Partagez | 
 

 Le plus grand rendez vous de ta vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 547
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Ven 9 Déc - 9:36

"Tout se passera bien" se répétait Land Writer devant l'Ecole de magie de Canterlot alors que les étudiants vaquaient à leurs occupations autour d'elle. A cause de sa taille et de sa corpulence, elle avait tendance à renvoyer une image d'adolescente, ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention des passants se demandant ce qu'une licorne aussi jeune faisait au beau milieu de la cour, avec des sacs de selles pleines à craquer de rouleaux.

Elle expira un long moment et pénétra dans l'école d'un petit pas. Elle n'arrivait pas à croire que l'un des professeurs les plus connus de l'université avait arrangé un rendez vous avec LE Star Swil, le plus grand mage de tout le royaume, peut être même du monde. L'un des plus fabuleux contemporain de son époque, celui qui ira beaucoup plus loin que tout les autres. Rien qu'en y pensant, elle avait déjà envie de défaillir. Elle connaissait aussi de réputation celui qui lui avait écrit : Serenis Impartial. Il était des plus impitoyables et rigide. A vrai dire, Land se souvenait encore de la méthode pédagogique de cet enseignant. Comme elle avait un niveau relativement correct, voir excellent pour la géométrie, elle n'avait pas eu à subir le regard noir que le professeur réservait aux élèves les moins doués de ses cours.

Parcourant les couloirs, la cartographe tenta de calmer les battements de son coeur en se répétant que tout allait bien se passer et pria toutes divinités existantes pour que sa guigne la laissait en paix pour cette fois. Elle arriva au bureau du Directeur et souffla de nouveau, mais cette fois ci, avec une légère distorsion, indiquant que c'était son stress qui prenait doucement le dessus. Finalement, elle tendit le sabot et toqua légèrement à la porte.
Elle était à l'heure.
Elle était préparée.
Tout ne pouvait que bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Ven 9 Déc - 10:44

Je me trouvais dans le vestibule du bureau de Starswirl, celui-ci étant encore occupé pour l'instant. C'était bientôt l'heure du rendez-vous, mais le directeur avait une fâcheuse tendance à faire passer ses recherches avant les poneys. Je regardais patiemment par la fenêtre la cour de l'école où grouillaient les élèves et où certains professeurs prenaient leur pause en sirotant un café.

Alors j'entendis quelqu'un toquer à la porte du vestibule.

Entrez ! Fit la secrétaire, une jument un peu rondelette à la robe rose et au crin blond bouclé.

Sans me retourner j'entendis la porte s'ouvrir doucement et la jument entrer avec hésitation. Alors enfin je daignai me tourner vers elle : petite et maigrelette, elle semblait presque terrorisée de se trouver ici ; et que dire de sa tenue ! Enfin... je ne ferais pas le difficile, nous avions besoin de ces cartes. Mais c'est quand même avec un air de reproche que je lui adressai la parole :

Miss Writer ? Vous êtes prête ? Le directeur ne va pas tarder à nous recevoir. Vous avez apporté votre matériel j'espère ?

Sans lui laisser de répit, je sortis un peigne de ma sacoche, dans laquelle se trouvaient également les maigres informations dont nous disposions sur le Nord, et le lui fourrai dans les pattes par magie.

Je vous conseille de mater ces épis un minimum avant de vous présenter à lui, il ne s'agit pas de rendre un bête projet scolaire vous savez !

La secrétaire me jetait des regards de reproche, mais je ne m'en souciais guère : l'apparence était la règle la plus importante dans notre société, il fallait s'y conformer, de gré ou de force. Alors je retournai à la fenêtre observer la cour d'un regard d'aigle, Starswirl ne devrait pas tarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Lun 12 Déc - 1:38

Ah l’école… Que de souvenirs associés à cet endroit. Il se revoyait encore, haut comme trois pommes, découvrant avec émerveillement ce monde de magie qu’il n’avait jusqu’ici jamais soupçonné. Qui eut cru qu’un jour il marcherait dans les pas d’Albus pour devenir directeur à son tour ? De toutes les tâches qui lui était confiée, celle-ci était probablement sa préférée. Mener le Conseil des astres était probablement plus important, mais il n’en tirait guère de satisfaction autre que celle qu’offre un travail qui doit être accompli. C’était bien parce qu’il était le seul à même d’en supporter la charge, et pour protéger la magie de ses congénères, qu’il rendait ce service à cette monarchie pédante. L’école pour jeunes prodiges, de son côté, lui conférait la satisfaction de voir la future génération s’épanouir, le futur de la magie en chair et en os. Les génies de demain se trouvaient dans les rangs de ces écoliers dont les têtes débordaient d’idées que lui-même n’approcherait jamais. C’est ici même qu’il avait trouvé Clover qui un jour sans doute deviendrait son successeur.
S’il passait la majorité de son temps dans son laboratoire, le mage était bien obligé de poser ses fesses fatiguées à l’école de façon régulière pour s’occuper de ses obligations. Il était cependant hors de question pour lui de perdre la moindre seconde dans ses recherches. Cette pièce était donc devenue un genre d’extension de son lieu de travail. Le jadis propre bureau du directeur s’était mué en un amoncellement de livres et de matériel entassés en un apparent désordre. Ils étaient en réalité classifiés selon un chaos organisé que seul l'esprit tordu de Star Swirl était à même de démêler. A moins qu’il ne s’agisse que d’une excuse pour ne rien ranger.
Sur les murs, des portraits massifs dépeignaient avec fierté les précédents directeurs, un ultime hommage à ceux qui avaient rendus de grands services à la cause de Canterlot. Nul doute que beaucoup parmi eux désapprouveraient de voir quelqu’un avec des convictions politiques aussi neutres que Star Swirl occuper leur siège. Mais bon, ils étaient morts et lui non, ce qui lui donnait un avantage certain lors des débats avec ses prédécesseurs.

Après quelques longues minutes sans réponses, la secrétaire blasée fini par inviter les deux visiteurs à rentrer dans le bureau. Ils y trouvèrent un Star Swirl visiblement très afféré autour d’une table basse sur laquelle était disposée près d’une dizaine de tasse remplie d’un liquide fumant. A peine était-il rentré que le directeur tourna vers eux un regard surpris et marqué par des cernes. Le sommeil était une denrée que le mage ne s'accordait que très peu, mais il faisait très bien sans. Le rendez-vous quant à lui, lui était complètement sorti de la tête. Le vieux mage n’avait jamais été très doué avec ce genre de détails. M’enfin, maintenant qu’ils étaient là, autant en profiter. Il prit la parole tout en essayant de ne rien laisser paraître de son oubli :

-Oh le rendez-vous pour l’expédition, oui bien sûr ! Entrez et asseyez-vous. Prenez donc un chocolat chaud, je viens justement de finir un sort pour que les marshmallows tiennent plus longtemps avant de fondre dans le cacao !

Les invitant à prendre place autour de la table basse plutôt que devant le bureau bien trop formel à son goût, il ne prit pas la peine de les attendre avant de prendre lui-même une lampée de chocolat. Ce nectar sucré était son principal compagnon lors de ses nuits blanches et ces vils marshmallows fondus qui se coinçaient dans barbe était le damne de son existence.
Il s’arrêta un instant pour observer ses invités. Il connaissait bien Serenis puisqu’il s’agissait d’un des professeurs de l’académie. Aux yeux du magicien, l’enseignant était bien trop coincé et leur vision du monde divergeaient en de nombreux points, mais Star Swirl considérait leurs relations comme cordiales à défaut d’être les meilleurs amis du monde. Il avait en efficacité ce dont il manquait cruellement en humour. La petite demoiselle, quant à elle, lui était plus étrangère. Elle était toute menue et il aurait été facile de croire qu’il s’agissait d’une de ses étudiantes. Maintenant qu’il y réfléchissait davantage, il lui semblait se remémorer une élève comme elle il n’y a pas si longtemps. Ca ne changerait pas grand-chose, Star Swirl avait pour l’habitude d’adresser les gens par leur prénom.

-Serenis, Miss Land, parlez-moi donc de votre projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Lun 12 Déc - 8:50

Évidemment Starswirl avait oublié le rendez-vous, typique... Et quand la secrétaire nous fit rentrer, c'est dans son habituel foutoir que le directeur nous accueillit, avec un chocolat chaud. Très peu pour moi, je passai mon tour, je préférais largement le café corsé pour me tenir éveillé.

Installés autour de la table basse, Starswirl nous invita à nous expliquer :

Et bien M. le Directeur, comme je vous le disais précédemment, nos ressources cartographiques concernant les territoires nordiques sont presque inexistantes, ce qui est un drame pour l'éducation de nos jeunes esprits. C'est pourquoi j'ai pris la liberté de contacter Miss Writer ici-présente, cartographe de son état, pour lancer une expédition dans le Nord : Empire de Cristal, Toundra, Yakyakistan... Tous ces noms nous sont rapportés de voyageurs mais nous n'en savons pas plus à leur sujet. C'est pourquoi j'aimerais allouer un budget pour financer cette expédition, je ne doute pas que vous serez d'accord de participer à l'élargissement de notre savoir.

Je vouvoyais Starswirl car il était mon supérieur, même si lui me tutoyait et même si physiquement je semblais avoir dix ans de plus que lui. En réalité je serais bien incapable de deviner son âge véritable... Quoi qu'il en était, après avoir fini ma petite présentation, je me tournai vers Land Writer :

Pratiquement miss Writer, comment comptez-vous organiser cette expédition ? Le nombre de vos compagnons ? Le prix du matériel ? Nous devons connaître vos modalités pour pouvoir vous financer.

En la laissant répondre je regardai Starswirl du coin de l’œil boire son chocolat, il n'y avait guère que lui pour élaborer un sort permettant aux marshmallows de fondre moins vite... Nos points de vue différaient souvent mais je devais avouer qu'il avait un savoir et une technique qui palliaient à son manque de sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 547
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Lun 12 Déc - 10:47

Le professeur semblait très inquiet, il indiqua même à Land de se recoiffer, ce que celle ci fit rapidement, sans vraiment de conviction. Après tout, elle s'était déjà préparé chez elle, deux fois. Oui. Si. Si c'était possible, vous n'y connaissez rien Lecteur. Alors qu'elle rendit gentiment le peigne à son propriétaire, les portes s'ouvrirent sur ce qui semblait bien être un capharnaüm. La cartographe adressa un doux sourire à son commanditaire, sans volonté moqueuse aucune, mais lui signifiant par ce simple échange que visiblement, ses éventuels épis sur sa tête devaient autant compter pour le plus grand mage d'Equestria que son dernier quatre-heure.
Le vieux directeur quant à lui était des plus épuisés si l'on devait en croire ces vilaines cernes et la dizaine de tasses fumantes. Toujours silencieuse, la petite jument s'installa là où StarSwirl leur indiquait, et ses yeux s'écarquillèrent un micro-instant de surprise. Face à face, les deux étalons semblaient être les côtés opposé d'un bit, le professeur méritocratique, sec, sévère et rigoureux à sa gauche, et en face, le génie affable, plus laxiste mais diablement impressionnant de par ses prouesses. Après un bref discours, Serenis posa enfin une question à la petite jument menue, qui but une gorgée de chocolat chaud pour se donner de la contenance et du courage. C'était l'heure de l'exposé, elle ne devait pas se rater :


"J'ai tout d'abord consulté le métérologiste de notre famille, selon ses estimations, il risque de faire de plus en plus froid. Pour cette raison..."

Land Writer déplia alors un parchemin représentant une carte grossière et gravement incomplète d'Equestria, mais qui était à jour pour l'époque. A l'aide sa magie, elle maintint le morceau de papier bien visible en l'air et s'empara en même temps d'une petite plume pour démontrer visuellement ce qui suit :

"Nous nous hâterons, moi et mon équipe, vers les sommet où nous pensons que se situe le Yakyakistan. Je cartographierai en priorité la route au cas où. Je m'occuperai ensuite de l'Empire de Cristal. Ce sera principalement dans cet empire que nous nous ravitaillerons, ce sera donc là que vous nous retrouverai au besoin si vous avez une instruction à nous donner en cours d'expédition."

Bien que le stress troublait un peu sa voix, celle ci restait calme et douce, comme une brise printanière. Une fois le voyage exposé, elle en arriva aux termes techniques et hélas, pécuniaire.

"Afin de pouvoir tenir dans des régions aussi loin dans le nord et aussi inhospitalière, nous ne pourrons nous contenter de tentes et de feux. Il nous faudra une ou deux roulottes que nous protégerons contre le froid. Nous ne savons pas quels genres de créatures vivent là bas, alors j'ai pensé qu'il me faudra une équipe un peu inhabituel. Pas de licorne, ou très peu, la magie nous ne sera pas d'une grande aide pour ce genre de tâche. J'ai pensé à des poneys plus solides ou à des individus plus exotiques. Si nous les traitons comme des licornes, nous nous assurerons de leur loyauté."

Elle avait dit cette dernière phrase d'un ton largement en dessous de la moyenne, comme pour réfléchir. En vérité, Land Writer, comme beaucoup dans sa famille, n'appréciait pas ces histoires politiques entre les races, elle trouvait que cela faisait perdre plus de temps et de ressources que ça n'en créait. Mais elle était consciente que pour les licornes, il était important qu'ils se sentent supérieurs aux autres, donc, elle avait balancé un peu sa phrase comme on se débarrassait d'une corvée répugnante et embarrassante, car elle craignait de choquer son précieux auditoire. Pour terminer, elle leur exposa rapidement et sommairement, mais toujours avec délicatesse, le coût du voyage. Le prix était bien entendu élevé, pas seulement en termes de vivres, mais surtout en terme d'équipement. Elle assurait aussi une solde raisonnable pour ses futurs compagnons de voyages, dont elle estime avoir besoin. Au minimum quatre ou cinq individus seront nécessaires selon la ponette.

Ayant terminé son discours à propos de son projet, elle se pencha à nouveau vers sa tasse entamée. Elle avait envie du marshmallow, une friandise rare, qui se raréfiait et dont elle ne pourra certainement pas regoûter de sitôt. Mais bien entendu c'est à ce moment là...

LA GUIGNE FRAPPA

Il fallait que ça tombe sur elle, mais elle était tombée sur la tasse où le sort avait un effet inattendue et indésirable. Alors qu'elle avait prit un morceau sucrée de friandise flottante, le reste se colla à son menton et sembla fondre doucement à vue d'oeil avant de se stabiliser de nouveau, sans que Land ne s'aperçoive. La voici à présent avec une petite barbe digne de son interlocuteur en face d'elle. Avec un doux sourire, elle s'adressa de nouveau au maître des lieux.


"Avez vous des questions Directeur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Ven 16 Déc - 0:32

Ah oui, le froid... Le temps ne risquait pas de s'améliorer en effet mais si Star Swirl doutait des raisons purement météorologiques de cet hiver précipité, il se gardait bien de répondre l'information. Un tel savoir, s'il était dévoilé au public, serait au mieux source de panique et au pire distordu en un outil de propagande. Cette pensée lui arracha un frisson frigorifié. Tout en écoutant d'une oreille attentive les propos de ses deux interlocuteurs, il prit une nouvelle lampée de chocolat.
A peine Land Writer avait-elle finit ses explications que le grand mage s'était comme figé sur place, la tasse au sabot. Une aura de colère commença à se dégager du directeur et ce fut comme si la lumière de la pièce devenait tout à coup subtilement plus sombre. Le ton ordinaire rieur de sa voix se fit aussi roque qu'une montagne.

-Absolument hors de question !

Star Swirl reposa d'un geste furieux, manquant d'en renverser. Deux marshmallows partiellement fondus s'étaient emmêlés dans les poils de sa barbe, un affront sucré qui le rendait furieux autant qu’il le blessait dans son orgueil de sorcier.

-Soyez maudits marshmallows ! Seriez-vous donc l'ultime limite de ma magie et... ?

Il était en train de pester contre l’univers des sucreries lorsqu’il remarqua que la cartographe faisait face à un dilemme comparable. A la différence près qu’elle ne semblait pas avoir remarqué la fausse barbichette qui lui décorait désormais le menton. Avec un peu d’imagination, elle lui ressemblait presque. S’il avait été rose. Et une jument. Et jeune. Et mignon. Il n’avait pas le cœur de lui dire la vérité, ne serait-ce qu’il trouvait la vision désopilante, au point d’oublier sa colère de tantôt. Invitant d’un regard son collègue à faire de même, il reprit la conversation comme si de rien n’était, se raclant la gorge pour se redonner un air sérieux.

-*Ahem* Oui, l’expédition. J'ai jadis parcouru les routes moi-même, j'aimerai vous accompagner. Hélas, mes fonctions m'interdisent de quitter le château pour une longue période.

Un soupire triste quitta les lèvres broussailleuses de la licorne. Qu'il se languissait de ces jours aventureux. Que ne donnerait-il pas pour pouvoir parcourir les contrées inconnues de nouveau, sans avoir à se soucier du Conseil ou des bêtises de la monarchie.

-Il est toujours bon d’accroître nos connaissances sur les nations étrangères. Mais le Nord ne fait pas pour une expédition clémente, surtout par ce temps. Et c’est sans parler des Yaks. De sympathiques individus quand on apprend à les connaître, mais leurs coutumes peuvent paraître… Imprévisibles à nous autres. Je vous invite à vous renseigner autant que se peut avant d’aller les saluer. Un yak vexé est une vision que vous préférerez éviter.

Ce qui l’inquiétait davantage, c’était son désir d’embaucher des terrestres pour la mission plutôt que des licornes. Sur le papier, il était d’accord avec elle, hélas, dans le climat actuel, certaines idées étaient dangereuses. Elle avait de la chance que le vieux mage soit des plus ouverts d’esprit, ce qui n’était pas le cas de son voisin de table.

-Très chère, s’il est vrai que nos cousins résisteraient mieux au froid et que vos intentions sont louables, je vous déconseille de suivre cette voie. Peu d’entre eux accepteraient un tel marché ou pire le prendrait pour une insulte et je crains que beaucoup parmi les nôtres ne désapprouvent une expédition qui ne serait pas composée de licornes. Il existe des sorts pour se couvrir du froid, cela compensera le physique frêle de nos compatriotes.
Pour ce qui est fonds, je ne puis vous les accorder moi-même, mais je ferais remonter la requête à la Princesse pour que vous obteniez le budget nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Mar 20 Déc - 9:48

Pas de licorne, ou très peu, la magie nous ne sera pas d'une grande aide pour ce genre de tâche. J'ai pensé à des poneys plus solides ou à des individus plus exotiques.

Je tournai alors immédiatement la tête vers la jeune cartographe : avait-elle perdu l'esprit ? Partir en expédition avec pour seule compagnie des terrestres bouseux ? C'était le meilleur moyen de ficher le convoi en l'air ! J'ouvris la bouche pour argumenter, mais je n'eus pas le temps d'aller plus loin, remarquant la barbiche de marshmallow rose qui pendait désormais au menton de la jument. Ma bouche ne put que s'ouvrir encore plus sous le choc, mon regard effectuant des aller-retours entre le haut-mage et elle.

Et Starswirl explosa, refusant catégoriquement l'expédition. Enfin, me dis-je, quelque chose de sensé de ce vieux barbu. Avant de remarquer que c'était contre les friandises sucrées et fondues qu'il pestait. Mais j'étais tombé dans un monde de fous ma parole ! Et le directeur de se calmer aussi vite qu'il s'était emporté, m'invitant du regard à ne rien dire.

J'aurais voulu que je n'aurais pas pu : l'air horrifié, je refermai ma bouche, luttant contre un fort sentiment de honte. Et nous avions là l’élite raciale, à s'empiffrer de chocolat chaud et se tartiner de friandises comme des terrestres sans manières....

Mais quand le directeur énonça calmement le fait que l'expédition devrait être entièrement composée de licornes, cela me rassura, malgré le ton trop clément à mon goût qu'il gardait à l'égard de ces étrangers.

Cela me parait beaucoup plus judicieux en effet : nous sommes tout à fait capables de mener cette expédition nous-mêmes. Après tout, c'est pour notre école que ces cartes seront utiles.

Je m'efforçais de ne regarder ni l'un ni l'autre directement, les deux ayant conservé leurs marshmallows fondus. Vivement que cet entretien finisse, je ne saurais cacher mon désarroi plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 547
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mar 20 Déc - 16:47

L'énervement de StarSwirl fit légèrement sursauter la jument qui posa par réflexe son sabot sur son pendentif, représentation d'un symbole sacré d'antan. Elle se retint de rire quelques instants après quand elle comprit la source du courroux. Il était vrai que certaines friandises pouvaient avoir des conséquences désagréable. Land, elle, ne supportait pas les caramels, ça collait sur les dents et on ne pouvait lui rien faire avec son museau pendant de longues minutes le temps de se dégager les chicots. Les marshmallow étaient parfois trop sucrées, mais étaient infiniment plus doux, ne colle pas aux dents, et au pire, on peut s'en débarrasser très facilement.
Elle hocha la tête à l'annonce de la non-participation du vieux mage, et prit le temps de quelques minutes une expression un peu désolé. Elle était cependant pas complètement insatisfaite de cet événement, déjà parce qu'elle s'y attendait, mais aussi parce qu'avec lui, ce serait bien trop facile. Elle ne voulait pas l'échec de la mission, bien entendu, mais elle avait d'autres plans, et pour qu'ils puissent se réaliser, il faudra que l'équipe traversent des épreuves. Epreuves qui viendra naturellement, sans nuls doutes, mais si le plus grand mage de sa génération participe à la mission, ces épreuves n'en seront pas. Vint alors la question des Yaks.


"Oui, j'ai lu d'anciens poèmes d'auteurs équin et zèbres faisant part de la susceptibilité des Yak... et des conséquences. Mais de ce que j'ai lu, ils apprécient la force physique. Et uniquement physique."

Elle était un peu triste d'ailleurs, et un peu déçue. Après tout, Starswirl est une licorne, c'est donc pas du tout étonnant qu'il doute des pégases et des terrestres. Elle pourrait très bien lui envoyer comme argument, que sans confiance, la partie adverse n'en accordait très naturellement aucune en retour, mais à part appeler aux bons sentiments, il n'y avait pas quelque chose plus tangible avec cela. Elle devait défendre ses idées autrement, par des arguments qui sera plus raisonnable.

"D'autant plus que beaucoup de licornes ont hélas, dans leur éducation, une certaine vision élitiste de leur propre poney. Ils sont nés licornes et se sentent avantagés et supérieurs pour cela. Donc, si on ne fait pas l'effort pour avoir des poneys puissants avec nous, que nous traitons au même rang que nous, il risque d'y avoir des incidents. N'oublions pas non plus qu'il n'y aura pas que le froid comme difficulté naturelle. Il faudra aussi un éclaireur, et les pégases sont bien meilleurs dans ce domaine. Il faudra certainement se battre, car on est dans un hiver qui commence à durer, donc, manque de ressources pour les monstres qui essayeront certainement de nous dévorer et j'en passe.

Elle vida le reste de sa tasse, la friandise pendouillant à son menton s'accrocha au bord de sa tasse et elle le mangea sans se rendre compte de l'incident, le moins du monde.

"Je comprend votre réserve, à vous, et à monsieur Serenis, mais je sais ce que je fais. Tout n'est pas préparable, j'en ai bien conscience, il y aura une part d'aléas. Mais plutôt que de tenter de tout régler avec la magie, ce qui nécessiterait d'avoir au moins un ou deux mages de haut niveau dans le groupe, je mise sur la diversité, afin que chaque événement ait plusieurs solutions et que nous choisissons la meilleure selon les individus que je choisirai comme compagnon."

Elle s'empêcha d'en rajouter plus. Chaque Writer était éduqué pour faire en sorte que chaque membre de la famille oeuvrait pour le bien de l'Equinité toute entière, quitte à le faire discrètement, dans l'ombre, ou par la ruse. Si elle allait trop loin, et avec l'annonce du directeur de l'école de faire appel à la Princesse Platinum elle ne pouvait en prendre le risque, Starswirl risquait de deviner l'objectif... Et chez une licorne, c'était un gros risque. Car pour que l'Equinité avance, il faudra que les licornes descendent de leur piédestal, ce que la plupart ne pouvaient supporter un seul instant, à commencer par la Princesse elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Mar 3 Jan - 13:25

Et bien : dotez-vous alors d'un ou de deux mages puissants. Si le budget le permet, Canterlot sera largement à même de pourvoir ces besoins. Mais si vous recrutez d'autres races, déjà sur quels individus peu fréquentables risquez-vous de tomber mais ensuite il se pourrait bien certains d'entre eux, si pas tous, tentent de faire échouer cette expédition. Et à quels prix ces mercenaires que vous voulez embaucher vont-ils offrir leurs soit-disant service ?

J'étais un peu rassuré maintenant que l'histoire des marshmallows était passée, mais je ne laisserai pas cette argumentation s'arrêter là ! Toujours calme dans ce genre de situation, toujours dressé et la tête haute, je regardais Land Writer de haut :

Vous courrez à votre perte si vous décidez de vous lancer ainsi, prenez pour le moins la moitié de licornes fidèles à notre cause et ne payez les mercenaires qu'à l'arrivée, sinon ils risquent de vous dépouiller ou de vous fausser compagnie à la première occasion.

Je me tourne alors vers Starswirl :

Qu'en pensez-vous Monsieur le Directeur ? Vous êtes bien d'accord avec moi que la confiance ne se donne pas : elle se mérite.

Fier de mon argumentation, je me tournai à nouveau vers Miss Writer, sûr d'avoir le soutien du mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Sam 7 Jan - 2:09

Star Swirl fut agréablement surpris d'apprendre que cette petite demoiselle avait déjà quelques recherches préalables. Il se tritura la barbe d'un air approbateur. Il était bon de se préparer, les jeunes avaient trop tendance à foncer et y réfléchir ensuite. Lui même à une époque agissait de la sorte. De plus d'une façon, cette facette de sa personnalité n'avait jamais totalement disparue d'ailleurs. La seule différence était qu'il jouait désormais avec des forces telles qu'ils n'avaient plus autant le droit à l'erreur.

-Ohoh, une amatrice de lecture, voilà qui est très bien. Même si je doute qu'aucune de nos librairies ne possède d'écrits zèbres.

Les zèbres étaient un peuple d'une grande sagesse mais leur tendance à l'isolation les rendait difficile d'accès. Beaucoup de poneys doutaient même de leur existence tant ces charmants chamans aimaient vivre dans le secret. Se frayer un chemin à leurs côtés étaient difficiles mais une fois ouverts, ils étaient d'une charmante compagnie. Il était plus difficile de dire la même chose des Yaks.
Hélas pour Star Swirl, son humour s'ombragea lorsque leur interlocutrice insista pour monter une équipe présentant une portion importante d'étrangers. Une notion qui, bien entendu, outragea Serenis qui ne manqua pas l'opportunité d'exprimer son désaccord. Le contraire eut été étonnant, les tendances politiques du professeur de science étant bien connues du directeur. L'entendre parler de confiance était presque ironique. Reprenant une gorgée de chocolat tout en jetant à son collègue un regard au coin, Star Swirl lui répondit, d'un ton plus sec que celui qu'il avait employé jusqu'ici.

-La confiance est une chose précieuse. Qu'il s'agisse de nos compatriotes ou d'étrangers, beaucoup n'ont pas la mienne.

Licornes, pégases, terrestres... Star Swirl était loin de n'avoir que des amis, surtout parmi les premiers. Certains voulaient se débarasser de lui et de ses opinions encombrantes, d'autres encore espéraient pouvoir exploiter sa magie pour leurs profits. S'il n'était pas encore un vieil aigri, l'expérience n'avait que trop appris au Barbu combien le coeur peut s'assombrir sous le poids des préjugés et des intérêts privés. Le vieillard avait beau être d'un naturel avenant, il ne s'ouvrait sincèrement que très peu. Il connaissait bien des gens, mais il n'en qualifierait qu'une infime poignée de réels amis. Et parmi ceux-là, bien peu étaient de son espèce.

-Le sentiment de supériorité qui parasite le jugement de bien des nôtres est un fléau et si vous avez la chance d'en être vierge vous-même, je ne peux que vous encourager à garder ces saines convictions chères à votre coeur.

Voir quelqu'un de son âge, une licorne qui plus est, faire preuve d'autant d'ouverture était pour Star Swirl un signe d'espoir. Si ce sentiment et cette bonne volonté se répandait dans les mœurs, alors le futur n'en serait que plus brillant. A part Clover, peu présentaient de telles dispositions à tendre le sabot aux autres. Hélas, et c'était bien la mort dans l'âme, Star Swirl était obligé de faire taire les espoirs de cette jeunesse inconsciente de la cruauté de la réalité.

-Comprenez cependant que tous n'ont pas cette sagesse. Vous manquez encore d'expérience. Les tensions entre les trois tribus sont à un niveau historique. Je crains que monter une expédition mixte ne fasse qu'attirer les prétextes de tensions et ne vous mettent en danger vous et vos compagnons, licornes ou non. Vous attireriez les foudres de la noblesse et de la couronne en allant contre leurs doctrines, sans parler des autres factions qui voudraient revendiquer le fruit de votre expédition.

Trop de gens aux pouvoirs n'étaient pas prêts à accepter ce genre d'alliances. L'hiver approchait et les tensions ne cessaient de croître. Tous n'attendaient qu'une excuse pour ouvrir les hostilités ou trouver des accusations envers son voisin. Une telle expédition aurait tôt fait de devenir un levier pour les plus agressifs des politiciens. Qu'adviendrait-il si par malheur l'un d'eux était blessé ? Les trois tribus se feraient un plaisir de se rejeter la faute, cherchant un coupable pour le simple plaisir d'étirer le conflit. Même si par miracle l'expédition se passer sans aucune accroche, tous se disputeraient le mérite de ce succès comme des chiens se chamaillent un morceau de viande. Et c'était sans prendre en compte les potentiels conflits internes au sein des aventuriers eux-mêmes.
Le vieux mage avait suffisamment de poids et de puissance pour se permettre de défendre ses positions au sein de la société de Canterlot, mais Land Writer prenait des risques inconsidérées en étant si honnête avec ses émotions. L'humeur du mage s'assombrit davantage encore. Monde bien sombre que celui où les paroles d'espoirs doivent être murmurées pour ne pas attirer le courroux des puissants. Mais les jeunes prometteurs devaient être protégés, même de leurs propres bonnes intentions.

-Ne vous méprenez pas Miss Writer, vos sentiments sont à la bonne place et je ne peux qu'espérer que les jeunes de votre génération ne reproduisent pas les erreurs de leurs aînés. Mais dans un monde gouverné par la haine et la méfiance, les bonnes intentions dénuées de prudence ne produisent que davantage de discorde. Votre coeur est trop pur pour pouvoir prendre la responsabilité de telles noirceurs. Vous dîtes savoir ce que vous faîtes, croyez bien que je sais ce que je dis.

Prenant une dernière gorgée de chocolat, il reposa la tasse sur la table d'un geste d'où transpirait une certaine authorité. Son regard brillait désormais d'une fermeté inhabituelle, laissant tomber le sympathique vieillard qu'il semblait être au profit du directeur doublé du puissant mage qu'il était réellement.

-Cette expédition ne sera pas mixte, c'est mon dernier mot. Et si vous n'êtes pas prête à m'écouter, c'est que vous ne l'êtes pas non plus à affronter le monde extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 547
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Sam 7 Jan - 14:08

La réaction du Professeur Serenis n'étonna aucunement la cartographe. Cependant, il n'avait pas tout à fait tord, embarquer des licornes mercenaires, ou des mages puissants, serait tout aussi bien. Et de plus, oui, la confiance se méritait. Mais comment l'autre pouvait il prouver quoi que ce soit si on ne lui donnait aucune chance ? Par exemple, il faudra bien qu'elle accorde sa confiance à ses futurs compagnons de voyage si elle voulait une preuve de leur bonne volonté. Mais rien qu'à la posture, Land savait qu'elle avait affaire à quelqu'un qui ne devait pas être capable d'accorder quoi que ce soit à quiconque. Certains dans le grand conseil des Writer avaient ce regard, et pouvaient se montrer particulièrement déplaisant à côtoyer.

Le discours du grand Mage de Canterlot ému la petite et frêle ponette qui en ferma les yeux, pour ne pas laisser la possibilité à son auditoire de voir ses organes sensorielles s'embuaient sous l'émotion. Le plus grand esprit de son époque vient de dire à la toute petite licorne qu'elle était, elle, qui n'a pas grand chose pour elle, ni magie surpuissante, ni connaissances aussi grande que son commanditaire ou encore, ni statut. Il vient de lui dire que sa voie était la bonne. Elle avait bien entendu le reste bien sûr, et elle comprenait ses arguments, que sa propre famille lui répétait régulièrement : il fallait qu'elle dissimule ses idées, que beaucoup n'accepterons pas et dont la Princesse pourrait se servir comme prétexte pour lui faire du mal. Pire, elle pourrait bannir toute la famille Writer pour cela, ainsi que leur employé, peut être même les décimer. La licorne faisait de son mieux pour dissimuler ses intentions, mais la plupart du temps, elle ne pouvait pas dissimuler ce que son coeur lui criait de faire. Le vieux directeur avait raison sur cela aussi, elle était jeune et inexpérimentée. Elle ne savait pas encore contenir tout ce qu'elle avait en elle, mais ce n'est pas dans la confrontation qu'était la solution, cela, elle l'avait bien compris. Elle avait alors appris à faire ce qu'il fallait pour se cacher du mieux qu'elle le pouvait. Mais parfois, cela lui écorchait la bouche et l'âme de se plier pour pouvoir continuer d'espérer et de faire progresser l'Equinité, d'une voie ou d'une autre. Mais que la Grande Mission pouvait être lourde à porter.


"Oui. Je ferai comme vous le direz. Vos arguments sont justes monsieur Starswirl."

Elle rouvrit les yeux, qui avaient repris leur douceur habituelle. Ce n'était pas en se bornant qu'elle allait faire avancer ses idées, mais en s'adaptant, afin de pouvoir continuer à travailler. Petit à petit, étape par étape, elle comptait bien progresser dans sa mission. Et ce genre d'idées ne progressait pas par le biais de la confrontation, mais de la coopération. Cette expédition ne sera que la première, d'autres viendront et alors que le temps avancera, peut être qu'elle pourra faire avancer ses idées.

"Je vous remercie d'ailleurs de votre sollicitude, mais je ne suis pas d'accord sur un point. Ce n'est pas en me protégeant du monde et en préservant toute la pureté de mon coeur que je pourrai un jour prendre entre mes sabots ma vie, ma destiné et mes combats."

Histoire de se redonner une contenance après tout cela, sa corne s'illumina et elle prit une autre tasse de cacao dont elle dégusta la friandise précaution, pour ne pas se retrouver avec les dents collés.

"Mais tout cela n'est que philosophie, et ne fait donc pas vraiment partie de notre affaire actuelle. J'accepte de ne prendre que des licornes pour équipage, mais j'aurai besoin de mon assistante personnelle avec moi. Pas d'inquiétude cependant, il s'agit d'une mule. Une individu entièrement neutre qui ne pourra causer grand dommage à l'expédition si cela vous fait peur Professeur."

Elle se tourna vers Serenis en prononçant cette dernière phrase, un sourire apaisant aux lèvres. Elle voulait bien lui faire comprendre qu'elle ne recherchait aucunement le conflit, elle savait cependant que le vieux professeur avait ses idées toutes arrêté et que pas grand chose ne pourra le faire évoluer. Ce qui était bien dommage. Revenant vers leur hôte, la jument but une nouvelle gorgé de chocolat avec délicatesse.

"Ces marshmallow sont délicieux en tout cas. Votre sort semble bien être une réussite monsieur Starswirl. Professeur Serenis, avez vous des recommandations concernant des membres potentiels pour cet expédition ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Lun 9 Jan - 8:36

Enfin la cartographe se rendit à l'évidence, et décida de n'embaucher que des licornes pour son expédition. Cela eut pour effet de faire apparaître un petit sourire de contentement sur mon visage : on finissait toujours par se plier à mes arguments, d'autant plus lorsqu'ils étaient appuyés par Starswirl en personne. Et même si les opinions du directeur frôlaient par moment l'inconvenance selon moi, il savait être pragmatique.

Lorsqu'elle évoqua la présence de la mule cependant, je tiquai : bien que beaucoup les considéraient neutres, ce n'étaient que des terrestres sans domicile fixe pour moi, à peine plus recommandables que ces bouseux. Et j'en fit la remarque à la jeune jument :

Prenez garde, au sens littéral j'entends : je ne sais trop qui vous recommander sinon un garde licorne ; le garde Teichi, un ancien élève à moi, me semble un bon parti. Car soyez prudente, même étant seule et non-armée, une mule avec suffisamment de volonté, et vous savez comment sont les mules, peut très bien choisir l'occasion propice pour détourner cette expédition à son avantage.

J'acceptai cependant ce compromis :

Si c'est la seule étrangère du groupe, je suppose néanmoins que cela ne devrait pas poser trop de problème...

Et en me tournant vers mes deux interlocuteurs à la fois :

Si ces détails sont acceptés de tous, il ne manquera plus que le budget pour financer cette expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 492
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Talent: Sorts liés
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 11 Jan - 18:43

...putain mais qu'est-ce qu'il fout ?! Il faut lever la Lune ! J'espère pour lui que c'est Platinum qui le retient ! Nan parce que bon, il est pas dispensé de ponctualité non plus ! Et il va peut-être me dire qui c'est qu'a vidé tout le café de la salle !

L'étalon à la robe ocre fulminait. Le soir arrivait en grande pompe, et tout le Conseil était présent pour faire sa tâche habituelle... sauf son plus important membre, à savoir StarSwirl. Cinq licornes, ce n'était pas beaucoup, et pourtant, il ne devait pas en manquer une seule pour que la tâche puisse être accomplie en bonne et due forme.

Une carafe de café vide à la télékinésie, Lance parcourait le château de Canterlot pratiquement au galop. Il ne devait pas trop se fatiguer non plus avant l'effort magique, mais le temps pressait ! Il n'y avait que quinze, vingt voire trente minutes maximum avant que l'échéance commence à se voir dans le ciel. Trente minutes maximum pour trouver StarSwirl et le ramener dans la salle des Astres pour faire le boulot. Seulement... rien dans le château.

Vu son autre poste, il n'y avait que dans l'établissement de magie de la ville qu'il pouvait logiquement se trouver. Lance sortit donc faiblement vêtu, par temps glacial, afin de parcourir la relativement courte distance qui séparait les deux établissements. Sans penser que même s'il était assez tolérant au froid, il risquerait de choper un gros rhume, ou pire, vu les températures presque polaires du moment. Mais qu'importe ! Même avec une carafe à café vide !

Entrant dans l'établissement scolaire qu'il avait eu lui-même à fréquenter en son temps, il chercha la porte du bureau du Directeur tant recherché, et sans presque aucune gêne, ouvrit celle-ci sans fracas, mais tout de même loin d'être serein, légèrement essoufflé.

StarSwirl !... j'ignore ce que vous faites et... finit-il par s'arrêter, voyant qu'il venait d'interrompre son patron et ses deux invités... dont un qu'il connaissait. ...non mais si vous faites des sauteries, prévenez, hein. Histoire qu'on se fasse pas un sang d'encre parce que vous manquez à l'appel... et qu'il manque une grosse boule à facettes blanche dans le ciel. Et y'a quelqu'un qui a sifflé tout le café aussi ! Clover ne sait pas qui devait remplir la carafe pour ce soir...

Finissant enfin par inspirer et expirer profondément, reprenant son souffle, Lance observait plus précisément les deux interlocuteurs de son patron.. Serenis Impartial, qu'il connaissait un peu grâce au diner auquel il avait été convié chez lui avec son épouse Rosalie, et... une petite licorne dont il ne savait absolument rien. Niet. Nada. Que dalle. Inconnue au bataillon.

...Serenis. finit-il finalement par faire à la licorne sus-nommée, hochant la tête brièvement pour le saluer, même tardivement. Et heu... mademoiselle...?

Note du Modo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 547
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Lun 16 Jan - 13:48

Autant le dire tout de suite, la mise en garde du professeur Serenis avait eu autant d'effet sur Land qu'une goutte d'eau au beau milieu de l'océan. Se méfier de tout et de tout le monde, ça ne faisait rien avancer, ça permettait au mieux de se replier sur soi avec autant d'efficacité que le soleil sur la neige. Cependant, il donna tout de même son accord et la licorne rose accorda un sourire au vieil enseignant accompagné d'un signe de tête de remerciement. Mais alors que la question du financement commençait à être soulevé, un individu brun ou orange débarqua en trombe dans le bureau, faisant sursauter la cartographe qui reçu une quantité négligeable mais néanmoins brûlante de chocolat sur le museau. Se retenant de crier de douleur, Land s'empara d'une serviette... mais...

LA GUIGNE FRAPPA

Bien que ce soit quasiment impossible, la force du vent provoqué par l'ouverture violente de la porte, se manifesta à ce moment précis, comme avec quelques instants de retard. Alors que la ponette avait encore les yeux fermés par le sursaut et le choc de la brûlure, elle reçu sur ce même museau ce qu'elle pensait être une serviette.


"Merci." dit elle en se frottant machinalement le museau avec l'une des feuilles de calcul du directeur."Je suis Land Writer, cartographe, nous sommes en train de préparer un projet important."

Elle se tourna vers les deux professeurs, retrouvant un sourire et reposant ce qu'elle pensait être une serviette sur la petite table basse, elle se tourna vers les deux doyens.

"Et qui est ce..."
Chafouin ? Rustre ? Intru ? Maraud ? Grossier personnage ? Malotru ? Etalon sans aucun sens de la politesse ? Etudiant ayant triplé sa licence ? En tout cas, aucune chance pour que ce soit un membre du conseil des astres. Ce doit être l'un de leur petit sabot, certainement chargé des basses besognes, son langage l'indiquait en tout cas.
"Qui est cet étalon ?"


Dernière édition par Land Writer le Lun 16 Jan - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Lun 16 Jan - 14:08

Lorsque la porte s'ouvrit avec fracas, le sursaut de Land Writer excédait le mien d'une puissance mille. Lorsque l'on travaillait avec quelqu'un comme Starswirl, on finissait par s'habituer aux explosions imprévisibles...

Ayant reconnu à la voix, mais surtout au ton employé, le nouvel arrivant, je me retournai calmement vers la porte d'entrée et détaillai le mage de haut en bas. Il avait l'air essoufflé, chamboulé et enragé tout à la fois. Alors je le adressai la parole, sans remarquer alors la malchance dont était frappée la cartographe, tout en inclinant ma tête dans un salut épuré :

M. Kaaustic ! Vous semblez affolé : est-il si tard que ça ?

Puis Writer se présenta, c'est alors que je remarquai le chocolat renversé et les calculs fichus. Une boule se forma aussitôt en travers de ma gorge.

Ce... ugh...

Me rassurant rapidement je répondis à la jument :

Je vous présente Lance Kaaustic, membre du conseil des astres et haut mage.

Et me tournant à nouveau vers l'intéressé :

Ne vous agitez pas tant je vous en prie, Starswirl et nous-même finissons de régler une affaire importante, nous en avons pour quelques minutes au plus, rien ne presse encore.

Mais je m'en assurais d'un coup d’œil interrogateur vers le directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Mer 25 Jan - 0:54

La conversation semblait peu à peu toucher à son terme lorsqu'un grand bruit vint faire trembler jusqu'aux murs du bureau. Avec la puissance d'un ouragan, Lance  Kaaustic venait de faire une entrée aussi remarquée que peu fine, faisant presque sortir la porte de ses gonds face à son enthousiasme. Le choc fut-elle que la petite Lance manqua de s'ébrouillanter avec son chocolat. Chocolat qui fini renversé sur des notes balayées par le courant d'air. S'il aurait eut toutes les raisons d'être furieux, Star Swirl ne sembla pas vraiment émue par la disparition de ces brouillons. Les archives avaient beau être importantes,  leur contenu était encore assez frais pour que le barbu les recopie de tête. Ce n'était pas comme s'il s'agissait de documents critiques.
Son collègue du Conseil semblait en proie à un émoi furieux. Il ouspillait le vieillard d'être en retard au rendez vous pour lever la lune. Cela semblait le mettre dans tous ses états ce qui, dans le cas de Lance, n'avait pas grande signification. Il avait en effet l'habitude d'en faire des tonnes et sa langue bien pendue était bien connue. Le Barbu aimait bien débattre avec lui, ne serait-ce que parce que ce tempérament brûlant l'amusait beaucoup. Le directeur reprit donc une gorgée de chocolat, répondant d'un ton posé, un brin las.

-Ne paniquez donc pas Lance, la Lune ne va pas s'envoler. A dire vrai, sans moi, elle n'ira nulle part de toute façon.

Le vieux mage laissa s'échapper un petit rire au sein duquel se mêlaient la plaisanterie, la lassitude et un brin de moquerie. Qu'il aurait aimé que le Conseil puisse se débrouiller sans lui une fois de temps en temps. Hélas, Clover était encore un peu trop vert pour le remplacer de façon fiable et il préférait que l'étudiant se consacre à ses études autant que faire se peut. Déjà qu'il s'était retrouvé affublé de ce rôle de conseiller de la Princesse, il ne manquerait plus que les obligations du Conseil ne viennent gâcher cet étudiant prometteur. Cette plaisanterie était aussi un moyen de rappeler ce que Lance savait déjà. A savoir que tout vieil excentrique qu'il soit, Star Swirl était indispensable. L'aura que son statut de mage lui octroyait était son meilleur bouclier face aux harcèlement de la monarchie.
Le barbu accorda un sourire désolé à Lance, son expression se voulait rassurante, le genre que l'on imaginerait volontiers sur un grand père protecteur. Ou le père noel, ce qui revient presque au même.

-Veuillez pardonnez mon collègue Miss Writer. Il est très... pointilleux sur l'emploi du temps.

Se levant de sa chaise, il récupéra son chapeau d'un coup de télékinésie. Le glorieux couvre chef à clochettes était parfaitement ajusté sur sa tête, comme s'il avait été fabriqué pour épouser dans le moindre détail de son crâne chevelu. Il s'étira et ses articulations fatiguées emirrent un craquement caractéristique du grand âge qui approchait.

-Hélas je dois reconnaître qu'il n'a pas tort. Je ne puis retarder le lever de la Lune trop longtemps. Si vous n'avez rien de plus à me demander, je devrais vous quitter pour répondre à cet autre devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 492
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 27
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Talent: Sorts liés
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 25 Jan - 2:16

Alors que peu après s'être ébouillantée à cause du mage ocre, la jument se présenta brièvement, celui-ci ne fit qu'acquiescer en soufflant, encore un peu essoufflé.

Et bien... Miss Writer, j'espère que projet est au moins aussi important que de vous faire gagner quelques centimètres, parce que je vais malheureusement devoir vous chiper le barbu qui passait du bon temps avec vous. Enfin "chiper"... vous l'emprunter, je vous le rends après. Il y en a au moins un ici qui sait globalement combien de temps ça fait. lança-t-il de but-en-blanc alors que StarSwirl tenta de calmer le jeu avec un petit trait d'humour, que Lance rétorqua sans attendre, d'un ton plus posé. A dire vrai, la Lune a besoin de s'envoler, là, sous peu. Et c'est justement qu'elle n'ira nulle part sans vous qu'on est obligés de vous trainer. On est à peu près tous remplaçables en cas de pépin, mais pas vous. Le Conseil des Astres, c'est pas le service des missives avec un guichet qui ouvre de 14h30 à 16h rempli de glandus où on peut tout reporter.

Il finit par enfin reprendre son souffle correctement, la carafe toujours en télékinésie avec lui... StarSwirl n'avait pas répondu pour le café. En même temps, ce hipster blanc à grelots carburait plutôt au chocolat chaud ! Rien d'étonnant à ce qu'il se sente moins concerné ! Contrairement au reste du Conseil qui en buvait... et pas qu'un peu.

Puis bon, StarSwirl... tout de même, nous aussi on peut avoir la flemme par matins ou par soirs, seulement faut y aller. Ça dure même pas une heure, une fois que c'est fait... ben... c'est fait, et puis vous faites ce que vous voulez en dehors de ça, je m'en bats la corne. En fait non, la corne est même d'ores et déjà battue. Donc vous terminez ce dont vous parlez ou vous suspendez le temps du devoir astral, on y va, on fait éventuellement préparer une carafe de café en vitesse par des larbins du château en leur secouant les miches, on fait le bouzin, et puis vous êtes libre ! Je me coltine même Platinum après si ça vous chante ! Tant qu'on lève pas la Lune à la bourre...

Enfin, au moins on pouvait dire qu'avec le froid du climat actuel, Lance avait le sang chaud. Même si dans ses propos, il n'y avait jamais d'agressivité envers StarSwirl malgré son langage. Tout simplement parce qu'il était ainsi, ça, le vieux mage reconnu et Serenis le savaient. Mais bon, maintenant que les choses étaient mises au point, le mage ocre pouvait bien attendre quelques instants que StarSwirl et ses interlocuteurs finissent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU
Licorne 1PU
Messages : 547
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Talent: Cartographie
Rang: B
Faction: Canterlot
Mer 25 Jan - 21:08

Donc, ce rustre personnage qui déboule n'importe où et parle comme le dernier des coupes gorges au fin fond des ruelles sombres est un haut mage. Intéressant ? Peut être. Affolant ? Certainement. Comment avait t-il été nommé membre du conseil des Astres ? Avait il suffit qu'il démontre qu'il avait une plus grosse magie que tout le monde ? Ou bien il avait graissé des pattes ? Ou bien, il a été nommé pour le faire taire pendant cinq minutes, car bien qu'il ait posé une question à la cartographe, il ne la laissa nullement répondre. Il enchaînait les complaintes et prouvait que bien qu'il était un gros rustre ocre, il était un rustre prolixe. Il parvint (et là c'est un exploit) même à arracher un souffle de surprise audible de la petite licorne rose. Et puis, enfin, il se tut. Elle accorda un regard triste au directeur, forcé malgré lui de supporter pareille énergumène.

"Je comprend Directeur Starswirl. Nous étudierons le reste de ces questions ensemble, une autre fois. J'essayerai d'avoir un entretien avec le dénommée Teichi. Et bien entendu, je vais travailler d'arrache-sabot sur le sujet."

Elle se tourna un instant vers l'importun. Elle avait bien envie de se rebeller un peu contre cette remarque hautement désagréable concernant sa taille. Oui, elle était petite. Elle était même plus petite que la très grande majorité des juments des trois races. Mais elle détestait que l'on y faisait référence, car on sous entendait régulièrement qu'elle était moins capable qu'une autre à cause de ses déboires corporelles. Elle pourrait jouer sur le côté bavard de l'étalon pour l'encourage à perdre encore plus de temps, mais la lune et le soleil étaient des choses avec lesquels il ne fallait aucunement plaisanter. Elle se contenta alors de répondre à la question que le jeune et fougueux rustre lui avait posé au début :

"Nous étions en train de préparer une expédition monsieur Kaaustic. Quelque chose de bien plus passionnant que le manque de café."

Elle ne pouvait s'empêcher de faire un léger trait d'humour sur l'obsession du membre du conseil des astres pour cette liqueur amère, pour ne pas dire infect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Jeu 26 Jan - 9:26

J'avais l'impression à l'instant d'assister à un match de jeu de sabot entre Lance Kaaustic et les deux autres licornes. Et Déesses sachent que j'ai horreur d'assister à de tels matchs : le sport ? Très peu pour moi. A moins de voir ça comme une partie d'échecs ? Qu'importe la nature de la ressemblance, je me sentais à présent hors de la discussion.

Inconcevable !

Alors, compatissant avec le mage quant au manque de café, je demandai :

N'y a-t-il pas quelque serviteur au château capable de vous approvisionner en café ? Ce n'est normalement pas le genre de chose qu'un Mage Astral devrait se coltiner, non ?

N'empêche.... le fait que Starswirl soit indispensable au mouvement des astres me tracassait un peu : si jamais il partait ? Ou s'il disparaissait ? Comment ferions-nous ? En toute logique ça devrait être Clover The Clever qui devrait lui succéder, mais vu qu'aujourd'hui il n'est pas encore capable de le remplacer, c'est mal barré...

Pour résumer nous étions pressés, alors je me tournai vers Land Writer :

Et donc miss ? Quelles sont vos estimations de coûts pour votre expédition ? Nous avons bien besoin de ça pour établir un budget. Avez-vous une liste ?

Puis je me tournai vers le directeur :

Savez-vous jusqu'à quelle hauteur pourra s'élever le montant alloué M. le Directeur ? Il s'agirait de pouvoir dès à présent poser des limites aux dépenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le plus grand rendez vous de ta vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Canterlot :: Ecole de magie :: Administration-
Sauter vers: