Partagez | 
 

 Le retour de la fille qui revient pour se venger 2, la suite (PV Xante Leon) [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 23 Juil - 21:43

C'était rare. Très rare. Vraiment, vraiment très rare que quelqu'un puisse autant taper sur les nerfs de Xante. Starmaid Blazing était vraiment un être unique en son genre. Le sang de la plaie ouverte de l'alchimiste continuait lentement à couler, lui donnant un air plus ou moins effrayant, et la mine sombre qu'il affichait n'aidait en rien.

- Vos mots même ont été "vous seriez mieux mort", dans le cas où je ferai confiance  à un poney tel que moi. Mais quand bien même vous auriez raison, ma chère Starmaid, je pense que vous ne devez oublier - en aucun cas - à qui vous vous adressez.

Il se rapprocha encore plus près d'elle, de manière à ce qu'elle recule instinctivement si elle ne souhaitait pas être en contact direct avec le conseiller, et continua sur le même ton :

- Si j'ai été nommé conseiller auprès de la Princesse, ce n'est pas parce que je suis membre de la Dynastie Leon. Non, mon père et mon frère étaient plus portés sur le combat que sur le conseil. Je n'ai jamais déçu personne et j'ai toujours été digne de confiance. De plus il y a quelque chose que vous ne semblez pas comprendre...

Il fit une pause et regarda la jument droit dans les yeux, d'un air froid - sans pour autant être méchant. C'était un air implacable et déterminé :

- Vous n'avez plus le choix. Ce n'est pas une question d'avoir le choix de remettre votre sort entre mes sabots : c'est un fait. Avec ce que vous m'avez dit, vous n'avez plus d'autre choix que de m'accepter en tant qu'allier... ou bien de devenir mon ennemie. Et si la dernière option est celle pour laquelle vous optez, vous avez déjà perdu. Quoique vous puissiez faire : vous pouvez attenter à ma personne et partir, mais les gardes vous arrêteront et je ferai en sorte à ce que vous finissiez dans les cachots. Vous pouvez également me tuer, mais votre sentence en sera plus grave.

Il se recula un peu et, comme elle l'avait fait auparavant, il la toisa de haut et, de son sabot droit, lui prit le menton afin qu'elle ne puisse regarder ailleurs que dans ses yeux et dit :

- Chère demoiselle, le monde est un jeu d'échec avec une quantité de règles bien supérieure au jeu traditionnel. Ne me prenez pas pour un idiot, je sais très bien que cet hiver n'est pas qu'une simple Licorne. Tout comme je sais que certaines morts sont inévitables : nous ne pouvons rien contre la nature. Elle a emporté ma fille et elle a fait d'autres victimes avant, et en fera d'autres après. Mais on peut agir sur les vivants. Et vous avez besoin de moi par ma noblesse car vous n'êtes rien, hiérarchiquement parlant. Toutefois... sachez que vous êtes bien trop dangereuse que pour être une bonne monarque. Seule, en tout cas, sans personne pour vous contenir.

Il reposa son sabot à terre et pencha la tête légèrement sur le côté, et termina :

- Vous insinuez que jouer avec le monde n'est pas sérieux ? Eh bien... quelle tristesse. C'est pourtant ce que vous voulez faire... agir sur le monde afin de le rendre meilleur, non ? Et si vous savez ce que j'ai fait durant la bataille de Canterlot, alors vous savez que je ne suis pas qu'un simple stratège fébrile. Je vous en montrerai bien un exemple, mais je ne souhaite pas m'attaquer à une gente dame et encore moins la blesser. Physiquement, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Dim 23 Juil - 23:49

- Je me suis lourdement trompé sur votre compte, Conseiller Xante Felix Leon...

Tout dans l'expression de Starmaid dénotait une cruelle désillusion, sans parlé de sa crinière qui semblait se hérisser comme les poils d'un chat furieux. Elle n'avait à aucun moment reculé ou manifesté de peur, la seule émotion qu'elle répondait à la sourde colère du Duc était un mépris et une frustration grandissante :

- ... vous n'êtes pas un héros, vous n'en avez jamais été un et vous n'en serez jamais un.

Le sabot de la jument parti plus rapidement qu'un tir de baliste pour chasser celui du Conseiller qui lui maintenait le menton, avec une seconde de retard. Bien sûr, le geste n'était pas agressif, mais il en demeurait pas moins brutal.

Xante avait été vexé à juste titre par les paroles de son interlocutrice. La petite brute n'avait jamais eu de bonne relation avec les autres à cause de son comportement, mais elle était incapable de comprendre qu'elle passait pour un danger publique. A ses yeux, le monstre dans la pièce prenait les trait de Xante. Starmaid avait affronté des ennemis bien plus gros et effrayant qu'un Duc : ce dernier voulait user de son pouvoir qu'il venait juste de comprendre pour intimider une Licorne, Licorne qui avait eu affaire à des prédateur qui passaient aux choses sérieuses sans prévis. Si Starmaid était dans cette pièce, c'était parce que les prédateurs n'avaient pas été assez rapides, forts ou méchants pour ne pas finir écrasés comme des petits-suisses sous les coup de cuillères rageur d'un poulain prépubère.

- Il faut vous décider à un moment, Conseiller. Ai-je le choix ou non ? Le choix de laisser tomber cette conversation et de retourner sauver des Poneys pendant que vous complotez à les manipuler pour votre petit amusement ? Ou alors de devenir votre instrument pour vous permettre de vous salir les sabots ? Ou alors je n'ai pas le choix et vous aller vous servir de votre magie pour faire de moi un gentil petit poney obéissant qui reniera tout ce qu'il est pour votre seul et unique plaisir ?!

Sans palabre, la jument avança la tête au point que son front couronné heurta celui du Conseiller. Ces yeux cyan étaient plongés dans ceux plus sombres de Xante :

- Vous avez déçu un Poney : moi. Il y a un début à tout, et si par malheur il vous venait à l'idée de nuire à l'émissaire d'un nouvel âge, ce sera alors le début de la fin pour vous.

Ce n'était clairement pas une menace, mais une mise en garde :

- Vous ne vous battez que pour vous, Xante Leon. J'ai vu de mes yeux des Poneys qui ont risqué leur vie pour sauver les leurs, sans jamais user de leur influence et réclamer quelque-chose en retour. Si vous vous abaissez à user des mêmes méthodes de coercition et de chantage que ceux que vous êtes sensé affronter, alors vous ne valez pas mieux qu'eux...

Pour maintenir sa position, Starmaid avait du se tenir sur ses abots arrières et s'appuyer de son front contre la tête de son vis-à-vis. Elle reprit une position plus normal, ce qui l'éloigna un peu de Xante, mais ne rompit pas le contacte visuel.

- Je ne joue PAS avec le monde. Je ne convoite pas une position élevée par caprice et égo. J'ai besoin d'une place élevée POUR reforger le monde. Est-ce si difficile que cela à comprendre ?

Xante était fier et avait ses talents, mais Starmaid était déterminé en plus d'avoir une foi absolue en la justesse de sa cause, si bien qu'elle pouvait se permettre de pousser un peu plus le duel qui s'était engagé dès leur rencontre :

- Je suis un danger pour vous parce que vous ne pouvez pas me contrôler, Conseiller. Et vous êtes un danger pour le Bien Suprême parce que vous travailler à empêcher sa venu en me menaçant. Qu'importe que vous soyez Duc : vous n'avez pas plus de considération que moi sur la position de vos ennemis.

D'un geste qui se voulait Noble, Starmaid essaya d'enlever son brassard, mais due s'y prendre à plusieurs reprise avant d'y parvenir. Défaire les sangles lui posait encore quelques problèmes à cause de son énervement.

Une fois sa protection retirée, la jument la présenta à son interlocuteur :

- Vous voulez me faire une démonstration de vos talents ? Alors voici un gant - oui, ceci est un gant - que j'ai bien envi de jeter devant vous. J'aurai ainsi la preuve pour vérifier si vous êtes bien celui que vous prétendez être.

Starmaid était sérieuse : le risque était son pain quotidien, la vérité son ambroisie.

- Allez vous relever mon gant et régler cette affaire vous même ? Ou alors allez vous appeler la garde pour leur mentir et les laisser m'emmener pour m'emprisonner ? Le résultat sera le même : dans le premier cas vous allez gagner à la loyal en me prouvant que vous êtes un Poney qui a la force de lutter pour un monde idéal, un Poney plus fort que je ne lui suis et qui m'assurera par sa victoire que le Bien Suprême a un nouveau héraut... Mais dans le second cas, vous me prouveriez que vous n'êtes qu'un lâche et un misérable qui se cache derrière ceux qu'il utilise pour ses propres fins. Et j'aurai surtout la satisfaction de ne pas servir un tel personnage !

La jument toisa de nouveau Xante, parfaitement sûre d'elle :

- Alors ? Avez-vous une bonne raison à me dire pour que je ne jette pas ce gant, Duc Xante Felix Leon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Lun 24 Juil - 0:25

Petit à petit, Xante commençait à saisir le comportement de Starmaid. Ou du moins, commençait à pouvoir prévoir ses agissements.

Bien évidemment qu'elle répondrait à sa pique, bien évidemment qu'elle ne se laisserait jamais faire ou intimider. La seule erreur qu'avait commis l'alchimiste est de paraître un peu trop machiavélique. Ou plutôt, de laisser échapper quelques mots qu'il n'aurait jamais dû dire - et encore moins devant une Licorne comme Starmaid.

Il contempla le gant un instant et, avant de faire quoique ce soit, répondit :

- Votre colère et votre spontanéité vous aveugle. Vous avez le sang chaud et vous provoquer et d'une facilité déconcertante. Être le maître d'un jeu d'échec ne veut pas dire être vil, c'est de pouvoir placer chaque pion à l'endroit où il peut être le plus utile et le plus en sécurité. Ce que je cherche n'est pas la domination, je n'en ai que faire. Et pour dire ce que vous avez dit... alors vous ne devez rien savoir de ce qu'il s'est passé durant la bataille de Canterlot. Vous assumez des choses sur des sujets que vous ignorez. Et d'ailleurs, j'aimerai souligner votre hypocrisie : vous osez m'accuser d'égoïsme alors que vous, vous semblez en être l'avatar ? Ce que vous avez dit...

L'alchimiste fit alors une piètre imitation de la jument et une fois finit, reprit d'un air las :

- "Je ne joue PAS avec le monde. Je ne convoite pas une position élevée par caprice et égo. J'ai besoin d'une place élevée POUR reforger le monde." Sérieusement ? Je comprends que vous souhaitez un monde meilleur. Mais ce que vous faites est exactement une belle preuve d'égoïsme. Vous voulez reforger le monde, sans demander l'avis aux autres, sans savoir si les autres sont d'accord. Même si cela vous semble logique, ça ne l'est pas pour tout le monde. Ce que vous voulez faire, c'est une dictature, ni plus ni moins, quand bien même elle prônerait le "Bien Suprême". Forger un tel monde est possible, mais pas de votre manière, vous finirez par tomber bien bas et être dans l'incapacité de vous relever, peu importe à quel point vous êtes forte. Vous êtes un danger non pas parce que je ne peux pas vous contrôler, mais parce que vous pouvez nuire aux bons poneys, malgré vous.

Xante était toujours en colère, mais parvenait à mieux garder son calme. "Tête avant le cœur", il avait fait l'erreur bien assez de fois. Il expira et considéra Starmaid. Puis, il vida les poches de son habit et déposa toutes les potions sur la table. D'un ton des plus sérieux, il dit :

- Allez-y. Jetez donc votre gant. Ne me prenez pas pour ces nobles qui ne font qu'aboyer fort. Je ne sais pas si je peux vous vaincre... mais je n'en ai que faire. Venez-donc, "Paladin" Starmaid Blazing. Si je n'ai pas fui devant l'abomination de glace qui s'était dressée devant Canterlot, jamais je ne fuirai devant quelqu'un comme vous. Toutefois, je ne connais pas grands choses aux coutumes chevalières... mais je présume que vous, vous vous y connaissez, mmh ? De plus, je ne compte pas utiliser mes potions et poisons d'alchimiste, je présume que c'est interdit dans ce genre de duel. Oh, et aussi... pas ici. Dehors. Je ne tiens pas à ce que vous abimiez encore une fois mon mobilier.

Xante fixait intensément Starmaid. Il ne voulait pas l'affronter car c'était une jument et, aussi insupportable qu'elle soit, il la respectait pour ça. Mais si elle a effectivement vaincu maints bandits, elle devrait être une solide guerrière. Il ne retiendrait pas ses coups - ou du moins, il essaiera. Et ça, c'est dans le cas où ce qu'elle disait n'était que des mots. Dans le cas contraire... eh bien, il avisera. Mais ça lui permettra de se défouler et de libérer tout ce stress, ces émotions et ses tourments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Mer 26 Juil - 1:14

Le gant tomba devant les sabots du Conseiller, le son de sa chute raisonnant à travers la pièce. La protection d'acier usée et griffée de partout rebondit deux fois avant de s'immobiliser enfin. Le silence avait maintenant envahi le bureau de Xante, comme le calme avant la tempête.

Le jument se tenait droite, fulminante et prête à entrer en éruption, mais sans non plus menacer d'exploser. Les paroles du Duc étaient calmes, posées et exprimaient la raison et la sagesse la plus élémentaire. Mais hélas, Starmaid avait cesser de croire à cette sagesse qui pour elle n'était que belles paroles aussi consistantes que du vent, des paroles qui selon elle étaient en parti responsables du malheur des autres.

Ce que prônait à ses oreilles le Conseiller était le doux immobilisme, les interminables réunions et discussions pour ne surtout pas faire avancer les choses et figer le monde dans son fonctionnement imparfait et absurde. Pire : elle qui consacrait quasiment chaque jours de sa vie depuis des années à travailler à un monde meilleur pour tous se faisait traiter d'égoïste...

- Sans vouloir être un "maîtresse de l'esprit", je crois que nous avons affaire à une projection : qui est allé en pleine nature pour combattre les menaces ? Qui a parcouru les routes pour voir par ces yeux l'amplitude du mal qui ronge ce monde ? Qui a affronté moult menaces pour protéger les innocents ? Qui a œuvré directement à améliorer le sort des plus malheureux ? Vous ? Ça me ferait mal...

Il n'aurait pas été étonnant de voir de l'écume aux lèvres maquillées de la furie prête à se déchaîner. Sa voix tremblait de rage et le ton hautain de ses paroles les rendait grondantes comme un orage prêt à éclater à tout moment.

- Très bien... Si mon ambition de travailler pour le bien de tous est de l'égoïsme, alors j'assumerais cet égoïsme. Si construire un monde parfait débarrassé du mal une bonne fois pour tous fera de moi un tyran, alors j'accepte avec joie d'être ce tyran.

Les dents serrés, se calmant assez rapidement, la jument conclue :

- Si tel est le prix à payer, alors je le payerai pour la sauvegarde de l'équinité. Je ne suis un danger que pour ceux qui complotent contre le nouvel âge qui apportera le Bien Suprême. Vous avez fait votre choix, Conseiller : vous combattrez, ou vous faillirez.

Le Paladin autoproclamé repris sa protection, galéra pour la remettre, puis s'avança à travers la pièce en direction du placard :

- Je ne suis pas une sauvage, contrairement à ce que vous pensez. Je veux un duel à arme égale. Pas seulement celles de votre choix, celle...

En ouvrant brusquement la porte du placard, qu'elle prenait à tord pour la sortie, Starmaid fit tomber malgré elle le contenu sur sa personne. Se ressaisissant, elle remit tout en place sans ménagement et se dirigea vers la bonne porte : la seule qui restait.

- ... celle qui vous conviendra. J'aurai ma magie et mon glaive. Vous, peu-importe : ce qui vous conviendra.

Suivant la petite apocalypse sur sabot, ou plutôt la guidant subtilement pour ne pas qu'elle ne se perde jusqu'aux oubliettes, Xante pu écouter la suite des explications de sa future adversaire :

- Trois coups à son adversaire, trois pour marquer la victoire. Nul besoin de chercher à tuer ou invalider son adversaire : trois touches non-paré suffiront à désigner vainqueur et perdant.

Arrivé dans la cour du château, Xante put prévenir les gardes de la situation pendant que Starmaid choisissait avec soin le bon endroit après avoir de nouveau glissé sur une plaque de verglas qu'elle dé-verglaça aussitôt - ni grillant personne cette fois-ci.

Une fois les deux opposants face-à-face à une vingtaine de mètres l'un de l'autre, la jument annonça :

- Maintenant, Conseiller Xante Feliks Leon, cela se "joue" entre vous et moi. Pas de "plateau d'échec", pas de "pion", pas de titre pour se protéger... Bienvenu dans le monde imparfait, cruel et violent que vous protégez avec tant de ferveur sans même vous en rendre compte par vos actions.

La Licorne miniature huma l'air avant de reprendre, les traits incroyablement calmes et détendus, ce qui la métamorphosait en quelque-chose d'autre. La mégère disjonctée avait maintenant disparue : seul restait une jument qui aurait pu être belle avec une crinière mieux entretenue, un sourire coquin et un regard pétillant de vie. Hélas, la vie avait fait prendre à autre chemin à cette jument, une vie où elle avait été bercée dans le mensonge, la désillusion, le mépris et l'absurdité.

- Uniquement la ruse, la magie et le talent. Vous vous battez contre moi car vous me prenez pour une menace. Je me bats contre vous pour tout ceux que vous avez échoué à sauver, et pour tous ceux que vous ne sauverez jamais.

Starmaid dégaina son lourd glaive et se mis en garde :

- Comme vous êtes l'offensé et que le choix de vos armes vous est revenu, je vous laisse porter le premier coup. Que le Bien Suprême gagne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 2 Aoû - 14:53

Xante choisit de garder le silence durant toutes les proliférations de Starmaid. Il allait juste patienter qu'ils arrivent au lieu du duel, et lui répondra juste avant de commencer.

Lorsqu'elle lui dit qu'elle lui laissait le choix des armes, il contempla ses potions et poisons pendant un bon moment. Il savait pertinemment bien que ne pas les utiliser lui donnerait un énorme désavantage... mais quand bien même, il ne souhaitait pas les avoir comme armes. C'était un sentiment étrange qui l'en empêchait, en fait, comme une sorte de "blocage".

Il savait qu'il allait avoir beaucoup de mal contre elle, et que la jument n'hésiterait pas une seule seconde à utiliser sa puissante magie durant ce duel. Mais même en sachant cela... il décida de ne rien prendre. Peut-être qu'au fond de lui, il voulait qu'elle gagne. Ou peut-être pas : il n'en savait rien.

Ils arrivèrent alors au lieu de leur futur affrontement. Un endroit propice. Et Starmaid lui laissa ainsi le premier coup. Parfait : il allait enfin pouvoir lui répondre :

- Avant toute chose, miss Blazing... sachez que vous vous fourvoyez totalement. Premièrement, j'ai effectivement donné de ma personne - quitte à mourir pour le bien du peuple - lorsque Canterlot a été attaquée par ces abominations des glaces. Et il est bien dommage que vous étiez absente. Ensuite... quelque chose qui m'énerve au plus haut point est que vous assumiez que je ne sois qu'un manipulateur qui contrôle les Licornes pour son propre profit personnel... Vous avez tout faux : malgré que mes méthodes ne soient pas des plus orthodoxes, ce n'est pas pour mon bien personnel que je le fais, mais bien pour le peuple. Pensez-vous réellement que je me serai donné la peine de risquer ma vie durant la bataille de Canterlot, en première ligne, si cela avait été le cas ?

Xante laissa un moment de pause et, pendant se temps, se mit en position de combat. En position bipède, prêt à user de son art martial. Fort heureusement, dans un sens, il n'était plus si rouillé que cela suit au combat contre les monstres de neige. Enfin, il termina :

- Et dernièrement, miss Blazing... lorsque je dis que vous êtes un danger, je ne parle pas pour moi. Non, vous êtes un danger pour vous-même et cela m'inquiète très fortement. Il serait fâcheux de voir mourir quelqu'un partageant des idées similaires aux miennes à cause d'un simple accident. Sur ce, Starmaid... j'arrive.

Action:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Alicorne
Alicorne
Messages : 1178
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mer 2 Aoû - 14:53

Le membre 'Xante Leon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Jeu 3 Aoû - 1:42

Aussi pleine de défaut qu'elle pouvait être, ma mini jument thermonucléaire n'était pas dépourvue de qualités non-martiales. Elle était prompt à prendre la mouche et à se fâcher tout rouge, mais lorsque l'on n'alimentait pas sa colère si facile à déclencher, elle se calmait très vite et reprenait ses esprits aussitôt. L'idée d'un simple duel à l'ancienne avait suffi à la canaliser : ce genre de rituel propres aux Chevaliers offrait un cadre qui la rassurait. Starmaid n'était pas tant la brute qu'on se plaisait souvent à décrire ; surtout lorsqu'elle voulait faire les choses proprement. Pétrie de principe et de valeurs inébranlables, le "Paladin" avait besoin de reconstituer un cadre où tout était sous contrôle ; pas une dictature absurde, mais des règles permettant d'éviter que certains aient à souffrir.

Xante avait largement gagné dans son estime extrêmement exigeante : avoir accepté de relever ce défi montrait qu'il était soit brave, soit fier ; deux qualités importantes aux yeux de la mage de bataille ratée. Celle-ci n'avait pas proposé cet affrontement à la légère, car un combat "dans les règles" lui permettait de tester le Conseiller et lui démontrer sa force et ses valeurs sans risquer la prison ou autres disgrâces, au mieux. Cette manière de régler ses différents avait beau sembler ridicule, elle avait l'avantage d'éviter les risques de blessures trop graves ou inutile tout en empêchant la plupart des fraudes.

Malgré ses bonnes connaissances dans la noblesse, Starmaid n'avait aucune idée des compétences de combat de l'étalon qui lui faisait face. Il était alchimiste en plus d'être Conseiller, que pouvait-il donc avoir comme tour dans son sac ? Lorsqu'il se mit en garde dans une position peu licorthodoxe, la petite guerrière peinturlurée déduit avec raison qu'il souhaitait un combat à sabot nu. Soit, ainsi il préférait éviter d'avoir recours à la magie ou aux arme : il était donc très sage et prudent...

En revanche, ses paroles ne furent guère sage en de tels circonstance : dire que Starmaid était un danger pour elle même était comme une insulte au fait qu'elle avait survécu seule sur les routes et échappé bien assez de danger pour revenir à son point de départ, un chemin ravagé derrière elle. Aussi maladroite et désordonnée qu'elle était, Starmaid était une dure à cuire de première.

Avec un soupir las, la jument se délesta se son baudrier et de son glaive : elle ne souhaitait pas utiliser d'arme et manquer du plus élémentaire respect dans un combat inégale. Elle se demandait même quel tour Xante allait sortir de sa chemise. Avec intérêt, elle observa ses mouvements travaillé, puis soupçonna une forme de magie inconnue et elle s'apprêta à riposter avec son sort de barrière.

Doublement heureusement pour elle, la jument s'était trompée de sort à cause de la surprise et elle avait préparer mentalement sans même avoir le temps de le lancer : un rayon sur-concentré. L'air ahuri, elle suivit du regard la pirouette malheureuse du Conseiller qui avait semblait-il échouer son attaque audacieuse. Voilà qui commençait bien...

- Pffff... Nous allons devoir mettre quelques détails au point, Xante Leon.

Snobant le Noble à terre - Starmaid ne frappait jamais un adversaire à terre dans un duel de ce genre - elle le contourna. Hélas, son baudrier mal enlevé se prit dans ses pattes et elle tomba à la renverse stupidement. Un grognement plus tard, la maladroite se dépêtra et utilisa un nouveau rayon diffus pour être sûre d'avoir bien dé-verglacé une autre zone avant de s'y poster :

- Nous allons partir du fait que ce terrain mal-fichu vous a fait glisser. Maintenant vous n'avez plus moyen de donner un si triste spectacle.

De sa télékinésie, Starmaid délogea un pavé qu'elle brisa dans un effort titanesque avant d'en brandir de sa magie un morceau de taille assez petite pour éviter de faire une trop grosse bêtise.

- Le combat au corps-à-corps à sabot nue n'est pas le plus approprié pour ce genre d'affrontement. Aussi, je vais m'en tenir à ça...

Avec son allonge bien supérieure à celle de la jument, le malin Xante avait un gros avantage. Mais comme Starmaid avait annoncé que ses armes étaient sa magie et son glaive. Pour un combat plus équitable, elle choisit un simple lancé de petit caillou ; un rayon était trop dangereux et trop difficile à éviter.

- ... vous parliez d'être en première ligne lors de l'attaque de Canterlot. Il serait plus juste de dire que vous n'aviez guère le choix de vous battre à ce moment, d'après les témoignages. N'essayez pas d'enjoliver les faits quand cela vous arrange, cela ne marche pas avec moi.

D'une pichenette télékinétique, le petit morceau partit comme une flèche...

La pierre de soleil :
 


Dernière édition par Starmaid Blazing le Jeu 3 Aoû - 1:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1178
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 3 Aoû - 1:42

Le membre 'Starmaid Blazing' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Jeu 3 Aoû - 10:38

Xante vit le projectile arriver de loin. Et il le regarda foncer vers lui... sans bouger d'un moindre crin. Non, il le prit en pleine joue et l'impact lui fit tourner la tête. D'ailleurs, on pouvait voir une légère blessure à l'endroit où la pierre l'avait touché. Il porta son sabot à sa joue et se la frotta.

La raison pour laquelle il n'avait pas bougé était les mots utilisés par Starmaid. Encore et toujours à dire des choses dont elle n'avait pas la moindre idée et, à force, la patience de l'alchimiste s'estompait.

Alors qu'il commença à avancer, il lui expliqua donc :

- Un point pour vous, très bien... toutefois, miss Blazing, vous paroles et vos pré-jugés commencent très sincèrement à me courir sur le haricot. "Par ce que j'étais obligé" ? Vous pensez sérieusement que j'aurai protégé MON peuple et MES amis simplement parce que j'y étais obligé ? Est-ce que vous êtes sérieusement en train d'assumer tout cela alors que vous ne comprenez absolument rien à rien à ce que je peux ressentir, à ma position ? Et je serai bien curieux de connaître les témoignages...

De colère, il parla sur un ton plus élevé afin que l'éventuel public puisse l'entendre car, après tout, ça leur était tout aussi bien adressé :

- Oui, je me demande bien quels étaient vos fameux "témoins" ! S'il s'agissait de ceux étant cloitré à l'intérieur, terrorisé, ou bien ceux ayant combattu à mes côté !

Il tourna à nouveau la tête vers la jument et lui lança un regard déterminé, mais sans sourire cette fois :

- D'ailleurs, réfléchissons un peu... si je gagne, vous me promettez de suivre mes conseils pour vos plans futurs et m'acceptez comme allié pour vos projets. Si vous gagnez, mmh... eh bien, je suis à vous, faites ce que vous voulez de moi, vous décidez. Ah, et aussi...

Sans crier gare, Xante se mit à nouveau en bipède et fit une étonnante accélération. Une fois arrivé très proche de Starmaid, il lui dit d'une voix légèrement haineuse et - pour la première fois - la tutoya :

- Ne me compare PAS avec ces pleutres de nobles qui ne pensent qu'à leur argent... Ne fais surtout pas cette erreur, Starmaid.

Action:
 


Dernière édition par Xante Leon le Jeu 3 Aoû - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Alicorne
Alicorne
Messages : 1178
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Jeu 3 Aoû - 10:38

Le membre 'Xante Leon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Lun 7 Aoû - 16:53

Quelque-chose dérangeait Starmaid dans l'attitude du Duc : était-ce sa nonchalance apparente ou le fait qu'il confondait un peu trop sa fierté avec le bien commun ? Dur à décrire, elle s'attendait à le voir tenter d'esquiver ou parer son "attaque", voir même y parvenir. Au lieu de cela, il avait préféré l'encaisser, profitant que ce n'était qu'une petite frappe amicale. Ainsi il ne prenait pas au sérieux le Paladin du Bien Suprême ? Ou pire que cela : il ne jouait le jeu qu'à sa manière et il profitait des règles, un comportement typique des Nobles qui n'avait que leur magouilles pour échapper à leur devoir. Une autre raison pouvait-être qu'il se soit laisser surprendre ou décontenancé par la jument en face de lui, ce qui n'était ni meilleur, ni pire.

Xante avait piqué son adversaire et celle-ci prenait très mal le manque de hargne du Duc. Elle ne s'attendait pas à grand chose à vrai dire, mais elle espérait une surprise en bien. Hélas, Xante n'était pas disposé à lui faire ce plaisir : les mots étaient ses armes, la rhétorique son arsenal. En revanche, même s'il était pourvu de bonnes oreilles, il ne semblait pas y avoir quoi que ce soit de notable entre elles. Il n'avait pas saisit ce que sous-entendait Starmaid ; une jument que la vie avait rendu bien plus pragmatique. Ce fut à son tour d'être énervée par les paroles du Noble qui était lui aussi prompt à juger sans connaître ; quoi que Starmaid avait des choses à dire de part son expérience sur l'état de la cour de Canterlot.

Il fallut que Xante soit irrité pour qu'il décide de passer aux choses sérieuses ; son attaque fut aussi rapide que surprenante. Comme si la mise en danger réelle l'avait réveillé, le Duc s'était enfin décidé de prendre la jument avec un minimum de considération, ou alors à se motiver pour montrer plus de férocité. Starmaid n'avait jamais vu de Licorne se battre de cette manière, mais l'attaque fut néanmoins efficace. Le coup de sabot latéral lui faucha les pattes et la fit tomber aussitôt, sans même lui laisser le temps de réagir pu d'anticiper. Heureusement qu'elle ne se sentait pas trop en danger, car elle aurait put alors libérer un rayon de moindre puissance par réflexe.

L'adrénaline pulsant dans ses veines, Starmaid se remit aussitôt sur ses pattes, expirant par les naseaux et le regard furibond posé sur le noble déjà prêt à partir à l'attaque.

- Vous avez donc des yeux mais vous ne vous en servez pas ! Il a fallut que les horreurs que vous prétendez combattre frappent à votre porte pour que vous daignez passer à l'action ! Tant pis pour la ville ravagée et les concitoyens morts de froid ou de leur blessures, ce ne fut que lorsque vous étiez acculé face au danger que vous avez enfin fait quelque-chose de concret !!

Si Xante était en colère, Starmaid était littéralement sur le point d'exploser :

- Vos méthodes ont-elles empêché ce ravage, Conseiller ?! Cet hiver infâme n'a donc pas fait assez de victime pour que la noblesse commence à agir et à assurer son rôle ?!

La corne de la furie commença à luire, chargeant un rayon dans un sifflement de mauvais augure :

- Où étiez-vous alors que nos semblables mourraient juste sous vos fenêtres ? Où étiez-vous lorsque les bandits et autres traîtres s'attaquaient à ceux dont votre rôle incombe de protéger ? Où étiez-vous lorsque qu'il fallait anticiper le mal qui s'est abattu sur votre ville ?

Le tir fut sur le point de partir, tout comme la fureur trop longtemps contenue dans le petit corps de Starmaid :

- Les gardes et les témoins à qui j'ai parlé sont unanimes : vous étiez présent lors de l'attaque et vous vous êtes battu ! Alors vous n'avez plus aucune excuse pour minimiser les périls qui nous guettent !! Je n'ai pas attendu d'être directement menacée pour agir ! Alors réveillez-vous une bonne fois pour toute, Xante Feliks Leon ! Êtes-vous ce que vous combattez ou allez vous vous démarquer de ceux qui ont travaillé à notre perte à tous !!one!

Sans prévenir, le rayon parti dans une plainte déchirante. Heureusement, il n'avait pas été chargé à bloque, Starmaid n'ayant pas l'intention de faire d'avantage qu'une séance de bronzage à Xante. Mais à cause de la rage et de la frustration, Starmaid n'avait absolument aucune idée de ce qu'elle avait fait...

Spotlight :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1178
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Lun 7 Aoû - 16:53

Le membre 'Starmaid Blazing' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Lun 7 Aoû - 17:48

Xante fulminait. Cette Starmaid était une peste pire encore que Platinum, selon lui. Et ça, ce n'était pas donné à tout le monde. Platinum était juste... capricieuse et hautaine. Mais Starmaid, elle, ne faisait qu'assumer connaître les poneys alors qu'ils lui étaient inconnus et vociférait des profanations sans sens et dans l'unique but de blesser les autres. Et ça se considérait "Paladin du Bien Suprême".

Alors, il éclata. Sa patience avait atteints ses limites. Il la regarda d'un air haineux et sombre, et lui cria :

- Oh ! Je vois ! Madame crois donc me connaître mieux que moi-même ?! Une simple Licorne ne connaissant absolument rien à rien au monde politique et royal vient me faire la leçon, à ce que je vois ! C'est vrai que vous connaissez toutes mes actions de puis ma naissance, n'est-il pas ? Écoute moi bien, démone, si j'avais pu faire ce que tu clames avoir fait, je l'aurai fait volontiers ! Malheureusement, je ne suis pas né dans la bonne famille, il semblerait ! Mais qu'en sais-je après tout, mmh ? Ce n'est pas comme si je traitais avec équité tous les habitants de mon hameau ! Ce n'est pas comme si j'avais adopté une orpheline qui n'aurait jamais pu survivre dehors, mmh ! Il est facile de critique, il est facile également de penser qu'étant Noble, on est relayé au grade de Dieu Omnipotent. Mais non, ma p'tite dame, on est tout aussi Licorne que vous ! Et vous pensez que le "Bien Suprême" peut vraiment fonctionner de votre manière ? Vous pensez VRAIMENT que c'est si facile ? Qu'il suffit d'éliminer les "méchant" et que tout sera rose comme vous le voulez ? Vous n'avez AUCUNE IDÉE de ce qu'il vous attend si vous réussissez, et c'est pour ça que vous avez besoin d'un allié comme moi pour parvenir à vos fin sans vous vautrer royalement !

D'un regard encore plus sévère, il continua et pesta à l'encontre de la jument :

- Vous voulez accuser ? Très bien, accusons... Où étiez-vous durant la bataille de Canterlot ? Où étiez-vous durant les débats avec les autres races pour éviter des guerres inutiles ? Où étiez-vous durant la réunion avec les Pégases pour savoir qui était responsable de ce temps hivernal malfaisant ?

Et puis, plus calmement mais beaucoup plus froidement, avec un regard meurtirer, il acheva :

- ... Où étiez-vous lorsque l'intégralité de ma famille s'est faite assassiner par mon frère, mmh?

Aussitôt, il effectua une action encore plus véloce, tentant également d'esquiver le rayon de Starmaid lorsque celle-ci l'envoya.

Esquive & Attaque:
 


Dernière édition par Xante Leon le Lun 7 Aoû - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Alicorne
Alicorne
Messages : 1178
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Lun 7 Aoû - 17:48

Le membre 'Xante Leon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Mar 8 Aoû - 17:35

Starmaid observa avec morgue le le Conseiller ayant échoué sa contrattaque, cette confrontation était presque ridicule à ses yeux, même si elle respectait son choix et ses actions. En revanche, la mini-Licorne n'avait pas du tout compris ce qu'il avait tenté de faire... soit il souhaitait juste la frapper de ses sabots comme un Terrestres pour la ménager, soit il pratiquait un art martial au résultats très incertain. Dans tous les cas, il avait échoué à répliquer, ce qui était fort dommage.

Après un soupir las et agacée, Starmaid laissa son adversaire se remettre du tir qui avait bien faillit l'éborgner et répliqua d'une voix glaciale :

- Xante Feliks Leon, benjamin de la regrettée famille Leon, fils de l'ancien Duc Reiner Shane Leon et Duchesse Naegissa Orianna Leon, assassinées par le fils aîné Sanderoy Blade, actuellement porté disparu. Votre illustre ancêtre, Archibald Emil Leon, s'est démarqué par son sens du devoir de protéger la couronne, au côté de son épouse Amethyst Shino Leon.

Vous avez adopté une très jeune pouliche répondant au nom de Lyla, mais qui gravement malade due rester alité à l'hôpital de Canterlot. Votre sang a fait qu'il vous est incombé la lourde tache de prendre  la succession de feu votre noble père. Actuellement célibataire, vous êtes connu comme étant un Poney se consacrant à son travail, mais peu porté sur les autres devoirs ennuyeux consistant à faire acte de présence et tenir conversation à d'autres Nobles. Vos compétences d'alchimiste vous ont également démarqué des autres membres de la cour et le Roi Bullion vous porte en haute estime.

Lors de l'attaque soudaine qui frappa Canterlot, vous étiez présent sur la grande place devant le palais durant la distribution de vivre. Au côté du Mage Astral Lance Kauustic et d'un garde répondant au nom de Dormin Teichi, vous avez combattu les abominations qui ont lancé leur ire sur les innocents citoyens, menés par le félon Sir Iron Will, Chevalier tombé en disgrâce par ses crimes.


La jument avait récité avec un calme effrayant sa connaissance sur le Duc, sans le lâcher des yeux. Bien sûr, la fonction et les rumeurs concernant Xante pouvaient être connues, mais une mordue de héraldique aussi pointue Starmaid avait tout en tête à son sujet. Tout ce qu'elle pouvait savoir si elle avait fait les recherches nécessaires en tout cas.

Laissant une pause travailler, elle ne reprit qu'un peu après :

- Lorsque votre famille fut lâchement assassinée, je n'avais hélas que l'adolescence et des études à finir. Votre sens de la justice vous pousse à demander que des étudiantes en plein travail devinent par magie ce qui se trame hors des murs de Canterlot pour venir vous sauver. Imaginez un monde où ce genre de prodige ne serait plus nécessaire. Imaginez un monde où l'assassina serait encore plus improbable que ce que vous suggériez.

Starmaid fit craquer ses épaules, puis chargea un nouveau rayon :

- Lorsque la royauté a échoué à faire valoir la paix et l'harmonie, j'ai travaillé à l'accomplir à la base de tout : chez les citoyens qui encore actuellement pâtissent de vos échecs. Là où vous vous lanciez dans des dialogues de sourd avec des équidés trop occupés à s'écouter parler, je suis allez sur le terrain. Pendant que Pégases et Terrestres brillaient par leur impuissance et leur incompétence, Starmaid Blazing éliminait les bandits, bêtes sauvages et parjures avec une efficacité totale.

Le tir fut sur le point de partir :

- Une fois les terres assainies, je suis retournée vers Canterlot lorsque le blizzard a commencé à frapper, ce qui m'a empêcher d'arriver à temps. Les Mages d'état ont échoué, les Pégases ont échoué, les Terrestres ont échoué. Si vous vous plaignez qu'aucun n'ait put m'aider à atteindre Canterlot à temps en dégageant nuages et chemins, alors vous admettez que je suis la seule pouvant tous nous sauver !

Spotlight :
 


Dernière édition par Starmaid Blazing le Mar 15 Aoû - 19:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1178
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mar 8 Aoû - 17:35

Le membre 'Starmaid Blazing' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mar 8 Aoû - 19:40

Xante, souffrant d'une brulure dans les yeux, n'étais plus vraiment en colère mais plutôt... sous le choc. Pour ainsi dire, c'en était même effrayant de voir à quel point Starmaid était renseignée sur lui. Et cela le bloqua.

Il se prit l'attaque de plein fouet, inesquivable même s'il l'avait voulu et, affaiblit encore plus, tomba au sol. Il était en colère, certes, mais il ne pouvait rien faire. Quoiqu'il dise, la jument satanique avait de quoi rétorquer et d'appuyer sur les points sensibles. Pour dire vrai, elle était encore pire que le conseiller lui-même.

Xante ne se leva pas. Il ne voulait pas. Il était vaincu, platement. Toutefois, il tourna difficilement la tête vers Starmaid et lui dit, plus calmement, cette fois :

- Vous avez gagné... félicitation. Comme je m'y attendais, je n'avais aucune chance contre vous. Et je dois avouer être surpris que vous connaissiez la Dynastie Leon aussi bien. Oui, vous connaissez le Xante "noble conseiller et alchimiste". Mais ça, ce ne sont que des titres... derrière chaque dire, il y a un poney. Un poney qui peut être tué comme tous les autres. Un poney avec quatre jambes, une tête, une crinière et une queue... comme tous les autres.

Il fit une pause pour se mettre sur le dos et contempler le ciel et continua :

- Vous m'accusez de bien des choses... et je suis certain que vous ne me croirez pas si je vous dis que je regrette car, de toute façon, vous n'avez aucunement l'esprit ouvert. Vous ne voyez que votre monde parfait, tout en haïssant les nobles sans même connaître le poney derrière. Désolé de ne pas être parfait, désolé de ne pas être partout à la fois. Et je ne prendrai même plus la peine de vous donner mon opinion par rapport à votre vision des choses utopique. Si je pouvais changer le passé, je le ferai... quoique, vous ne me croirez pas non plus.

Il se releva et lui avoua :

- Je vous vois déjà venir : pas la peine de me dire de "me relever, d'agir pour que ça change et détruisant tout et en faisant régner l'ordre par la force pour le Bien Suprême". Votre ton hautain m’insupporte au plus au point et j'avoue même que vous feriez une noble parfaite, vu que vous ne croyez que seule votre vision à vous compte, et pas celle des autres. Le "Bien Suprême" à bon dos, j'ai l'impression. Et je n'ai aucune idée de la manière pour vous montrer que nous ne sommes pas ennemi et que vous courrez une mort ou un emprisonnement absurde si vous comptez agir comme vous le faites. Bon nombre de nobles vous aurez mis au cachot dans les dix premières secondes suivant votre rencontre.

Xante soupira et, d'un air las, termina :

- Et me voilà, incorrigible, qui essaie encore de raisonner l'irraisonnable. En tout cas : vous avez gagné. De ce fait, je me dois de me plier au code des chevaliers, je suppose... très bien : je suis à vous. Faites ce que vous voulez de moi, mais faites le vite et que ce soit sans souffrance inutile. Et n'essayez pas de me sermonner : cette fois-ci, je ferai comme vous, je n'écouterai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Mer 9 Aoû - 0:37

Le combat, même cadré par des règles et des codes, avait de bien qu'il faisait ressortir ce que les combattants avaient sur le cœur. Autre effet bénéfique : Starmaid avait put évacuer une partie de sa rage et de sa frustration. Elle était maintenant calme, comme un ciel après une tempête. Les paroles de Xante avaient repris leur ton posé et leur fond lors des premiers instants de leur rencontre. Ce qui vait changé était que le Conseiller avait laissé tomber les belles paroles et les doubles sens : seule restait la vérité simple dite avec ses mots à lui.

La jument avait bien entendu, même trop entendu par le passé : on la considérait comme une folle dangereuse alors qu'elle se voyait en visionnaire. Mais Xante semblait surtout motivé à aider le bien commun d'une manière ou d'une autre, peu-importe s'il avait échoué à arrêter cette furie devenue trop dangereuse pour son propre bien. Mais un détail lui échappait tout de même : Starmaid était bien plus maligne qu'elle ne le paraissait. Sans malice, elle avait une certaine capacité d'adaptation même dans les milieux les plus carnassiers qu'était la cour des grands de Canterlot. Là où les aristocrates usaient de mots empoisonnés et de langue de bois, Starmaid les bousculait sans ménagement et rendait leur armes inutiles. Sans qu'il ne s'en rende vraiment compte, Xante avait été scrupuleusement analysé par la jument. Elle l'avait testé, observée ses réactions et mis à l'épreuve, sans malice ni ruse.

Le résultat de ce petit spectacle était bénéfique pour les deux forces qui s'étaient opposées : Xante démontrait que la Noblesse de Canterlot n'était pas perdue, Starmaid avait démontré sa force et ses convictions. Voyant le Conseiller prêt à passer aux choses vraiment sérieuses, la mini-Licorne s'avança, trébucha sur un pavé, se releva en se frottant le museau et répondit d'une voix posée, mais toujours hautaine et articulée :

- Les regrets ne servent à rien, seul compte le fait d'aller de l'avant. Vous connaissez vos limites, il est donc temps de les pallier, de les repousser. S'accrocher à ce que l'on n'a n'es viable que pour son propre confort, prendre ce qui vous revient vous fera progresser.

Elle toisa le Noble de sa manière habituelle, même si elle était un peu ridicule à cause de sa petite taille qui ne collait pas à son air qui essayait de regarder de haut - un vieux réflexe de petite frustrée.

- Pourquoi donc me prenez-vous tous pour un monstre ? Détruire le mal et protéger les innocents est donc un crime ? Pour vous, on ne peut que détruire ? Non ! On rallie à sa cause, on rassemble et uni sous une même bannière. Les neutres ne font de mal à personne, ils sont donc sous cette même bannière. Les ennemis du Bien Suprême se fourvoient, il leur est toujours le temps de se rendre compte de leurs erreurs. Seuls doivent être détruits les criminels, les monstres et les félons qui ont refusé encore et toujours le sabot tendu. Pas par vengeance, mais pour la sauvegarde de ceux qu'ils projettent de faire souffrir.

Cette vision idéaliste et manichéenne était la seule possible pour la fanatique, mais déjà quelques contrastes se dessinaient : Starmaid partait du principe que les mauvais avaient une chance de se racheter. Mais comme un chien d'attaque, la mini-jument avait encore du mal à donner assez de temps pour adopter le bon comportement en sa présence.

- Je ne demande rien d'autre que votre soutien dans la quête du bien de tous. Je remarque que vous avez la lucidité et l'intelligence. Il ne vous manque que la force et l'expertise. Hors, je possède cette force et cette expertise. Unissons nos forces, Xante Feliks Leon, travaillons ensemble pour un monde débarrasser du mal et des morts injuste...

Son regard était mortellement sérieux :

- ... comme mari et femme.

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Mer 9 Aoû - 22:27

Peut-être que Xante se trompait. Peut-être que Starmaid n'avait pas en tête une éradication pure et simple de tout ceux étant opposés à elle. Peut-être... peut-être qu'elle pouvait être quelqu'un de bien, en fin de compte.

La phrase finale de la jument n'atteint pas directement le duc. Enfin, il l'entendit, mais ne percuta pas de suite. Il était prêt à répondre quelque chose du genre "Eh bien, quel sens de l'humour... j'ai demandé quelque chose de rapide et indolore, pas une sentence éternelle et agonique". Mais il croisa son regard on-ne-peut-plus sérieux.

Xante se figea et, d'un coup, son visage se fît aussi rouge que le magma. Peinant grandement à articuler convenablement, il tenta :

- Qu-qu-qu-qu-quoi ? J-je... c-c'est assez soudain, miss Blazing. J-j-je ne sais pas s-si je suis a-assez bon p-pour...

Il ne la regardait plus dans les yeux. D'ailleurs, il ne savait même plus où poser le regard. L'alchimiste avait des mimiques assez... étranges, montrant sa gêne face à cette soudaine déclaration.

Il ne comprenait pas, toutefois. C'était quelque chose de tellement inattendu qu'il ne savait pas vraiment quoi dire. Il s'imaginait, par contre, sa vie s'ils étaient mariés. Il imaginait un enfant, d'ailleurs, destructeur et lançant des rayons de feu partout, mettant le Manoir en ruine.

Et il rougit encore plus à l'idée de tout cela. D'être marié avec elle. Il ne savait vraiment pas comment s'y prendre.

Tandis qu'il regardait un peu partout, perdu et bafouillant des choses incompréhensible, il recroisa à nouveau le visage de Starmaid. Et là, le déclic se fit. Xante se calma un peu. Tout en étant encore rouge comme une tomate, il parvint à dire, avec une énorme déception lisible sur son visage :

- Oh, c-c'est vrai... je pense savoir. Ce n'est pas pour moi, mais pour mon titre... En vérité, il n'y aura aucun... amour.

C'est à ce moment qu'il pensa à Milkyway, sans vraiment qu'il ne sache pourquoi. Il baissa la tête et regarda le sol, l'air dépité et attristé. Bien qu'il n'y connaissait rien en amour, il détestait l'idée des mariages arrangés, sans aucune complicité entre les deux partenaires, sans réelle attirance l'un pour l'autre. Pour lui - et surtout depuis peu - c'était quelque chose d'atrocement triste et malheureux.

Le problème est qu'il devait assumer ses dires et se plier au code chevaleresque. Mais il se devait de lui demander. Pour l'heure, il n'en avait que faire du Bien Suprême ou autre, il voulait juste avoir une confirmation, ou infirmation, de ses craintes. Il leva la tête, les oreilles baissées, presque en détresse, et lui demanda d'une voix calme :

- Dites-le moi franchement... ce n'est pas pour moi, n'est-ce pas? C'est pour le titre, uniquement... si j'accepte, jamais nous n'aurions nos moments... nos joies et peines... ce serait un mariage vide, n'est-ce pas ? Je suis prêt... je suis prêt à accepter pour le code des chevaliers et à faire en sorte à prendre soin de vous du mieux que je puisse mais... j'ai besoin de savoir. Est-ce que vous ne m'aimez pas ou me haïssez et que vous ne voulez cette union que pour le titre uniquement ?

Selon Xante, rien n'était plus cruel qu'un mariage arrangé et vide, uniquement existant que pour la politique ou les avantages. Pour les titres, et non les poneys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Jeu 10 Aoû - 22:10

Le Duc était bien étrange : il n'avait pas hésité à défendre son honneur face à Starmaid Blazing, mais il semblait perdre ses moyens devant sa proposition. Décidément, il était plein de surprise... La jument l'avait indubitablement mal jugé : il était un des derniers Nobles encore intègres, mais il ne semblait pas encore habitué à tous ce qui pouvait arriver à un Poney de sa condition et profession. Au moins, il se reprenait vite et il avait de bonne raison de discuter de la demande de l'autoproclamée Paladin ; demande aussi délicate et subtil qu'un gros rocher dévalant une forte pente.

Les inquiétudes de Xante étaient légitimes et la mini-Licorne ne s'en offusqua pas. Après tout, le Duc n'était que le quatrième Poney le plus puissant et influant de Canterlot, et par extension du monde aux yeux de Starmaid. En effet, avec la Princesse Platinum, le Roi Bullion et Starswirl, il ne restait que peu d'échelons entre le pouvoir absolu et le Duc. Même si le vieux barbu occupait évidemment la première place officieusement par son rôle du chef du Conseil des Astres, le rang de Duc n'avait pas à rougir : Xante était plus libre de ses actes que le plus grand mage du monde connu.

Starmaid n'avait pas interrompu son ex-adversaire, mais cela ne l'empêchait pas de paraître relativement amusé. Ce jeune étalon était visiblement un romantique, et la petite Licorne aimait ça ! Il lui fallait tout de même éclaircir quelque-point pour aider Xante dans le choix qu'elle lui offrait :

- Votre titre est une bonne raison pour une jument de bonne famille de s'unir à vous, mais croyez bien que ce n'est qu'un aspect de ce que je recherche. Je ne suis pas encore Chevalier, vous ne l'êtes pas car vous n'en avez nul besoin. Vos engagements ne regardent que vous et votre conscience. Mais vous m'avez prouvé que vous avez des valeurs, des valeurs que je défends et que je protégerai dusse ai-je me battre jusqu'à mon dernier souffle de vie. Je ne désir pas un titre offert par un de ceux que je combats, mais un titre offert par celui qui a fois en moi et en notre idéal mutuel.

Starmaid était particulièrement détendue et affable ; lorsqu'on parlait de projet concret et de chose qu'elle avait sur le cœur, elle n'avait pas de raison de s'énerver.

- Vous avez des plans en tête, j'ai la puissance et l'énergie. Vous voulez le bien de tous, il en est de même pour moi. Vous avez une place privilégiée, je possède l'expérience pour vous aider à en tirer profit. Vous avez une place de choix pour moi, je possède ce dont vous avez besoin, voyez ceci comme un échange où tout le monde, y compris ceux que vous voulez protéger, sera gagnant.

Conciliante envers les sentiments de Xante - mais à sa manière, la jument prit soin de préciser :

- Un mariage a toujours été une question de bénéfice mutuel. Les sentiments peuvent être préservé d'une autre manière. Vous le savez aussi bien que moi : les Poneys ont trois places dans leur cœur : celle de leur moitié, celle de leur mère et celle de leurs amants.

Heureusement pour tous, cette conversation restait privée : ceux qui avaient assisté au duel et qui étaient restés par curiosité demeuraient trop loin pour entendre leur échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Lun 14 Aoû - 20:30

Xante écouta Starmaid, toujours avec sérieux mais également avec une légère pointe de tristesse. Par contre, à la dernière phrase de la jument, il répondit directement et un peu violemment :

- Comment ?! Jamais je ferai une chose aussi irrespectueuse que d'avoir une amante en étant marié ! Ce n'est... ce n'est pas quelque chose à faire, c'est... je ne sais pas, personnellement, je trouve ça vraiment étrange et inadmissible.

Il soupira et baissa la tête avant de contempler le sol et non Starmaid, puis continua sur une note plus calme :

- Je sais très bien que je me contredis sur ce genre de chose... sur le fait que l'amour n'est rien d'autre qu'une suite de réactions chimiques. Mais... mais c'est quand même une sensation qu'il ne faut pas négliger : je le faisais à l'époque et ce n'est pas vraiment la bonne chose à faire. Et même si ce n'est pas l'avis populaire, je ne pense pas que le mariage ne soit qu'une sorte de contrat familial sans rien derrière.

Il rougissait un peu car il était vrai que sa manière de voir les choses étaient un peu fleur bleue et embarrassante mais il se devait de se justifier, surtout devant quelqu'un qui ne voyait en l'union matrimonial qu'une question de bénéfice. Il continua alors, fuyant Starmaid du regard autant qu'il puisse :

- Une bonne relation entre mari et femme est indispensable. Et en tant que mari, je me devrai de prendre soins de ma moitié aussi bien que possible, la protéger, la choyer et la gâter. Non seulement par respect pour elle, mais aussi... aussi pour la descendance. Il est important que les parents s'entendent bien pour que les enfants grandissent dans le meilleur des environnements. D'ailleurs, là est aussi l'une des tâches d'un couple marié... établir une descendance. Surtout dans ma situation où je suis le dernier de ma lignée.

Dans un effort suréquestre, il se força à regarder la jument dans les yeux :

- Je bien compris qu'après notre affrontement, vous ne m'appréciez guère. Et je peux parfaitement le concevoir, j'ai dit des choses... qui dépassaient mes pensées. Je trouve que vous êtes une jument magnifique et courageuse, gracieuse et foudroyante en même temps. Vous seriez probablement une épouse de choix, mais...

Il se mordit la lèvre, et termina :

- Sans vouloir vous offenser, je ne pense pas que nous ferions un bon couple au vu de votre non-amour à mon égard. Ne vous méprenez pas : je vous trouve bien jolie et élégante, et j'avoue que votre caractère me... plaît assez... bien...

Immédiatement après, il s'inclina jusqu'à avoir sa tête touchant le sol :

- Je suis terriblement désolé, mais ça ne pourrait pas marcher. Je vous en conjure, demandez-moi autre chose. Je ne suis certes pas chevalier, mais je tiens quand même à respecter mes engagements. Et soyez sûre que j'essaierai de vous aider dans votre tâche à ma manière, peut-être en vous appuyant en tant que candidat Mage Astral ou que sais-je encore... mais veuillez me pardonner, je ne pense pas que notre mariage serait heureux.

Il resta ainsi, attendant une quelconque réponse de Starmaid, en priant pour ne pas l'avoir offensé. Pour lui, ce n'était même pas une question de bénéfice, mais une question d'entente mutuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Mar 15 Aoû - 20:05

Aussi surprenant que cela paraissait, Starmaid n'était ni fâchée, ni vexé par le refus de Xante. Au contraire, tout avait été fait dans "les règles" pour sa part : pas d'insulte, courtoisie et propos réfléchis dignes d'être entendu. Toujours avec calme, la jument qui pourtant quelques-instant avant s'était comportée comme une véritable furie, répondit au Duc confus :

- Vous vous trompez sur un point, Conseiller Xante Leon : vous ne m'avez nullement déçu, bien au contraire. Vous m'avez prouvé que vous valez mieux que les autres Nobles, voir même mieux que la royauté Licorne. Vous avez combattu le mal au lieu de le fuir, tout comme vous avez décidé de m'affronter pour défendre votre honneur et votre point de vue. En cela, seul la gloire en rejaillit.

Cela était pure vérité pour Starmaid : elle était autrefois en colère contre les propos du Conseiller, pas contre lui même. A moins qu'il ne se révèle comme un lâche fuyant ses responsabilités comme les autres aristocrates, il avait toute l'estime de la jument et sa confiance. Après tout, n'avait-il pas dis qu'il défendrait des principes et convictions jumelés à ceux de la jument ?

- Et vous n'avez pas à être désolé, Conseiller Xante Leon : vous êtes libre d'accepter ou non mon offre. Vous avez vos raisons et elles sont respectables. Je refuse de forcer le sabot à ceux qui veulent suivre leur propre voie. Mais laissez-moi vous convaincre que je peux être une épouse douce et amante comme une alliée de choix, si cela vous semble possible. Un couple doit marcher sur le respect mutuel et les valeurs communes. Je vous respecte, nos valeurs semblent correspondre.

Même si elle était une enfant illégitime, Starmaid avait pour principe qu'elle venait d'un authentique couple : sa mère a toujours parlé de son père avec respect et attention, tandis que ce dernier traitait toutes les dames comme telles, quelque-soit leur condition.

- Je ne vous demande qu'une chose, Conseiller Xante Leon : réfléchissez à ma proposition. Prenez le temps qu'il vous faudra, pesez le pour et le contre. Lorsque vous l'estimerez, venez me voir dès que vous le pourrez et le voudrez, puis annoncez moi votre choix. Quoi qu'il soit, nous saurons tous les deux que vous aurez alors fait le bon.

Starmaid était une romantique, mais à sa façon : elle voulait aussi bien quelque-chose de spontané que de réfléchi. Une contradiction qu'elle seule pouvait accepter dans la plupart des cas. Laisser le temps à Xante était pour elle un très bon compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Sam 19 Aoû - 22:02

A l'entende des éloges de Starmaid, Xante lui rendit un petit sourire et répondit :

- Eh bien, je vous remercie de votre compréhension... je suis finalement parvenu à vous convaincre sur une chose, semblerait-il.

Alors qu'il continuait à écouter la jument, l'une de ses paroles retint particulièrement son attention. Laissez-moi vous convaincre que je peux être une épouse douce et aimante, avait-elle dit. En réalité, c'était une idée intéressante. Au départ, Xante pensait qu'elle ne courrait après que son titre et la position qu'elle pouvait s'octroyer mais... peut-être se trompait-il ?

En fin de compte, Starmaid semblait très insistante, sur le sujet. Peut-être... peut-être que ça pourrait marcher ? Il fallait qu'il le teste - à ses risques et périls - et allait voler les techniques de Milkyway pour ce faire.

Elle continua en lui disant qu'elle lui laissait le temps de réfléchir. Et, à cela, il fît un "non" de la tête, et se releva, devant elle :

- La réflexion est une chose, mais je ne peux prévoir vos réactions et votre comportement. Je pourrai réfléchir autant de temps que possible, jamais je n'obtiendrai une réponse certaine. Vous souhaitez une bonne position, mais vous dites que vous pouvez être une épouse aimante et douce. Et, justement, si vous pouvez l'être... eh bien, peut-être... ... ... Enfin, vous venez de dire quelque chose qui n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd... vous m'avez demandé de vous laissez me convaincre. Établir des plans et des théories, c'est mon domaine... mais parfois, il faut faire ses preuves sur le terrain, n'êtes-vous pas d'accord ?

Ce qu'il allait faire, il allait peut-être le regretter. Car, après tout, il y a de ça quelques minutes, ils étaient encore en plein duel particulièrement violent. Alors, était-ce vraiment une bonne idée que d'imiter la petite Milkyway avec une jument aussi dangereuse que Starmaid ? Il n'en savait rien et s'attendait au pire. Mais il se complaisait à prendre ces risques.

Alors, d'un assaut surprise qu'il avait subit quelques temps auparavant, il donna une petite bise sur la joue de Starmaid et, ensuite, lui fit un câlin. Principalement pour cacher son visage aussi rouge que le maquillage de la jument. Il lui chuchota alors, en essayant de ne pas trop bégayer :

- N-nous pouvons être de grands alliés et... p-peut-être, de bons mariés. Je vais réfléchir à votre proposition, mais pour que je puisse avoir un avis correct, je... i-il me serait plus simple d'avoir un exemple sur comment cette vie de couple peut nous affecter. Et si tout ce passe bien, alors...

Il quitta son étreinte et, sans oser regarder Starmaid dans les yeux, il termina :

- ...alors, j-j'accepterai votre requête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
Licorne
Licorne
Messages : 117
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: 30 Millions de Kelvin
Rang: S
Faction: Canterlot
Lun 21 Aoû - 0:36

Xante était libre d'accepter ou non la requête de la jument qui lui faisait face, mais le fait qu'il avait accepté de réfléchir à la proposition de Starmaid plutôt que de poliment fuir son engagement la conforta dans l'idée que le Conseiller était bien celui qu'il devait être ; plus ou moins. Encore fallait-il qu'il tienne son engagement jusqu'au bout et apporte une réponse clair en temps voulu, mais cela le Paladin le saurait.

En revanche, quand il l'embrassa sur la joue, ce fut comme un choc pour elle : personne ne lui avait fait jusqu'à maintenant un geste aussi gentil et affectueux. Plus rouge que l'étalon qui l'enlaçait avec douceur, les yeux rond comme des soucoupes de de Starmaid étaient figés par la surprise. Cette délicate attention était aussi inattendue que charmante la désarmait plus efficacement que tout autre chose. Aussi surprenant que cela pouvait paraître, sous ses dehors de brutes fanatique et folle furieuse se cachait une tout autre jument.

- C'est... heu... très gentil de votre part, Conseiller. Je... heu...

Déstabilisée et sincèrement touchée, elle avait elle aussi du mal à s'exprimer :

- ... Que puis-je donc... faire pour cela ?

Dans sa tête, Starmaid était la jument la plus gentille et douce du monde ; les circonstances ne lui laissaient pas toujours l'occasion de le prouver. Malgré son très mauvais caractère et sa tolérance à la frustration proche du zéro absolue, la mini-Licorne était persuadée que son tempérament se rapprochait de la perfection, même si elle admettait volontiers d'être soupe-au-lait.

La chance que lui donnait le Conseiller n'était pas tombé dans l'oreille d'une sourde, mais pas sûr qu'elle sache quoi faire exactement pour faire ses preuves : les dernières de ses rares relations intimes avaient eux des problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne
Licorne
Messages : 212
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 23
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Talent: Alchimiste
Rang: A
Faction: Canterlot
Dim 27 Aoû - 19:50

Pour être tout à fait honnête, Xante s'attendait à être pulvérisé et calciné sur place. Jamais il n'aurait cru que Starmaid prenne son action audacieuse aussi... bien ?

D'ailleurs, son changement de comportement était pour le moins des plus étranges. Peut-être pouvait-elle faire une bonne et agréable épouse, en fin de compte.

Quoiqu'il en soit, Xante pensait également à quelqu'un d'autre. Oui, il pensait à celle à qui il avait volé cette "technique". Il pensait à Milkyway. L'adorable, mignonne et taquine Milkyway. Celle qui lui avait dit qu'elle attendrait.

Il secoua la tête pour éclaircir son esprit et répondit à son interlocutrice :

- Eh bien... venez chez moi un jour prochain. Vous êtes conviée à mon manoir en même tant qu'une autre... "candidate".

Il fit un clin d’œil et précisa :

- C'est qui est, selon moi, la jument la plus adorable existant en ce monde. De là, nous discuterons et je vous testerez toutes deux. Et ainsi, je ferai mon choix.

Xante fit une pause, réfléchissant à ce qu'il venait de dire. En effet, ça ne sonnait pas comme il l'aurait souhaité et, du coup, tenta de se justifier :

- Je sais que ça peut paraître très indélicat et irrespectueux, mais je songe surtout à l'avenir. Comme vous me l'avez fait rappeler, je suis malgré moi le dernier et unique représentant de la Dynastie Leon et j'occupe une place politique importante. Mais je ne veux pas non plus à ce que mon mariage soit morne ou terne. Et je ne veux pas que... hum... euh... je ne veux que le meilleur des environnements pour mes futurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCEEdMegJzmgZMBKrY2JfO9g
 
Le retour de la fille qui revient pour se venger 2, la suite (PV Xante Leon) [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» A ma fille disparue...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» A toi pour toujours [ Mariage - PV Trystan ]
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Canterlot :: Château de Canterlot :: Quartiers privés-
Sauter vers: