruire les meilleurs plans.

Les attaques de Poker avaient été insuffisante et sa défense brisée, elle s'en était mordu les sabots. En temps normal, elle se serait éclipsée pour laisser libre cours à sa rage et à sa frustration, mais plusieurs choses incarnées par la petite Land l'en empêchèrent.

D'une part, sa mine déconfite malgré sa victoire, de l'autre le fait qu'elle la collait un peu trop. Certes, elles étaient amis, mais cette proximité avait de quoi l'intimider, surtout avec des paroles si sincères et difficiles à entendre.

Les sabots tremblants, Poker dégagea doucement celui de la Cartographe avant de lui souffler, la voix rauque et la mine très sérieuse :

- La vérité est là : je ne suis pas une héroïne. Je me suis battu avant tout parce que je ne pouvais pas laisser mes amis seuls, mais surtout parce que ma vie était en jeu.

Elle retrancha, après s'être mouchée en essayant d'être discrète - en vain :

- Si je m'étais enfuis, les chances de victoires auraient été compromises tout comme ma sécurité sur le long terme... Alors je suis resté pour essayer d'aider. Mais mes actions ont été inutiles en fin de compte. Contre Iron Will, je n'ai fait que me mettre en danger et gêner les autres. Contre le monstre de roche et de glace, j'ai échoué à protéger Xante, je n'ai fait que lui causer des égratignures, même en étant armée...

La jument couleur crème soupira :

- Je ne suis pas une combattante, je n'excelle pas dans la survie et c'est un miracle que je sois encore en vie. Si j'ai été présente durant l'attaque, c'était parce que mon père m'a obligé à sortir aider nos concitoyens. Croyez-moi : s'il avait pu se douter de ce qui serait arrivé, nul doute qu'il m'aurait empêché de sortir et que je l'aurais écouté...

La triste vérité, de la bouche de Poker. Elle n'était pas lâche, mais pas courageuse non-plus. La Reine de pique ne faisait que suivre son Cœur, devenant parfois un Pion qui affrontait l'Échec.

De bon cœur, elle accepta la proposition de Land : elle n'était pas courageuse, mais elle restait joueuse avant tout.

- Quel jeu avez-vous en tête, très chère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mer 28 Fév - 11:58

Land sourit en observant son amie dissimuler comme elle le pouvait chaque parcelle de fragilité. Comme toutes les licornes, Poker était quelqu’un de très fière, et qui pouvait partir dans la dépréciation pour quelques erreurs, car comme chaque licorne, elle recherchait la perfection.

« Pendant la cérémonie, certains plaisantaient aussi sur le fait que tu avais fiché ton arme dans la croupe du dragon noir, celui qui a fait un câlin à la Princesse Platinum, rajouta la licorne en posant un sabot sur ses lèvres pour pouffer doucement. Mais il semble qu’il y a quelque chose que tu n’as pas compris dans tout cela mon amie, ou bien que tu ais oublié : le courage, c’est de faire ce qu’il faut quand il le faut. Combien, dans la même situation, se serait enfuit malgré la nécessité de leur sacrifice ? »

C’était là tout le centre du débat au final : qu’était-ce donc que ce fameux courage ? Un poney à la grande puissance magique ou physique, pouvait il connaître ce fameux courage contrairement au commun, voir, au faible ?

« Reprenons ce dragon d’ailleurs, il doit être comme tous les dragons, extrêmement résistant, est ce que lui, il connaît vraiment le courage ? A-t-il seulement connu la peur une seule fois dans sa vie ? Ou est ce qu’il s’est juste jeté dans la bataille, car ses facultés naturelles le protégerait quoi qu’il arrive ? »

Elle tempéra quelque peu ses paroles, levant un sabot et prenant un air très triste.

« Je te rassure, ce n’est pas moi qui tranchera la question par rapport au courage. Moi, au pire moment, je me suis laissée envahir par la peur, et j’ai brisé la patte d’un terrestre. Les wendigos en ont bien entendu profité et j’ai bien failli provoquer une catastrophe. Et je n’ai guère été utile lors des batailles non plus. Mais nous nous sommes battus malgré nos maigres capacités. Nous avons fait de notre mieux, et nous n’avons pas à rougir par rapport à ceux qui ont des compétences naturelles ou non pour le combat. »

Land était profondément convaincue du courage de son amie, même si elle avait été poussée par des décisions extérieures, même si elle en avait été obligée, elle était tout de même resté sur le champ de bataille et elle ne s’était jamais dissimulé ou enfuie lorsque ça chauffait. Elle et la cartographe avaient agis de la même façon, donc soit aucune des deux n’étaient courageuse à cause de cette fatalité, soit elles l’avaient été toutes les deux, autant l’une que l’autre. Cependant pour l’idée de jeu, Land n’en avait guère. Elle ne connaissait que le jeu des trois cailloux, et elle aimerait bien découvrir autre chose.

« Je n’en ai aucune idée, ce n’est pas mon domaine, mais le vôtre, proposez moi donc ma chère, et je vous suivrai. »

Le regard de la petite jument rose s’adoucit et elle appuya sa tête contre la table. Peut-être qu’elle n’aurait pas dû quitter sa chaise au final. Ses pupilles vertes se posèrent sur les yeux rubis de sa comparse. Elle passerait bien une seconde nuit avec la jument blanche, comme lors de leur première rencontre, dans son lit bien douillet et sous sa couette bien chaude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Ven 16 Mar - 14:04

La si fière joueuse regrettait presque de s'être confiée, mais quelque-part cela lui avait fait du bien. Elle ne vivait pas dans le mensonge, mais préserver les apparences était un exercice très fatiguant. Les Licornes avaient pour la plupart pris cet air hautain et fatigué de tout à cause des efforts pour rester droite et sûres d'elles... tandis que d'autres avaient fini par se relâcher quelque-peu. Land étaient de celles qui n'avaient jamais vraiment cherché à préserver le paraitre, assumant les conséquences avec une tranquillité presque inquiétante. En un sens, Poker était jalouse : elle devait faire des trésors d'effort pour ne pas se ridiculiser et assurer son rôle, ne récoltant qu'échec et récompenses imméritées. C'était à croire que comme cette loque de Darklight Shield au Crystal Empire - un infâme Terrestre plus crasseux qu'un rat et grossier qu'un Dragon - les plus démunis avaient cette capacité innée de briller sans avoir besoin de se contrôler.

Poker avait du mal à garder son sourire mécanique alors que sa vis-à-vis parlait, tranquille et sereine comme un petit oiseau rose sur son perchoir. Land avait cette espèce d'innocence et naïveté qui pouvait être presque adorable si elle n'était pas un danger pour elle même. Avoir survécu à une telle expédition relevait de l'exploit ; qu'est-ce qui avait permis à Land de revenir vivante et toujours aussi simple là où une Licorne corps et âme comme la joueuse aurait été prostrée dans son lit tremblante de peur ?

Non, poker n'était pas faite pour l'aventure... ni pour se battre en témoignait la rumeur qui s'était apparemment déjà propagée.

Le maquillage de la jument lui permis de ne pas montrer son embarras lorsqu'il fut question de la séance d’acuponcture involontaire du Dragon. Poker avait arrêté de jouer avec son stylet depuis cet incident, trop honteuse au souvenir de sa gaffe. Là où Land avait réussi à blesser un puissant Terrestre, ces Poneys qui compensaient leur faible intellect par une force et une résistance bestiale.

Avec un soupir, Poker tapota machinalement le sabot de son amie, las :

- Le courage est l'affaire de ceux qui risquent de tout perdre pour sauver ce qui leur est le plus cher. C'est un pari qu'on entreprend alors qu'on est persuadé qu'il a peu de chance de réussir. Mes parents ont osé s'endetter à vie pour cette Salle, mais ils avaient une garantie que cela fonctionnerait... Étaient-ils courageux ou simplement audacieux ? Je ne saurais le dire si ce n'est que nous limitons les risque dans notre famille. Un Dragon est guidé par ses pulsions, par la cupidité pour certains, par idéal pour un autre. Moi, je pouvais attendre la mort et tout perdre, ou me défendre et avoir une chance, même infime, de ne pas finir comme une partie sans lendemain. Était-ce du courage au final ?

Je ne suis pas une lâche, mais je ne suis pas courageuse. J'ai trop à perdre pour tout risquer.


Poker avait en tête ses obligations, ses proches et son envie de grandir pour ne pas risquer sa peau.

De sa télékinésie, elle sortie une étrange boite cylindrique ornée de motif délicat. Avec grâce, le Joueuse l'ouvrit et présenta à son amie le contenu : des bâtonnets d'ivoire aux bouts pointus aussi fins que des aiguilles et ornés de motifs.

- Un jeu originaire du lointain Neighon, les Licornes de ces contrées l'appellent "Mikado". Il demande de l'adresse autant qu'un peu chance, mais surtout de la délicatesse et de l'observation... Vous voulez essayer, chère amie ? Plus besoin de compter ni de réfléchir. Uniquement se concentrer et tirer son épingle du jeu du chaos...

Poker avait besoin de continuer à discuter avec un autre jeu, plus simple mais raffiné - en plus de le tester.


Dernière édition par Poker Gamble Mulligan le Mer 28 Mar - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 668
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mer 28 Mar - 20:36

Land hocha de la tête, elle ne saisissait pas encore toutes les subtilités que vivaient son amie par rapport à ses propres actions, mais à tête reposée, et à force de discussion, elle finira par comprendre Poker Gamble Mulligan. Même s’il se peut qu’elle ne partage pas les mêmes idées, ou les mêmes convictions, la cartographe ne se prenait pas non plus pour une héroïne, bien au contraire. En ce qui concernait les actions héroïque, étant donné qu’elle avait failli provoquer la perte de tous, elle estimait plutôt qu’elle n’était pas du tout quelqu’un d’honorable. La petite jument rose donna un coup de tête en émettant un rictus complice :

« Et j’espère que ça restera ainsi alors Poker, d’habitude, pour beaucoup de poneys, plus ils en ont, plus ils en veulent. En termes de richesse, notre race n’a parfois rien à envier aux dragons et aux griffons. Alors qu’il y a des choses bien plus précieuses. »

Lorsque Poker proposa son jeu, Land prit un air un peu malicieux, se frottant le menton du sabot.

« J’en ai déjà entendu parler, le mikado est quelque chose de très populaire au Neighpon. Je propose que l’on s’y prenne au museau, sans magie. Et la perdante aura un gage. Qu’en penses-tu ? »

Une fois les petits bâtons placés sur la table, que Poker accepte ou non les petits caprices de l’aventurière au pelage rose, Land s’empara de l’un des bâtons du bout des lèvres et tira doucement, avec habileté, et rien ne sembla bouger alors qu’elle se redressa victorieuse, le bêton entre les dents. Une fois cela fait, elle utilisa sa propre cape pour nettoyer l’extrémité de l’objet. Ce n’était pas une raison pour laisser traîner sa bave partout, elle n’était pas une bête sauvage, juste un brin joueuse pour se remettre de sa terrible et première expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 2PU
Licorne 2PU
Messages : 1296
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Estimation des chances
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 8 Avr - 22:40

Force était de reconnaître que malgré ses origines modestes, Land était érudite sur bien des choses et des valeurs. Poker en convenait, mais elle ne pouvait s'empêcher de voir son amie encore trop innocente malgré les épreuves qu'elle avait affronté. La Joueuse pouvait se montrer patiente sur bien des choses, mais elle ne pouvait prendre le risque de ne pas mettre en garde la Cartographe sur les autres dangers qui pouvaient la guetter.

- Vous commencez à comprendre, très chère. Mais il y a bien d'autres subtilités qui sont tapis derrières les faits que vous avez pu observer. Comme les règles d'un jeu : les connaitre n'est que la première étape. Lorsqu'on sait les utiliser, les combiner et les mettre à profit dans leur moindre aspect, le jeu est à vous et vous en êtes la maîtresse.

Poker voyait la vie comme un jeu : une partie à l'échelle d'une existence entière. Il fallait en profiter au maximum tout en restant prudent. Mais le piège était qu'en misant trop, on pouvait perdre irrémédiablement. Et la vie, comme la Salle, ne faisait pas de crédit.

- Les choses les plus précieuses pour moi sont celles que je ne peux me permettre de perdre. L'argent se gagne et se perd, la réputation s'améliore et se dégrade, les possessions ne sont que temporaires et remplaçables.

Avec sérieux, la Joueuse posa son sabot sur celui de son amie, sans la lâcher de ses yeux rubis :

- Il y a des choses en ce monde qui une fois perdues ne seront plus jamais retrouvées. Je ne peux mettre ces choses là sur le tapis, je vous demande de faire de même...

Il était surprenant que Land connaisse ainsi un si obscure jeu, mais cela était une agréable surprise. La version particulière proposée plaisait à Poker : elle aimait les défis et ne rien perdre était une distraction agréable.

- Fort bien, très chère. Mais la prochaine fois, faites attention avant de parier sur la réussite de vos projets : je ne suis pas une joueuse professionnelle pour rien.

Avec un clin d’œil complice, Poker enchaîna avec adresse, donnant un petit coup de museau pour libérer une tige, tige qu'elle utilisait ensuite pour dégager les suivantes lors des autres tours :

- Rappelez-vous : lorsqu'on sait utiliser les règles, les combiner et les mettre à profit dans leur moindre aspect, le jeu est à vous et vous en êtes la maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvaille qui vaille (PV Land Writer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar
» Plusieurs land raider
» Retrouvaille
» Comment détruire les Land Raider ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Canterlot :: Château de Canterlot :: Cour du Château-
Sauter vers: