Partagez | 
 

 Potion d'éternelle jeunesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Licorne
Licorne
Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mar 25 Avr - 15:04

- Personnellement, je dirai que le simple fait de penser est une philosophie en soit. Après tout, ma définition serait qu'il s'agit de la faculté de penser d'une manière objective - mais cette définition est probablement fausse. En fait, chaque poney a sa propre vision du bien et du mal, en fonction de son vécu, de sa situation et de sa maturité ou intelligence. C'est pour cela que la Justice n'est pas spécialement juste aux yeux de tous...

Xante tourna la tête vers ses installations alchimiques et, soudain, il se leva. Il se dirigea vers la paillasse et, au fur et à mesure, le conseiller éteignait les différents appareils, qu'ils soient mis en place pour chauffer un mélange ou le refroidir. Tout en se faisant, il continua :

- ...en fait, c'est pour cela qu'il y a des conflits externes et internes, aussi. Le fait que quelqu'un ait raison ou tord n'est pas un fait avéré, il n'y a pas de Vérité Ultime ou quelque chose de similaire. Les conflits se basent sur les croyances de chacun, d'une part, mais également du fait que dialoguer et débattre n'est pas une chose aisée.

Il fit une pause afin, d'à nouveau, tempérer ses mots et les informations qu'il donnait. Puis, après avoir éteint chaque machine, il reprit :

- Il est extrêmement difficile de dire que l'on a tord. Après tout, nous avons vécu avec telle ou telle façon de penser et lorsque quelqu'un vient nous dire que ce n'est pas correct, notre première réaction est d'être sur la défensive : c'est totalement normal. Ensuite, il y a un autre problème... "Je suis responsable de ce que je dis, mais pas de ce que vous comprenez". En somme, un quiproquo. Finalement, c'est pour cela que nous avons besoin d'un dirigeant, pour établir des règles et de la garde pour veiller à ce qu'elles soient respectées. Eh, être dirigeant n'est pas une mince affaire du tout et, généralement, on récolte la haine du peuple lorsque celui-ci n'est pas satisfait... mais satisfaire tout le monde est impossible, à moins d'être un être omnipotent et omniscient.

En fait, il pensait tout haut, plutôt que de réellement faire la conversation. Xante se dirigea à nouveau vers la table et s'installa devant son invité, avant de conclure :

- Désolé, j'ai divagué légèrement... parfois, lorsque je parle, je change vite de sujet. Personnellement, je m'y retrouve dans ce chaos ordonné, mais ce n'est pas toujours le cas de mes interlocuteurs.

Il jeta un dernier coup d’œil derrière lui, vers ses installations, puis vers une horloge placée sur le mur du laboratoire et dit :

- Mmh, il me reste encore quelques minutes à vous consacrer, puis je vais devoir continuer ma production si je ne veux pas être en décalage avec mon planning. Loin de moi de vouloir vous jeter dehors, monsieur Impartial, vous êtes d'une bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Jeu 27 Avr - 12:25

La conversation touchait à son terme, et si elle n'avait pas pu conclure sur ce pour quoi j'étais venu au début, du moins était-elle restée intéressante.

Bien-sûr, je comprends. j'ai moi-même encore du travail à finir aujourd'hui. Nos métiers respectifs ne se prêtent pas à l’oisiveté je suppose...

Je revins au sujet, histoire de pouvoir terminer là-dessus :

Philosophiquement parlant, affirmer qu'il n'y a aucune limite entre le bien et le mal, c'est je pense, ouvrir la porte au chaos. Des actions conduisant à des pertes personnelles envers d'autres poneys ne peuvent être qualifiées de bien. Mais quantifier une telle valeur est au mieux une trop grande responsabilité pour un individu, au pire une impossibilité. Et est-ce que notre morale nous empêcherait parfois de faire certaines actions ? Alors que ces actions pourraient être bien plus bénéfiques que notre inaction ?

Je repensai à Rosalie... dans la tasse polie, je voyais l'image irréelle de son visage que mon imagination avait incrusté là.

Est-ce que le fait d'être inactif peut-être moralement bien ? Je m'égare je pense, veuillez m'en excuser.

[Elle était partie. N'était-ce pas elle qui vous avait envoyé ici ? Non, car elle était partie. C'est de votre propre chef que vous vous êtes rendu ici, vous en êtes sûr. Vous n'avez d'ailleurs aucun souvenir d'elle en train de vous pousser à cette réunion, parce que ça ne s'est jamais passé. Comment aurait-ce pu se passer ? Elle était partie depuis des jours ! Serait-ce un tour de l'espace-temps paradoxal ? Vous ne le savez pas, mais vous venez d'assister à un saut correctionnel contextuel. Les joies du Role Play multi-temporel...]

[ou peut-être pas ? Peut-être qu'elle n'est pas encore partie ? Ce présent est le futur d'un passé encore non-déterminé. Les paradoxes sont aisés quand on écrit trois histoires en simultanée]

[Qui je suis ? L'auteur de ce texte co-écrit, un auteur qui espère n'avoir pas trop perdu son collègue écrivain dans ses histoires]


Regardant ma tasse vide de sens ... et de café, je trouvai le moment venu de conclure :

Et bien, je suppose que la réponse à cette question doit être trouvée individuellement par chacun d'entre nous. Je vais vous laisser à présent Conseiller, retournons à nos travaux respectifs. Ce fut un agréable moment que nous avons partagé là, je vous en remercie.

Enfin je me levai pour saluer mon hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Jeu 27 Avr - 21:58

Xante fit un signe de tête et acquiesça :
- Je vous remercie également, professeur. Ce fût pour moi un plaisir de partager mon café avec vous. Et pour conclure ce petit débat philosophique, je dirai qu'il n'y a pas vraiment de bonnes ou de mauvaises réponses. Il n'y aurait pas de limite quant au bien que l'on peut faire, mais ce n'est pas le cas pour le mal... non, pour ça, je pense que la limite est notre morale et notre éthique. Jusqu'où sommes-nous prêt à aller pour protéger un être cher ? En fonction de la réponse - quelle qu'elle soit - certains comprendront, d'autres pas.

L'alchimiste et conseiller se leva et, par politesse, conduit son hôte vers la sortie et lui ouvrit la porte. Finalement, il dit :

- Et ne vous en faites pas pour le patriarche Mulligan. Je m'en occuperai. Cela prendra du temps, mais vaut mieux ne pas se précipiter, surtout avec un tel individu. Aussi, n'ayez crainte : il ne se doutera jamais que vous m'avez donné ces informations. Je suis ami avec sa fille ; je lui demanderai de me présenter son père... ... ... ... ... Enfin, je vais essayer de tourner ça de manière à ce qu'il ne pense pas que je souhaite demander le sabot de sa fille, mais ça, je m'en occuperai en temps voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne 1PU + W
Licorne 1PU + W
Messages : 831
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 22
Localisation : au boulot

Feuille de personnage
Talent: Prof / Jumanitude^^
Rang: B / B
Faction: Canterlot
Jeu 4 Mai - 17:41

D'un signe de tête poli, je remerciai mon hôte pour l'ensemble de ses services. Si Rosalie m'avait envoyé ici à la base pour mon apparence, je me doutais qu'elle avait surtout voulu un peu de temps seule. En tenant la conversation, le Conseiller m'avait donné ce temps cadeau qui remplacerait sans aucun doute ce que ma femme attendait de moi au début.

Et bien dans ce cas, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne soirée. J'ai confiance en vos méthodes, mais soyez tout de même prudent, je veux dire vraiment prudent avec tout cela.

Tout avait été dit, il ne restait rien à rajouter. Je remerciai une fois encore mon hôte pour son café et pris enfin congé pour rejoindre mon domicile, et le travail de professeur qui m'y attendait. J'étais toujours aussi vieux, mais à présent enrichi d'une expérience supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Potion d'éternelle jeunesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hébé, déesse de la jeunesse éternelle... Sauf que je ne suis pas une déesse
» potion de boost des familiers
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Le Ministère haïtien à la jeunesse et aux sports condamne l'affront des autorité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Canterlot :: Château de Canterlot :: Quartiers privés-
Sauter vers: