Partagez | 
 

 Sable Chaud [PV Framel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Selludite
Selludite
Messages : 97
Date d'inscription : 06/09/2017
Age : 16

Feuille de personnage
Talent: Sang d'Ayar
Rang: A
Faction: Neutre
Dim 4 Fév - 20:39

« Couleur, fit un des soldats.
- Brelan de 3.
- Brelan de Roi !
renchérit un autre.
- Carré d'As !
- Quoi ? Mais c'est la deuxième fois que tu nous en sors un !
- Hey, c'est pas ma faute si j'ai de la chance à ce jeu,
fit le vainqueur de la manche.
- Tu vas pas me faire croire que c'est un hasard quand même ?
- Attends tu penses que j'ai triché ? »


Mab'Alsahra poussa un long soupir nasal. Voilà deux heures qu'ils avaient installé leur campement, et déjà, ses Mamelucks commençaient se disputer pour un simple jeu. C'était le genre de choses qui arrivaient lorsqu'ils partaient faire de longues traques dans le désert comme celle-ci. La fatigue du voyage, les conditions assez rudes et surtout la frustration de ne pas pouvoir mettre la patte sur leur objectif avaient tendance à irriter les nerfs de chacun. Et forcément, il arrivait qu'il y ait quelques retombés.

« Avoues que c'est suspect que tu nous sortes par deux fois le même coup en une partie, lança l'un des esclaves.
- Non mais tu te fiches de moi ! J'ai jamais triché à ce jeux !
- À ce jeu là, non. Mais aux dès, ça t'ait souvent arrivé.
- Non mais ça c'était il y a longtemps !
- À peine un mois.
- Mais j'ai arrêté !
- Et là tu viens de recommencer.
- Non mais espèce de-

- Assez ! »


La voix grave et sèche de l'Ayar coupa net à la dispute qui commençait à s'emporter. À son écoute, les quatre joueurs se turent instantanément, et se retournèrent pour fixer leur maître avec une légère appréhension.

« Je vous rappelle que nous sommes actuellement dans une mission relativement importante, et que ce n'est pas parce que nous sommes en plein milieu du désert que vous pouvez vous comporter de la sorte. Vous vous devez d'être en toutes circonstances droits et exemplaires, afin de mener à bien la tâche qui vous a été confiée, et certainement pas vous diviser à cause de ce genre de futilités. Notre cible n'est pas des plus commune, et nous ne savons pas à quoi nous attendre d'elle. Alors vous ferez mieux de vous ressaisir et de cessez de vous quereller. »

Le ton dur et sévère de l'étalon frappèrent durement les quatre concernés. Ses paroles ne laisser nulle place à la contestation. Ses ordres étaient claires, et il valait mieux les respecter. Car il ne fallait pas oublier que lui aussi avait été fatigué par cette traversée, et qu'il n'avait certainement pas envie d'entendre ses chevaux se chamailler ainsi alors qu'il avait, tout comme eux, besoin de repos.

« .. Oui, Maître, » fit l'un des soldats.


Fermant les yeux, inspirant lentement avant d'expirer un bon coup, Mab' reporta son attention sur la mer de sable qui s'étendait devant lui, se mélangeant à l'horizon au ciel orangé, teinté par le crépuscule du soleil couchant. De là où ils étaient, Timbouctou n'était plus visible, tant ils avaient marché.

Cela faisait en effet bien à présent près d'une semaine que l'Ayar et ses Mamelucks avaient quitté la capitale Selludite pour les dunes d Récemment, une caravane de pierres précieuses avaient été attaquée par ce qui avait était décrit pas les agressés comme étant un dragon semblant dans l'adolescence. Peu d'autres informations avaient été put être fournie, l'attaque ayant été très furtive et rapide. Suite à ça, il a été décidé d'envoyer un groupe à la recherche du malfrat, afin de retrouver et ramener celui-ci, et par la même occasion, les marchandises qu'il avait volée.
La tâche étant longue et requérant une certaine connaissance du désert, ce fut Mab'Alsahra qui fut choisie pour mener à bien cette mission. Il partit avec quatre de ses chevaux le lendemain-même, afin ne pas laisser trop de temps au brigand devant lui.

Mais le désert était vaste, et si retrouver un voleur était déjà une chose difficile dans ce lieu, cela l'était encore plus lorsque celui-ci pouvait emprunter la voie des cieux pour s'enfuir, et accéder bien plus facilement à des endroits que eux pourraient difficilement atteindre. Et avec toutes ces journées de traque infructueuse, un retour était de plus en plus envisagé.


Mais pour l'heure, il leur restait encore assez de vivres pour continuer cette expédition encore quelques jours. Alors ils allaient continuer. Encore quelques jours. En espérant qu'enfin ils trouveraient ce qu'ils cherchaient.

Bon sang il était fatigué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 1833
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Dim 4 Fév - 21:43

Framel était comme un dragon dans un bain de lave. Cette chaleur ! Elle avait presque l'impression de se trouver sur l'île des Dragon. Le soleil tapait si fort, que sa peau brulait presque la reptile. Les éclats de rayon la faisait en plus briller de mille feu dans le ciel, comme un joyau, un saphir pour être des plus précis. Seul son sac et son glaive à sa ceinture atténuait cette beauté, mais ses affaires étaient toujours nécessaire en voyage. Quant à sa présence dans le coin, elle aurait aimer pouvoir acquérir un diamant ou un bijou de ce lieu, en échange d'un cristal de la région de Canterlot, sinon elle pourrait vendre ses services jusqu'à avoir la somme nécessaire à acquisition de ce qu'elle pourrait convoité dans la ville, si on laissait entrée...

Mais le soleil baissait et Framel avait en rien fini son long vole vers la capital. Soupirant, elle aurait bien aimer demander tout de même son chemin. Car elle ne voyait que du sable et des oasis à perte de vu... Son seul repère, restait le soleil, qui se couchait toujours à l'ouest.

Soudain, elle vit les lueur d'un feu au près d'une oasis. Peut-être une caravane ? Des voyageur comme elle qui se reposait pour partir le lendemain ? C'était une aubaine ! Alors, elle plongea depuis le ciel, ce posant dans un Pouf sonore à cause du sable, à quelque pas d'un étalon brun à la crinière noir.

[Framel] : Bonsoir. La route vers la ville c'est par là ?

Demanda elle poliment, commençant à se courber dans une révérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Selludite
Selludite
Messages : 97
Date d'inscription : 06/09/2017
Age : 16

Feuille de personnage
Talent: Sang d'Ayar
Rang: A
Faction: Neutre
Mer 21 Fév - 17:42

Le vent commençait lentement à s'arrêter de souffler, figeant peu à peu les dunes dans leurs mouvements lents et envoûtants. Un léger voile d'obscurité se mettait à recouvrir le ciel en même temps que le soleil disparaissait à l'horizon, laissant apparaître les faibles éclats des étoiles blanches de la nuit.

Voyant ainsi l'heure défiler, Mab' se tourna vers ses Mamelucks, qui étaient encore en train de jouer cette fois-ci sans un bruit, afin de leur décrire la suite de l'opération.

« Bien, demain nous partirons lorsque la lune sera encore haute dans le ciel, afin d'avoir une avance sur notre cible et peut-être si nous la trouvons à temps la prendre par surprise durant son sommeil. Nous nous dirigerons vers l'Est, puis vers le Sud. C'est dans cette direction que ce trouve le Dragon's Lair, et donc la destination la plus probable de notre fugitif. Aux alentours du zénith, nous ferons une pause vers la zone d'ombre la plus proche. Là, nous consommerons les rations nécessaires pour poursuivre le voyage, et nous repartirons ensuite vers l'Oasis d'Azal'E, afin de refaire nos stocks d'eau. Nous devrons atteindre cette position avant la tombé de la nuit, pour maintenir notre cadence et obtenir le plus rapidement possible des informations sur l'environnement, et, si possible, notre cible. Ainsi, je vous conseille d'éteindre le feu de camp maintenant et d'entamer un sommeil rapidement, car je ne tolérerai aucun retard quant à notre horaire de départ, et aucun ralentissement dû à l'épuisement. »

Les esclaves acquiescèrent d'un mouvement de tête, et commencèrent à ranger leur jeu.


Soudain, venant de nul-part, une forme haute et bleue débarqua juste à côté de l'Ayar tel une fleur, en se posant à côté de lui comme si de rien n'était. Puis, elle demanda à celui-ci en toute innocence le chemin vers la ville.
N'ayant absolument pas compris ce qui venait tout juste de se passer, l'étalon mit quelque secondes à écarquiller les yeux pour se rendre compte que la chose qui se tenait devant lui n'était autre qu'une dragonne adolescente bipède aux écailles azurs et rosées. Ce qui ne fit qu'augmenter son incompréhension au point où il ne faisait que rester devant elle, sans bouger, se demandant pourquoi diable ce qui semblait être celle qu'il poursuivait depuis maintenant des jours entiers venait ainsi à sa rencontre.

Mais il n'eut pas le temps de plus réfléchir qu'un grand « bong » se fit entendre, avant que la dragonne ne s'écroule sous ses yeux, laissant apparaître derrière elle l'un de ses Mamelucks armé d'une poêle, un air visiblement angoissé collé au visage.

« J'ai paniqué, » fit-il.

Se massant le front avec son sabot, l'Ayar soupira.

Il était VRAIMENT fatigué.


*********


Buvant une dernière gorgée, il déposa sa gourde sur la table où se trouvait ses rapports, ses cartes, ainsi que son foulard, avant de jeter un œil à sa prisonnière.

Juste après avoir été assommée, la reptile bleue avait été fermement ligotée aux mains, aux jambes et aux pieds, avant d'être traînée et attachée à l'un des piquets de la tente de Mab', qui voulait s'assurer personnellement de l'interrogatoire de la saurienne, afin de tirer le plus rapidement possible le maximum d'informations, et en finir avec cette affaire.

Voyant que celle-ci était encore dans les vapes, il saisit avec ses dents le sceau d'eau qu'il avait auparavant fait amené, et lança la totalité de son contenu sur le visage de la dragonne, avant de le reposer au sol et de lui déclarer immédiatement :

« Je vais être direct : mes chevaux et moi avons arpenté ce désert depuis maintenant presque une semaine entière, à devoir affronter la chaleur écrasante du jour et la froideur glaciale de la nuit, les vents de sables violents et la fatigue du voyage, et ce en vain jusque là. Alors je vais exiger des réponses complètes et aucun mensonges de votre part quant aux questions que je vais vous poser durant les instants qui vont suivre.
Au moindre faux mouvement, à la moindre menace, à la moindre tentative d'échappatoire, ce seront ma lame et celle de mes quatre soldats qui viendront se placer sous votre gorge. Clair ?

Alors, pour commencer; Où avez-vous caché les joyaux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 1833
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Jeu 22 Fév - 17:52

Framel s'était montrée gentille, attentionnée même pour un dragon. Elle n'avait pas débarquer comme ça au milieu du camps, mais juste devant et s'était inclinée pour se montrer polie. Et voila qu'on la remercie en la frappant sur son crâne. Le poney qui avait fait cela devait être un sacré costaux. Il en fallait de la force pour assommer un dragon avec des cornes sur la tête et une crête, et avec une poêle... Plein d'étoile éclatèrent dans ses yeux de la reptile, lui rappelant bien vite les événements à Earth Village et son crâne qui avait rencontré la pierre assez souvent pour être blesser. Puis ce fut le noir... Lourd et attirant. Son corps pesait sur lui même, comme si aucun de ses muscles ne pouvaient supporter sa masse.

Framel se réveilla plusieurs heure plus tard avec un grand sceau d'eau dans la figure. Elle crut se noyer sur le coup, se débattant comme une folle sur l'instant, tirant sur les liens de ses pattes. Elle était donc attachée, prisonnière même... Prisonnière du poney de tout à l'heure. Le grand étalon brun foncer à la crinière noir comme l'Eben. A peine qu'elle émergea, que le Sellulite l'assomma de question :

[Mab'Alsahra] : Je vais être direct : mes chevaux et moi avons arpenté ce désert depuis maintenant presque une semaine entière, à devoir affronter la chaleur écrasante du jour et la froideur glaciale de la nuit, les vents de sables violents et la fatigue du voyage, et ce en vain jusque là. Alors je vais exiger des réponses complètes et aucun mensonges de votre part quant aux questions que je vais vous poser durant les instants qui vont suivre. Au moindre faux mouvement, à la moindre menace, à la moindre tentative d'échappatoire, ce seront ma lame et celle de mes quatre soldats qui viendront se placer sous votre gorge. Clair ? Alors, pour commencer; Où avez-vous caché les joyaux ?

Alors de un, quand on attache un dragon, faut bloquer la totalité de son corps, car la dragonne fusilla du regard le soldat, d'une colère très noire et que donc, un dragon, sa crache du feu. La tente et la tente voisine finirent avec un beau trou de flamme cracher par la dragonne en colère. Aussi, sa queue restait un élément dangereux. Si elle n'avait pas de pique, son appendice gardait de la force et elle eut vite exploser le poteau dans son dos d'un bon coup de queue. Enfin ses ailes, elle battait comme une folle de ses ailes afin de sortir de sous la tente qui s’effondrait. Et tout cela en beuglant :

[Framel] : JE VAIS TE FAIRE LA PEAU DES FESSES SALE COUILLON ! CA VA PAS DE FRAPPER LES GENS NON ! JE VAIS TE LES BROYER TES BIJOUX TROU DE FIENTE !


Aussi un dragon ça avait un sacré vocabulaire en colère. Mais là encore, Framel était gentille, car elle en profita pas pour bondir sur l'étalon, Ce serait contre productif. Les naseau fumant, elle le fixait avec une envie de meurtre.

[Framel] : DÉTACHE MOI TOUT DE SUITE OU JE VAIS FAIRE UN MALHEUR ! PAS QUESTION DE TE DIRE OU SE TROUVE MON TRÉSOR SALE VOLEUR ! FILS DE CHIENNE !


Rajouta Framel, croyant que le Sellulite parlait de son trésor personnel et non de joyaux voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Selludite
Selludite
Messages : 97
Date d'inscription : 06/09/2017
Age : 16

Feuille de personnage
Talent: Sang d'Ayar
Rang: A
Faction: Neutre
Ven 23 Mar - 22:55

À peine quelques secondes passèrent après qu'il ait fini de parler que la dragonne explosa dans une colère brutale et éruptive, comme si un volcan venait de se réveiller. Mab' cacha immédiatement son visage avec son sabot pour se protéger de la puissante gerbe de flamme qui s'échappa de la gorge de la reptile azure, perçant violemment le toit en toile de la tente dans laquelle ils étaient. Juste après, elle couvrit l'Ayar d'un flot d'insultes toutes plus vulgaires les unes que les autres, étant visiblement très remontée contre la manière dont elle avait été traitée.
Il ne fallut pas longtemps avant que tous les Mamelucks ne se précipitent vers leur chef pour lancer avec agilité des cordes sur la dragonne au niveau du cou et du thorax, pour ensuite immédiatement les resserrer et tirer brusquement dessus afin de faire chuter la saurienne au sol. Ils s'approchèrent ensuite pour maintenir celle-ci dans cette position, face contre terre, dans l'incapacité d'utiliser ses ailes. L'un d'entre eux se chargea de maîtriser sa queue en la nouant à une autre corde qu'il garda constamment en bouche, et un autre s'occupa de presser sa patte sur la gorge de la reptile pour l'empêcher de cracher un autre jet de flamme.

Terminant d'éteindre les flammes en versant un dernier seau d'eau sur les restes du morceau de toile calciné, l'étalon reposa le récipient à présent vide sur le sol et poussa un long soupir fatigué. Puis, il se retourna en direction de la trouble-fait en lui lançant un regard noir. S'approchant de celle-ci, il lui dit sur un ton bien plus sévère que le précédent :

« Je pense que vous ne m'avez pas compris. »

S'arrêtant à quelques centimètres d'elle et s'abaissant pour pouvoir voir correctement le visage de son interlocutrice, il continua :

« Que vous soyez une dragonne ou non, cela ne change rien au fait que vous n'êtes actuellement ni en position de force, ni en position de négocier. Alors si vous voulez pouvoir être dans une situation un peu plus confortable que celle dans laquelle vous vous trouver en ce moment, je vous conseille fortement de bien vouloir coopérer, car l'inverse ne ferait que compliquer notre tâche. Et quand je dis « notre », je fais allusion à la votre et la mienne, qui doivent être, je pense, assez similaires. Donc.. »

Il se redressa et s'éloigna de quelques pas.

« Etant donné que je sens que vous n'avez pas la moindre confiance en moi, et que utiliser la violence contre vous pour vous faire parler, en plus de ne pas être dans mes habitudes, ne servirait à rien et ne serait qu'une perte d'énergie et de temps, je vais tenter d'ouvrir avec vous un début dialogue plus calme pour que nous puissions avancer.

Je me nomme Mab'Alsahra, Ayar au service de sa Majesté la Sultane Aljumrat Zahrat Jamilat, actuellement en mission avec trois de mes Mamelucks au nom du royaume Selludite. »


Lançant un regard évocateur au Mameluck qui était chargé de maintenir la gorge de la dragonne serrée, celui-ci allégea son emprise, laissant la possibilité à la saurienne de mieux respirer, et surtout, de parler.

« Et vous, avez-vous un nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 1833
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Sam 24 Mar - 8:44

Bien évidement, cette petite tentative de révolte de la par de Framel n'allait pas très loin. Oh elle aurait aussi bien put s'auto-bruler les cordes et les bras et jambes pour fuir, mais elle en souffrirait temps que cela ne serait pas judicieux dans un tel environnement. Au moins sa petite démonstration allait faire peur à ce poney mal lécher ? Même pas ? Un peu ? Car le Sellulite resta impassible devant cette force de la nature. Malgré la destruction de sa tente et les flammes qui la ravageait, il ne bougea pas d'un pouce. De même, ce fut ses soldats qui la calmèrent. Lui resta simplement là, sur de lui. Bien attacher et écraser au point que des larmes roulèrent sur sa joues et que sa langue soit tirer pour essayer de capter l'air, elle fixa le chef qui s'approcha sans crainte de son visage.

[Mab'] : Que vous soyez une dragonne ou non, cela ne change rien au fait que vous n'êtes actuellement ni en position de force, ni en position de négocier. Alors si vous voulez pouvoir être dans une situation un peu plus confortable que celle dans laquelle vous vous trouver en ce moment, je vous conseille fortement de bien vouloir coopérer, car l'inverse ne ferait que compliquer notre tâche. Et quand je dis « notre », je fais allusion à la votre et la mienne, qui doivent être, je pense, assez similaires. Donc..

Il était vraiment stupide ou quoi ? Il avait pas comprit quoi quand elle disait qu'elle lui dirait jamais rien sur son trésor !

[Mab'] :  Etant donné que je sens que vous n'avez pas la moindre confiance en moi, et que utiliser la violence contre vous pour vous faire parler, en plus de ne pas être dans mes habitudes, ne servirait à rien et ne serait qu'une perte d'énergie et de temps, je vais tenter d'ouvrir avec vous un début dialogue plus calme pour que nous puissions avancer. Je me nomme Mab'Alsahra, Ayar au service de sa Majesté la Sultane Aljumrat Zahrat Jamilat, actuellement en mission avec trois de mes Mamelucks au nom du royaume Selludite. Et vous, avez-vous un nom ?

Alors là... C'était un sacré revirement de situation ! Et c'était elle qui voulait parler à la base !!!! Quand sa gorge fut libre, quelque fumée s'échappa de son museau, car la dragonne restait en colère, mais ce fut de ça voix douce qu'elle s'exprima :

[Framel] : Ta tente aurait été sauf si tu m'avais parler avant de me m'assommer il y a quelque instant !


Elle fit un gros grouf de colère vers les soldats aussi responsable de tout cela.

[Framel] : Je m'appelle Framel. Je suis l'amie des poney de Earth Village. Cela change rien à situation. Un dragon est près à mourir pour cacher ses secrets. Tu auras jamais mon trésor ! ... Et il est à des milliers de kilomètres de là. Tu pourras pas le trouver de toute façon avant ce qui savent où est ma grotte. En tout cas, si tu agis au nom de ta princesse, c'est que ce pays est qu'un ramassis de voleur pour chasser la première dragonne venu juste pour une montagne de gemme

Elle se tut, sa tête contre le sol. Surement il allait lui faire du mal malgré ses mots. Après tout, on voyait bien comme on traite des touristes ici.... Elle était sur qui lui avait voler ses gemmes dans son sac d’ailleurs !

[Framel] : Je paris ce que tu veux que toi ou tes soldats avaient déjà fait tourner mes affaires comme un butin de guerre. Sale voleur hypocrite. Elle est où mon épée aussi ! Elle vient de l'Empire de Cristal et j'y tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Selludite
Selludite
Messages : 97
Date d'inscription : 06/09/2017
Age : 16

Feuille de personnage
Talent: Sang d'Ayar
Rang: A
Faction: Neutre
Sam 21 Avr - 23:01

Fort heureusement, la dragonne , bien que réticente, semblait enfin vouloir coopérer. Même si sa première remarque fit souffler l'étalon du nez, les paroles qu'elle proféra après furent pour lui plus.. qu'intéressantes. Elle insinua plusieurs choses parfois curieuses, et même si elle ne se priva pas de quelques provoques, son discours restait à ses yeux très intrigant.

« Vous avez dit "ami des poneys du Earth Village" ? »

Mab' marcha à pas lent durant quelques secondes dans la tente partiellement carbonisée, pensif, avant de se retourner.

« Pour ce qui est de vos affaires, vous vous trompez lourdement. Tous les objets réquisitionnés n'ont pas pour but de terminer entre les mains de ceux qui les ramassent, mais bien d'être étudiés pour servir à l'enquête dans laquelle ils ont été saisis. Par conséquent, effectivement nous avons déjà jeté un coup d'oeil à vos possessions, mais aucune ne vous a été dépouillée.
À moins que parmi elles ne se trouvent des éléments qui ont été dérobés à des citoyen du Royaume Selludite, mais cela, c'est une autre affaire. »


Il continua à marcher encore un peu, mais cette fois-ci dans l'autre direction.

« Cependant, ce n'est actuellement pas ce qui m'intéresse le plus.
Vous aviez dit que vous étiez amie avec le Earth Village, et que vous possédiez une épée provenant du Crystal Empire, c'est bien ça ? Cela signifie donc que le Earth Village vous connaît, mais plus encore, vous tolère, et que vous avez potentiellement pu pénétrer dans l'enceinte de l'empire cristallin sans en être chassée par la garde.

Vous avouerez que cela est fort étrange pour un membre de l'espèce qui attire unanimement le plus de mépris, de crainte et de méfiance sur tout le continent, et ce par tous ses habitants. Donc en ce moment, soit vous êtes en train de me mentir, ce qui serait très problématique pour votre situation, soit vous me dîtes la vérité, auquel cas j'aurai cruellement besoin de quelques éclaircissements. »


Le fait qu'une dragonne soit acceptée chez une des factions poneys était beaucoup trop peu crédible pour justement l'être, tant cela semblait absurde. Ce qui en ferait par conséquent un très mauvais mensonge si cela en était un. Mais du coup, si elle avait vraiment voulu lui mentir, elle n'aurait certainement pas pensée sortir une si grosse énormité, qui aurait parue risible et à peine croyable pour n'importe qui qui l'entendrait.
Mais, comme on dit, plus c'est gros, plus ça passe. Et Mab' n'était pas assez dupe pour se laisser aller à de si faciles conclusions concernant la véracité des propos d'une personne, surtout dans de pareilles circonstances.

« Je pense qu'il vaudrait mieux que je vous pose encore d'autres questions, vous voulez ? »

Se remettant à nouveau face à la saurienne, il demanda à ses Mamelucks de faire pivoter celle-ci dans une position un peu plus confortable pour elle, de sorte à ce qu'elle soit assise devant lui, et non face contre terre, en gardant néanmoins les ailes et la queue immobilisées.

« Déjà, j'aimerai vous demander ce que vous faites ici, dans le désert d'Arabie Selludite. Ce n'est pas un endroit des plus hospitaliers, et surtout, qui n'offre pas forcément grand chose en terme de nourriture ou "d'activités", rendant votre présence en ces lieux assez suspecte. De plus, je voudrai aussi savoir pourquoi vous vous êtes posée dans notre camp, et ce que vous pensiez y faire, ou tout du moins, ce que vous attendiez de nous en faisant cela.
Et, dans une autre mesure, est-ce que vous pourriez nous expliquer d'où provienne ces gemmes que nous avons trouvées sur vous lors de notre fouille ? »


Pour appuyer ses mots, il pointa du sabot la petite sacoche de la reptile, dans laquelle se trouvait quelques joyaux étincelants qui ressortaient légèrement de la poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 1833
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Jeu 26 Avr - 16:58

Le chef des poneys commença à faire des va et viens lent devant le nez de Framel. Il réfléchissait visiblement au parole de la reptile, quand elle disait qu'elle était acceptée par d'autre poneys. Finalement, il finit par se retourner vers elle, la fixant comme essayant de lire sur son visage.

[Marb'] : Vous avez dit "ami des poneys du Earth Village" ?

Il avait bien entendu.

[Marb'] : Pour ce qui est de vos affaires, vous vous trompez lourdement. Tous les objets réquisitionnés n'ont pas pour but de terminer entre les mains de ceux qui les ramassent, mais bien d'être étudiés pour servir à l'enquête dans laquelle ils ont été saisis. Par conséquent, effectivement nous avons déjà jeté un coup d'oeil à vos possessions, mais aucune ne vous a été dépouillée.
À moins que parmi elles ne se trouvent des éléments qui ont été dérobés à des citoyen du Royaume Selludite, mais cela, c'est une autre affaire.


La dragonne restait septique la dessus. Après tout, les poneys volaient comme tous les autre race. Mais s'était quoi cette histoire d'élément dérober ? Framel avait rien voler du tout ! Mais bien sur, c'était trop demander au barbare de ce pays de comprendre que tous les dragon n'étaient pas foncièrement mauvais ! Certes la majorité... Mais Framel était pas comme les autre ! Déjà, elle était belle, et polie ! Et douce !

[Framel] : C'est que ta l'esprit trop coincer ! Même un âne à plus confiance que toi ! Soit sur que je vais en parler au caravane d'âne comment on traite les touriste ici ! J'ai affronté un golem de sel qui attaquait leur village. Normal que je sois accepter par eux dans ce cas.

Il voulait continuer de poser des questions, qu'il fasse... de toute façon, Framel était coupable quoi qu'il arrivait visiblement.

[Marb'] : Déjà, j'aimerai vous demander ce que vous faites ici, dans le désert d'Arabie Selludite. Ce n'est pas un endroit des plus hospitaliers, et surtout, qui n'offre pas forcément grand chose en terme de nourriture ou "d'activités", rendant votre présence en ces lieux assez suspecte. De plus, je voudrai aussi savoir pourquoi vous vous êtes posée dans notre camp, et ce que vous pensiez y faire, ou tout du moins, ce que vous attendiez de nous en faisant cela.
Et, dans une autre mesure, est-ce que vous pourriez nous expliquer d'où provienne ces gemmes que nous avons trouvées sur vous lors de notre fouille ?


[Framel] : Bah si. Il y a des joaillier de qualité. Je voudrais bien un jolie bijou ou une pierre précieuse pour mon trésor. Puis j'ai le droit de demander mon chemin non ? A moins que tu sois aussi perdu que moi huhuhu. Et ses gemmes, je les ramasse et je les manges. C'est mon repas pour mon voyage.


Mais tapoter son sac, la dragonne fit un énorme grognement qui vibra les poneys sur son dos. "Touche à un seul et je te crame !" que cela voulait dire.

[Framel] : Je suis innocent de ce que tu m'accuses ! J'allais vers la ville, je fuyais pas ! C'est quoi qu'on a voler hein ? Ta trouver la moindre preuve sur moi ? C'est de l'acharnement abusif ! Racisme même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Selludite
Selludite
Messages : 97
Date d'inscription : 06/09/2017
Age : 16

Feuille de personnage
Talent: Sang d'Ayar
Rang: A
Faction: Neutre
Mer 16 Mai - 21:44

Le comportement et les paroles de la dragonne étaient pour le moins.. inattendues. Au point que lorsqu’elle cria au racisme après s’être à nouveau énervée dans un élan d'indignation, Mab’ haussa légèrement un sourcil, circonspect.

« Je ne sais pas si vous êtes incroyablement naïve ou bien si vous ne vous êtes tout simplement toujours pas remise du coup que vous avez reçu, mais dans tous les cas, ce que vous dîtes n’a aucun sens, fit-il. Vous ne semblez pas exactement saisir la situation dans laquelle vous êtes, ni les raisons qui me poussent à agir ainsi, ce qui rend votre réaction assez.. cocasse.
Laissez moi donc vous expliquer tout cela, afin que vous compreniez ce qu’il en est :

Vous êtes une dragonne. Vous êtes une membre de la race ayant causée le plus de tort à chacune des factions de ce continent. Votre espèce est réputée pour être violente, agressive et cupide, n’hésitant pas à piller, voler et saccager tout ce qu’elle trouve sur son passage. De ce fait, vous êtes universellement craints et/ou méprisés par la population.
Que cela vous plaise ou non, il en est ainsi, et la méfiance que je peux porter à votre égard et à vos propos est plus que légitime, puisque rien ne me prouve actuellement que vous dîtes la vérité, et que votre nature même laisse fortement douter de votre honnêteté.


Cependant, vous remarquerez que je ne vous ais plus accusé de quoi que ce soit depuis votre tentative d’intimidation. Non pas que vous m’ayez impressionnez d’une quelconque manière, mais disons que votre hargne à vouloir clamer votre innocence m’a interpellée. Et celle-ci m’interpelle d’autant plus que les arguments que vous employez pour vous déculpabiliser sont loin d’être ceux auxquels j’aurai pu m’attendre.
Malgré tout, ce que je fais là n’est, et ne vous en déplaise, pas un abus de pouvoir ou une quelconque forme de racisme, mais uniquement mon travail. Certes, la manière dont vous êtes traitée est très peu plaisante, mais remarquez que je lâche tout de même peu à peu du leste pour qu’elle soit peu à peu un peu plus confortable pour vous.

C’est pour cela que vous êtes invitée à continuer de vous calmer, pour que nous puissions mettre en lumière cette affaire dans de bonnes conditions. »


Il avait été parfaitement calme et et pragmatique durant son explication, pour que la dragonne comprenne correctement ses intentions et ses attentes. Même s’il lui était assez difficile de prédire exactement la réaction qu'elle pourrait avoir face à sa petite tirade, l’Ayyar espérait au moins qu’elle refrène légèrement ses ardeurs, et reconsidère la situation.


« Maintenant, il y a une chose dont je voudrai m’assurer, » dit-il en s'approchant légèrement de la reptile.

« Si vous êtes effectivement acceptée et tolérée par les poneys du Earth Village, ils ont dû vous remettre l'une de vos écailles sur laquelle ils ont inscrit votre nom, ainsi que le sceau et l’inscription qui attestent que vous êtes bien devenue, à leurs yeux, une dragonne civilisée.

Si tel est le cas, alors, afin que je m'assure définitivement de votre bonne volonté, pourriez-vous me la remettre,s'il-vous-plait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 1833
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Jeu 17 Mai - 16:49

Les paroles de Framel avait visiblement encore étonné l'étalon. Celui-ci, ne s'emporta guère contre la reptile qui avait hausser le ton de ça voix. Il expliqua ce que savait la dragonne et ce pourquoi, elle couinait : elle était une dragonne donc un monstre. Violent, imprévisible, dangereuse... Difficile de lui donner tord, surtout vu comment elle venait de se défendre.

Toute fois, il fut près à lui accorder le bénéfice du doute, à la condition que Framel ne s'emporte pas. Elle aait bien envie de mordre celui qui écrasait son visage. Se faire humilié de la sorte ne serait appréciable par aucun être. Mais la reptile retrouva le ton calme et mélodieuse de ça voix.

[Framel] : D'accord... D'accord. Je suis calme. Je me rends et j'accepte même de me faire enchainer si vous le jugé nécessaire. Je m'enfuirais pas et je vous ferais rien. Pouvez vous s'il vous plait me laisser me redresser et boire de l'eau ? Manger du sable c'est pas forcément bon.

Puis, Mab demanda son écaille avec le sceau de la ville et son nom, attestant que Framel était bien l'amie des poneys.

[Framel] : Dans mon sac, la bourse plein de gemme. Il y a une écaille rose.


C'était bien beau donc. Si ils pouvaient enfin parler sans se sauté dessus, la dragonne redemanda :

[Framel] : Et donc... j'aurai voler quoi exactement ? Si un dragon avait volé vos bien, un autre dragon pourrait... vous aidez ? Contre sa liberté nan ? J'accepterai au moins un câlin, mais pas moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Sable Chaud [PV Framel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Arabie Selludite :: Désert d'Arabie Selludite-
Sauter vers: