Partagez | 
 

 Un secret découvert [PV: Dormin Teishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne
Licorne
Messages : 213
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mar 1 Nov 2016 - 15:32

Xante se trouvait dans un laboratoire, seul, où il observait minutieusement un alambic contenant plusieurs liquides de couleurs différentes en train de réagir les uns avec les autres. Il revêtait - comme à son habitude - sa veste de laboratoire impeccablement blanche, où deux crayons traînaient dans sa poche pectorale. Officiellement, il travaillait sur un nouveau poison - un qui donnait d'horrible douleurs si l'empoisonné ne disait pas la vérité. Enfin, il fallait avouer que le second effet était placebo.

Mais ça, c'était un secret, bien entendu : une arme comme celle-là pouvait être intéressante, surtout lors d'interrogatoire de prisonnier. La technique était simple, rallier le prisonnier à un détecteur de mensonge. Lui faire comprendre qu'on savait, s'il mentait. Puis, injecter le poison qui fait effet dans les deux minutes qui suivent. Le prisonnier, paniqué, dirait la vérité - dans ce cas, à l'aide d'un illusionniste, un antidote lui serait discrètement injecté. Dans l'autre... c'était une autre histoire. Bien entendu, seul l'alchimiste connaissait le véritable effet de ce nouveau "poison", sinon jamais on ne lui aurait autorisé d'avoir un assistant-cobaye.

Toutefois, ce n'était pas vraiment à ça qu'était occupé Xante. D'ailleurs, il n'a même pas prévu de tester ce prototype. Non, ça, c'était la raison officielle. L'autre raison n'était même pas en rapport avec ses recherches alchimiques.

Et il restait là, silencieux. Il attendait patiemment que quelque chose se passe. Xante se tourna nonchalamment et la fixa d'un air las. Dormin Teishi, un garde royal choisi avec grande précision, devait arriver d'un moment à l'autre. Xante avait bien des choses à lui demander, suite à ses découvertes alléchantes par rapport au passé de cette Licorne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 240
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 30
Dim 6 Nov 2016 - 15:58


Le soleil se couchait sur Equestria... encore un jour empli de doutes et d'incertitudes pour le jeune garde royal. Entrer dans l'armée avait été plus pénible qu'il ne l'aurait cru. Déjà avait-il dû affronter les reproches de sa famille face à l'abandon de ses études, mais aussi de ses motivations. On le traitait de fou, d'inconscient, d'irresponsable. Mais le rouquin ne les écoutait plus... Ivre de chagrin, il était devenu aveugle et sourd face aux reproches de ses proches. Il se contentait de suivre le flux et le reflux des évènements en essayant de glaner le peu d'information qu'il avait...

Mais son enquête piétinait. Que pouvait-il faire depuis Canterlott? Entouré de Licornes toutes plus racistes les unes que les autres, il devait taire ses réelles motivations. Il prétendait aller bien... et lorsque ses collègues crachaient sur la race de poney ailé, il affichait un masque et ricanait pour sauver les apparences. Mais dés qu'il se retrouvait seul... C'était le vide et sa mélancolie qui le rattrapaient. Où était passé le temps où les rires emplissaient sa maison? Cette chaleur s'était évaporé sur la pierre froide.

Dormin avait quitté le domicile familial pour vivre dans une maison en ville. Peu de meubles, un décor vétuste de pierres et poutres apparentes qu'il n'avait pas le goût de rendre plus accueillant. Mais il avait une vue imprenable sur Cloudsdale depuis une fenêtre à l'étage. Dans un coin de la chambre, son armure reposait sur un mannequin. Elle était lourde et lui blessait la peau régulièrement. Son regard se perdit dans les nuages, alors qu'on toquait à sa porte.

Sorti de sa torpeur, la licorne descendit les escaliers qui menaient à l'entrée. Il entrouvrit la porte fermée par une chainette par sécurité. Face à lui, un autre garde royal. Il lui remis une convocation. Qui pouvait bien vouloir le convoquer? Lui? Un simple garde parmi tant d'autres?... il interrogea son collègue qui semblait tout aussi perplexe à ce sujet. Mais il n'était que messager. Dormin soupira et remercia le garde avant de refermer la porte et remonter remettre son armure, avant de se mettre en route.

Il n'avait rien avalé ce soir et aurait tué pour prendre un bon bain. Mais les ordres sont les ordres! Tout ceci était bien mystérieux... Il était nerveux en gravissant les hauts escaliers menant au laboratoire du duc. Il n'avait eu que peu d'interactions avec les personnes de haut rang. Cette information aurait mis sa famille dans tous ses états. Arrivé devant la porte, il inspira à fond pour chasser son stress au loin et toqua à la porte.

"Messire? Navré de vous déranger. Je suis Dormin Teichi, vous m'avez convoqué?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 213
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 6 Nov 2016 - 20:02

Il était enfin arrivé. Dormin Teichi, un garde royal à la crinière rousse et à la robe verdâtre, se tenait devant Xante.
- Ne vous en faites pas, vous ne me dérangez pas le moins du monde. En vrai, je vous attendais, sir Teichi. Détendez-vous et asseyez-vous je vous prie. Désirez-vous du café ? j'ai récolté - il y a peu de temps - une eau extrêmement délicieuse, donnant un goût parfait ! Quoiqu'il en soit, je vais en faire et en prendre une tasse, libre à vous de me rejoindre là-dessus.

Sans plus attendre, il se dirigea vers un petit percolateur posé sur une table à quelques mètres de la paillasse où il travaillait. Pendant ce temps, les réactions alchimiques se déroulant dans l'alambic faisait des petits bruits d'émulsion, mais rien de bien grandiose se passa - d'ailleurs, Xante ne prit même pas la peine de regarder l'appareil.

Tandis qu'il commençait à préparer le café, il s'adressa calmement à Dormin, sur un ton amical :
- Pas besoin de faire de manière avec moi, sir Teichi. Sachez que vous êtes ici mon invité et j'aimerai même que nous nous considérions mutuellement comme des amis. Les rangs sociaux, tout ça... essayons de garder ça en dehors du laboratoire, voulez-vous ?

L'alchimiste alluma le percolateur magiquement puis se dirigea vers le garde. Tout sourire, il continua :
- Pour tout vous dire... j'ai même un peu menti quant à la raison de votre convocation. La véritable raison était de tester ceci.
Il pointa du sabot l'alambic d'où, maintenant, émanaient quelques vapeurs blanchâtres. Xante s'avança vers l'installation et sembla arrêter le chauffage, ce qui fit disparaître la fumée. Ensuite, à l'aide de sa télékinésie, il prit une petite fiole et ouvrit le robinet se situant à la droite de l'alambic, faisant couler le liquide encore chaud dans le récipient.
- Ceci, sir Teichi, est un nouveau composé sur lequel j'ai travaillé durant un bon moment. Il s'agirait là d'un "sérum de vérité". Si mes recherches s'avèrent exactes et fructueuses, cela nous serait d'une grande aide lors des interrogatoires. Mais, comme je viens de vous le dire, vous n'êtes - en fait - pas là pour m'aider à le tester, non.

Il déposa la fiole sur la paillasse et s'avança à nouveau vers Dormin.
- Nous sommes tous deux ici pour discuter, tout simplement. Pardonnez ma nature curieuse, mais je fais des recherches sur les gardes royaux, sur leur histoire, leur passé... en effet, en tant que conseiller royal, je me dois de vérifier que tous sont à même de protéger notre Sainte Princesse.

Xante tourna la tête vers le percolateur : le café était fin prêt. De sa magie, il fit léviter deux tasses, souleva la cafetière et y versa le liquide noirâtre. Ensuite, il les amena en face d'eux. Sans plus attendre, l'alchimiste but une gorgée de son breuvage et termina :
- Et donc, mon cher Dormin... que pouvez-vous me dire sur vous, votre passé et votre volonté d'être au service de notre Sainte et Divine Platinum ? Ah, n'essayez pas de mentir, je le saurai. Et puis... nous pouvons toujours tester le sérum, ah ah ah ! ... ... ... Non, sur ce dernier point, je ne suis pas sérieux, ne vous en faites pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 240
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 30
Mer 16 Nov 2016 - 18:23

Dormin passa la lourde porte en bois pour entrer dans la pièce richement meublée. Sa maison lui semblait bien vide en comparaison... Lorsqu'il passa le seuil, un fort arôme inconnu vint lui chatouiller les narines. Quelque chose qu'il ne connaissais pas le moins du monde. Du café semblait-il, d'après les dires du seigneur Leon... Qu'il aurait récolté lui même. Le duc l'invitait d'ailleurs à prendre place à sa table. Dormin en fut tout confus... Pourquoi cette attitude envers lui soudain?

"Je... très bien.... Merci messire Leon... "

Penaud, le rouquin s'avança pour prendre place face au duc, ayant trop peur de manquer de respect à ce dernier. Sa timidité maladive le poussait pourtant à prendre ses pattes à son cou et à se terrer chez lui. Mais sa nouvelle vie le poussait à obéir à ses supérieurs. Et le duc était l'un d'eux. Il ne pouvait prendre le risque de se faire congédier pour faute. Alors autant jouer le jeu et se faire tout petit, comme un bon soldat.

Il suivait le duc du regard, pas très rassuré de se retrouver là. Ce rendez-vous était des plus mystérieux, surtout hors de ses heures de service. Mais c'était toujours mieux que de se morfondre à la fenêtre de sa massardre en fixant Cloudsdale dans l'espoir de voir son ami, même de loin. Il se posait milles et une questions, fixant les fioles de couleur, lorsqu'un mot dans le discour du dus l'interpella.

"Des amis?....."

Comment?... lui? Ami vec quelqu'un d'aussi haut dans la noblesse? Il venaient de se rencontré et ne s'étaient jamais parlé avant! Alors... Pourquoi?... Cette conception de l'amitié passa totalement au dessus de la tête de la licorne menthe à l'eau. Dormin avait peu d'amis... Notamment parce qu'il s'isolait de lui même. Il n'avait connu que l'amitié fusionnelle d'Adrix et ça lui avait toujours suffi... L'espace d'un instant, son regard pourpre se perdit dans le vide, fixant la surface noire du liquide chaud et amer.

Tout en continuant d'écouter le duc, ce dernier admit avoir menti au sujet de sa convocation...

"Que voulez-vous dire?"

La réponse ne se fit pas attendre... et lorsque le duc expliqua qu'il était là pour tester un serum de vérité, Dormin se figea... Son coeur cogna à ses tempes, trahissant sa nervosité de façon plus que flagrante. Il trempa ses lèvres dans le breuvage et se brûla les lèvres après une première gorgé. Une grimace étira sa bouche à la fois à cause de la chaleur mais surtout du goût auquel il n'était pas habitué. Mais sos soudain... Son regard passa du duc, à la fiole, puis à sa tasse... Y avait-il de ce serum dans sa tasse?!

Posant lentement sa tasse sur la table pour cacher ses sabots tremblants, Dormin devenait de plus en plus nerveux alors qu'on abordait le thème du passé des gardes royaux.

"Je... et bien... Je... euh..."

La licorne détourna le regard vers une fenêtre, cherchant à regagner contenance. Il déglutit nerveusement, la bouche sèche. Il inspira profondément, se sentant soudain pris au piège.

"E-et bien... Ma famille maternelle a toujours oeuvré pou la famille royale. Et n'ayant pas eu d'héritier mâle... Mon grand père a mis ses espoirs en son petit fils, j'imagine?"

Oui... voilà, ça faisait déjà un bon début... hein?... Hein?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 213
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 16 Nov 2016 - 19:26

Xante observait minutieusement son invité. Il devait l'avouer : le jeune soldat était tellement stressait que ça le décontenançait. Sans vraiment le remarquer, un petit sourire compatissant se dessina sur son visage :
- Très cher Dormin, n'ayez point peur de moi, je ne vais pas vous manger. La viande de poney n'est pas vraiment mon met préféré.


Lorsque l'alchimiste posa son regard sur la fiole de ce "sérum de vérité", il comprit ce dont la Licorne avait peur. Il ria doucement :
- Ah ah ah ! Ne vous en faites pas, jamais ça ne me viendrait à l'idée de vous donner ce genre de concoction sans vous prévenir. Non, non, vous n'avez rien à craindre. Comme je vous l'ai dit, nous ne sommes là que pour discuter, entre amis.


D'ailleurs, en parlant de ça... ce très cher ami avait une famille fière de leur race et vouée à la Princesse, ce qui était une excellente chose. De toute façon, c'était une optique de pensée assez logique. Sa famille se devait d'être fière. Ce n'est pas donné à tout le monde de naître parmi les meilleurs. Oui, Dormin avait bien de la chance... mais cet esprit fier s'était-il transmis en lui ?
- Votre grand-père est un étalon juste et noble, d'après ce que j'ai pu comprendre. Et je suis sûr et certain que vous n'allez aucunement décevoir votre famille. Toutefois... ce n'est pas ce à quoi je m'attendais vraiment. Si je vous ai demandé, ici, c'est parce que nous avons quelque chose en commun.


Laissant planer un suspense - il adorait prendre son temps, afin que son interlocuteur puisse digérer et réfléchir à ses paroles - il but une gorgée du liquide noirâtre que Xante considérait comme un divin breuvage. Très calmement, il posa sa tasse sur la table et regarda Dormin dans les yeux, un petit sourire en coin :
- Je vais vous conter une petite histoire. Une histoire qui ne date d'il n'y a pas très longtemps, à vrai dire, vu qu'elle s'est passée lorsque j'ai été chercher de l'eau aux Chutes du Niaghagra. Pour avoir fait un si long trajet, il aurait été stupide de ma part de ne pas profiter de ce voyage pour récupérer - en plus de mon ingrédient - quelques herbes pour mes potions. Et là, j'ai rencontré quelqu'un de très intéressant. Nous avons discuter un moment et, visiblement, nous sommes devenus amis... ... ... Oh, avant de continuer, cette histoire doit rester entre vous et moi.


Le duc se leva et, lentement, se dirigea vers son interlocuteur et se mit derrière lui.
- Voici notre point commun, mon cher Dormin. Car il se trouve que mon nouvel ami...
Il se rapprocha ensuite de son oreille et lui chuchota, comme s'il s'agissait d'un secret :
- ...est un Pégase.

Xante resta silencieux pendant un bon moment, histoire que le jeune soldat intègre ce qu'il vient d'annoncer. Toutefois, il ne fallait pas qu'il se taise trop longtemps ; le pauvre Dormin pourrait faire une crise cardiaque. Il retourna alors à sa place, avançant joyeusement comme si de rien n'était et se rassit. Il se servit alors une nouvelle tasse de café et dit :
- Oooh, ne vous en faites pas. Votre secret est bien gardé avec moi. Enfin, tant que vous n'agissez pas à l'encontre du bien de notre Sainte Princesse. Et puis... désolé, mais je préfère que vous soyez au courant de ce que je sais. Car, en tant qu'ami, nous sommes là pour nous entre-aider... maintenant, et dans le futur, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 240
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 30
Mer 5 Avr 2017 - 14:08

Dormin était tendu comm un slip.. pour peu qu'on sâche ce qu'était un slip chez des poneys. Il ne pouvait s'empêcher de fixer cette tasse nerveusement, écoutant le duc parler sans oser répondre tout de suite.

"Urg..."

Manger de la viande lui semblait déjà dégoutant... C'était dévorer un être vivant avec des pensées, des émotions, des souvenirs, une vie, une famille, une meute que sais-je?... Alors un poney... L'idée paraissait particulièrement écœurante et sordide. Il espérait ne jamais avoir à faire face à ce genre de situation dans sa vie.

"Le cannibalisme... très peu pour moi... "

Il en avait les entrailles retournées rien qu'à l'idée. Il renâcla nerveusement, essayant de chasser ces images morbides de sa tête avec une nouvelle gorgée de ce liquide noir assez amer pour concentrer son cerveau sur une nouvelle sensation désagréable... Changement d'agro presque, encouragé lorsque l’alchimiste lui assura qu'aucun serum de vérité ne se trouvait dans sa tasse. Peut être se montrait-il trop naïf de le croire sur parole, mais il préférait ça à des images mentales de poneys s'entre dévorant.

"gulp!"

Il déglutit avec difficulté, le regard un poil humide sous l'amertume. Il venait de se brûler la langue en plus, mais se contenait pour faire bonne figure. Il devint cependant plus maussade lorsque sa famille fut aborder comme sujet.

"Mon grand père... fonde de gros espoirs sur moi... Même si je ne suis qu'un bâtard... Je pense qu'il surestime grandement mes capacités."

Fier?... Ce n'est pas le premier adjectif auquel il pensait pour se désigner. Surtout ces derniers temps. Il se sentait vide de toute énergie et motivation. Toutes ses journées se ressemblaient et lorsqu'il rentrait dans sa maison autrefois animée et chaleureuse, c'était pour être confronté au silence, au froid et à la solitude. Perdu dans ses pensées, le suspens lui parut une notion relativement courte. Et il ne voyait guère quel point commun pouvait intriguer un duc à ce point.

Il écouta le duc, le regard perdu dans le vague, luttant contre la dépression qui commençait à le ronger ces derniers temps. Par politesse, il restait attentif sans voir en quoi tout ceci le concernait jusqu'à présent, même s'il avait sa petite idée. Il baissa les oreilles lorsqu'il s'approcha, la proximité avec son oreille était... gênante. Son oreille était un point sensible... très sensible... Voir intime. Un secret qu'il ne partageait qu'avec...

"Un pégase?"

Dormin manqua de s'étouffer mais tout resta coincé dans son museau. S'écartant d'un seul coup, rouge pivoine à cause des frissons provoqués à partir de son oreille sensible, il inspira profondément pour garder contenance, gêné.

Il y avait très peu de chance qu'il s'agisse d'Adrix... D'autant qu'il connaissait son ami, il était loin d'être assez stupide pour parler de leur amitié à n'importe quelle licorne venue. Il savait que ça les mettrait en danger tous les deux.

"J-Je ne vois pas de quoi vous parlez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 213
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Jeu 6 Avr 2017 - 21:54

Xante étudia minutieusement le comportement de Dormin. Il observait chacun de ses faits et gestes. Et pendant tout ce temps, il gardait ce petit sourire mystérieux. Sauf à un moment, où il parût gêné : lorsque le soldat le fût également à cause de sa proximité avec son oreille. Xante réagit instinctivement :

- Oh... Euh... Ah ah, ça nous fait encore un point commun en plus, ah ah ah !

Il se ressaisit et acheva tout de suite après :
- Mmh... Okay, ne divulgue pas ça. Autant l'amitié avec un Pégase, ça passe, mais pour les oreilles... nah, trop dangereux.

L'alchimiste réfléchissait. Son invité était timide, réservé et il y avait plusieurs informations intéressantes qui étaient sorties de sa bouche. Xante se frotta le menton de son sabot droit et fit mine de penser. Finalement, il bût une gorgée de café et dit :

- Mon cher Dormin... vous et moi savons bien de quoi je parle. Ce n'est pas un hasard si je vous ai convoqué ici. Il est vrai que ce n'est pas vraiment... éthiquement correct mais, au moins, avec ça, je sais que je pourrais vous faire confiance. Et vous de même.

Ensuite, il se tût. Dans ce genre de situation, il fallait parler stratégiquement. Des pauses s'imposaient, afin de faire digérer les informations à l'interlocuteur, ainsi que de le faire cogiter. Il gardait un regard à la fois amical et oppressant sur Dormin. Un regard sur de soi. Tout était important. Mais il fallait parfois décontracter l'atmosphère. Finalement, il continua :

- Dormin Teichi, vous êtes promu à grade de... hum, je sais pas, garde personnelle ? garde-conseiller ? Mmh... est-ce que je peux au moins faire ça, moi... M'enfin, bref, je suis prêt à aller voir votre grand-père, avec vous, et vous vanter auprès de lui. Je lui montrerai que ses espoirs ont été comblés. Après tout, avoir un Conseiller Royal se déplaçant personnellement pour cela n'est-il pas une preuve que vous êtes un bon soldat ?

Après ça, il lui rendit un sourire très amical, presque fraternel et empli de compassion. Calmement, il but une gorgée de café, puis une deuxième et termina sa tasse. Ensuite, il fouilla dans sa veste et posa en face de lui une petite fiole contenant un liquide translucide légèrement rouge carmin.

L'expression de Xante changea alors du tout au tout. Il fixa Dormin d'un air grave et mortellement sérieux, son sourire avait complètement disparu. Il arborait le visage sévère d'un potentiel haut-gradé de l'armée. D'une voix calme mais toutefois sinistre, il dit :

- Mais j'ai besoin d'un chose de votre part. Pour que tout se passe bien, vous n'avez que deux mots à dire. Le premier est "oui", et le second... est le nom de votre ami Pégase. Par ailleurs, j'ai menti, le café que je vous ai donné était bel et bien empoisonné de ce sérum de vérité... et ceci, mon cher Dormin, est l'antidote. Ne cherchez pas et ne vous inquiétez pas... je le répète vos secrets sont en sécurité avec moi. Votre ami aussi, d'ailleurs. Alors, ne jouez pas au héro lorsque ce n'est pas nécessaire... Tout ce que vous avez à dire, c'est "oui" et son nom. Si vous ne donnez pas son véritable nom, je... je ne garanti pas des effets du sérum. Et nous le saurons tout de suite. Donc, faites-le, et je vous donnerai l'antidote, directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 240
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 30
Dim 9 Avr 2017 - 0:21

Ah... Il semblait ne pas être le seul à être sensible à ce spot de son anatomie. La licorne détourna le regard, crispant un peu ses mâchoires de gêne.

"Je doute trouver quelqu'un pour écouter cette anecdote de toute façon."

Dormin n'avait que trop peu de personne avec qui parler. Pour autant, il était résolu à ne pas vendre son meilleur ami pour si peu. Il lui était trop précieux et les cieux seuls savent ce qui aurait pu lui arriver à Cloudsdale si il savait. Il y avait trop à perdre pour parler et Dormin était loyal jusqu'à la corne. Mais la suite n'allait pas plaire du tout à la licorne rousse...

Le duc insistait pour qu'il se confie à lui... Il regardait obstinément ailleurs, évitant les contacts visuels directs avec le noble en face de lui. Nerveux? Il l'était... Et il n'avait qu'une envie, sortir d'ici et retourner à sa routine.

C'est alors que Xante lui fit une proposition pour le moins... surprenante. Une promotion? Lui qui n'était qu'un garde de seconde classe?! Il ne s'était jamais illustré par le moindre fait d'arme et jurait par son côté introverti.

Il proposait même de vanter ses mérites auprès de sa famille... Hah... Tout ceci lui coulait dessus. Cela faisait longtemps qu'il avait fait son deuil d'un jour trouver grâce aux yeux de ses pairs. Pour être honnête, ça lui était complètement égal. Il avait laissé ça derrière lui et n'en espérait rien. Ce n'était pas une priorité.

Dormin continuait de regarder ailleurs, l'air maussade. Ressasser tout ça n'était pas très agréable pour lui. Et sa dépression liée à l'absence d'Adrix le pesait et montrait ses mauvais côtés. Mais lorsque le duc vint le fixer et lui déclarer, avec le plus grand sérieux du monde, qu'il exigeait le nom de son ami et qu'il lui avait menti au sujet du serum dans sa boisson, le regard rose vif de Dormin vint se crisper sur le duc... Mais loin d'être effrayé... C'était la colère qui grondait en lui.

Si Dormin était certes timide et un poil naïf, il n'en était pas idiot pour autant. Si Xante mentait tout à l'heure, qu'est-ce qui l'empêchait de mentir maintenant? Il n'était pas obligé de le croire lorsqu'il disait avoir versé du serum dans sa tasse tantôt. Que se soit tout à l'heure ou maintenant, il lui avait menti de toute façon. Lui qui parlait de confiance. De plus, Dormin avait été capable de nier quelques minutes plus tôt... Pour lui, c'était du bluff... Mais restait qu'il venait de se jouer de lui, et qu'il menaçait ce qu'il chérissait le plus au monde.

Des étincelles de magie rose crépitaient sur sa corne, manifestation de son don lié à ses émotions, qu'il ne maitrisait pas parfaitement. Il luttait pour intérioriser et contenir cette colère qui souhaitait prendre la forme d'une lame.

Comment pouvait-il faire confiance à quelqu'un qui lui mentait dans le plus grand des calmes et vendre son ami pour une vulgaire promotion qui ne lui vendait aucun rêve? S'il avait besoin de ses services, il lui aurait suffit de demander, mais maintenant, Dormin s'était muré dans le silence et s'obstinerait à ne pas sortir un mot dans le doute. Il était prêt à prendre le risque d'être puni et torturé. Il ne trahirait pas son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 213
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mar 11 Avr 2017 - 21:22

L'alchimiste observa d'un regard attentif - et étonné - la réaction de son invité. Pour être parfaitement honnête avec lui-même, il n'avait pas prévu ça. Il resta un court instant bouche bée, puis arbora une expression plus décontractée et, surtout, il affichait un sourire. Un véritable sourire sincère. D'une voix calme, il dit :

- Vous êtes quelqu'un de remarquable, Dormin Teichi. Maintenant, j'en suis sûr : votre grand-père ne surestime pas du tout vos capacités.

Il fit léviter la petite fiole devant lui, l'ouvrit et, d'une traite, en avala le contenu. Suivi d'un petit rire, il expliqua :

- Ce n'est que du jus de tomates extrêmement dilué - on pourrait même dire que ce n'est que de l'eau colorée. Détendez-vous, il n'y a rien dans votre café et... excusez-moi pour mes agissements.

Xante s'appuya les deux coudes sur la table et considéra le garde. Sur les deux réponses que l'alchimiste avait imaginé, Dormin avait choisis la troisième : le silence. Maintenant, il était sûr qu'il avait un ami Pégase mais également qu'il était prêt à se sacrifier pour lui. Xante aurait trouvé ça stupide, il y a quelque temps, mais en y réfléchissant bien... oui, il ferait certainement la même chose pour Poker.

- Vous avez tout mon respect, monsieur Teichi. Votre silence a bel et bien répondu à ma question... mais ce qui m'a le plus marqué, c'est votre loyauté. Et sachez, cher ami, que c'est quelque chose de très honorable.

L'alchimiste soupira. Comment allait-il faire, maintenant ? Il ne s'était pas vraiment fait passer pour quelqu'un de sympathique, et gagner la confiance du garde royal ne va pas être une mince affaire. Il continua, en voulait paraître le plus honnête possible :

- Écoutez... je ne fais rarement confiance à des Licornes. Mais vous... vous, vous êtes un poney en qui je peux croire. Et je maintient ce que j'ai dit : je peux aller venter vos mérites auprès de votre grand-père car ils existent bels et bien. Je sais que ça risque de paraître bizarre venant de moi - et je comprendrai si vous vous méfiez - mais vous pouvez me faire confiance. Autant que moi, j'ai confiance en vous. Je ne vous demande pas d'être mon garde personnel, non... mais juste d'être... mmh, comment dire... des amis qui peuvent compter l'un sur l'autre ?

Xante était gêné. En s'entendant parler, ça sonnait tellement faux. Et pourtant, il était sincère. Puis, il lui vint une idée :
- Votre secret est en sécurité, avec moi. Et, en échange, je vais vous donner l'un des miens : ce fameux "sérum de vérité"... ce n'est rien d'autre qu'un placebo. Il s'agit juste d'un simple poison donnant des crampes plus ou moins fortes au sujet. L'astuce, c'est que dans certaines situations... les effets physiques et réels ne sont pas toujours suffisants. Parfois, il faut jouer sur les mots... jouer sur les effets psychologique et placebos. Croyez-moi, ça marche plus souvent qu'on ne le croit. C'est juste que nous ne sommes rarement au courant, que l'on est victime de ce genre de stratégie.

Il rigola un peu, de stress ou pour détendre l'atmosphère, ou les deux. L'alchimiste s'empressa alors de rajouter :
- Bien entendu, tout ce qui a été dit dans ce laboratoire, reste dans ce laboratoire. Vous êtes d'accord... mon ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
 
Un secret découvert [PV: Dormin Teishi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Canterlot :: Château de Canterlot :: Quartiers privés-
Sauter vers: