Partagez | 
 

 L'Expédition zébrée - Acte II - Jungle Trail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Terrestre 3PU
Terrestre 3PU
Messages : 350
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Jeu 24 Mai - 22:44

Le baratin de Castle semblait avoir fonctionné : jouer les innocentes lui laissait de la marge malgré le fait qu'elle passait parfois pour une ingénue. Elle avait clairement entendu la conversation entre Luna et Land, mais faire comme si elle venait de débarquer était une stratégie pour paraître un peu plus inoffensive. Elle se doutait bien que certains avaient vu que l'archéologue était une petite futée, mais la jument grise préférait ne pas révéler qu'elle était du genre à écouter aux portes. Elle savait que sa réputation pourrait se retrouver entachée si sa nature un peu trop fouineuse venait à être découverte. Malgré son côté manipulatrice, Castle n'était pas foncièrement malveillante : elle mentait pour couvrir ses arrières et obtenir ce qu'elle convoitait. Tous les Poneys, ou presque tous, utilisaient ces stratagèmes dans certaines situations.

Cette fois-ci, la cristalline avait décidé de garder sa liberté de mouvement et de faire se son mieux pour la conserver le plus longtemps possible. Même si elle avait signé pour une expédition "professionnelle", elle n'était pas du genre à trotter au pas et à suivre : Castle allait de l'avant, pour ensuite mieux revenir précipitamment sur ses mêmes pas pour échapper à un danger. Pour le moment, la situation lui convenait : les meneuses du groupe avaient pensé à tout et l'équipe avait ce qu'il fallait pour avancer sans trop de heurt. Étant donnée qu'elle avait surtout l'habitude de travailler seul, peut-être que les choses seront plus simple malgré le fait de devoir adapter son rythme à celui du plus lent ? Après tout, ils avaient presque tout leur temps et des membres pouvant se révéler plein de surprise. Castle aimait les surprises, surtout quand elles allaient dans son sens.

Avoir l'aide d'un être magique comme Luna était rassurant, en plus de celle d'un Dragon et d'une roulotte magique avec une soldat volante, était un véritable luxe : peu d'explorateurs avaient la chance d'avoir de tels atouts. L'organisation du voyage convenait à Castle, si bien qu'elle secoua vivement la tête de haut en bas, faisant tinter ses breloques :

- Pigé m'dame !

Elle se retint d'annoncer "à votre service" de peur de se retrouver volontaire malgré elle pour une corvée. Parlant de corvée, il était temps d'user de son arme secrète.

Avec son plus beau sourire, elle ouvrit son sac pour en présenter son contenu à Raving Story. Bidule déploya ses pattes interminables et pointa ses antennes : d'ordinaire il n'aimait pas qu'on le dérange durant sa sieste, mais l'envie de manger un truc était présente ; surtout que Castle s'était subtilement approchée des provisions du groupe.

- C'est ça un Crabe de cocotier : ils font un peu peur mais ils ne sont pas méchants. Le soucis est que je ne dois pas le laisser seul : il a tendance a se balader et à chiper de la nourriture.

Son excuse faite, la jument se contenta d'emboiter le pas au groupe sans faire plus de simagrée que pépier :

- Canterlot c'est une bonne idée ! On pourra même y faire une halte dans leurs auberges : elles sont confortables et rien de tel pour se remettre de semaines de voyages.

Pour ce qui était du début du trajet, l'archéologue avait une idée :

- Je pourrai vous montrer quelques pistes si vous voulez. La toundra est un endroit plutôt tranquille, mais la roulotte appréciera d'être sur un terrain stable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 24 Mai - 22:44

Le membre 'Castle Lady' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Alicorne
Alicorne
Messages : 49
Date d'inscription : 16/10/2016
Lun 28 Mai - 13:22

L'Expédition zébrée - Acte II – Jungle Trail




Alors que Land restait silencieuse au départ, ce fut au tour de Framel de jouer les choquées au racisme. Malheureusement, Luna n'avait pas de carnet sur lequel rayer les noms, mais en tout cas, ça allait lui faire des tâches en plus au cours du voyage... même si, sans se démonter, elle lui répondit avec franchise, sans s'énerver ni rien.

Framel, vous n'allez pas vous y mettre aussi. Vous vous offusquez de vous avoir sortie du lot des autres dragons ? Je n'ai pas de statistiques sous le sabot, mais croyez-moi qu'autrement je vous les aurais fait avaler : j'admire votre comportement à l'égard des poneys et d'autres races, et j'aimerais en voir plus. N'allez pas me faire gober que les dragons sont une race pacifique, mignonne, gentille et inoffensive, qui sautille avec des fleurs à la patte en chantant des chansons guillerettes. Vous savez combien de raids, de pillages, d'attaques et de meurtres de poneys il y a par griffe ou croc de dragon ? A votre avis pourquoi il n'y a pas de petit hameau perdu dans la nature partout sur le Continent ? Parce que sans compter les malandrins dans la nature, les dragons assez avenants pour travailler avec les poneys et non pas pour leur seul intérêt à les écraser sont très minoritaires, voire rares. Les dragons comme vous, Framel, êtes rares. Sachant que je n'ai fait que relever la joie que nous avons de vous compter dans cette catégorie-là, en quoi est-ce que je vous ai jugée sur du racisme ? C'est malheureusement un fait, et j'aimerais avoir tort, seulement ce n'est pas le cas. Si j'avais tort, alors toutes les races ne seraient pas obligées de rester terrées dans d'uniques villes-capitales fortifiées, et le nombre de villages et hameaux exploserait. Je ne vous ai pas dénigrée au profit d'une autre race ou comme une sous-race, il va, j'en suis navrée, falloir arrêter un petit peu la susceptibilité facile. Je sais qu'on peut tous y succomber, moi y compris, mais tout de même... le racisme commence à être une confrontation un peu facile. Ce que vous n'avez visiblement pas compris, c'est que je vous accorde déjà ma confiance à vous, grâce à Land et Castle qui vous connaissent. Mais pas au reste de votre race, qui pourrait très bien nous voler ou nous charcuter sans vergogne pour assouvir son avarice, on peut pas le savoir à l'avance. Voilà, c'est dit. Et je vous parie même un joyau que l'on va croiser des dragons durant le voyage, dont les intentions ne seront pas pacifiques. Prête à tenter le coup pour me donner tort ?

Oui, l'alicorne bleutée y allait de manière assez franche et directe, toujours sans hausser le ton. Mais comme elle l'avait déclaré, il fallait qu'elle calme de prime abord cette susceptibilité mal placée, voire mettre un coup de marteau soudain à cette situation, quitte à, comme pour Land durant le trajet, expliquer de manière plus pédagogue pourquoi ce qu'elle décèle pourrait être le poison inverse au racisme à l'avenir... mais ça montrait également que la dragonne avait déjà subi des oppressions sociales dûes à sa race pour être autant sur la défensive, et le débat qui arrivait avec elle et Pyrope le prouvait encore plus. Décidément...

Alors que Yiazmat tentait, avec bonne volonté (quoi que de manière un peu étrange) de calmer le jeu, Luna vint entre Framel et Pyrope à ses cotés, afin de compléter son initiative.

C'est en partie vrai, Yiazmat. Oui il ne faut pas que ça s'envenime... cependant, c'est en laissant les choses en suspens comme ça que ça finit par pourrir chacun dans son coin. Un débat doit se terminer, d'une manière ou d'une autre. On a plusieurs semaines pour accorder nos violons, allons-y progressivement sans pour autant refouler ce qui ne va pas.

Framel, vous ne pouvez pas en vouloir à Pyrope d'être sur la défensive à cause des comportements et exactions de votre race, même si elle ne vous compte pas dedans. Parce que comme je vous l'ai dit, les dragons assez sympathiques pour fréquenter les poneys sont rares. Le reste vole, pille et tue/dévore pour assouvir son avarice et grandir. Vous, mieux que quiconque dans ce groupe, devriez le savoir.

Et quant à vous Pyrope, évitez de trop menacer en retour... Framel a certainement dû avoir affaire à nombre d'oppressions sociales justement pour ce qu'on pense de sa race, et sa réaction, bien qu'on aimerait l'éviter, ne peut être vraiment blâmée... ne jouez pas l'escalade de la méfiance, s'il vous plait.


Luna espérait avoir au moins calmé sur le coup les tensions, malgré le ton employé (même s'il n'était pas agressif mais encourageait chacun à mettre de l'eau dans son vin), et se tenait prête à continuer ces débats au cours du trajet... ils allaient en avoir du temps pour débattre, discuter... et même enseigner, transmettre. Ça promettait d'être un genre de grande expérience sociologique en plus d'une expédition aventureuse...



Justement, le départ dans la Toundra était... mi-figue mi-raisin : le temps était, sans surprise, relativement mauvais, climat cristallin hors-ville oblige, mais rien d'insurmontable... nombre de voyageurs faisaient le trajet régulièrement entre l'Empire et le reste des civilisations, alors un groupe tel que le leur ne pouvait rencontrer d'énormes difficultés si ça s’emboîtait bien, entre les différentes collines blanches habillées par une verdure certaine, tout aussi habillée d'un manteau blanchâtre. Les journées étaient froides, les nuits l'étaient encore plus, sous des cieux ombragés de neige le jour... et magnifiés d'aurores boréales la nuit, par de salvateurs moments de calme météorologiques.

Pour Land Writer, sa préparation avec Luna avaient pour le moins permis de ne pas se perdre et de majoritairement garder un cap correct. Rien ne vint entacher personnellement son efficacité.

Framel, malgré les tensions, jouait à merveille son rôle de gardienne bienveillante (et chaude, surtout, une aubaine dans ce climat), ce qui présageait du bon. Elle non plus n'eut aucune gêne environnementale particulière.

Du coté de Raving Story, tout allait aussi bien. Sa roulotte magique, sa position vis à vis des autres, en particulier de Land, lui offrait un bon cadre pour affronter la météo et le froid de la Toundra.

En ce qui concerne Pyrope Storm, aie... aucune idée si c'est les tensions avec Framel, Latula ou simplement le Destin, mais en tout cas, entre les nombreuses chutes dans la neige, le froid qui attaquait les ailes... elle souffrait de légères engelures. Rien de grave, mais ça l'obligeait à se ménager et se reposer si elle ne voulait pas y laisser des plumes.

Pour parler de Yiazmat, malgré sa position quant aux déboires sociaux du groupe ainsi que sa relative connaissance des lieux (étant un cristallin), et donc techniquement aucune raison d'être moralement affaibli... il se prit un méchant coup de froid, même si comme Pyrope, rien de grave, tant que ça n'empirait pas ou ne se prolongerait pas...

Et enfin Castle Lady, qui malgré son habitude des lieux... fit perdre du temps à l'expédition sur une fraction du trajet grâce à ses « conseils », qui dévièrent légèrement le groupe à cause du mauvais temps. Rien de très grave, mais comme quoi, même une habituée pouvait se perdre si les conditions étaient réunies...

Aux trois-quarts de la Toundra, le groupe se posa pour sa septième nuit de voyage, essayant de profiter au mieux de la chaleur fournie par ceux qui pouvaient en donner...

~~~~~~~


Récapitulatif des membres de l'expédition
Semaine 1 (Toundra cristalline)



Luna : heartpiece ...???... heartpiece


Land Writer : heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : ok


Framel : heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : ok


Raving Story : heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : ok


Pyrope Storm : heartpiece  heartpiece  heartpiece  
Etat actuel : Engelures


Yiazmat : heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : Coup de froid


Castle Lady : heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : Sens de l'orientation défaillant

Note aux joueurs : ce qui vous arrive par le biais des échecs et échecs critiques n'est valable que pour le tour concerné, sauf contre-indication écrite dans votre Etat actuel ci-dessus.

Exemple : si vous tombez malade à cause d'un échec critique, alors vous ne le serez, si aucune durée en tours n'est précisée, que lors du tour où vous avez tiré ce résultat, vu que chaque tour représente une semaine de voyage.

Ajout d'une règle



A cause du climat enduré (et dont l'effet sera probablement valable pour le reste du voyage), à partir de maintenant, tout échec succédant à un autre échec provoquera la perte d'un PV comme s'il s'agissait d'un critique, afin de simuler l'affaiblissement. En revanche, un échec critique succédant à un échec ne provoquera pas la perte de deux PVs, même si en termes RP sera plus grave que deux échecs successifs. Au mieux, cela servira juste de justificatif d'escalade.
Si un troisième échec succède à une série de deux échecs, un autre PV sera perdu, et ainsi de suite tant que les échecs sont enchainés tour à tour par le même personnage, jusqu'à une limite de la moitié des PVs totaux d'un personnage (arrondi à l'inférieur), où passé ce seuil, la règle s'arrête et seuls les dégâts de combat ainsi que les critiques feront perdre des PVs.

Cette règle sera rajoutée au Spoiler de Rappel au tour suivant.

Rappel de l'expédition:
 


Ordre de jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 688
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mar 29 Mai - 9:56



Les débuts sont difficiles, et la Princesse a un caractère bien trempée. Cependant, il fallait avouer que ces remontrances étaient nécessaires, pour le bien du groupe et de l’expédition. Land était toujours impressionné par la faculté de certains poneys à lancer des monologues incroyablement longs en aussi peu de temps. Comment ils faisaient tous ? Pouvaient-ils contracter le temps dès qu’ils ouvraient la bouche ? Voilà une bien étrange magie dont la petite licorne rose était incapable.

Cette première semaine comportait déjà son lot de difficulté. Si Land, Raving et Framel n’eurent aucun soucis à débuter cette traversée de la toundra, ce n’était pas le cas de Pyrope et de Yiazmat. L’une attrapa des engelures, l’autre, un mauvais coup de froid. A croire que la petite cartographe, pourtant plus faible et fragile que les autres, étaient l’une des plus dure à cuire. Land Writer conseilla aux deux victimes du froid de se laisser réchauffer par la dragonne aux écailles bien chauds, mais elle ne pouvait les y contraindre, même si c’était pour leur propre bien. Il était encore trop tôt pour envisager d’utiliser l’autorité, et ils n’étaient pas si touché. Cependant, si leur état empirait, la cartographe n’hésitera pas, elle demandera à la dragonne d’être la plus collante possible avec les gelés pour ne pas avoir des drames sur les épaules avant d’arriver à Canterlot. Ca fera certainement grincer des dents, mais elle préférait recevoir les ressentiments de ses camarades que de devoir les enterrer.

Castle, quant à elle, essaya de les faire passer par moult raccourcis, mais Land se rendit rapidement compte qu’il s’agissait plus de fanfaronnades destinés à lui éviter le labeur, vu qu’elle leur faisait perdre un temps précieux. La toundra n’était pas un lieu accueillant où on pouvait se permettre de traîner, il n’y avait pas de ressources comestibles pour les poneys en cas d’urgence. Ainsi, au bout du troisième jour, la petite jument rose s’interposa enfin contre son amie, lui posant son sabot sur son museau pour la faire taire. Un geste un brin autoritaire, qui signifiait beaucoup (comme ‘’arrête tes sottises maintenant et laisse-moi faire mon boulot’’) mais effectué avec une grande douceur et un regard qui l’était tout autant, même si elle était peinée de devoir effectuer pareille action. Une fois le convoi remis sur les bons rails, elle avait surveillé d’un peu plus loin l’archéologue, espérant l’empêcher de continuer ses sottises.

Land put effectuer son travail tout en effectuant les tâches supplémentaires qu’elle s’était fixée de son côté. Et le septième jour, elle continua sa routine des plus tranquillement. Elle revint encore une fois à l’intérieur de la roulotte de Raving Story, en sueur, son énergie correctement dépensée, et son corps diffusant une douce chaleur rendu possible par son entraînement. Alors qu’elle s’épongeait le front, elle accorda un signe de tête à chacun et s’installa à ses cartes.

« Nous sommes presque sorti de la Toundra Cristalline, annonça elle avec douceur. Si nous continuons ainsi, sans prendre d’autres détours inutiles, nous pourrons arriver dans des régions au climat plus serein, et nous éviterons à Pyrope de graves problèmes. »

Elle replia ses cartes. Normalement, tout était bon pour l’itinéraire, mais elle revérifiera avant de se coucher.

« Luna, il y a une semaine, vous parlez des dragons et de leurs funestes habitudes. Laissez-moi vous conter une histoire qui est arrivé à Canterlot si vous voulez bien. Un autre dragon, de taille modeste et de couleur noir, mais au corps bardé de cicatrices indiquant une certaine vie violente, aurait défendu la cité licorne, et a été décoré par la Princesse Platinum. Et tout comme Framel m’a immédiatement prise dans ses bras pour me câliner, ce dragon s’est jeté sur la Princesse Platinum pour l’enlacer. Ca a jeté un grand froid auprès de toute l’assemblé, mais ça donne bon espoir pour le futur je pense. Tout comme les races poneys apprendront à cohabiter ensemble, peut être que nous pourrons en faire de même avec les dragons, s’ils consentent à apprendre la notion d’espace personnel et intime, et de consentement. »

Comment s’appelait ce reptile volant déjà ? Les souvenirs de la petite licorne rose étaient hélas entachés par l’agression commise par le dragon envers leur souveraine, si ça se trouve, malgré lui. Ou bien il était suicidaire.

« Framel, connaissez-vous d’autres dragons qui eux aussi, sont tout comme vous, enclin à une cohabitation avec les poneys, même si elle est des plus difficile ? »


Dernière édition par Land Writer le Mar 29 Mai - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mar 29 Mai - 9:56

Le membre 'Land Writer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 2000
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Mar 29 Mai - 17:36

Luna piqua au mot de Framel. Elle ne savait pas que Land et elle avait eu cette même discutions autour de la tolérance. Ainsi, Luna justifia sa méfiance et cela allait en rien aider le début de conflit avec Pyrope. La reptile ne pouvait être que d'accord que sa race était méchante, elle voulait juste qu'on lui accorde le bénéfice du doute avant de crier au dragon. Mais Framel en rajouta pas au débat. Elle hocha de la tête :

[Framel] : Oui Luna. Pardon.

Elle aurait bien aimer que cela se termina là, mais la pégase rose en décida autrement, relançant le sujet. Car bien que Framel se contrôlait, tous pouvaient craquer et nul doute que cette poney à la langue de vipère méritait une bonne baffe pour apprendre à la garder ranger. Fort heureusement, Yiazmat et Luna s'interposèrent entre les deux belligérant verbales, mettant fin au débat. C'était ainsi plus sage. En tout cas, Framel en rajouterait pas un mot. Elle se contenta d'un grouf sonore avec un peu de fumée sortant du nez en signe de protestation, mais pas plus, préfèrent reprendre le sourire et venir aider au mieux pour le voyage.

Durant cette première semaine, Framel s'appliqua à ses tâches assignées. Toujours avec un oui fort et plein d'énergie, elle acceptait d'aider ou de prendre des rôles plus ou moins important ou physique. Tirer la roulotte était sans nul doute plus complexe qu'il n'y parait, surtout quand les attaches n'étaient pas fait pour une dragonne.

Le chemin se passa sans embûche particulière. Trois hic toute fois. Yiazmat et Pyrope eut froid. L'un eut même des engelures. Land demanda au deux poneys de venir contre Framel. A la pause le soir, la reptile ouvrit grand ses ailes afin de leur offrir une couverture écailleuse, s'ils en avaient envies. Et même pour les autres. Après tout, chacun avait le droit de venir prendre un peu de chaleur contre la dragonne.

[Framel] : Qui veux être au chaud encore ? Vous Luna ?


Pour les engelures de Pyrope, Framel mit même ses mains dans le feu du camps, afin de faire monter leur température, pas trop non plus, avant de doucement masser les sabots de la poney rose. Elle allait vite avoir les pieds bouillant comme cela et sans utiliser de l'eau qu'on aurait du réchauffer.

Le dernier hic fut de Castle. La poney fofolle voulut faire prendre un raccourcie... mauvaise idée. il fallut que Land remette sur le droit chemin leur compagnie avant de finir trop perdu dans la toundra.

Au bout du septième jours, il fut temps encore de poser leur sac afin de se reposer de leur journée de marche/vole. Framel s'arrêta pas pour autant. Avant de se poser, elle fit un tour de vole au dessus de leur futur camps, afin de chercher toute menace. Puis, elle plongea dans les bois et en ressortit qu'au bout de quelque instant avec de vieille bûche. Un coup de cracha de flamme et hop, un bon foyer bien chaud pour réchauffer les poneys.

Land fit remarquer qu'ils étaient bientôt or de la toundra. Tant mieux pour les poneys. Puis elle fit référence à un dragon bien connu de Canterlot. Il n'était pas étonnant qu'il se soit jeter sur la princesse afin de lui faire le plus gros des câlin du monde.

[Framel] : Dark Tongue. Je le connais trèèèèèèès bien. Il adore les licornes. Sur que Luna va finir dans son trésor ou en galette dans ses bras huhu. Il est chou et gentil, même s'il voulait pas de moi... J'aurai tant aimer qu'on soit plus que deux dragon qui s’entende bien... Mais il m'a repoussé et je le laisse tranquille.


Alalala celui là... Parlant de lui la reptile en eut un pincement au cœur et elle noya sa peine avec un bon gros diamant qui termina en poussèrent dans sa bouche. Pouf plusieurs millier de Bit manger. Framel avait vraiment une petite fortune dans son dos. Et elle allait bien mettre un morceau de viande avec ça ! Une viande épaisse sur son os à rogner tranquille.


Dernière édition par Framel le Mar 29 Mai - 19:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mar 29 Mai - 17:36

Le membre 'Framel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1092
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 21
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent: Imagination d'auteur
Rang: B
Faction: Neutre
Jeu 31 Mai - 2:10

Raving détestait le froid.

Non seulement le frileux conteur avait subit ces températures pendant des mois, mais depuis qu'il était revenu de l'expédition des Wendigo... Les choses étaient différentes. Après avoir été possédé par les esprits de l'hiver, c'était comme si le froid tentait à chaque occasion de s'infiltrer sous sa peau pour se propager dans le reste de son corps... Son nouveau par-dessus le protégeait encore du vent, mais pas du sol gelé sur lequel reposaient ses sabots... Même s'il appréciait d'être relayé pour tirer sa roulotte, l'activité physique cessait alors de le réchauffer, et il retrouvait alors les morsures du froid.

Depuis une semaine, le trajet avait bien avancé, mais Yazmat avait pris un coup de froid, et Pyrope des engelures. Ils devaient bien plus souffrir de la météo que lui... A côté, Castle avait tenté de leur faire prendre des raccourcis qui étaient plutôt des détours plus ou moins long... Même s'il aimait bien Castle, il n'appréciait pas vraiment que l'on rallonge son itinéraire.

Le soir du septième jour, tous se réfugièrent dans la roulotte de Raving pour essayer de se réchauffer un peu. Framel ne tarda pas à allumer le Poêle, tenant compagnie aux deux frigorifiés. Le licorne l'en remercia, et ouvrit le garde-manger, vérifiant ce qu'ils avaient à disposition.

J'espère que tout le monde aime la soupe à l'oignon.

Il sortit les ustensile, les ingrédients, et se dirigea vers le coin toilette pour récupérer de l'eau. Solution pour éplucher des oignons sans pleurer : réaliser l'opération dans l'eau. Il s'installa donc sur la table pour s'en occuper, puis revint au poêle pour mettre le tout sur le feu. Il n'avait pas l'habitude de cuisiner pour autant de monde, et espérait en avoir fait assez.

Avec l'heure du souper qui approchait, le crabe de cocotier de Castle ne devait pas être loin, bien que Raving se demande sincèrement s'il pouvait être intéressé par de la nourriture liquide. En tout cas, la créature était impressionnante à voir, et le licorne se demandait comment l'archéologue avait pu entrer en sa possession. C'était sur la liste des choses à lui demander, mais Raving avait d'autres questions, et profita qu'elle soit à proximité.

Dit Castle, je me demandais : comment est-ce que vous vous êtes rencontré, toi et Land ? Je ne savais pas qu'elle avait autant de relations.

Il faudrait aussi qu'il pose la question pour Framel, mais la cartographe était justement en conversation avec Land et la princesse Luna. Il attendrait une autre fois pour cela.

Dés que la soupe fût prête, il attrapa des bols par magie pour passer au service, en donnant directement à Pyrope et Yazmat avant de passer aux autres.

C'est prêt, mangez tant que c'est chaud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 31 Mai - 2:10

Le membre 'Raving Story' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Pégase 1PU
Pégase 1PU
Messages : 1125
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 22
Localisation : France

Feuille de personnage
Talent: Dressage d'oiseau
Rang: B
Faction: Cloudsdale
Mar 5 Juin - 21:22

Yiazmat apparemment ennuyé par mon altercation avec le dragon, me bopa le museau ainsi que celui du dragon, nous demandant de cesser une dispute qui n'avait pas cours. Je n'avais fait que la mettre en garde vis à vis de sa pitance, ce qu'elle avait pris pour un jugement vis à vis de son alimentation. Puis je l'avais une nouvelle fois mis en garde quand elle avait décider de menacer Latula, sans pour autant l'empêcher de se nourrir d'oiseau, après tout les carnivores mangent des oiseaux et des oiseaux mangent des oiseaux. Luna viens également en rajouter une couche, ils agissait comme si ma méfiance n'avait pas lieu alors que le lézard venait de menacer Latula. Et puis bouhou ! La pauvre avait subit la méfiance.Pfff ! pas étonnant si elle passait son temps à menacer tout le monde. Le dragon fulminait littéralement, laissant échapper un grognement sinistre tandis qu'une épaisse fumée noire sortait de ses naseaux. Je devais avouer que les dragons étaient des créatures effrayante, juste imaginer le feu qui pouvait jaillir de cette créature me glaçait le sang. J'allais sûrement devoir mettre ma vie entre ses mains à un moment ou un autre lors de cette expédition et ce que je voyais ne me mettait pas du tout en confiance. Même si je réussi à garder un regard impassible, je ne pouvais pas m'empêcher de fouetter l'air autour de moi de la queue.
Je ne dis rien, si mes paroles allaient encore être mal interprétés ;ça ne servait à rien d'en rajouter.



****


La route fut plutôt calme si on omet le vents glacials du nord, ma tâche principale consistait à garder la météo sous contrôle, même si je n'étais pas une pégase météo je fis de mon mieux, après tout j'étais la seule avec la princesse capable de le faire. Quand la météo commençait à devenir ingérable, mais avant que cela devienne trop dangereux, je profitais de ce laps de temps pour travailler le vol sous intempérie avec Latula. Utilisant mon tessen, je lui créait des passage dans la tempête blanche,le seul bémol était que je n'arrivait pas à y passer moi même à travers, et les différents vents me déstabilisaient parfois tellement que je me retrouvais les quatre fer en l'air plongé dans la neige jusqu'au museau. Mais grâce à ça je pouvais commencer à plancher sur des nouvelles tactique de défense et d'attaque, Je ne manqua pas de partager celles n'incluant pas son pouvoir avec le reste de l'équipe.
J'avais hélas sous-estimé les vents de l'empire nordique, ne pouvant profiter de mon propre air chaud et ceux de la région trop haut pour être utile. Au bout du cinquième jour, des engelures commencèrent à apparaître sur mes ailes, quand à blessures sous l’œil le froid lui faisait également un mal de chien. Je les avais négligé leurs alors que je savais que le froids risquait de les attaquer, et voler autant n'avait rien amélioré. Je me retrouva bloqué au sol, mais cela ne m'empêcha pas d'essayer de me rendre utile, de plus rien ne n’empêcherai de déployer les ailes quand je le souhaitais.
Même avant l'arrivé des engelures, je passais pas mal de temps au sol, c'était l'occasion de faire plus ample connaissance avec l'équipe, et  si la météo et le voyage furent les premiers sujet, j'appris peu à peu à me familiariser avec eux malgré ce qu'il s'était passé le premier jours.
Je ne comptais pas laisser pas ces action entacher la dynamique de l'équipe, l'important c'était que nous réussissions à aller du point A au point B entier, et que le voyage soit le plus agréable possible, les actions des uns et des autres parleraient d'elle-même.

Entretenir la discussion avec la princesse passait par là , je ne pouvais pas la laisser sur l'idée que je n'étais qu'une pégase fermée d'esprit. Je la tiens au courant des changements météorologique, et essaya de lui faire part de diverses tactiques de l'armée pégase. Même si Land Writer était techniquement le chef de l'équipe elle restait une licorne sans expérience militaire, je ne savais pas si cette de définition s'appliquait également à la princesse, mais le fait qu'elle ai été reconnu par le commander me suffisait pour le moment. J'abordai également des sujet plus léger comme les oiseaux, le thé ou la bonne hygiène des ailes, les miennes avaient beau être gelées, elles restaient d'une propreté impeccable.


Je remarqua que Land prenait chaque jours le temps de s’entraîner avec son bâton, après  m'être rapproché d'elle lors de mes mes échauffement personnels à l’éventail, je lui proposa finalement de les faire ensemble, cela aurai l'avantage de mieux nous synchroniser en cas d'attaque. Et puis c'était un bon moyen d'engager la discussion.

J'aimais bien passer du temps avec Raving, d'abord j'avais réussi à installer un hamac dans sa roulotte, ce qui était génial. Bon ce n'était pas aussi agréable que mon lit ou un bon nuage, mais c'était actuellement ce qui s'en rapprochait le plus.
Mais surtout j'adorais l'écouter raconter des histoires, je me sentais transporté au son de ses récits. Cela rendait le voyage définitivement plus appréciable.

Je passa également du temps en compagnie de Castle et son étrange crabe, je n'avais jamais vu de créature comme lui, il ressemblait plus à quelque chose que mes oiseaux aurai ramenait tout fier pour s'attirer mes faveurs qu'a un animal de compagnie, mais si il s’appréciaient tout les deux, je n'étais pas à ma place pour juger.
Comme la terrestre était habitué de la région, je la suivi de près, même si au final la plupart de ses passages nous ralentirent plus qu’autre chose, au moins c'était amusant, elle était d'une vivacité inouï pour un terrestre .

Yiazmat était un poney assez discret, ça ne m'empêcha pas de lui poser milles questions sur son griffons et ses blessures. Il fut également attaqué par le froid qui lui donna un méchant rhume, par précaution ayant déjà des engelure je préféra garder mes distance avec lui.

Quand à Framel, je devais avouer qu'elle était très serviable, elle était toujours prête à donner un coup d'aile, et même si je ne lui faisait pas confiance elle restait un membre utile de l'équipe. Mais même si Land insistait pour que je me réchauffe près d'elle je refusa, d'abord je n'avait aucune envie d'être touché par cette salamandre bleu, et puis la situation n'était pas assez critique pour que je laisse cet écailleux me manipuler.
Mais le septième jours, alors que je mâchouillais tranquillement une ailes pour la réchauffer, l'autre étant couvé par Tulipe ;  la dragonne après avoir mis ses griffes dans le feu se saisi de mes sabots sans prévenir.  Même si je devais avouer qu'un peu de chaleur était bien agréable, je retira vivement mes sabot et je lui dis en serrant les dents -Qu'est-ce que tu était en train de faire ! croisant le regard sévère de Latula je me repris -Qui t'as permis de me toucher.. On aurai pu juger ma réaction disproportionné, mais je n'aimais pas me faire toucher sans prévenir, c'était peut-être parce beaucoup qu'on nous entraînait sans cesse à l'armée à parer les attaques surprise, ou bien que c'était la technique préféré des volatiles les plus lâches essayant de me passer hiérarchiquement au-dessus, ou encore au fait que je n'aimais pas ce dragon qui sais.
Je me leva et parti récupérer la soupe que tendais Raving, le froid n'avais pas fait du bien à mon flanc qui s'était petit à petit réveillé, et avec mes engelures, voler commençait à être difficile, au final se déplacer était douloureux quelle que soit l'alternative. Heureusement Latula était avec moi, je m'assis et posa ma tête contre la gypaète.
Land avait commencé à parler d'un autre dragon, apparemment connu de Framel, ce dernier avait semble t-il agressé la princesse Platinium, et la licorne parlait d'espoir pour ces lézard, ce que je pouvais en tout cas confirmer, c'était qu'aucun n'avait le moindre concepts d'espace personnel. Je fus soulagé d'apprendre qu'il préférai les licornes, au moins ils ne risquait pas de broyer l'aile d'un pauvre pégase innocent.
-Yiazmat, comment êtes vous devenu bibliothécaire ? Ce doit être ennuyant de garder des livres quand on ne peux pas lire, en tous cas ça à l'air de vous laisser assez de temps pour créer vos machines. Combien en avez vous ?

********


Latula ne pouvait décidément pas laisser son poney seul 5min, à peine était-elle partie se familiariser avec les courants locaux, que Pyrope était l'avait rejoint énerve, après avoir levé les yeux au ciel, la gypaète la laissa parler, bien sûr elle ne comprenait pas un mot de ce qu'elle racontait, mais ça la calmait de parler alors elle la laissa faire. Quand la nuit commença à tomber elle partie chasser, elle préférais faire ça en pleine journée, où la luminosité était à son maximum, mais celle d'aujourd'hui avait été plutôt pleine.

Pyrope avait beau insister pour qu'elle se trouve elle-même sa nourriture, ce n'était pas aussi facile que sur son territoire, en plus d'être très difficile à voir dans la neige, les os  étaient encore plus dur à briser à cause du gel, la gypaète dû plusieurs fois demander de l'aide pour briser ses os au reste du groupe. Le reste de temps elle se nourrissait de lapin malchanceux, ou d'autre créatures de petites tailles.
Bien que ce régime assez léger l'obligeait à se reposer plus souvent, cela lui permettait en retour de se donner à fond lors des séance d’entraînement qu'organisait la pégase. Elle avait récemment reçu un nouveau jouer qui lui permettait de créer des bourrasque chaude, c'était parfait pour voler tranquillement avant de trouver un courant naturel. Malheureusement ne profitant pas de la douce tiédeur, son poneys rouge finit par se geler les ailes, à partir de ce moment là, la gypaète insista pour que la ponette se tienne au chaud, la couvant elle et surtout ses ailes dès que le groupe se reposait.

Latula adorait rencontrer de nouvelles têtes, que ce soit d'oiseau ou de poney d'ailleurs. Elle passa pas mal de temps avec la ponette grise, même si sa drôle de créature l'effrayait un peu.

Contre l'avis de Pyrope elle accompagna le dragon en éclaireur, contrairement à son poneys, elle n'était pas du genre à juger sur les apparences, et puis ça faisait du bien de côtoyer un autre carnivore. Ce n'était malheureusement qu'une créature de plus de comprenant pas le délicat langage des oiseaux, mais au moins la gypaète pouvait s'adonner à sa curiosité habituelle des ailes, c'était étrange de penser que ces fines membranes sans plumes lui permettaient de voler. Pour prouver qu'elle n'avait pas la même animosité que Pyrope envers la dragonne, elle lui offrit une patte de lapin, certains poneys semblaient les apprécier alors pourquoi pas les dragons, ils parlaient le même langage après tout.

La jeune rapace était plus intéressé par l'invention que par l'inventeur quand il était question Yiazmat et son griffon métallique. Elle viens régulièrement se poser dessus pour se reposer, le cliquetis mécanique avait quelque chose de reposant pour la gypaète ; comme l’intérieur de la roulotte ne lui étant pas accessible en journée, et que le toit de la roulotte était trop enneigé c'était le moyen le plus simple de piquer un somme sans perdre le groupe.

Á la fin de la première semaine de voyage, Latula pouvait fièrement dire qu'elle pouvais distinguer avec une meilleure approximation les licorne, il y avait la licorne avec les papiers, la licorne à la machine, la licorne à la voix douce et au nid fermé et la licorne avec des ailes, les deux derniers étaient un peu plus compliqués à cause de leurs couleurs similaires, mais de près cela posait moins de problème.

********
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mar 5 Juin - 21:22

Le membre 'Pyrope Storm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 205
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 22
Localisation : Quelque part sur Terre

Feuille de personnage
Talent: Golemomancie
Rang: A
Faction: Neutre
Dim 10 Juin - 1:07

Maladie, enfin un début qui pouvait aller de mal en pis. Tout le monde semblait l'avoir remarqué avec ça, lui qui avait fait en sorte de cacher au maximum son état pour que personne ne s'inquiète pour lui. Fuck it voilà tout, il ne pouvait se permettre de ralentir le groupe de toute manière, manquer d'efficacité restait une bavure pour lui. Avoir la gorge qui le démangeait et une légère fièvre, le Licorne pouvait encore marcher non? Sa marche manquait de force et d'énergie mais cela s'arrêtait là, il gardait également une écharpe autour du museau pour éviter une éventuelle propagation du mal, sait-on jamais. Le temps avait été clément pourtant, pas de blizzard impossible à traverser, pas de neige jusqu'au torse, une traversée sans mal, voir facile durant la semaine.

Le Blanc avait du mal, pas à avancer mais avec les autres. Une dragonne qui voulait juste réchauffer les autres et lui qui préférait rester à l'écart de tout ça, vieille habitude que d'avoir une repos en solitaire, même si cela était froid. Les questions de Pyrope le firent tressaillir, il ne répondait pas quand il s'agissait de ses blessures, pour son Griffon en revanche il n'y avait pas de problème, ce qui ne le concernait pas lui directement et son passé était plus abordable. Peut-être était-ce à cause de ce manque de réponse, ou de sa maladie soudaine. Le Blanc ne le prit pas bien, sans lui en vouloir, la seule personne qui acceptait de converser avec lui s'en était allé, bien que cela soit compréhensible. Mais enfin, sur une nouvelle note hargneuse, elle revint le voir, semblant l'utiliser comme un cache. Ses premiers mots traduire son ressentit sur le moment, bien que cela fut discret et que aucune autre oreille ne put l'entendre.

"- C'est vaincre la peur du mal qui vous à fait revenir? Ou bien juste celle des représailles?"

Rapidement il enchaîna, de sorte qu'elle ne puisse pas y réfléchir bien longtemps, entre lui et son golem, c'était lui qui avait plus un comportement machinal et poussant bien plus à la réflexion.

"- La formulation est mauvaise, "Machine" implique une mécanique et une mécanique implique un mouvement, une transmission ou une transformation, en tant que golem rien de physique n'applique l'un de ces trois termes, donc "Machine" est un mauvais mot. Il serait plus aisé de demander à un ingénieur de chez vous ou éventuellement à un horloger une fois rentré à l'empire."

Courte pause, c'était peut-être un peu dur à ingérer pour une première fois, mais il fallait qu'il continue et finir dans sa présentation et ses idées.

"- Puisque un golem est un être inachevé, il ne possède pas de vie propre, voyez le comme une statue qui bouge mais rien de plus, il n'y a pas de cœur en dessous du métal et ses plumes ne sont sûrement pas aussi douce que les votre."

Yiazmat toussa, interrompant son explication. Ce qui lui permit de réaliser qu'il sortait des gongs de la question que l'on lui avait poussé. Rectifier le tir serait la prochaine étape, tout en remarquant que l'oiseau semblait apprécier son golem plus comme un lit que autre chose. C'est vrai que lui au moins était le seul membre de la troupe qui ne dormait jamais.

"- Eumh... j'ai fait cent-quatre golem, enfin un forgeron à fait le dernier, je lui donne vie c'est tout. Mais comme je suis faible je ne peux en fait bouger que un à la fois... S-sinon je suis bibliothécaire depuis que je suis en âge de travailler et je lit beaucoup, peut-être trop... Puis... à peine une personne sur vingt sait lire de nos jours... c'est souvent les même visages qui reviennent à la bibliothèque, le temps j'en ai..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Dim 10 Juin - 1:07

Le membre 'Yiazmat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Terrestre 3PU
Terrestre 3PU
Messages : 350
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Jeu 14 Juin - 21:31

Il y avait un gros problème lorsqu'on connaissait bien en endroit : lorsque celui-ci changeait sensiblement, les repères étaient alors caduc. Même l'esprit fumeux de la jument ne pouvait prendre en compte ce fait tout bête.

Depuis que la météo s'était adoucie, tout comme les relations entres les différentes factions, la toundra  avait quelque peu changé. Castle connaissait bien les lieux qu'elle arpentait en toute saison, mais ce qui avait changé au point de lui faire perdre le chemin n'était pas la configuration de cette plaine glacée. Non, s'était avant tout le fait qu'elle n'était pas seule dans cette expédition. D'habitude, l'archéologue se contentait de mettre à profit son agilité et sa vitesse pour négocier le terrain, passer par des endroits peu orthodoxes et gagner du temps. Mais lorsqu'on était une caravane de presque dix membres (Latula et Bidule comptaient dans le lot), les choses étaient bien différentes. Surtout, lorsqu'un mauvais temps vous prenait par surprise et que vous étiez obligé d'avancer malgré tout, se repérer était d'autant plus compliquer...

La roulotte de Raving n'était pas faite pour les chemins qu'empruntait la cristalline, sans parler que ses compagnons n'avaient pas sa force et son endurance de Terrestre pour suivre sans se fatiguer inutilement. Il fallait au contraire prendre d'autres sentiers, contourner les collines et nivelés... choses que Castle ne faisait jamais. À cause de son obstination stupide et de ses plans tout aussi à côté de la plaque, il fallut donc trouver d'autres passages, rajuster sans cesse l'itinéraire. Cela demanda de rajouter plus de trajet que s'ils s'étaient tenus à une route ordinaire, sans parler de parcourir ladite route.

Land avait fini par gentiment lui fait comprendre qu'elle devait se taire et de suivre les autres. Cela suffisait à enfoncer davantage l'humeur car la jument avait compris qu'elle avait fait sa grosse commission dans un sceau de colle.

- Apprends-moi mon taf, Care Mare... J'ai survécu aux Badlands et à au moins autant d'attaque que toi. C'est ma faute si je suis la seule à savoir avancer rapidement ? Je devrais me mettre à votre niveau plutôt que prendre des risques qui au pire nous font perdre juste un jour ou deux ? Tu crois que le sud va se sauver ? Mince ! Si j'avais su...

Fort heureusement, Castle n'avait pas prononcé les mots qui zébraient son esprit. Elle se contenta de hocher hypocritement la tête, puis de lui tirer la langue lorsqu'elle eu le dos tourné.

À contrecœur, Castle du se plier à cette nouvelle feuille de route tout en maudissant ces compagnons qui semblaient se traîner lamentablement derrière elle... de son point de vu de petite hyperactive. Cela lui rappelait même pourquoi elle boudait les voyages en équipe : s'était trop long et ennuyeux. Pire encore, l'archéologue ne connaissait pas les chemins usuels, encore moins celui qu'ils empruntaient dorénavant. Le mauvais temps, l'impression d'en perdre et celle d'avoir été un boulet achevèrent de mettre le moral de l'archéologue à zéro. L'effet pervers de cette situation était que Castle commençait sérieusement à douter de ses capacités, au point de ne plus oser parler. Un mal pour un bien, la pipelette se tenait coi et se contentait de trottiner un peu partout, essayant d'appréhender les routes ordinaires.

Bravo la voyageuse, tu étais encore plus inutile qu'une Terrestre bonne à rien...

Les jours suivant, Castle se contentait de suivre quand elle ne sprintait pas pour prendre de l'avance sur le chemin. Ce n'était qu'une fois seule qu'elle débitait son flot de parole en s'adressant à Bidule et au Croque-Monsieur. Bien que le Crabe et l'artefact ne comprenaient pas un traitre mot du babillage de la jument, celle-ci avait besoin de parler et ses auditeurs ne lui demandaient pas de se taire.

- ... et si j'arrivai à chopper un artefact magique capable de faire de la télékinésie, je pourrais alors l'adapter en une couronne ou un diadème. Je pourrais alors avoir les mêmes pouvoirs de base. Mieux, si je combine des objets ensemble, je pourrai avoir potentiellement des pouvoirs similaires à ceux de Luna ! Il me faudrait mettre le sabot dessus avant ça... Il me faudrait un artefact pour détecter les artefacts...

Parler tout haut lui permettait de réfléchir plus facilement, de se vider la tête et de revenir vers le groupe sans craindre de passer à nouveau pour emmouiseuse. Si pour cela elle se contenait de fermer le bec et de suivre, elle semblait s'en accommoder pour le moment. Cela laissait du temps à Land pour s'entrainer au maniement de son bâton, une bonne chose pour l'endurcir et l'aider en cas d'attaque. Castle trouvait pour sa part que cet entraînement était plus ridicule qu'autre chose : l'archéologue était du genre à se cacher derrière ceux qui savaient se battre. Ce n'était pour elle pas une forme de lâcheté : elle pensait pragmatiquement qu'il valait mieux s'améliorer sur ce dont on était doué pour survivre, surtout pas dans une activité qui compromettrait son espérance de vie. La fuite et compter sur son fouet ou son piège-à-loup étaient de bonnes solutions à ses yeux.

Heureusement, Pyrope était d'une compagnie moins frustrante et Castle eut plaisir à sortir de son mutisme pour papoter avec elle. Si la pégase était curieuse au sujet de la nature de Bidule, la cristalline était tout aussi intéressé par la Gypaète et le métier de maître aviaire. De plus, les histoires de Raving étaient intéressantes à écouter, occupant les soirées et permettant de tuer le temps aussi surement que le feu de Framel repoussait le froid de la nuit. Land avait repris les choses au sabot et guidé l'expédition pour rattraper les gaffes de Castle, permettant au groupe d'éviter de souffrir d'un trop grave retard.

Sept jours ont passé depuis leur départ, ils étaient presque arrivés à la sortie des territoires du Crystal Empire. Comme à leur habitude, un campement de fortune fut monté et le repas servit. Alors que Castle se contentait de siroter sa soupe avec une paille de métal, elle observait les alentours et écoutait discrètement les conversations. Au moins, même si elle trouvait ses compagnons aussi lents que des escargots, ils n'étaient pas ennuyeux tout autant. Elle connaissait un peu Land, mais restait épatée par sa vitalité : la Terrestre n'aurait pas donné cher de la petite cartographe pour un tel voyage dans des conditions aussi âpres. Pyrope était aussi sanguine que Framel et les deux étaient amusantes à regarder lorsqu'elles se disputaient. Ainsi, le Dragon bleu ciel connaissait Dark Tongue ? Que le monde était petit... Raving de son côté était prolixe et simple dans sa manière d'être, pas comme la plupart des Licornes Canterlotiennes que Castle avait vu en dehors de Land. Yiazmat restait obstinément à l'écart, faisant passer les bouderies de l'archéologue pour une démonstration de sociabilité. Il semblait uniquement intéressé par ce que lui savait et pour imiter Land, ce qui était assez difficile à appréhender du fait qu'il ne parlait que peu et dans des termes que même Castle trouvait incompréhensibles. Au moins, lorsqu'il discutait de rares fois avec les autres, la jument s'amusait à ses dépends et se glissant derrière lui pour le singer en silence, accentuant sa prestation de manière très caricaturale. Ce fut d'ailleurs ce qu'elle fit lorsque le bibliothécaire parla de son Golem, expliquant dans les grandes lignes le fonctionnement de cette étrange création. Les Golems étaient relativement intéressant sur le principe, mais Castle était toujours très intéressée pour quelque-chose qu'elle n'avait pas ou qu'elle ne comprenait pas. Si elle pouvait démonter celui de Yiazmat et l'étudier, cela la remonterait aussi surement qu'un tas d'or remonterait Framel.

Alors que Bidule grignotait les épluchures et les détritus laissés par la préparation du repas, Raving vint voir Castle qui reluquait le Golem. La Licorne bleue marine était curieux d'en apprendre plus sur la relation que la jument entretenait avec Land. D'humeur badine et requinquée par la soupe à l'oignon, Castle évita de lui mentir comme une arracheuse de dent :

- C'est une histoire assez simple en fait : figures-toi que je testais l'année dernière un prototype de machine volante inspirée des ailes de pégases, avec du bois et de la toile. La bonne nouvelle, c'est que j'ai découvert au premier teste que ça ne marche pas. J'ai savamment atterri dans la rivière où elle se débarbouillait - Land, pas ma machine. Elle essayait de fuir son papy qui voulait lui apprendre à se battre. J'ai aidé à la dissimuler et on a fait un bout de chemin ensemble. Elle m'a finalement proposé de participer à son projet d'expédition et pis... voilà quoi.

Castle finissait de saucer son plat tout en parlant, puis sorti de son sac un bâtonnet de réglisse qu'elle mâchouilla pour masquer son haleine putride guère arrangée par les ingrédients de la soupe récemment bue.

- Dis-moi, on m'a un peu raconté l'expédition que vous avez fait tous les deux, avec le Princesse Platinum. Tu pourrais m'en dire un peu plus ? J'ai cru comprendre que ça a été bien plus épique que ce que j'ai déjà entendu : une course en plein blizzard, un Chevalier maudit, une Princesse à sauver, une bagarre sans merci et un triumvirat maudit... On croirait entendre un conte, même si je suis aware que s'était un peu en dessous de la vérité.

Si cela était véridique, alors comme Dragmire d'autres avaient hérités de pouvoirs puissants : Licorne comme Pégase et Terrestre. Castle souhaitait en apprendre plus pour s'accaparer cette connaissance et ce même pouvoir. Cela semblait plus accessible que construire et animer un Golem, surtout qu'elle n'avait pas la tête d'en fabriquer deux-cents...

Au moins, elle ne risquait pas de recommencer à perdre son groupe dans un territoire inconnu. Cette dernière aventure l'avait anesthésié de faire son petit free-style et de recommencer à s'éloigner des sentiers battus... ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1746
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 14 Juin - 21:31

Le membre 'Castle Lady' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Alicorne
Alicorne
Messages : 49
Date d'inscription : 16/10/2016
Ven 15 Juin - 14:12

L'Expédition zébrée - Acte II – Jungle Trail




Land avait visiblement le chic pour trouver les sujets. Non pas que ça agaçait l'alicorne bleutée, mais au moins il était clair qu'avec elle, il y aurait toujours anecdote, débat ou simple bavardage... en tout cas, le sujet mis sur la table était tout simplement Dark Tongue, que Luna connaissait surtout de renom et d'écrit... et oui, déjà ! Le reptile noire jouissait déjà d'une petite réputation parmi les sphères politiques de Canterlot, ayant été décoré par Platinum elle-même. Surprenant par ailleurs que Land en ait oublié son nom... tout en continuant un certain « scribouillage » récurrent toutes leurs soirées sur parchemin, Luna lui répondit le plus simplement et posément possible.

Vous voulez parler de Dark Tongue, Land ? Je le connais oui. De réputation, et d'écrit... j'ai lu un petit dossier sur lui quelques temps après la défense de Canterlot contre les Wendigos. Lui et ceux qui l'accompagnaient ont été braves, il a fini par être décoré et accepté au sein de la cité, comme vous l'avez dit. C'est un peu la même situation que Framel pour le village des terrestres, n'est-ce pas ? Tous deux distingués pour avoir aidé les poneys à faire face à une terrible menace hivernale. Je suis ravie de ces faits, et je suis d'accord qu'à terme, c'est ce que nous voudrions, insérer les dragons auprès de nous pacifiquement. Mais même moi j'ai eu le souffle coupé en lisant ce qu'il a fait à la Princesse Platinum lors de sa décoration, et j'ai surtout craint qu'il ne commette déjà une bavure protocolaire tout juste reconnu... mais elle ne lui en a visiblement pas tenu rigueur, heureusement. Comme vous dites, il faudra un petit apprentissage de l'espace personnel... et surtout un respect de protocole. Je vois mal un dragon tel que lui enlacer l'énorme patte d'un gros dominant sans se prendre une sacrée rouste... il faut en faire de même avec les hauts-placés poney, malgré la sacrée différence de taille.

Framel le connaissait aussi, vu sa réponse alors que Land lui avait demandé si elle connaissait d'autres dragons « amicaux ». Statistiquement... peu de chances. Mais savait-on jamais.

Framel, sans aucune animosité à l'égard des vôtres, sincèrement, si un inconnu m'attrape, je vous assure qu'il se prend mon sabot dans la figure et qu'il finit dans le mur. Même s'il est plus grand que moi et que c'est un dragon décoré et reconnu. Comme l'a dit Land, il y a notion d'espace personnel, qui doit valoir quelque soit l'espèce. lança-t-elle à la dragonne, presque en gloussant tant la situation dans le fond pourrait paraître comique.

Cependant, que Pyrope prenne un peu trop vite la mouche faisait réagir Luna, qui s'imposa rapidement comme médiatrice pour faire relativiser la pégase.

Pyrope, inutile de le prendre aussi brusquement... Framel a visiblement envie de partir sur un meilleur sabot avec vous, et a surtout remarqué vos engelures. Vous ne pouvez pas lui en vouloir d'essayer de faire bonne impression, non ? Certes au départ ça n'était pas très serein, mais le voyage est encore long et Framel semble décidée à s'entendre avec tout le monde. Faites de même, vous en êtes capable.

Heureusement, Luna n'était pas difficile concernant les soupes... enfin si un peu par moments, mais là vu leur situation, elle ne pouvait pas l'être. Loin de manger à volonté, il fallait ne pas faire la difficile et rationner. Heureusement que Raving savait visiblement préparer quelques choses, ça aidait. Et au moins ce n'était pas immonde, donc c'était le principal.

Yiazmat parlait « golemeries » avec Pyrope, au moins. Lui qui parlait peu, l'entendre changeait et ce n'était pas pour lui déplaire. Seulement, ces histoires de golemancie ne l'intéressaient pas plus que ça, n'étant pas des plus portées dans ce domaine magique... elle en avait des notions précises grâce à Starswirl, mais de là à ce que ça la passionne...

En allant sur Castle, elle faisait... sa Castle. Intenable, une vraie roue-libre qu'on a pourtant attelée au chariot comme toutes les autres roues. Branlante, déviante, mais fiable. Au moins faisait-elle preuve de curiosité avec les autres, l'inverse de Yiazmat en y repensant.

Encore une nuit dans le froid, et encore une matinée dans la brume et les légères chutes de neige... le tableau en serait presque mystérieux, comme un perpétuel autre monde, s'ils n'étaient pas en expédition vers le sud... rapidement, après seulement une journée de voyage, la Toundra s'arêttait, laissant place à de la verdure, du Soleil, des températures plus douces, le tout progressivement... ça sonnait comme une agréable transition, la fin d'un calvaire gelé, même si les nuits restaient assez fraiches...

Pour le voyage en tout cas concernant Land Writer, le changement de climat ainsi que les diverses floraisons de la campagne nord de Canterlot lui octroieront des naseaux encombrés par le pollen et un peu de goutte... rien de grave, si ce n'est qu'on avait presque l'impression qu'elle changeait de voix en parlant.

Framel, alors que tout se passait bien... peut-être était-ce une vengeance du diamant à plusieurs milliers de bits, mais lors de la journée la plus transitoire entre la Toundra et le climat tempéré de la campagne de Canterlot, alors que Framel avait juste une indigestionà peine gênante, un coup de vent brutal survint et la surprit alors qu'elle volait dans les airs en éclaireuse et que Pyrope n'était plus trop là pour assurer une prévention météorologique... au point de se retrouver « whackée » contre une falaise toute proche. Heureusement qu'en tant que dragonne, même si du coup pour la ménager l'allure était ralentie, elle avait les os solides ! (-1 PV)

Du coté de Raving Story, ça se passait bien. Bien couvert, de la cuisine assez qualitative pour aider les autres, rien de fâcheux ne lui arrivait, à lui et à sa roulotte magique des plus pratiques.

En ce qui concerne Pyrope Storm, ça se passait bien mieux déjà. Ses engelures guéries, elle était d'une grande aide envers Luna concernant la météorologie, et c'était grandement apprécié, surtout pour sortir de la Toundra et changer de climat.

Pour parler de Yiazmat, son absence de chance et son caractère plus isolant que les autres fit que son coup de froid évolua en véritable maladie... en rhume. Bonjour fatigue, nez bouché, fièvre, crampes éventuelles !... et transit très perturbé. Du coup, le voyage était plus ralenti également avec ce qui lui arrivait, pour le ménager... (-1 PV)

Et enfin Castle Lady, depuis qu'elle avait arrêté de guider les autres, ça allait bien mieux pour elle ! Même si elle connaissait la région, la météo était trop mauvaise pour qu'elle puisse efficacement faire profiter au groupe de sa connaissance du territoire... elle aurait moult occasions de se rattraper !

Et après six jours d'un voyage plus agréable que la semaine dernière, le groupe vit enfin, au loin, un immense pic profiler, signe que d'une seule chose... Canterlot était en vue. Vu l'heure, ils pourront probablement y rester la fin de la journée ainsi que la nuit... mais ça, ce n'était pas pour tout de suite... il fallait d'abord rejoindre le pic.

~~~~~~~


Récapitulatif des membres de l'expédition
Semaine 2 (Fin Toundra cristalline – Campagne canterlotienne nord)



Luna : heartpiece ...???... heartpiece


Land Writer : heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : Nez encombré


Framel : heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece  :pvenmoins:
Etat actuel : Douleurs osseuses légères suite à un gros choc contre une falaise


Raving Story : heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : ok


Pyrope Storm : heartpiece  heartpiece  heartpiece  
Etat actuel : ok


Yiazmat : heartpiece  heartpiece  heartpiece  :pvenmoins:
Etat actuel : Rhume suite au coup de froid empiré


Castle Lady : heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece  heartpiece
Etat actuel : ok

Note aux joueurs : ce qui vous arrive par le biais des échecs et échecs critiques n'est valable que pour le tour concerné, sauf contre-indication écrite dans votre Etat actuel ci-dessus.

Exemple : si vous tombez malade à cause d'un échec critique, alors vous ne le serez, si aucune durée en tours n'est précisée, que lors du tour où vous avez tiré ce résultat, vu que chaque tour représente une semaine de voyage.

Action pour ce tour



Ne lancez aucun dé ce tour-ci, car celui d'après (et uniquement celui-ci) signera une courte pause avec la halte à Canterlot ! Il sera donc dédié à la description de votre halte, pour ici arrêtez votre narration à avant l'arrivée vers la capitale licorne, comme Luna. Je précise par ailleurs que les actuelles chaines d'échecs sont brisées par la halte et seront remises à 0 lors de la reprise, vous pourrez donc reprendre un échec sans perte de PV pour les concernés (Land, Framel et Yiazmat). A noter que l'état que vous avez dès maintenant ci-dessus sera celui de votre halte, celle-ci ne durant in-RP que quelques heures + une nuit.

Rappel de l'expédition:
 


Ordre de jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 688
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Sam 16 Juin - 14:53

La question que Raving posa à Castle transforma immédiatement le visage de la licorne rose en une grosse tomate bien écarlate. Avec beaucoup de mouvements de paniques, heureusement très léger pour ne pas faire théâtrale, elle essaya de faire signe à la terrestre blonde de se taire, ou du moins, de ne pas parler de toute la rencontre ce jour-là. Le fait que son grand-père la poursuivait était suffisamment embarrassant comme cela, et il n’était pas nécessaire de le glisser dans l’histoire. Surtout qu’à tous les coups, tout le monde allait lui poser des questions dessus, et elle allait devoir tout expliquer, de long en large sur sa relation sur son grand-père, pourquoi elle n’arrivait à le supporter que très/trop récemment, et surtout… Comment elle doit se gérer elle-même par rapport à sa famille. Mais ce qu’elle craignait plus que tout, c’était qu’elle racontait ce qu’il ne faudrait surtout pas conter. Ce qu’elle fit, fort heureusement, mais les souvenirs de cette fameuse nuit remontait à la tête de Land. Celle-ci, en tremblant, et ayant écouté chacun des membres de son équipe à tour de rôle ne pouvait plus dire un mot. Il lui fallait un traitement de choc, là, maintenant, tout de suite.

Elle sortit d’un coup et se jeta dans la neige boueuse où elle se roula dedans. Elle commençait à comprendre pourquoi sa famille infligeait le supplice de la baignoire glacée aux pêcheurs atteint de Luxure. Se prendre un froid pareil était dangereux pour la santé, assurément. On pouvait y attraper la mort. Mais se refroidir affaiblissait ses ardeurs les plus malicieuses. Elle ne pouvait laisser la Luxure l’emporter, et n’avait à ce jour aucun autre moyen de le combattre lorsque ses souvenirs les plus intimes prenaient le dessus. Seul le froid et sa douloureuse morsure parvenait à la calmer, et il fallait profiter d’être en pleine toundra pour détruire la menace dans l’œuf.

Elle revint quelques instants plus tard, ayant repris sa teinte naturelle au visage, mais à présent couverte de neige et de boue. Il y en avait une qui allait passer encore plus de temps que d’habitude à sa toilette ce soir. Elle se contenta de tousser tout en reprenant les conversations en cours, tout d’abord, conclure sur ce fameux Dark Tongue :
« Je suis très heureuse que Framel soit acceptée chez les terrestre, je n’en ai pas eu vent. Kof. Mais nous avons tous à apprendre des uns et des autres. Sans doute que pour mes entraînements personnels et d’autres enjeux tout aussi intimes, il me faudrait de la rigueur militaire digne de Cloudsdale. Savoir être en harmonie avec la nature comme on l’apprend au Earth Village pour survivre à cette expédition et aux futurs. Kof kof. Il faut juste laisser le temps au volontaire d’apprendre. Et je sais que Framel ne veut que nôtre bien, et sera certainement ravie que l’on lui laisse le temps d’apprendre, de comprendre, et d’appliquer ‘’la valeur de l’espace personnel’’. Sur cette donnée, elle a toute ma confiance, et j’apprécie votre patience, à vous Luna, et à vous Pyrope. Tout comme j’apprécie que Framel ne prenne pas la mouche lorsqu’elle subit un refus. »

Il y avait certainement encore plus à dire, mais ce serait superflu, et redondant. Land, bien que consciente de la tension entre la pégase et la dragonne, faisait de son mieux pour relever le positif des actions de chacun, quitte à forcer un peu le trait. On allait essayer cela un peu, et si ça ne fonctionnait pas, on tentera autre chose. Il fallait en tout cas calmer le jeu entre les deux-là, pour ne pas avoir d’accident.
Mais tout d’abord, Castle avait aussi questionné Raving sur l’expédition de la dernière chance. La cartographe se garda bien de voler le rôle de son employé, se contentant d’un petit commentaire en préambule :
« Sans monsieur Story, j’en serai certainement pas revenue. Et pourtant, il a dû beaucoup endurer. »
Mais il y avait quelque chose qu’il faudrait sans doute empêcher : c’était de conter le moment où il avait été infecté par les esprits maléfiques. De manière incompréhensible, l’un des membres les plus gentils et les plus inoffensifs de la race licorne avait été complètement changé par un pouvoir auquel Land ne comprenait rien, si ce n’était qu’il était plus terrible que tout ce qu’elle pourra certainement rencontrer dans toute sa vie. Mais peut être qu’elle devrait l’empêcher de relever le fait qu’il ait été infecté ? Peut-être que les autres poneys n’aimeraient que trop peu savoir qu’un individu pareil reste avec eux et dormaient dans la même salle ?

Non.

Il fallait faire confiance à la fois en Raving Story, et aux autre. Land n’avait pas à contrôler son ami et à le museler. C’était à lui d’assumer ce qu’il voulait bien dire, et aux autres de comprendre qu’il n’y était pour rien dans cette histoire, pire, qu’il n’était qu’une victime.

*
*   *

Land commençait à regretter sa petite thérapie éclair. Avec l’approche de Canterlot, on retrouvait une bonne température, et elle obtint un très mauvais choc thermique. Avec ça, le pollen et la fatigue du voyage, elle avait à présent les naseaux encombrés. Sa voix avait pris une teinte brisée, comme si son larynx avait subi un passage de verre pillé. C’était douloureux et un peu vexant, mais rien de bien grave, même pour le moral. Sans doute qu’on la moquait quelque peu, mais rien qui ne gâchait sa bonne humeur.

Ce qui l’avait effrayé cependant, c’était l’état de Yiazmat, et l’accident de Framel. Si le premier avait commencé un très méchant rhume qui nécessitait déjà l’emploi des remèdes et diminuait donc les réserves de médicaments. La seconde cependant s’était pris un très mauvais coup du sort : une série de vent violent l’avait précipité contre une montagne ! Ou une falaise, Land ne s’en souvenait plus trop. Dans la panique, la petite cartographe s’était lancée dans une opération de secourisme express, sa petite trousse de soin rebondissant contre son flanc maigre alors qu’elle galopait vers le lieu de l’accident. A part la violence du choc, la dragonne saphir n’était pas gravement blessée, mais très inquiète, elle materna un peu la reptile cracheuse de feu, se faisant un brin collante pour vérifier constamment si tout allait bien et s’il n’y avait pas de complication.
Quoi ? Yiazmat ? Non mais lui il avait juste un rhume.

Peu après, Canterlot était en vue. Ils seront bientôt à la capital licorne, l’occasion de faire le plein, de se reposer un peu, et pour la licorne, de passer faire un petit signe aux Writer, sa famille. Même si à tous les coups, son grand-père devait être en train de faire le pied de grue devant la porte de la cité pour accueillir Land et faire une inspection de ses compagnons. Certainement pour leur livrer divers commentaires désagréables et les menacer d’un seul regard pour leur faire comprendre qu’ils avaient intérêt à bien prendre soin de sa descendance. Ils y arriveront pour la nuit, mais Land espérait bien se reposer non pas au Grand Hall, mais plutôt avec ses compagnons de voyages. Elle n’avait pas à les quitter, même pour se reposer une seule nuité. Elle se devait d’être à leur côté et ils devaient rester ensemble jusqu’à la fin de cette expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon 2PU
Dragon 2PU
Messages : 2000
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Flamme destructrice
Rang: S
Faction: Neutre
Sam 16 Juin - 17:24

Aaaah des léguuuuumes !!!! Raving avait eu la bonne idée de faire de la soupe. Bon pourquoi pas, mais Framel avait une saine horreur des légumes ! les fruits sa allaient encore... Pour faire bonne figure, elle mit son nez dans le liquide en question, mais elle tira la langue et donna le contenu de sa par à qui voulait, sortant un os et de la viande à la place.

D'ailleurs le dit morceau allait attirer l'oiseau de Pyrope. En soit, le rapace s'était montrée bien plus sociable que sa maîtresse. Car la dit oiseau, volait souvent avec la dragonne quand elle fut d'éclaireur. La bleutée souriait, volant doucement à son niveau. Du coup, avec moult précaution et essayant d'être sage, la dragonne tendit un doigt et frotta le ventre de du poulet. D'un coup de dent, elle fissura l'os et donna de la bonne moelle à la plumée.

[Framel] : Tiens. j'en veux pas.

Comme cela, se fut un échange de bon procéder avec la patte que la rapace lui avait apporté, bien que cela allait clairement pas nourrir son corps imposant. Mais le geste comptait.

Sa maîtresse en revanche refusa l'aide de la dragonne pour se réchauffer et aller mieux. Plutôt être malade que de se coltiner une écailleuse alors ? Pffff. Framel avait assez tendu sa patte comme cela. Pyrope pouvait bien se gratter pour avoir une quelconque aide de sa par.

[Framel] : A ton avis.

Pas la peine de répondre, surtout que ce fut pas elle au final qui rappela à Pyrope de se montrer un tant plus sociable, mais Luna une nouvelle fois. L'alicorne prenait la défendre de la reptile et cela fit chaud au cœur de la dragonne qui toucha l'aile de la alicorne avec la sienne, dans un geste amical typiquement draconesque, même s'il n'était pas sur que la princesse sache ce cela voulait dire. Un moment, faudrait vraiment que Framel parle à Yiazmat de la vie de dragonne. Si le bibliothécaire pouvait noter ainsi leur mode de vie, leur comportement et leur geste, cela pourrait peut-être aider les poney à mieux comprendre les écailleux de feu.

Mais le dit poney blanc était comme un mur. Seul, à l’écarte sauf pour parler de son griffon, qui intéressait pas du tout Framel. Trop complexe, trop magique. Il l'avait perdu au premier terme technique qu'il sortit. Toute fois, elle lui fit par de sa réflexion.

[Framel] : Yiazmat, à l'occasion, j'aimerai bien que.... comment dire... prendre des notes sur moi... pour votre science ou je ne sais quoi. Notre comportement, régime alimentaire et tout ça. Ce serait bien que les poneys en sache plus sur nous.


Caslte en revanche boudait. La pauvre s'était plantée sur leur feuille de route, et elle devait faire un gros effort pour pas partir en vrille et faire sa Castle. Souvent, la poney était devant le groupe, attendant que les autre arrive à elle. Framel comprenait bien que la jument fit un gros effort pour retenir son flot d'énergie. L'écailleuse se retenait aussi de faire sa dragonne parfois, comme lorsqu'on l’énerve. Doucement, elle posa son aile sur le doit de sa copine et toucha sa joue avec son museau.

[Framel] : Je comprends ta gêne Castle. Je te préfère souriante que boudant. Ton sourire te donne un si jolie visage.

Elle espérait avoir réconforté sa camarade.

Luna avait déjà donc entendu parler de Dark Tongue ? Et bien, elle apprenait vite les nouvelles. Quant à la fâcheuse tendance, que dragon mâle avait à câliner les licorne, Framel sourit, gloussant même.

[Framel] : C'est le malheur d'être aussi belle Luna. Vos yeux et vos cheveux brille comme des pierres précieuses. Et c'est un très beau compliment typique de dragon.


Elle précisait cela, dés fois que ses propres soit détourner.

[Framel] : De manière global, les poneys sont en majorité des être magnifiques. C'est surement la jalousie qui a du pousser les miens à être si cruel. Et surement aussi les richesses... Mais si on s'était entendu depuis le départ, cela aurait tout changer.

Surement que les poney aurait des villes partout, les dragons vivraient avec eux, peut-être même auraient ils accepter un dirigeant dragon. Enfin on refait pas le monde avec des si. Et puis, elle n'était pas le genre à se refaire le passé, allant plutôt de l'avant. Land pensait la même chose. Elle partageait encore quelle avait confiance en la reptile bleutée pour qu'intégrer et apprendre des poneys. Le sourire de la dite dragonne s'élargissait, bien qu'elle espérait de pas briser les espoirs du groupe. Au final, ce sera bien à elle de faire le plus d'effort envers les autres.

====================================

Nouvelle et dernière journée avant Canterlot ! Le temps était bien plus chaud et les premiers ennuies furent derrière eux. Toute fois, cela entraîna de nouvelle complication.

Land eut soudainement le nez boucher. La pauvre... Et la Framel ne pouvait rie faire car ce n'était pas du au froid, mais bien au pollen et à son organisme fragiliser par ce chaud/froid de ses derniers jours. Ça voix si douce changea pour une autre pas vraiment... agréable. Elle était caverneuse comme la poney parlait du nez...

Mais elle n'avait vraiment à ce plaindre vu l'état de Yiazmat. Cette fois, il tomba vraiment malade. Il éternuait et toussait beaucoup plus, sans parler de fièvre qu'il le prit.

[Framel] : Yiazmat. Je me dois d'insister et de vous prendre dans mes bras, avec du repos. Cela va vous tenir chaud et votre rhume ne va pas empirer. Peut-on montrer dans le chariot et je le garde sous mon ailes pendant que nous marchons ?

Ce n'était pas vraiment sympa pour les autre que deux se repose, mais il valait peut-être mieux pour leur rythme de voyage que le poney blanc se repose réellement. Framel ferait quand même ses voles quand ce sera son tour.

Mais ce fut pendant son tour de vole que le plus gros incident de leur voyage depuis leur départ arriva. Framel vola tranquillement, non sans avoir un poids sur le ventre, toute en regardant vers le bas si des bandits ou des monstre pouvaient attaquer la caravane. Toute son attention fut donc prit entre son état et sa surveillance, ce qu'il fit qu'elle ne vit pas le vent changer.

[Framel] : HEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEY !

Le monde tournoya dans son champs de vision. Le haut fut le bas, et le bas le haut, avant de revenir brusquement dans le bon sens. Mais quand elle reprit le contrôle de sa trajectoire, elle ne put rependre celle de la vitesse. Avec de grand yeux, elle fit un mur de rocher arriver à toute allure.

[Framel] : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Et il eut un grand boum, avant une chute vertigineuse et le dur contacte du sol. La tête de Framel tournoyait encore. Ses oreilles sifflaient. Sa vision était floue. Quand Land arriva, il fallut un moment pour que la reptile comprenne ce qu'il se passait et qui lui parlait.

[Framel] : Land ?

Quand elle voulut se remettre sur ses pattes, une violente pression du crâne la plia en deux et elle se mit à vomir son repas sur le sol, avant d'aller mieux. Enfin mieux... Son épaule droite, et l'aile avec, la faisait souffrir. Rien de bien méchant, mais elle ne pouvait voler sans la faire grimacer et soulever son bras encore moins. Si Land voulut utiliser des soin, la reptile les refusa.

[Framel] : Ca ira. On est presque à Canterlot. On me soignera si besoin la bas. Garde tes médicaments. Puis c'est la faute à cette falaise ! C'est a elle de me payer des médicament.

La reptile se remit dans le groupe, marchant à leur côté. Disant rien. Ce n'était de toute façon la faute pas personne, la faute à pas de chance. Si Pyrope faisait son travail de poney météo, elle ne pouvait être partout. Un bon feu et une nuit de sommeil avec ses amies, vola le meilleur des remèdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.furaffinity.net/user/gadjil974/
Licorne 0PU + W
Licorne 0PU + W
Messages : 1092
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 21
Localisation : Nantes (St Luce sur Loire)

Feuille de personnage
Talent: Imagination d'auteur
Rang: B
Faction: Neutre
Dim 17 Juin - 12:26

Super ambiance... Pyrope et Framel se prenaient encore la tête, et il fallait que Luna intervienne pour éviter que la situation ne se dégrade encore... Bon, cela partait d'une bonne intention, mais il fallait espérer que ce genre de chamaillerie ne dure pas trop longtemps. Au moins, Yazmat était bien plus calme, et était en pleine explication sur la manière dont marchait son griffon mécanique. Raving ne pouvait pas s'empêcher de trouver le concept de golem étrange...

Enfin, pour l'instant, il était encore en conversation avec Castle.

Des ailes artificielles ? Ça a l'air amusant comme idée. Moi aussi j'aurais bien voulu essayer quelque-chose de ce genre, mais je doute que tous les pégases apprécient d'avoir de la concurrence dans les airs.

A ce moment là, le conteur entendit la porte s'ouvrir et le bruit de quelque-chose qui tombe dans la neige. Surpris, il se rendit à l'entrée, et aperçu Land vautrée dans la poudreuse.

Euh... Land, tout va bien ? Tu sais, je ne suis pas certain que les bains de neige soient une bonne idée dans ton état...

Va savoir ce qui était passé par la tête de son amie. Raving voulut l'aider à se relever, mais Land retourna à l'intérieur avant qu'il n'ai pu essayer. Troublé, il préféra éviter de poser la question, et revint vers Castle pour reprendre la conversation. Celle-ci s'intéressait à l'expédition qu'ils avaient menés dans le grand froid en compagnie de Platinium. Land avait l'air de dire qu'il lui avait sauvé la vie... Mais pour lui... C'était justement par sa faute si Land avait subit autant de blessures. Il lui fit un sourire amical, mais... Se senti embarrassé malgré tout.

Si Castle, c'est à peu près ce qui s'est passé... Sauf pour la princesse à sauver. En fait, nous étions lancés dans une course : nous devions traverser les étendues glacées avant que nos réserves de nourriture s'épuisent. Et avec le blizzard constant et la température, avancer était vraiment pénible... Je vous avoue aussi que j'ai été un peu surpris par l'attitude de notre souveraine Platinium... Elle est restée en retrait du reste du groupe tout le long de l'expédition. Dans ma logique, nous devions nous serrer les paturons dans cette situation, mais elle, elle continuait à faire comme si elle vivait dans son château et nous dans la ville basse à lui devoir obéissance. C'était un peu perturbant... D'accord c'était notre chef d'expédition, mais... Le moment ne se prêtait pas vraiment à cela de mon point de vue. L'important était d'arriver vivant à destination en tant qu'équipe... tu vois ce que je veux dire ?
Enfin, nous avons rencontré en cours de route un chevalier licorne, qui avait été atteint par un étrange mal... Je crois pouvoir dire qu'il était possédé. Ses pouvoirs étaient devenus ceux de la glace, et quand on s'est rencontré, il nous a attaqué à vue, considérant que Platinium l'avait trahi. Je n'ai pas tout compris à l'histoire, mais j'ai été mis au tapis en un coup juste après le début du combat. Je n'ai pas été d'une grande utilité...
Quand les autres ont réussi à en venir à bout, et que nous avons continué notre route, nous avons atteint une terre fertile, mais où d'autres équipes menées par chaque chef de faction nous ont rejoint. Je ne connais pas grand chose à la politique, mais tous les trois ont décidé de revendiquer le même territoire, chacun était épuisé et affamé, mais tout le monde s'est mis à se méfier, et à la première manifestation de violence, tout a dégénéré en... même pas une bataille : c'était juste une bagarre complètement désorganisée. Nos dirigeants se sont retirés dans une grotte en nous laissant tous sur-place (voila pourquoi je ne prends plus part à la politique d'ailleurs). Puis le froid a fini par revenir, et nous nous sommes tous abrités dans la même grotte. On a temporairement arrêté de se battre, mais ça n'a pas duré : les dirigeants avaient fini par se faire posséder eux aussi. Et eux, se sont mis à nous attaquer. C'est là que nous avons reçu le plus de blessures, nous nous faisions laminer... (Et land a été blessée par ma faute...)


Il murmura pratiquement sa dernière remarque, espérant que Land ne l'entende pas. Mais il reprit rapidement son récit :

Comme si ça ne suffisait pas, d'autres des nôtres ont été atteint par cette malédiction, et se sont mis à attaquer leurs compagnons. Ils étaient tous guidés par la haine et la colère, ne pouvant plus avoir la moindre pensée sereine ou bénéfique... Ce sont les assistants de chacun de nos dirigeants qui nous ont sauvés, à ce que j'ai compris, en décidant de ne pas se battre entre eux. D'un coup, tout est redevenu normal. Entre nous, ce qui s'est passé continue de m'échapper. Mais ce qui a eu lieu là bas a marqué la fin de l'hiver. Au retour, nous avons tous été récompensés pour notre persévérance : Land a reçu sa carte du maraudeur, et moi, cette roulotte plus grande à l'intérieur. Platinium avait un peu changé je crois... Je ne pense plus qu'on ai à se méfier d'elle, mais... Crois-moi, c'est le genre de souvenir qui traumatise.


Raving préféra garder pour lui le fait qu'il avait aussi fait partie des maudits... Ce n'était pas un souvenir qu'il aimait vraiment... Depuis qu'ils étaient revenus dans la toundra, il n'avait pas arrêté de regarder ses sabots, de peur que le froid ne reprenne possession de lui.

***

Une semaine plus tard, la troupe avait rejoint une des plaines entourant Canterlot. La première partie du voyage touchait à sa fin. Au moins, il n'aurait plus à craindre le froid... Mais ses amis n'étaient pas tous au mieux de leur forme : Pyrope se sentait mieux, mais Yazmat avait toujours un vilain rhume, Land souffrait de la différence de climat (a moins que ce ne soit son bain de neige qui ne l'ai un peu trop refroidit), et Framel avait trouvé le moyen de se cogner contre un relief rocheux. Au moins... ils allaient bientôt pouvoir faire une pause dans leur trajet.

Depuis son post à l'avant de sa roulotte, il essaya de lister ce dont ils avaient besoin.

Il va falloir qu'on se procure des hamac supplémentaires pour ceux qui en ont besoin... et qu'on fasse le plein de vivres aussi. On peut peut-être essayer de trouver du potiron pour en faire de la soupe. Ça changerait des oignons. Ou peut-être en tarte, ce sera plus consistant. Mais emmener la farine et les oeufs pour la pâte... ça risque de ne pas être pratique. Peut-être des pommes de terres et des carottes alors. Ah, et du fromage. Important, ça. Est-ce que quelqu'un aime la fondue ? Mon père avait réussi à cuisiner ça une fois, c'est sympa pour les soirées... Qu'est-ce que tu en penses Framel ? Tu n'es pas fan des légumes apparemment, mais le fromage ?


Il se rendit rapidement compte qu'il parlait un peu trop de cuisine... S'il se contentait de peu en général, et s'il n'était pas vraiment un chef cuisinier, avoir autant d'invités "chez lui" lui donnait subitement l'envie de s'améliorer dans cette activité.

Enfin... bref. Yazmat, qu'est-ce qu'il nous manque en dehors de la cuisine et des hamacs ? Peut-être qu'on devrait passer chez un herboriste chercher un remède de cheval pour Vous et Land. Et prendre quelques réserves aussi, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase 1PU
Pégase 1PU
Messages : 1125
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 22
Localisation : France

Feuille de personnage
Talent: Dressage d'oiseau
Rang: B
Faction: Cloudsdale
Hier à 23:32

Malgré mes efforts pour m 'éloigner du reptile, la princesse se crut une nouvelle fois obligé d'intervenir. Cela commençait fortement à m'énerver. Pour essayer d'en finir une bonne fois pour toute avec ce faux conflits que tout le monde semblait imaginer.
-Princesse Luna, vous venez vous même de dire que vous seriez prête à user de de sabots si un dragon vous agrippait. J'avais mon aile entre les dents et ma situation aurait pu empirer. Convenez que selon vos propres mots j'ai fait preuve de retenu. Ma queue s'agitait doucement mais j'avais les oreilles droite, même si je l'adressait à la princesse, mon message était également à l'attention du reste du groupe.
-Vous semblez tous pensez qu'il y a des tension entre moi et le dragon, personnellement ce n'est pas mon ressenti, cependant aucun de vous n'a menacé mon oiseau, ou m'a saisi par surprise, sans mon accord, pendant que je m'occupait d'une partie sensible de mon anatomie. De plus vu le passif de ses congénère que vous avez soulevez vous même Princesse je fais preuve d'une certaine méfiance envers elle. Maintenant sachez qu'en tant que soldate mais surtout en tant que pégase, mener la mission à bien et dans les meilleures conditions possible est ma priorité. Le simple que fait que vous imaginiez que je puisse compromettre la mission pour des raison personnelle est grandement insultant et je vous prierais de cessez d'imaginer un conflit qui n'a pas lieu.

Yiazmat marmonna quelques mots avant de me répondre, au final c'était une longue phrase pouvant se résumer au fait qu'il n'y avait pas grand chose de mécanique dedans un être vide, ça me rappela quelques rumeurs venant des pégase stationné au bord de la frontière licorne.
Il enchaîna sur sa fonction, comme je le pensait il avait beaucoup de temps libre, comme il le soulignait presque personne ne savait lire.
-C'est fascinant, vous les animez en y mettant des morceaux de papier à l’intérieur
Contrairement à moi, enfin surtout à mes ailes qui subissait un traitement pour faire disparaître les engelures, la licorne ne semblait pas retrouver la forme. J'avais un peu honte de revenir vers lui pour  m'éloigner du dragon, mais je semblais être la seule à l'approcher, plus son aspect général n'était pas des plus rassurant.

Je tendis l'oreille entendant Castle parler de son prototype, gonflant légèrement le torse, le ciel appartenait encore aux pégase, même si j'étais déçu que cela n'ai pas marché, je suis sûr qu'elle aurait fait une très bonne acrobate, même si elle n'aurait pas fait long feu au seins de l'armée vu son caractère.
Son histoire semblait avoir perturbé land au point qu'elle se jette dehors, et qu'elle se recouvre de neige boueuse. Elle faisait preuve d'une ardeur remarquable, même si je ne comprenais pas vraiment son action je ne pouvais qu'admirer l’énergie avec laquelle elle l'effectuait.  
Elle reviens comme si de rien n'était. Son discours était pleins de mièvrerie, on devait donc féliciter de dragon pour avoir agis comme un être civilisé, le considérer comme un allié sous la menace.

Montrais intéressé par les péripéties des licornes, la plupart des récits que j'avais entendu ne venant que de pégase. Je ne fus pas déçu Raving, apparemment la noblesse licorne était comme on l'imaginait, heureusement que ni Raving ni Land n'avaient fait les divas jusqu'à maintenant, le groupe se trouvait petit à petit une dynamique. L'histoire du chevalier me rappela celle de la harpie de Cloudsdale, cela me fit me questionner sur le sors du pégase en question, je le laissa finir son histoire avant de partager la mienne.

La soirée se termina calment Latula, je la voyais se rapprocher du dragon j'étais assez inquiètes, après tout elle n'était qu'une volaille lambda pour elle, mais je devais lui laisser plus de liberté, au final peut-être que toucher le cœur du reptile lui éviterai de finir dans son estomac, je les avaient vu partager de la nourritures, j'étais un peu jalouse,  si j'étais une carnivore moi aussi je pourrais partager des repas avec Tulipe, bon après notre relation ne se basait heureusement pas que sur son ventre, mais ça n'empêchai que quand je vit Latula se délecter du repas de la dragonne j'eus un petit pincement au cœur.  

****


L'atmosphère se réchauffait tandis que nous entamions notre seconde semaine de voyage, je commençais également à prendre le coupe de main avec ces nuages, pas que je puisse prétendre à travailler dans une des usines mais ils étaient plus facile à détruire à mesure que les jours passaient. Mes ailes reprenaient également des couleurs dès le milieu de semaines toutes traces d'engelures avaient disparut. Cette douce chaleur était également l'occasion de surfer sur des nouveaux courants toujours plus haut, toujours plus rapide, les entraînements avec Latula s’intensifiaient, je la voulais prête en cas de folie draconienne, je voulais également qu'elle utilise les courants que je lui créais à la perfection, à défaut de pouvoir les utiliser moi-même.

Je ne négligeais pas mes fonctions au seins du groupe, participant ou je pouvais et du mieux que je pouvais, même quand je devais travailler avec Framel, cela ne changeait rien, tant qu'on accomplissait nos missions correctement tout allait bien.
Quand elle chuta je lui proposa de m'occuper de son aile, malgré nos différents je ne pouvais pas laisser une ailes qu'elle soit en plume ou en....peu importe de quoi sont faites les ailes d'un dragon dans un état qui pourrait priver son propriétaire de la joie de voler. Comme elle avait déjà refusé l'aide de Land, je lui dit prête à abandonner au moindre refus
-Framel, vous faites ce que vous voulez de votre dos si vous vous pensez assez résistante, cependant laisser votre aile dans cette état risque de fortement l'abîmer et de vous handicaper à l'avenir. Ce qui nous handicapera tous, par là je veux dire vous et le reste du groupe, je ne prêtant être pas médic ça m'a jamais vraiment intéressé mais pour être maître oiseau il faux savoir s'occuper d'une aile en urgence, je peux vous expliquer comment je vais faire détails et vous apprendre à le faire à votre tour, ou vous pouvez refuser et devenir une charge pour le reste du groupe.

Land même si elle ne souffrait pas d'une blessure s'était vu attaqué par le pollen, même si elle conservait une certaine énergie ,sa voix était peu reconnaissable et l'éclat émeraude de ses yeux avaient été engloutie sous une mare rougeâtre de veines gonflés. Moi qui comptais lui proposer des séances de méditation pour éviter qu'elle se jette à nouveau dans la neige, le contrôle de la respiration y'a rien de mieux. Au final je restais éloigné d'elle au maximum, encourageant ma gypaète à faire de même. Avec tout ce pollen dans l'air le bout de nos ailes était jauni à la fin de la journée. Je nous imposait un nettoyage complet avant de rentrer dans la roulotte, même si Latula râlait c'était toujours mieux que de ramener ça près de Land.

Raving continuait d'animer les voyage de ses récit, quand j'avais le temps je discutais de son expérience avec les wendigo, je le questionna sur sa ville d'origine, je ne me souvenais pas si il l'avait précisé durant le trajet. Je lui parlais beaucoup de Cloudsdale, ma réaction avait était un peu disproportionné le premier jour et je fis de mon mieux pour me rattraper, je lui apporta une nuage, même si il ne pouvais pas y grimper dessus les poneys au sol n'avaient sûrement pas l'occasion d'en voir souvent de près.

Plus je passais de temps avec Castle plus je l'appréciait, son caractère vif et facétieux me convenait parfaitement, je lui proposa de tendre quelques pièges à Latula en tout bien tout honneur. Je commençais également à m'habituer à son crabe de compagnie, même si au grand jamais je ne m'approcherais de ses pinces, ces cisailles géantes étaient bien trop terrifiante. Contrairement à moi elle avait déjà beaucoup voyagé, et je ne manqua pas de la questionner sur ses précédentes aventures. Comme elle portait de l’intérêt à ma profession et mon oiseau, je lui répondais avec enthousiasme à chaque fois, profitant du changement de climat je lui montra l'effet sur la population d'oiseau, même si nous n'étions pas encore assez loin pour pouvoir observer de grands changements physique.

Remise de mes engelures, je recommença à traîner avec Yiazmat, le pauvre semblait aller de mal en pis, ce qui semblait être un rhume avait dégénérait, je lui laissa les couverture dont je n'avais plus besoin, avec l'atmosphère printanière j'avais déjà alléger ma couche. Son état ralentissait le voyage, il avait beau n'y être pour rien, cela restait très inconvénient.

Quand à la princesse, je continuai ma routine, concernant principalement la météo locale, mais j'essayais d'engager une discussion régulièrement, se lier comme deux ailes était une expression commune à l'armée, cela signifiait créer un groupe uni, même avec des pégases de différentes unités, travailler ensemble, connaître les forces et les faiblesses de chacun pour pouvoir renforcer le groupe. Comme nos ailes il fallait bien les connaître pour voler, après tout on ne pouvait pas voler simplement en les faisant battre. Comme nous approchions de Canterlot je lui posa également des questions sur la ville et ses habitants, après tout c'était là qu'officiait son maître Starswirl.

Canterlot était proche en volant assez haut je pouvait en apercevoir les bâtiment,je me demandais ce que les licornes locale penseraient de notre petit groupe. Se retrouvant une nuit encore dans la roulotte de Raving je profitait de se moment de calme pour me faire masser par Latula, j'étais assez fière de lui avoir appris ce tour. C'était assez simple en fait, une fois le problème des griffes réglé, la volatile tantôt me marchait me sautillait ou me saisissait délicatement différente parties du dos.
Je craignais les prix en ville, prétentieux comme elles étaient, les licornes devaient tout mettre hors de prix, revérifiant ma bourse, je me fit une petite liste mentale, il nous fallait des cordes pour y accrocher les nuages, cela nous donnera une réservé d'eau et surtout un canapé. Mais Raving me devança à voix haute.
-Je suis d'accord qu'il faut refaire notre stock, cependant on ne peux pas s'encombrer avec des aliment qui pourriront trop vite, on peux couper la poire en deux et essayer de trouver un livre imagé d'aliments comestible trouvable dans la nature, quoi que ça risque d'être difficile à trouver chez les licornes. Yiazmat si tu te sens assez en forme tu pourra voir ça dans la bibliothèque locale ? Il nous faut aussi des cordes, et des friandises pour Latula, j'ai pleins de nouvelle choses à lui apprendre et je doit l’appâter pour ça.

********

Le dragon semblait vouloir l'attirer avec un morceau de sa pitance, il était couvert de chair, assez minces, sûrement peu de délicieuse et nourrissante moelle que la gypaète appréciait tant, elle l'accepta cependant plus que l'objet, c'était le geste qui comptait. Elle commença par la chair nettoyant l'os minutieusement, puis elle se mit à casser l'os restant en milles morceau, dévorant chaque miette, elle n'était pas une rustre qui laissait son nid pleins de reste après tout.

Le temps se réchauffait et le bout des ailes de Pyrope également, cela faisait plaisir de la voir se rétablir, même si cela la remis également en forme pour des entraînements, Latula lui accorda ça, elle aimait apprendre de nouveau tour pour impressionner ses invités au bec long. Sans la neige cela devenait plus facile de trouver de quoi se nourrir, mais elle continuait de chasser de temps à autre pour partager avec le dragon, elle l'appréciait de plus en plus, mais restait méfiante, elle ne pouvait pas lui faire totalement confiance, vu les réaction de Pyrope. Pourtant c'était si amusant de s'envoler dans le ciel avec le dragon, si elle s'était retenu la première semaine elle lui fit des démonstration de voltige, s'élevant parfois à 1km au dessus du sol pour la narguer avant de redescendre non sans faire quelques figures au passage. Même si Pyrope semblait jalouse elle n'intervient pas,cela fit plaisir au rapace.

La licorne à la machine semblait en mauvais état, peut-être fallait-il l'achever immédiatement pour lui éviter plus de souffrance, Pyrope semblait opposé à ses tentatives, étonnant.

La licorne aux papier s'était mise à gonfler au niveau des yeux, en parallèle, Pyrope lui forçait plus de nettoyages, non mais elle était propre, quelle idée de se nettoyer autant, la pauvre pégase perdait un peu la tête.

Quand à la petite terrestre elle, Pyrope semblait avoir proposé une alliance malicieuse avec elle. Si elle voulait jouer à ça, la gypaète également pouvait participer, la terrestre était une nouvelle fois invité à s'allier avec elle. Latula espérait cependant qu'accepter de tendre des pièges était également accepter d’être piéger.

Finalement, on commençait à voir des bâtiment poney au loin, le reste du groupe était agité par cette nouvelles, Latula ne voyait pas vraiment pourquoi, elle ne s'agitait pas dès qu'elle observait le nid d'un autre oiseau elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Expédition zébrée - Acte II - Jungle Trail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Acte #2 - Jungle Trail-
Sauter vers: