Partagez | 
 

 Journal Digimon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Dim 14 Mai - 0:24

Le Digi-Journal





Dans ce merveilleux journal, je vous narrais mes aventures au sein de la suite d'un des jeux qui jadis traumatisa le petit garçon que j'étais : Digimon World. Mais qu'est-ce que Digimon World ? Un sympathie petit jeu où vous vous retrouvez transporter dans le monde de digimon (vous savez, ce dessin animé qui passait quand vous étiez petit et qui est carrément moins bien animé que ce que vous disent vos souvenirs). Votre mission : Partir à l'aventure avec votre compagnon digimon pour réunir tous les gentils digimons dispersez de part le monde pour les ramener à la ville centrale et reformer la communauté éparpillée. Simple.

Sauf que non.

Digimon World n'est pas un rpg comme les autres. Dans ce jeu, vous devez vous occupez de votre Digimon de la même façon qu'une mère célibataire doit s'occuper de ses enfants attardés. Nourriture, toilette, humeur, discipline, cette immonde petite raclûre est plus demandeuse qu'un véritable gamin. Le tout avec des bruitages qui rendraient fou un moine.

Et dans ce remake vous devez en gérez deux à la fois ! Ô joie !

Jour 1



Nous commençons donc notre aventure dans le merveilleux monde de Digimon.
A la demande d'un vieux particulièrement reloux et de dialogues écrits par un jambon et doublés sans doute par le même jambon, je dois choisir les oeufs de mes futurs compagnons et leur donner un nom. Le premier sera donc Dagger et le second Dormin. A la naissance, ils ne sont pas très... impressionants.



Dagger, plus mignon en virtuel qu'en vrai



Dormin, tout rond et tout doux


Comme j'ai un coeur et qu'envoyer des bébés au front sera suicidaire je les envoie faire de la gym à la place. Dagger sera ma brute épaisse focalisée sur la force et Dormin le plus cérébrale. Ils commencent à réclamer de la viande, je les nourris donc avec la chair des innocents.


Jour 2



L'entraînement continue et ils font leur premier caca, aux toilettes heureusement. Dagger est de pérpetuelle bonne humeur, même après les heures d'entraînement. Par contre il est aussi plus dissident.


OH MON DIEU la première transformation a lieu après le petit déjeuner. Dagger est devenue une boule rose tandis que Dormin est un espèce de chaton sous développé.  




Je commence à être à court de viande et tente donc les champignons. Dagger refuse d'en manger mais je les lui enfourne dans la gueule de force. Dormin se fout de sa gueule. Notre petite famille commence bien.

Jour 3 et 4



Le monde extérieur est trop haut niveau pour mes deux enfants attardés. Je continue donc à leur faire faire de la gym comme de véritables petits enfants Corréens. Dagger est toujours excessivement joyeux de soulever de la fonte alors qu'il n'a pas de bras.

Jour 5



La seconde transformation a lieu ! Le miracle de la vie ! Sauf que pour une raison étrange ils deviennent tous deux des Agumons. Enfin presque. Dagger, toujours maître de l'edge, décide de devenir Nigga Agumon tandis que Dormin devient le même en blanc, juste pour me contrarier. Ou peut être pour se moquer de son jumeau je ne sais pas.



Nigga Dagger, Edge Lord en devenir et pooper de l'extrême.



White Dodo, parce que passer de chat à petit dinosaure est plus simple que de devenir un plus gros chat. Tire toujours la tronche sans raison et se moque de Dagger quand je l'engueule.


Je décide qu'il est temps d'explorer l'extérieur. Ils se font pas mal maraver la face, principalement parce que Dormin continue de tirer A COTE des ennemis. Dagger a quant à lui adopté l'ultime stratégie qui consiste à spammer les tirs tout en restant à bonne distance.

Jour 6



Le lendemain même, Dagger m'annonce qu'il s'est chier dessus pendant son sommeil. Cette nouvelle vie d'aventure commence bien. La plaine est remplie de Digimons tout aussi attardés que les miens dont certains que je ramène en ville avec succès. Un en particulier demande à apprendre à voler mais je ne peux pas l'aider. Dormin a une manie étrange qui consiste à sauter avec enthousiasme dés qu'il voit une falaise. Je pense qu'il essaie de se suicider. Leur cri d'enthousiasme incessant dés qu'ils apercoivent un arbre dans la putain de forêt commencent à faire des claquettes sur mes testicules.

Jour 7



Le jeu est tellement mal équilibré que je dois spammer la salle de gym pour que mes deux idiots aient une chance. Tout digimon en dehors de la zone de départ me marave la tronche en deux attaques. Pour une raison quelconque, Dagger passe désormais la moitié des combats à regarder l'horizon d'un air mélancolique en tournant le dos au méchant pendant que Dormin se fait marraver la figure. Plus frustrant encore est que Dormin est le seul à avoir une attaque de contact alors que c'est le moins tanky de la bande.

Jour 8



Je commence à contempler l'alcoolisme après la seconde fois où je dois retourner en ville en courant parce qu'ils envie de chier à l'instant où je m'apprête à sortir de la zone de départ. Dagger est TOUJOURS content.

Jour 9



Digivolution ! Je découvre avec émoi que mes monstres se transforment à peine le jour levé. Comme il est parfaitement logique, Dagger se transforme en phoenix afro-américain tandis que Dormin devient un... magicien blanc avec un drôle de chapeau ? Okay.



Dagger continue sur la voie de l'EdgeLord.



Dormin devient magicien. Mais il a TOUJOURS qu'une fichue attaque de contact.

Le Digimon qui voulait apprendre à voler continue de bouder alors que Dagger est littérallement en train de voler au dessus de sa tête. Je désespère.
Aussi, Dagger prend désormais la moitié de l'écran est à le chic de se placer devant la caméra. Je m'apprête à repartir à l'aventure quand ils réclament à faire caca. Je commence à bully les digimons plus faibles de la plaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Dim 14 Mai - 1:37




Désireuse de m'emboiter le pas dans ces adventures, Dormin a commencé sa propre partie. Dans une version annexe, plus courte, je raconterai donc aussi les aventures dans la partie de Dormin.

Hélas je ne parviendrai à m'échapper au monde des digimons dans cette partie non plus. Dormin a en effet choisi de nommer ses deux compagnons. La première sera Fly, donc Phantom, et le second sera votre serviteur.

Après être né sous forme de bouboules colorées (rouge pour moi, blanche pour Fly) et deux évolutions plus tard, nous prenons enfin des formes plus présentables.

Fly devient une renarde sexy, dévoilant son côté furry au monde entier.



Après Nigga Dagger, Furry Fly. Seul personnage présentable du jeu pour le moment. Je pense qu'il y a du favoristime.



Je suis... un engrenage. Fuck my life.

Fly refuse d'aller se coucher, désireuse de party all night. Dormin lui tire l'oreille pour l'envoyer au lit. Je me demande comment l'engrenage que je suis parvient à manger la viande qu'on lui donne.

Dormin a encore moins de coeur que moi en tant que dresseuse. Fly et moi commençons à vivre dans la salle de gym quand enfin nous découvrons le monde extérieur. Fascinée par la lumière de soleil qu'elle n'avait pas vu depuis sa naissance (en dehors du sprint aux chiottes) , Fly fonce dans un rocher.

Fly one shot les ennemis pendant que je découvre avec surprise que je suis un engrenage cracheur de feu avec autant de portée qu'un type armé d'un couteau suisse. Fly rit aux éclats devant le cadavre des ennemis vaincu après n'avoir pas du tout participé au combat. Je fais tout le boulot pendanr les rencontres D: !

Fly kiff les champignons trouvés dans la forêt. Sans grande surprise donc. De mon côté, je suis sur la bonne voie pour devenir un engrenage gros cul.

Dormin part en berserk et commence à bully absolument tous les digimons bas niveaux de la plaine. Nous nous établissons en tyran de cette verdure pour revendiquer la production de champignons locale.

Fly demande régulièrement des casse croute supplémentaire que Dormin lui refuse. Sans doute reconnaissante qu'on l'aide ainsi à préserver son régime, leur amitié entre femmes grandit tandis que je bave dans le fond en rappelant à tout le monde avec pertinence qu'il y a en effet un arbre dans la forêt.

Au combat, la technique est rodée : on prend les adversaires au sandwich, le combat commence, Fly meurt, puis je fais le combat. Je crois que Dormin s'amuse des gémissements de Fly lorsqu'elle souffre.

Contrairement à Dagger et Dormin dans ma partie, Fly et moi semblons être constipés. Cela fait trois jours que nous ne sommes pas allé aux toilettes. Je peux comprendre pour moi, vu mon absence de trou du cul, mais pour Fly version furry c'est plus étrange.

Au quatrième jour d'aventure , nous allons enfin chier. La libération est sans égale.

Durant le dernier combat, je me suis retrouvé paralysée et Fly m'a défendu de son corps défendant. Alors que je lui fais remarquer que je peux tanker une bonne quinzaine de coups alors qu'elle meurt quand on lui souffle dessus, nous sommes stupéfaits de voir que l'ennemi refuse d'avancer. Il semble hypnotisé par le déhanchement de Fly, jusqu'à ce que je lui crache du feu à la tronche. La renarde décide de s'attribuer le mérite de cette victoire.

La furry craque face à son régime et commence à piquer les casse croutes des digimons que l'on bully non stop dans le dos de sa dresseuse.  Dormin trouve de l'herbe dans la forêt, ce qui attire l'intêret de sa camarade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licorne spe 0PU
Licorne spe 0PU
Messages : 156
Date d'inscription : 25/04/2016
Dim 14 Mai - 17:41




On repart sur la partie principale !

Jour 10



Je me demande pourquoi ils hurlent pour me prévenir qu'il y a un champignon à chaque fois qu'on quitte le village. Ce truc repope à chaque fois, ca fait 5 jours que je passe devant à chaque fois. Je SAIS qu'il est là bordel.

Premier combat contre deux adversaires. Ils décident tous deux de gang bang Dormin qui s'est jeté sur eux avec bravoure pendant la contemplation de Dagger qui se contente d'une occasionnelle attaque longue portée. Quand Dormin fini à terre, Dagger démontre qu'il tank tellement bien les coups qu'il finit le combat tout seul, sous les insultes de son jumeau à terre.

Je découvre un espèce de digimon vomi qui réclame à manger. Après lui avoir donner des champignons il m’agresse sans raison, mais Dagger lui arrache à la figure en une seule attaque. Dormin tombe KO à répétition et je commence à craindre après la cinquième fois que l'abus de médicament n'en fasse un toxico.

J'ai enfin réussi à convaincre Dagger d'utiliser un pot de chambre. Mais la crotte est tellement immonde que je jette le WC entier après chaque utilisation et doit donc les stocker, une necessité pour aller explorer au delà de 20m plus loin que les chiottes les plus proches. Dormin continue ses tentatives de suicide au premier trou qui passe, mais au moins ils hurlent moins souvent.

Jour 11



Maintenant que je sors de la zone de départ, je constate que je me fais péter la figure de nouveau. Hélas je n'ai plus rien à faire dans la plaine de base. Il faut donc retourner à la salle de gym pour les faire passer au stade supérieur et espérer que cela suffise.

Le Digimon vomi de tantôt c'est installé dans un recoin près des toilettes. Maintenant il deal des toilettes portables comme si c'était de la drogue. Je décide d'en faire mon contact prioritaire au sein de cette communauté.

Commence maintenant de longues scéances de sport, toujours pour la grande joie de Dagger.

Jour 12 et 13



Pratique intense pour tout le monde ! Une routine s'installe entre gym - caca - manger - dodo. Je crois que c'est ça être parent.
Au treizième jour, Dodo se transforme finalement et devient... Groot. En glace.



Je s'appelle Dormin

Par contre Dagger, toujours rebelle, refuse de faire de même et s'obtsine dans sa forme d'oiseau.

Jour 14



Dagger est toujours recalcitrant à suivre la théorie de Darwin. Je le gave de fruits censés améliorer son entraînement, mais il se pense trop cool pour se transformer.

Jour 15



La cinématique se lance. Enfin Dagger évolue !

Et là paf. C'est le drame. Dagger est mort. Il a atteint le stade critique de l'edgyness et s'est suicidé sous le poids de ses responsabilités, entre deux scéances d'althères.



Good night sweet prince. Your poop will be missed. Petite musique triste

Sauf que Dagger renait de ses cendres et redevient un oeuf ! Cette fois avec des bonus liés à sa vie précédente. Il faut presque tout recommencer.

Jour 16



Leur cycle de demande de caca et de bouffe s'est désynchronisé avec la mort de Dagger. Je pleure. Puisqu'il a conservé une partie de ses stats passées, Dagger se transforme deux fois en moins d'une journée et redevient Nigga Agumon, suivi de près par Nigga Bird. Ce qui veut dire qu'absolument rien de nouveau n'a été accompli... Je change d'option et plutôt que de lui faire lever de la fonte avec ses plumes, j'essaie de le rendre intelligent.

Au combat, c'est Dormin qui fait tout le travail en protégeant son frère pigeon attardé, lequel a gardé sa manie de regarder l'horizon. Quand l'entraînement reprend, j'écarte tout objet pointu des mains de Dagger par peur qu'il ne recommence à écouter du Tokyo Hotel et à s'ouvrir les veines.

Jour 17



Dormin meurt à son tour, de vieillesse cette fois. Il semble que les digimons aient l'espérance de vie d'un moineau dans un mixer. Il redevient White Agumon très rapidement lui aussi.... Un doute horrible me taraude : S'ils meurent en alternance, est-ce que je vais toujours devoir me tapper un Digimon faible sur deux ?!

De son côté, Dagger est passé outre son blocage d'évolution et prend sa nouvelle forme. C'est les larmes aux yeux que je vois avec mon émotion mon fils se transformer en.... Edge. Avec des boobs. Et du cuir.



Dagger nous dévoile sa véritable nature... Depuis le début sommeillait en lui une salope sado mazochiste. Où ai-je échoué en tant que parent ?!


Esperons que Dormin reste l'enfant sage de la famille....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Journal Digimon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Let's play-
Sauter vers: