Partagez | 
 

 Prédefs Terrestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 294
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 31
Jeu 29 Mar - 17:28


Amethyst Fungus - Pris

“ Ecoute… entends-tu le chant de la Terre ? ”


Surnom : Loony
Âge : 23 ans
Race et sexe : Terrestre femelle, Cristalline
Origines : Le Crystal Empire
Métier : Guérisseuse chortogemmique
Niveau de vie : vit sans argent, est indépendante
Famille / Clan : Une famille, un mentor, qu’elle voit rarement à présent
Habite à : Crystal Empire, en bordure

Cutie mark : deux amanites, une blanche et une noire
Talent : Loony soigne l’esprit des poneys (et autres) grâce aux plantes et aux gemmes.
Obtention de la Cutie Mark : Lorsqu’elle a réussi à soigner un poulain pour la première fois


Caractère


Amethyst Fungus, que la plupart des poneys appellent Loony, vit isolée en bordure du Crystal Empire, tout contre le sort de protection climatique. Elle vit dans une petite cabane en cristal un peu particulière tant elle semble avoir poussé plutôt qu’avoir été construite. Cette cabane ressemble bien à la personnalité de Loony : un peu fofolle mais toujours à l’écoute de la nature. Elle est toujours calme et ne s’énerve jamais, absolument jamais ; elle doit cela à la culture de son esprit et à l’utilisation de sa propre thérapie. En effet, Loony est une guérisseuse chortogemmique : grâce aux plantes et aux roches, elle agit sur l’énergie de son patient pour l’aider dissiper les troubles qui l’agitent.

La nature apporte de si belles choses avec lesquelles Loony aide les gens qui viennent rechercher ses soins. Loony connait chacune de ces choses et leurs effets sur l’esprit. A force d’exercer, elle s’est fait un nom parmi les voyageurs et les habitants proches, qui la conseillent aux autres par le bouche à oreille.

Loony vit seule la plupart du temps, du moins lorsqu’elle n’a pas de patient, et elle s’en accommode très bien. Avec sa connaissance des plantes rares et moins rares, elle parvient à faire pousser toutes sortes de choses comestibles près de chez elle, et cette diversité ainsi que l’attention particulière qu’elle porte à ses cultures, lui ont permis de pallier en partie au froid qui décime les cultures plus conventionnelles. Le fait de se retrouver seule pourrait être dur pour elle, si ce n’est l’attitude qu’elle a choisi d’adopter : rechercher les petits bonheurs, toujours sourire, faire sa mystérieuse avec les poneys qu’elle rencontre. Tant et si bien qu’elle a acquis une réputation de folle. Si cette attitude anime la curiosité de certains, beaucoup préfèrent au contraire garder une distance polie avec cette jument imprévisible ; mais quand on commence à la connaître, on se rend bien vite compte qu’elle ne veut que votre bien.

Loony n’a pas d’argent, et elle n’en veut pas. Elle qui entretient avec la nature ce lien si particulier se refuse à être corrompue par l’avidité. Pour subsister, elle demande en échange de ses traitements d’autres objets, bien souvent de la nourriture. Ce système de troc lui convient tout à fait car elle a besoin de peu de choses. Elle a sa maison, elle a son potager, elle a ses pierres et ses plantes : il ne lui manque presque jamais rien, et souvent elle laisse à son patient le soin de fixer lui-même le prix, en fonction de son niveau de vie. Malheureusement, il y a toujours quelques radins qui en profitent pour payer bien moins que ce qu’ils devraient, mais cela reste rare.

Physique


Loony est grande et fluette, élancée. Toujours à sautiller d’un côté ou de l’autre en faisant cliqueter ses bijoux. Parlons de ses bijoux d’ailleurs : ils ont une grande importance pour elle. Elle possède des bracelets de bois, dont le son qu’ils font en claquant l’un contre l’autre fait souvent partie de ses thérapies ; elle a aussi un collier, en bois encore, qui représente sa relation presque fusionnelle avec la nature. Mais ce dont il faut surtout parler, ce sont ses améthystes ; elle en a partout : plusieurs tresses de perles polies dans sa crinière, une pierre brute enchâssée et attachée à sa queue et partout chez elle, à la porte, près de sa couche, partout. Vous l’aurez compris : l’améthyste est la pierre favorite de Loony, car elle a pour effet d’apaiser les pensées, d’apporter le calme et la clarté d’esprit et d’aider à atteindre la sagesse.

Loony a une robe beige-caramel qui se marie très bien avec sa longue crinière noire d’ébène. Ses yeux ont la couleur de sa pierre favorite, ainsi que ses reflets, à moins que ce ne soit l’étincelle de folie qui l’habite ? Enfin sa Cutie Mark, représentant deux amanites, vient orner son flanc de sa nourriture préférée.

Possessions


Elle possède peu, se contentant de sa petite cabane, de ses pierres, de son potager et de son attirail de guérisseuse. La seule chose de véritable valeur chez elle sont certaines de ses gemmes, collectées au fil des ans pour ses soins.



Histoire


Amethyst Fungus est née dans une famille pauvre du Crystal Empire. Quatrième née de la famille, elle devenait une bouche de trop à nourrir, alors ses parents décidèrent de la confier à Tante Ticluna. Cette "tante" n’avait rien à voir avec leur famille, c’était juste son surnom, gagné par cette vieille dame à force de s’occuper des malades. Tante Ticluna était une vieille herboriste, une terrestre qui vivait un peu à l’écart et qui cultivait des plantes médicinales chez elle. Elle passait régulièrement voir les habitants proches pour soigner les malades grâce à ses connaissances de la phytothérapie.

Lorsque les parents d’Amethyst supplièrent Tante Ticluna de prendre leur fille qu’ils ne sauraient nourrir, elle accepta. C’était une charge pour elle, et seul le profond désespoir et l’infinie tristesse de ces parents la convainquirent d’accepter. Elle emmena donc Amethyst avec elle dans sa demeure, juste après que ses parents lui donnèrent une pierre d’améthyste enchâssée en bijou, dernière réelle possession de valeur de la famille, en remerciement.

Amethyst Fungus apprit beaucoup auprès de son nouveau mentor, et appréciait chaque jour plus fort toutes ces choses que la nature pouvait leur offrir, si l’on faisait attention et si on l’écoutait. Pourtant elle avait beau s’appliquer, elle n’arrivait jamais à maîtriser les façons de soigner de son mentor, elle trouvait que forcer les poneys à guérir était contre-intuitif et qu’il fallait les aider à se guérir eux-mêmes. C’est ainsi qu’elle s’intéressa plutôt aux effets de ses soins sur l’esprit des poneys plutôt que sur leur corps. Rapidement, elle remarqua qu’on l’on pouvait agir grâce à la nature sur la bonne santé mentale d’un patient.

C’est en réussissant à soigner ainsi un jeune poulain atteint d’un trouble mystérieux que les méthodes conventionnelles ne pouvaient guérir que Loony obtint sa Cutie Mark : deux amanites ornaient désormais son flanc, à la fois sa nourriture préférée et ingrédient indispensable à la phytothérapie employée pour soigner le poulain.

Après cette événement, la jeune Amethyst décida de partir de son côté pour devenir comme son mentor, et aider d’autres gens, ailleurs. Avec la bénédiction de Tante Ticlina, elle fit donc ses bagages et partit s’installer de l’autre côté du Crystal Empire. Elle y acquerra au fil des années ce caractère qu’on lui connaît aujourd’hui ainsi que sa réputation.

Encore aujourd’hui elle n’oublie pas son passé, et rend visite à ses parents et à son mentor deux fois l’an, aux solstices. La réussite de leur fille profita aussi à sa famille, puisqu’Amethyst leur apportait à chaque fois un petit quelque chose.

Si elle profite des solstices pour voir sa famille, elle privilégie les périodes d’équinoxes pour partir au Royaume de la Terre, où elle n’est pas trop mal reçue, pour reformer ses stocks de plantes. Elle aimerait bien rechercher des gemmes particulières auprès des licornes, mais ceux-ci lui vouent une haine telle que son mental en a presque été troublé. Depuis lors elle se contente des roches du Crystal Empire.


Précisions de l'auteur



Pseudo de l'auteur : Glyph
Relations du prédéfini : à votre choix
Autre : La fiche est complète (enfin j’espère) mais sentez-vous libre de changer tout ce que vous voulez !
Image du prédéfini : Dessinée par mes soins, libre de droit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 294
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 31
Jeu 29 Mar - 17:28


Dahlia Aurora - Libre

“ citation ”


Surnom : Dahlia, c'est plus simple et on perd moins de temps. Etre trop formel, très peu pour elle.
Âge : 36 ans.
Race et sexe : Jument terrestre.
Origines : Originaire du village de la tere.
Métier : Couturière, créatrice de vêtement.
Niveau de vie : Plutôt bien.
Famille / Clan : Une petite fille Fairy Doll et Comet son mari, elle n'a plus de contact avec eux.
Habite à : L'empire de Crystal

Cutie mark : Un fil et trois bijoux.
Talent : Merveilleuse créatrice de vêtement.
Obtention de la Cutie Mark : C'était à l'age de ses neuf ans. Elle transforma de vieux torchons et vêtement troués en une belle robe. Dahlia y passa toute sa journée et la moitié de sa nuit à coudre et découper dans sa cabane qu'elle a construit avec l'aide des parents de Comet.


Caractère



Dahlia Aurora, une jument au caractère libéré et bien trempé. Elle sait ce qu'elle veut. Plus d'hésitation, elle avait déjà perdu pas mal d'années à hésiter et à se prendre la tête. Indépendante, elle n'aime pas que l'on lui dicte sa conduite et elle sait ce qu'elle fait, cela vous pouvez en être certains. Elle y va parfois eu culot. Elle préfère se débrouiller seule que d'être déçue et de s'énerver pour un rien. Dahlia bouge tout le temps, à la limite de l'hyperactivité. Elle aime quand les choses fil droit. C'est une jument plutôt solitaire malgré le fait qu'elle soit souvent entourée. Dahlia se donne à fond dans son travail qui est aussi sa passion. Elle y laisse parfois sa santé. Mais c'est ce qu'il faut d'après elle pour avoir un magnifique résultat. C'est une jument qui a une grande fierté et qui se cache derrière l'image de la femme forte et ardente qui est en réalité très sensible et sentimentale. Elle aime faire quelques caprices et aime être traité comme une petite reine par ses employés. Enthousiaste et joviale. Dahlia est souvent de bonne humeur et essaye toujours de réconforter les autres poneys quand ils sont maussades. Elle ne veut que des sourires dans sa petite boutique. Dahlia est aussi une petite enquiquineuse, elle aime bien embêter ses amis.

Superficielle et très féminine, elle connaît aussi quelques soins pour les crinières et le corps à base de fruits ou de plantes. Elle aime embellir et prendre soin du physique de ses clients, employés ou amis en leurs donnant des conseils. Dahlia est aussi une jument assez tactile qui aime le contacte avec les autres comme caressé les crinières en donnant quelques conseil ou enrouler sa patte autour de celle de son interlocuteur pour l'emmener et lui montrer ses créations. C'est une femme passionnée qui aime parler de ses vêtements, mais pas que. Elle s'intéresse aussi aux gens. Elle parle assez fort avec une certaine chaleur.

Mais Dahlia est très tourmentée en son for intérieur. Tourmentée d'avoir abandonné sa famille. Elle s'en veut, mais elle le devait. Elle a toujours ce sentiment de s'être arraché elle-même une partie de son cœur. Dahlia sait qu'elle aurait été une mauvaise mère de toute façon. Elle n'a jamais eu se truc spécial que les autres mères avaient.

Vous pouvez rajouter quelques traits de caractère que vous pensez qu'il lui manque.

Possessions



Une boutique.
Des tissus
Des fils et des aiguilles
Des robes, des bijoux, des chapeaux, des capes.
Une peinture de Fairy Doll et Comet.



Histoire



-Dahlia Aurora est née au village de la terre. Elle n'a jamais connu ses parents, elle vivait donc avec sa grand-mère. Elle a eu une enfance plutôt banale en allant à l'école de la terre. Elle était assez populaire et souvent entourée de pouliche qui l'admirait. Elle a toujours ce caractère bien trempé et peu discret. Elle passait ses après-midi dans une petite cabane construite par ses voisins et sa grand-mère. Elle jouait d'ailleurs souvent avec le fils de ses voisins qui s'appelait Comet. Qui allait devenir son meilleur ami, mais aussi son amant, puis mari. Elle en était tombée amoureuse, tellement amoureuse. Bien qu'ils n'eussent presque rien en commun. Dahlia était bruyante et bougeait tout le temps tandis que Comet lui, était calme et prenait son temps presque pour tout. Elle fonçait toujours dans le tas tandis que lui réfléchissait à la situation. Elle se demandait parfois comment ils avaient fait pour tomber amoureux l'un de l'autre. Dahlia l'emportait souvent dans ses bêtises et ses idées farfelues. À l'obtention de sa cutie mark ( expliqué plus haut) elle montra sa première création à Comet. À ce moment-là, il était son plus grand soutient.

-Les années passèrent et sa passion pour la couture grandissait de plus en plus, elle faisait des robes et des chaperons pour les autres, elle rendait sa grand-mère fière. Elle allait de moins en moins rendre visite à Comet qui lui était occupé à travailler à la forge avec son père, il était en pleins apprentissage. Mais à ce moment-là, Dahlia se sentait déjà en cage. Elle voulait voyager et voir plus de monde malgré le racisme et les mauvaises histoires que lui racontaient les adultes pour qu'elle tombe dans le piège du racisme. C'était lourd.

-A l'age adulte, elle voulait s'étendre un peu plus et montrer qui elle est au monde entier. Ce désir de partir était encore plus ardent. Alors elle en fit par à Comet. (elle vivait avec lui depuis peu.) Mais rien, aucune réponse n'était sortie de la bouche de celui-ci, l'ignorant totalement. Il ne voulait pas. Un fossé commençait à se creuser entre les deux êtres.

- Il y eu la mort de sa grand-mère.

- A 20 ans elle tomba enceinte d'un enfant qu'elle ne désirait pas avoir. C'était le début de la descente. Elle se maria à Comet.

- A l'arriver de la petite pouliche, elle la nomma Fairy Doll car elle lui faisait penser à une petite poupée. Se fut la plus belle chose qu'elle pu voir dans sa vie. Mais elle ne se sentait pas à la hauteur et n'avait pas du tout l'instinct maternel.

- Plus les années passaient et plus sont état mental devenait alarmant. Elle se sentait comme un oiseau en cage, ne voulant pas être une vulgaire jument au foyer. Elle voulait s'enfuir et tenta une dernière approche envers Comet. Bien sûr, il n'entendit rien et il restait buté. Elle n'en pouvait plus et la semaine d'après, une nuit, elle avait fait ses bagages et s'était enfuit du village. Emportant avec elle ses tourments. Elle ne voulait pas emmener sa fille, pensant qu'elle serait mieux avec Comet et qu'elle était une mauvaise mère.

- Dahlia savait où elle se rendrait. Son objectif était d'atteindre l'empire de crystal. Elle en avait entendue parler, éveillent une certaine fascination et le voyait un peu comme son el dorado. Elle avait fait la connaissance d'un étalon terrestre plus vieux d'un an, Summer Berry (elle a 26 ans à son départ). À vrai dire, elle le connaissait déjà, mais de vu, ils avaient été tous les deux à l'école de la terre, mais il était parti du village, il y avait à peine deux ans pour vivre à l'empire de crystal. Il revenait pour voir se mère en toute discrétion, il n'était plus le bienvenu au village. Il était un peu comme son contact spécial, un billet pour l'empire de crystal. Toute seule, elle savait qu'elle n'allait jamais réussir à atteindre l'empire de crystal vivante avec cet horrible hiver. Ils ont donc préparé une roulotte pour la route.

- Dahlia eu une aventure avec Summer Berry qui s'arrêta peu après avoir réussi à atteindre l'empire de crystal. Il faut dire aussi qu'elle se sentait terriblement seule et triste durant la périlleuse route.

- Elle découvrit un nouveau monde. Totalement différent de son ancien village. On lui fit passer toute sorte de test avant de pouvoir y déposer ses bagages.

- Elle s'y installa. Elle envoya une dernière lettre à sa fille et son mari avec un mot d'excuse qui était plus un mot d'adieux. Elle n'osa plus jamais leurs renvoyer une lettre, les aillant trahi. Dahlia vit pour sa passion, mais garde un grand poid.

- Après trois années, elle ouvrit une boutique de vêtements. Plus les années passaient et plus sa boutique prenait de la réputation. Elle y fit plusieurs travaux pour l'agrandir et employa d'autres passionnés de coutures et de création.


N'hésitez pas à rajoutez quelques trucs.




Précisions de l'auteur



Prénom / Pseudo de l'auteur :Roxy ^^
Relations du prédéfini : Fairy Doll sa fille et Comet son mari. Elle n'a plus aucun contact avec eux. Sinon vous pouvez rajoutez ce que vous voulez :)
Autre : Vous pouvez rajouter des choses dans l'histoire, quelques détails. Comme vous le souhaitez. Sinon amusez-vous :)
Autre : N'hésitez pas à rajouter quelques trucs.
Images du prédéfini :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 294
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 31
Jeu 29 Mar - 17:29


Ametyst Voyager - Libre

“ Couds ton âme à ton ombre et aucune ne s'envolera. ”


Surnom : Ametyst, Doux sabots, ou La fée.
Âge : 25 ans
Race et sexe : Terrestre femelle.
Origines : Earth Village
Métier : Couturière, anciennement marchande ambulante.
Niveau de vie : Égal à celui d'un paysan.
Famille / Clan : Son mari et ses parents.
Habite : au Earth Village

Cutie mark : Un chariot de bois clair fait en broderie.
Talent : Simplement la couture
Obtention de la Cutie Mark : Elle s'amusait avec des chutes de tissus, lorsque elle fit une cape correctement cousue, et sa marque apparut.


Caractère


- Ametyst est aussi gentille qu'elle est énergique. C'est à dire trop.

- Elle est très têtue, n'espère pas trop la faire changer d'avis.

- Elle ne sait ni lire, ni écrire, très, mais alors très, vaguement compter.

- Elle est ingénieuse, maligne et malicieuse.

Possessions


- Un nécessaire à couture très complet.

- La petite maison dans laquelle elle vit avec son mari.

- A peut près tout ce qui se trouve dans ladite maison, excepté le matériel à potions de son mari.



Histoire


- Elle est née dans une famille terrestre tout ce qu'il y a de plus classique, sa mère étant couturière et son père paysan.

- Son enfance fut classique, à l'école de la terre, jusque-à-ce qu'elle découvre son talent.

- Une fois sa marque obtenue, ses parents la retirèrent de l'école, et sa mère la forma à devenir couturière.

- Elle passa une bonne partie de son enfance et toute son adolescence à apprendre à coudre.

- Une fois sa majorité atteinte, elle voulut devenir commerçante ambulante, et aller à l'empire de cristal, ainsi qu'en arabie selludite.

- Elle voulut démarrer sur de bonnes bases, en échangeant une partie de ses gains futurs contre un chariot de bonne qualité et quelques marchandises autres que ses tissus.

- Pour ce faire, elle demanda l'aide d'une vieille connaissance de l'école de la terre, Brown List, qui avait appris l'art de la conversation au palais terrestre.

- Par le biais de Brown, elle connut Earth Science un an après, un jeune alchimiste de son âge et en tomba amoureuse.

- Elle se maria avec lui un an après, et arrêta les voyages à dix-huit ans, c'est à dire à un an après le mariage, et cela fait cinq ans que ledit union dure.

- Depuis, elle travaille comme couturière au village terrestre.



Précisions de l'auteur



Prénom / Pseudo de l'auteur : Vivi
Relations du prédéfini : Son mari, Earth Science, un ami d'enfance, Bown List, et ses parents, deux terrestres.
Autre : Elle tient ses crins du mélange entre les blancs de son père, et les blond de sa mère. Son pelage est un mélange entre le violet du père et le gris sombre de la mère. Ses yeux lui viennent de sa mère.
Images du prédéfini : Par Vultear.



PS pour le membre intéressé : Nous rappelons que l'école de la terre est centrée uniquement sur l'apprentissage des métiers agricoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 294
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 31
Jeu 29 Mar - 17:29


Berry Tart - Pris

“ Un délice à chaque bouchées. ”


Surnom : Mamie, mémé.
Âge : 58 ans.
Race et sexe : Terrestre et féminin.
Origines : Deux parents terrestres.
Métier : Anciennement pâtissière, maintenant à la retraite.
Niveau de vie : Moyen à pauvre.
Famille / Clan : Elle vient d’une famille de fermiers.
Habite à : Village de la terre.

Cutie mark : Une tarte avec un quartier en moins, l’intérieur est rouge.
Talent : Berry est une bonne cuisinière, mais ce qui régale le plus les poneys, ce sont ses tartes.
Obtention de la Cutie Mark : Lors de la préparation de sa première tarte, qu’elle cuisinait pour son père blessé.


Caractère


Berry Tart est l'image même d'une mamie conventionnelle : douce et aimante envers sa famille, prête à gâter les plus jeunes et à les nourrir jusqu'à ce qu'ils explosent. Elle reste néanmoins un tantinet têtu, l'âge ne semble pas avoir eu raison de sa tendance à en faire qu'à sa tête. Elle est toujours à l'écoute des autres et n'hésite pas à se mettre de côté en cas de besoin, considérant que son énergie doit être remis aux générations futures. La terrestre a une vision de la mort plutôt poétique, faisant souvent des commentaires sur le fait qu'elle est vieille et ô combien sur le point de quitter ce monde. En réalité elle est en forme pour son âge et a probablement de longues années devant elle, c'est simplement qu'elle n'a plus peur de mourir et l’aperçoit plutôt comme une amie. La perte de son mari ne lui fait plus aussi mal : c'est avec nostalgie qu'elle aime ressassé le passé, comme un vieux disque rouillé. Dans son temps... les choses étaient vraiment différentes. Berry garde une certaine rancune envers les autres espèces de poneys, considérant comme bien d'autres qu'elle a travaillé très fort pour peu de biens, les voyant comme des enfants gâtés et mal élevés par-dessus le marché. Sa culture est profondément ancré en elle et c'est difficile de lui faire changer d'avis, elle se montrera toujours brève et polie, mais cela ne l'empêchera pas de ressentir une certaine hargne... qui s'efface dès que c'est un terrestre. Elle reste neutre aux autres espèces. La vieillesse semble parfois avoir des effets sur ses émotions : des journées difficiles se termineront souvent en sanglot ou en grosse dépression et le lendemain, en sourire et en plaisir. Il faut dire aussi qu'elle ne retient plus vraiment ses émotions envers des gens connus, se disant que ce n'est pas bien grave à son âge de passer pour un peu fofolle.

Berry possède des années de connaissances en cuisine et c'est avec plaisir et patience qu'elle accepte d'apprendre aux plus jeunes comme faire, même si c'est en dehors de la cuisine. Son oreille est attentive et son désir d'aider est sans limite, même si parfois, elle prend un peu trop le contrôle. Elle espère un jour retrouver sa fille, sans l'avouer au reste de sa famille : elle ment à propos de ses petits voyages à l'étranger, passant cela sur le compte de vouloir voir du pays avant de ne plus en être capable.


Possessions


Elle a vendu sa maison suite à la mort de son mari, allant vivre avec son fils et sa bru. Elle garde les économies de celle-ci pour vivre et voyager un peu.



Histoire


Résumé :

Berry vient d’une famille de quatre enfants, elle est la plus jeune. Ses parents avaient de grandes terres et y cultivaient des petits fruits, avec l’aide du reste de la famille. Son plus vieux frère part pour l’armée et ses sœurs sont prêtes à reprendre la relève de la ferme lorsque cela sera le temps. Berry pense faire de même, mais lors d’une journée ordinaire, son père se blesse et doit rester au lit alors que sa mère est en dehors du village, en train de vendre leur récolte. Avec l’aide d’une voisine, la petite décide de cuisiner et prépare sa première tarte, gagnant par la même occasion sa cutie Mark.

Elle décide donc d’ouvrir une pâtisserie, gardant des économies de côté avec les années. Elle loue un local chez un ami qui fait du pain et gagne rapidement une bonne réputation. Berry ne roule pas sur l’or, mais elle se contente de sa vie tranquille. Quelques mois après l’ouverture de son commerce, elle est demandée en mariage par un ami d’enfance, qui est plus vieux qu’elle et soldat. Ce n’est pas l’amour transi entre eux, mais la terrestre accepte, certaine qu’il s’occupera bien d’elle et qu’ils ne manqueront jamais de rien.

Les années passent. Berry tombe enceinte et décide de mettre sa pâtisserie de côté, prête à cuisiner pour sa propre fratrie. Elle aura en tout deux enfants, un petit garçon et une fille. Le garçon décidera de suivre son père en devenant soldat et la plus jeune, elle, deviendra un peu compliqué. Plus elle vieillit, plus les relations avec sa famille sont tendues, celle-ci rêvant de faire autre chose que de travailler la terre ou rester prise dans ce village. Alors que la neige s’installe pour de bon pour quelques années, le mari de Berry décède d’une maladie pulmonaire, déclenchant la fugue de la jeune fille.

Berry est éprouvée et semble vieillir plus rapidement. Malgré leurs efforts, ils ne retrouvent pas la trace de la fugueuse, abandonnant après quelques semaines. Au départ la terrestre tente de rester à sa maison, mais le froid combiné au fait qu’elle soit à présent seule la pousse à vendre. Elle va donc habiter en compagnie de son fils, qui s’est marié et attends-lui aussi un enfant. La douleur s’atténue avec le temps et, lorsque son premier petit enfant nait, Berry décide un peu de faire le deuil de ses pertes. Les années passent encore, la vieille femme payant une petite pension à son fils et sa bru, travaillant dans leur maison pour s’occuper.

Une lettre de sa fille arrive un bon matin, celle-ci lui disant simplement qu’elle est toujours vivante et heureuse, vivant très loin. Poussée par ce morceau de papier, Berry décide de retourner sur ses traces malgré son âge, bien déterminé à la revoir une dernière fois avant de mourir.

Berry vit donc majoritairement au village de la terre et offre parfois ses services au plus démunis. Il lui arrive de partir quelque semaines, sillonnant avec de l’aide des terres qui lui sont complètement étrangères, simplement animée du désir de voir sa fille. Elle souffre de myopie et d'un début d’arthrite, mais cela ne semble pas l'arrêter.



Précisions de l'auteur



Prénom / Pseudo de l'auteur : Steel Claws.
Relations du prédéfini : Aucun.
Autre : Fiche servant de base uniquement, peut-être modifié à foison par l’intéressé.
Images du prédéfini : Ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Prédefs Terrestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» monsieur Jambou
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» Les Créatures Terrestres.
» Si ça se trouve, la Terre est une émission de télé réalité créée par les extra-terrestres et diffusée sur leurs chaînes TV. ► EMERY
» Les prédefs : mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Hall des héros :: Fiches de personnage :: Prédéfinis-
Sauter vers: