Partagez | 
 

 Des étoiles... ( PV Castle Lady) - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Jeu 22 Juin - 21:15

Dieu, elle avait un air cruel ; Songea l’étalon, plissant curieusement les lèvres.

Bien, bien. Ils reprirent leur routes. Quelques heures plus tard, le sac de l'étalon était par terre, et il minait vigoureusement un gisement de pierres précieuses aux reflets bleus.
La lampe à huile de la joyeuse exploratrice  était accroché juste au-dessus, éclairé le fruit de son labeur : L'exploratrice, torche en patte, glissait un regard dans les diverses routes qui s'offraient à eux : Ils avaient fait un sacré chemin, et l'étalon avait commencé à poser des repères en bon nombres ; Il en serait d'ailleurs bientôt à court.

Inspirant, il redressa encore une fois les pattes, et abattit la pioche dans un grognement sonore : Tirant sur le manches, quelques pierres, qu'il devinait être des genres de saphirs, roulèrent entre ses pattes.
L'étalon épongeât ses avant-bras : Il faisait chaud, très chaud : Ils ne devaient pas être loin d'un réel puits de lave : Sûrement quelque chose comme quelques kilomètres lés séparaient de la menace incandescente : Mais en grande quantité, la chaleur transperçait la pierre comme un lance le bois : Facilement.

Glissant dans le sac les rubis, l'étalon en fermat avec difficulté le sommet ; agacé, il décida de laisser derrière l'ensemble de l'équipement de sa tente : Ainsi fonctionnait les expéditions : Sans porteurs, l'on devait souvent abandonner ce que l'on avait amener pour faire de réel profits : Le cuir valait bien peu, face à l'éclat de ces pierres…

Repassant le sac dans son dos, y attachant la pioche, l'étalon attrapa la lampe, la ré-échangeant avec la torche, dont il préférait la plus grande flamme :

« - Et maintenant ? On a, donc, pioché quatre petits gisement, volé un dragon ; volé des Diamonds Dogs -probablement- enfin, j'pense pas qu'c'était empilé là comme ça. Probablement donné une indigestion à une murène, et probablement foutu une sacré migraine à ce Slingtail : J'avoue, ça commence à peser lourd, là : Vous en voulez encore ?  Parce que je pense que je me donne pas plus d'une heure avant de faire demi-tour : Il fait trop chaud, ici !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Ven 23 Juin - 9:18

On disait que lorsqu'on faisait les choses à deux, comme la vaisselle ça allait beaucoup mieux. Mais était-ce le fait que Dagger était une vraie machine ? Castle n'avait jamais vu aussi efficace : le colosse possédait une force et une ténacité vraiment impressionnant. Alors qu'en temps normal elle aurait fait demi-tour car trop épuisée pour continuer, ils avaient parcouru une distance remarquable et amassé un joli pécule. C'était sans parler du savoir que possédait For'Other : il connaissait tellement de chose que l'archéologue avait l'impression d'être une ignorante absolue, et elle buvait avidement les remarques et observations de son partenaire.

Alors que l'infatigable Dagger dégageait un nouveau dépôt de pierre, des rubis apparemment, la Cristalline engloutie une nouvelle rasade d'eau. Ils allaient bientôt en manquer, mais au moins ils gagnaient un peu de place de cette manière. Et ce que Castle ne disait pas, c'est qu'elle ne faisait pas qu'avaler de l'eau : quelques pierres précieuse finissaient dans son estomac de cette manière. Une astuce pour transporter des trucs en plus, pas grand chose mais assez pour dégager encore quelques bénéfices. Bien sûr, sont butin bonus ne sera pas disponible de suite, mais elle le récupérera plus tard...

- Je me demande si ces fameux Diamond Dogs vont chercher à nous retrouver... enfin, c'est pas les cailloux qui manquent ici.

Il était vrai que ces cavernes contenaient encore tant de richesse, de passages inexplorés et mystère... Pourquoi partir maintenant ? Les yeux de Castle brillaient de convoitise alors qu'elle observaient les alentours : tellement de trésors, c'était dommage de les laisser aux Murènes...

Heureusement pour sa propriétaire, la gourde presque vide de la jument grise la rappela à la réalité : elle était chargée comme une mule, presque à court de vivre et son ventre gonflé ne pouvait plus trop servir de sac de dernier recours.

- Heu... je crois que c'est bon : on peut y aller.

Elle esquissa un pas, mais ne pu progresser : Castle se rendit compte qu'elle était beaucoup trop chargée.

- Méheu ! C'est pas juste ! Attends deux picosecondes : je vais arranger ça...

Rapidos, la Cristalline déballa ses affaires et fit le tri de ce qu'elle abandonnerait et garderait. Après une courte réflexion, elle décida de garder son équipement - qui de toute façon ne se résumait qu'au stricte nécessaire - mais de se séparer des pierres de moindre valeurs. Tant pis, rien ne l'empêcherait de revenir un autre jour : il suffirait de suivre les repères.

- Je crois que c'est bon, on peut y aller...

Et il serait temps : elle commençait elle aussi à fatiguer, son ventre la ballonnait et Dagger avait besoin de sortir prendre l'air frai. La chaleur ne posait pas vraiment problème à Castle : trop plongée dans ses incessantes réflexions, elle oubliait de se préoccuper de la température ambiante pour le moment.

Après avoir jeté un dernier coup d’œil aux cavernes inexplorées, la jument ouvrit la marche sur le chemin du retour. Trop fatiguée et énervée de ne pas pouvoir aller plus loin, elle n'avait pas le cœur à siffloter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Lun 26 Juin - 16:04

En repassant par la caverne, l'étalon accorda un regard au plafond étrange de celle-ci, sûrement à cause de la pollution lumineuse des torches et autres sources de lumières du coin… Ou peut-être les avait-il rêvé, tout simplement, songeât-il avec le sourire.

Ré-agaçant son fardeau en épongeant son front, il attendit un instant Castle, dorénavant quelque peu plus prudent dans cet espace : Il ne voulait pas qu'elle se fasse becter maintenant, ce serait bête.
Ils arrivèrent vite au tunnel étroit, relativement agacé, l'étalon laissa son sac par terre et commena à miner l'entrée : pas question de galérer autant : Après avoir relativement élargi celle-ci, il invita la Terrestre à prendre la tête : D'ici, ils ne risquaient plus de se perdre…

Ils seraient bientôt revenu au niveau de la caverne du dragon, à moins qu'il ne tienne le détail de son trésor, celui-ci ne s'était probablement rendu compte de rien… La question importante restait surtout de savoir si la bête dormait encore ici : Un dragon était autrement plus dangereux qu'une murène ou que n'importe quel Diamond Dog, et celui-ci, sans être colossal, dépassait de loin le tour d'épaule du Terrestre. Ce qui, à chaque fois, l'inquiétait, non sans réveiller une certaine envie de défi chez lui…

« - Prions pour que la bête est toujours le sommeil lourd... » Murmurat-il. « - Ça passe, là-devant ? » Grommelât-il, presque forcé d’avancer en grattant le sol de ses genoux : C'était une véritable torture, particulièrement anxiogène : Dagger était terrifié à l'idée d'être coincé dans un endroit si étroit, surtout que reculer s'annonçait presque impossible, sans parler de se retourner… Inspirant lourdement, il crachota du souffre : On respirait mal, ici !

Pressé, il poussa le derrière de Castle. « - Alleeeez. », il avait attaché son sac à sa cheville, et le traînait derrière lui, incapable de le passer sur ses épaules dans un espace au plafond si proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Mar 27 Juin - 21:26

Chargée comme un dromadaire, Castle se demandait avec raison si elle n'en avait pas fait un peu trop. Son sac était plein a craqué, son estomac rempli de gemme brute, elle avait même posé sa coupe volée sur la tête pour gagner de la place. Après tout, elle avait amassé une petite fortune et de quoi se racheter du matériel, pourquoi tant se charger ? Était-elle cupide à ce point ?

Un rapide coup d’œil à l'arrière la rassura : Daggy était plus chargé encore qu'elle. Même s'il semblait soucieux, enfin si son air invariablement sévère et dur avait un petit côté soucieux, il était surtout incommodé par le tas de trucs précieux qu'il transportait. Dire qu'on reprochait à Castle d'être avide. L'étalon était même tellement motivé qu'il agrandit lui même l'entrée du passage étroit qu'ils avaient emprunté l'autre fois... la Cristalline fut impressionnée et se demanda où il trouvait autant d'énergie.

Malgré ses efforts, le colosse semblait aussi à l'aise dans le conduit de roche qu'une baleine dans une coquille d’œuf. Un balaise comme lui peinait à se faufiler là ou Castle se glissait comme une couleuvre, comme quoi la force n'était pas la solution à tout. Pressé par Dagger, Castle fit de son mieux pour presser le pas sans ce cogner, la poignée de sa lanterne entre les dents.

- Che fait che geu che beux... Che beux bas ayer byus gnide geu ya gnugigue...

(Je fais ce que je peux : je ne peux pas aller plus vite que la musique.)


La remarque à propos du dragon était pertinente : si le dormeur n'en était plus un, cela barderait pour la matricule de la voleuse et de son acolyte.

- Gnai un grugue bour cha... Echais gneu rechgner dichgret.

(J'ai un truc pour ça. Essais de rester discret.)


Enfin sortie du trou à rat, Castle partie en éclaireur pour s'assurer qu'il n'y avait pas de danger. Arrivée à un angle, la jument grise sortie de son sac son miroir pour l'utiliser ensuite en inspectant l'angle du détour de la caverne ; un vieux truc utile pour ne pas se faire repérer trop facilement.

Exploration :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1183
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Mar 27 Juin - 21:26

Le membre 'Castle Lady' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Mer 28 Juin - 1:41

"Dagger, on a un petit problème de trois toises..."

S'étirant encore, l'étalon fit la moue : Il était réveillé ? Génial. Bon… Être sorti de ce maudit tunnel n'avait pas ramené sa bonne humeur, franchement agacé, l'étalon grimaça : Ses dents crissèrent les unes contres les autres :

« - Oh génial : Bon, ben pas de temps à perdre : Allez, on court avant qu'il ne coince du mauvais coté de la montagne ! Allez ! Hop-hop , exploratrice! » Fit-il en poussant Castle devant-lui :

J'avais pas de mystère : Ils allaient pas faire marche arrière ni l'affronter de front, s'il l'animal ne s'était pas déjà mis sur leur traces, autant bouger de suite : S'échapper de l'autre coté était une option aussi viable que de s'enfermer dans une armoire en attendant que le monstre retourne sous le lit

L'animal allait quelque peu halluciner en les voyant débouler devant lui, mais il ne tarderait pas à les prendre en chasse. Ensuite, il s'agissait de le perdre : Dagger serait bien plus à l'aise dans un espace ou les flammes et la chaleur se disperserait, même si cela signifiait aussi que le Dragon pourrait voler pour les suivre : Ça ne voulait pas dire qu'il serait impossible à perdre, le sol n'était pas toujours parfaitement visible…

Bon, Dagger ne s'inquiétait pas trop pour lui, il pouvait toujours galoper, pouvait Castle toujours en dire autant ? Restait à espérer que le saurien se concentre surtout sur le plus gros d'entre eux plutôt que le plus lent : Franchement, l'exploratrice était d'habitude plus leste que lui, mais depuis un moment, elle semblait avoir perdu en légèreté. Sûrement la fatigue : Dagger n'était pas du tout sur de tenir une bestiole aussi grosse en respect, ce qui expliquait qu'il n'envisageait franchement pas du tout de l'attaque de front, malgré leurs nombres avantageux : Il préférait jouer cela à la vieille guérilla : Suis-nous donc hors de tes terres.

Trottant, il poussa l'exploratrice devant lui, et déboulant en galopant dans la salle du trésor :
P'tain l'était grand tout de même, le saurien s'étirait, ses yeux s'écarquillèrent.

On dira bonsoir plus tard, le jour était encore présent dehors, l'on voyait la lumière du soleil d'ici, se reflétant sur les rochers : devait être… 18 heures, quelle importance. L'étalon détalait à toute berzingue, s'assurant en marchant en quelques sorte de cotés qu'il couvrait toujours l'exploratrice : Si le dragon décidait de cracher plutôt que de les attraper, ils feraient mieux d’accélérer : Chaque dragons avait sa propre puissance, mais les flammes, s'était généralement chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Mer 28 Juin - 12:21

Le chasseur était de bien méchante humeur, mais au moins il n'était pas assez énervé pour vouloir se défouler sur le Dragon. Pas que Castle voulait l'empêcher ou le dissuader de se bagarrer, mais elle était du genre à fuir le combat autant que possible. For'Other employa donc la stratégie éprouvée pour se tirer des situations délicates : la fuite.

La Cristalline ne se fit pas prier et elle rassembla ses forces pour son sprint, non sans avoir bien-sûr rangé la coupe volée dans son sac à la place de la lanterne qu'elle reprit entre les dents. Ah, si seulement elle était une Licorne magicienne, elle pourrait ainsi se sortir de ce pétrin avec un petit sortilège comme un sort d'invisibilité, une réduction du poids du matériel ou même une téléportation. D'accord, ce genre de prodige demandait des années d'études, années que Castle avait consacré à ses propres recherches autant dans les livres que sur le terrain.

Dagger semblait prêt à courir, malgré son encombrement et ses derniers exercices physiques. La jument n'en revenait pas d'une telle vitalité : le chasseur était vraiment pas quelqu'un qu'on aimerait avoir pour ennemi. Heureusement pour tous, For était aussi infatigable que professionnel, et Castle avait bien fait de l'engager pour cette expédition : il ne risquerait pas de se plaindre de la paye malgré les conditions de travail, en plus de l'assurer jusqu'au bout.

Détalant à la même vitesse que son compère, Castle était rassuré de voir qu'il était vigilant quant à la présence de la Cristalline à ses côtés ; dire qu'elle avait presque imaginé qu'il ne la jette dans les pattes du Dragon pour gagner du temps...
Le gardien des lieux semblait un peu dans le coton, mais il restait une machine à pulvériser avec un frouf' intégré et une armure naturelle d'écaille aussi solide que l'acier, au mieux.

A peine le Dragon surpris dépassé, la jument accéléra brutalement et se carapata à une vitesse surprenante venant d'une petite ponette. Cette dernière avait pris l'habitude de conserver de l'énergie en cas d'urgence, très utile en cas de rencontre imprévue. Bien évidemment, Castle ne laissa pas son acolyte derrière elle ; son rôle était tacitement d'ouvrir la marche.
Une fois dehors, la fuyarde ne ralenti pas sa cadence mais veilla à ne pas semer Dagger. Et elle n'avait pas trop le choix en fin de compte : pour atteindre "l'Antre de la Bête", il fallait grimper une pente forte et escarpée, peut praticable pour des poneys.

- J'aurais finalement dû être un Pégases...

Idée salutaire sur le moment pour traverser l'obstacle, mais guère utile pour échapper à un prédateur pourvu d'ailes...

- Si tu as une idée, Daggy... Oh ! J'en ai une !

Comme si sa vie en dépendait - ce qui était sans aucun doute le cas - Castle sortie sa réserve de colle extra-forte et la répandit devant l'entrée en quatrième vitesse.

- Je suis pas sûre si ça l'arrêtera bien longtemps, mais c'est mieux que rien.

Restait maintenant de trouver un moyen de descendre sans se casser la bobinette. Chargée et alourdie, Castle craignait de dévaler la pente comme une patate et finir en purée plus bas si elle se pressait trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Jeu 29 Juin - 2:27

Oh bordel, c'était qu'elle galopait encore vite ! Bien plus leste que lui sur les rochers, l'étalon la vit prendre un peu de distance en avance. C'était pour le mieux, mais il essaya tout de même de compenser à grands renforts de vigueur l'agilité dont faisait encore preuve l'exploratrice : Les sons affreux du dragons se rapprochèrent : Merci dieu, il avait du saisir qu'il avait été volé, et n'avait pas pris le risque de cracher des flammes sur son propres trésors.

Castle se trouvait à la sortie, enduisant déjà l'extérieur d'un genre d'enduit dont l'odeur presque sucrée piqua presque les narines du terrestre, qui sauta à ses cotés : Qu'attendait-el/ Oh la falaise. Oui, respire, vite. Ils avaient semé le saurien dans sa propre caverne, mais le son des écailles qui grattaient la roche annonçait une arrivée imminente. Et vindicative, ne se laissant pas tétanisé par l’adrénaline, l'étalon arracha avec empressement la pioche de sa gaine, renversant son sac pour en extraire la corde qu'ils avaient utilisé lors de leur arrivé : Il fit signe à Castle de s'approcher, et de lui tendre ses pattes, inspirant trop rapidement pour causer correctement.

Avec un sourire gêné, il lui passa la corde autour du corps, et serra comme un bœuf : Il sentit une vague de chaud dans son dos : Le dragon avait dut se laisser aller à rugir, vomissant par là-même un petit torrent de feu, dont la chaleur l'atteignait, alors qu'il ne voyait pas encore les flammes ! D'un revers nerveux, il coinça fermement la pioche entre deux roches et un peu franchement dans un troisième, Et y lança immédiatement le nœud de la corde : Il regarda d'un air stressé a commanditaire : Comment lui dire qu'il n'était pas question de descendre à deux avec ce poids sur les épaules ? ça pourrait céder ! Y avait quoi… Vingts mètres de descente ?

« - Alors, euh, ça va faire bizarre, mais j'essaye pas de te tuer, d'accord ? Tire deux fois sur la corde dés que tu touche le sol ! »

Avant qu'elle ne puisse répondre, l'étalon la poussât du bord, enroulant dans le même mouvement la corde autour de ses deux pattes et bandant sa musculature infernale. Grinçant des dents et plantant fermement ses pattes dans le sol : Il était temps de vraiment mettre ces biceps au boulot : Pas question de faire céder la fixation ici, contre laquelle il planta fermement l'un de ses pieds, en profitant pour renforcer la fixation pendant qu'il le pouvait.

Zéro seconde.

Le mou de la corde se déroulait à  une vitesse affolante : Il avait estimé de manière barabre la distance qu'il avait laissé avant d'enrouler la corde autour de ses pattes, environ une dizaine de mètres? Au delà, le choc, malgré l’élasticité de la corde, pourrait rompre quelque chose à Castle, ou tirer l'étalon par-dessus bord lors de la traction. Et pas le temps de lui faire un rappel propre et, malheureusement, lent.
Inspire.
Expire.
Une seconde.
Inspire.
Qu'est-ce qu'elle avait hurlé, en passant dans le vide? Il n'avait pas écouté.
Dieu, que ça paraissait long. Deux seco/TONK !

L'étalon expira malgré lui et tituba vers l'avant, persuadé d'entendre une insulte et un cri. La corde menaça de creuser son cuir, mais l'étalon avait retenu plus lourd. Aller, touche le sol, allé ? Un second souffle chaud perça jusqu'au sac qu'il portait et toucha son échine : Cette fois-ci, il était sur d'avoir vu une flamme au-dessus de son crane, il eu une expression franchement terrifiée : Dieu qu'il n'aimait pas deviner que quelque chose arrivait derrière lui, sans se retourner ! Il entendit comme un son spongieux, et un rugissement enragé, aux consonances sifflantes: Ok, ce son le poursuivrait durant les prochaines nuits, à coup sur :

Tonk, tonk. Un son lointain, qui ressemble à un cri.
L'étalon n'inspira même pas de soulagement, débitant à une vitesse effrayante un mélange d'insultes et de prière: Il se précipita par delà le rebord, et eu comme une sensation de vide qui lui donna franchement l'envie de vomir. Et de rire.
Pivotant de manière désordonné alors que la corde mordait son cuir, l'étalon sentit sa colonne lui faire comprendre que, bon, elle l'aimait bien, mais qu'elle aimerait que le souci soit réciproque. Lâchant un son à la moitié du gémissement et du rire étranglé, l'étalon appuya ses pattes contre la paroi et se laissa glisser, faisant chuter sous lui une pluie de petits cailloux, creusant les aspects les plus friables de la paroi en la descendant dans la précipitation la plus totale. Sentant une chaleur douloureuse monter dans ses pattes, secouant son museau pour se débarrasser du souffre contre son visage, qui l'aveuglait.

Il faisait drôlement beau, malgré les nuages gris et grommelant des Badlands dans lesquels ils étaient enfoncés au-delà de la frontière de sécurité. Pour la première fois depuis deux jour, il fut alors forcé de voir le ciel.
L'étalon n'eut pas le temps de mettre des lettres sur le sentiment qui le traversait, peut-être un « Oh, c'est beau. » Mais la sensation de vide indescriptible qui l'envahi de nouveau alors que la corde était sectionné sec lui fit surtout dire quelque chose comme « Tamèrelecrotale. ».

L'insulte fut heureusement coupé à mi-chemin par le son affreux que firent son visage et son échine alors qu'ils se fracassaient contre une salvatrice excroissance rocheuse – Il savait pas qu'on pouvait tomber sur la tronche et les fesses en même temps, tiens. - , la brisant net et continuant sa chute.  Le choc sourd qu'il fit en touchant le sol lui fit recracher tout l'air dans ses poumons, et une partie de ses poumons : Complètement étourdi et dans une posture franchement anormale pour un poney et plutôt classique chez les crêpes vertébrées, il lâcha une insulte à faire rougir le diable. Exposé à une image inversée de son amie l'exploratrice : Depuis quand marchait-elle sur la tête ?

Conscient que le choc devait lui avoir arraché une quantité non-négligeable de neurones et d'années de vie, l'étalon crachotât :

« -...hurkkkorfKOF, j'suis... tombé de combien ? J'ai toutes mes pattes ?…Aide-moiaaarg à me relever. Arg. Aie, Ouille. Ark. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Jeu 29 Juin - 21:42

Dagger était vraiment rapide, rien d'étonnant pour un équin mais surprenant quand même, et il semblait prêt à s'attaquer à la suite de leur plan : en trouver un nouveau pour se tirer de là. Les cavernes s'illuminèrent d'une lueur flamboyante derrière l'étalon, un peu comme une mise en scène spectaculaire. Castle espéra que For'Other serait aussi doué en entrée en scène quand conception de solution d'urgence, car la Cristalline en avait une qui ne lui plaisait guère : que l'un d'eux se sacrifie pour occuper le Dragon déchaîné lorsque la flaque de colle ne l'arrêterait plus. Son autre plan était de jeter la coupe volée en contrebas pour ensuite balancer des rochers sur la tronche de son légitime proprio en train de descendre la chercher, mais c'était trop hasardeux.

Tremblante, la jument grise essayait d'imaginer un autre moyen ; elle n'avait pas envi de finir en méchoui. Heureusement, Dagger semblait avoir une idée ; et la diligente Terrestre lui obéi sans trop se poser de question. Mais elle regretta par la suite lorsque la corde lui comprima la cage thoracique, au point qu'elle poussa un "Coui coui !" aussi amusant que mignon. Mais qu'elle détestait quand on la faisait couiner !

Sans faire de commentaire, Castle observa interloquée le manège de Dagger, et elle cru mal comprendre lorsqu'il lui suggéra la suite de son plan : le saut à l'élastique avec une corde à la place de l'élastique...

- Mais attends, j'ai même pas ma licence de sauteu...

D'un geste puissant, le colosse poussa la jument dans le précipice, la coupant dans la phrase idiote qu'il avait bien fait de ne surement pas écouter. Catapultée dans les air, Castle observa de ses grands yeux violet les alentours. Pendant un bref instant, c'était comme si le temps et la vitesse de son intellect s'étaient désynchronisés. Tout était clair autour d'elle : Dagger face à sa personne, le Dragon derrière lui jaillissant furibond de la caverne, le vide sous ses sabots.

- Je veux pas mourir...

La chute lui déchira les entrailles d'une sensations désagréable alors que la panique la gagnait. Mue aussitôt par ces réflexes, mais sans drogue pour les améliorer et atténuer la douleur, Castle essaya de se raccrocher d'urgence à la parois, mais ce fut peine perdue.

- Si je m'en sors vivante, je jure de ne plus jamais mentir...

La suite aurait permis à la Cristalline de faire un gros travail sur elle même. La corde se tendis d'un coup et la jument eux l'impression d'être une motte de beurre en train de se faire couper par cette invention révolutionnaire qu'était le fil à couper le beurre.

- Cooouuuiiiiii !!!

La descente fut plus douce, dans le sens qu'elle fut moins rapide. Castle n'eut tout de même pas le temps de réfléchir à un moyen d'améliorer ce système de descente.

- Bonjour le sol...

Castle atterrit littéralement comme une poupée de chiffon. Alors qu'elle comptait les chandelles et avait trouvé une amélioration à la trouvaille de Dagger, elle se releva et vomi un mélange de bile et de sang.

- J'ai menti...

Sa vie et son manque d'honneur étaient sauf. Elle avait mal, la corde l'avait blessé en lui mordant la chaire, elle n'était plus trop d'humeur à faire des blagues idiotes... pendant deux secondes.

Les pattes en compotes, elle saisit avec l'une d'elles la corde et tira deux fois dessus :

- Dring ding ! On demande Dagger à l'accueil...

Comme une mécanique bien huilée, l'arrivée tant attendue de l'étalon ne se fit pas attendre, mais Castle ne s'attendait pas à ce qu'il soit aussi... suicidaire ?

- Il va se faire très mal...

La descente de Dagger fut plus rapide et brutale que prévue et lorsqu'il essaya de ralentir sa chute comme l'avait tenté Castle, avec un peu plus de succès si on oubliait les tas de cailloux et de débrit qu'il entraînait avec lui.

- Il va vraiment se faire très mal...

Lorsque la corde se cassa et que l'étalon se fracassa, ou plutôt fracassa un excroissance rocheuse, la Crsitalline se demanda si c'était une bonne chose : sa chute avait été ralenti, mais Dagger était-il assuré tout risque ?

- Il va vraiment se faire très mal sa race la mère la pu...

Le colosse atterri enfin à son tour. Sa cascade sans trucage avait duré seulement quelques seconde, et Castle n'avait pas le cœur à lui demander de la refaire. A la place, elle se précipita vers lui.

- T'es encore en vie ?! Tu as fait une p meeh tin de chute de trois mètres après ta dernière collision... La vache ! T'es salement amoché !

La vitalité de Dagger était surprenante. Mais en quoi était-il fait ? Castle n'était pas médecin ni guérisseuse, mais elle pouvait voir que l'étalon avait pris cher. Elle le palpa rapidement :

- Pas croyable, tu es presque en un seul morceau ! A part des côtes cassées et une commotion... Non vraiment... je ne comprends...

Elle remarqua les débris autour du blessé, et finalement rectifia :

- En fait si... je comprends : c'était du gré tendre. Ça a bien amorti ta chute.

Même si elle avait l'impression d'avoir les entrailles mixées et que le sol bougeait un peu sous ses sabots, Castle prêta assistance à son acolyte pour l'aider à se relever.

- Trouvons une grotte, ou n'importe quoi... Mais ne restons pas ici.

Clopin-clopant, la Cristalline usa de ses dernières forces pour soutenir le chasseur et l'aida à avancer. Elle avait repéré une autre grotte non-loin alors qu'ils avaient auparavant progressé vers l'Antre, un trou assez profond pour s'y terrer.

Enfin arrivée, Castle s'écroula de fatigue en crachant encore un peu de sang :

- Ha... ha... ha... J'aurai dû écouter mes parents et être jument au foyer... j'ai toujours été une bonne maîtresse de maison... ouche...

Castle se tordit de douleur en se tenant le ventre : les gemmes avalées ne lui faisaient aucun bien.

- Je veux mouuuurrirrrrrr...

Elle se ressaisit aussitôt :

- Mais pas maintenant... Arg... ça ira mieux dans pas trop longtemps...

Elle roula faiblement vers Dagger :

- Tu tiens le choc ? On devrait parfaire notre système de fuite, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Ven 30 Juin - 2:28

« - Mon système… Keurf !... Est parfait REUH, REUH ! … Je vais écrire un guide sur comment fuir les... KOF KOF !… Dragons outragé... » Fit-il ironiquement, à la fois rieur et souffrant, remerciant d'un geste de la tête l'exploratrice, son esprit revenant un peu plus dans le présent.

Inspirant difficilement, l'étalon clignât longuement des yeux. Et répondit, d'une voix crasseuse :

« - J'pète la forme : Jamais été meilleur. » Lâcha t-il, secouant devant lui ses pattes.

Il avait un peu l'impression de mourir. Mais ça allait, c'était plutôt correct, il pouvait pas s'allonger, par contre, pas sans grimacer. Il contractait ses pattes à répétition, murmurant un quelconque mantra. Il se redressa finalement, grimaçant alors que ses jambes faisaient un son pas vraiment naturel. S'examinant enfin, l'étalon fit la moue en réalisant qu'il avait une douleur sourde dans l'échine, et de vilains hématomes à l'arrière-train, avec lequel il était douloureux de s’asseoir : Il s'était littéralement brisé le cul : Si c'était pas aussi désagréable, ce serait marrant : Il avait d’impressionnante marque autour des bras. C'était la corde, qui avait fait ça ?

S'étant repris, il glissa un œil dehors, essayant d'entendre un rugissement au milieu des sons grondants des Badlands : Il laissa un regard glisser sur l'exploratrice : Ils ne pouvaient pas rester ici, et elle semblait avoir du mal à respirer… Il remarqua les impressionnantes marques autour de son buste,devinant la même trace de corde : ça l'avait plus creusée, sûrement à cause de son poids : Dagger avait eu ses muscles pour résister à la traction de la corde, alors qu'elle avait du être passablement plus… écrasée par la corde.

Il s'approcha : ça n'avait pas l'air trop profond. Il grommela en sentant une douleur sourde grimper dans son torse, il… Il allait bien. Il pouvait courir.
Il pouvait toujours courir. Il était fait pour ça :

« -Castle, ... Urrgm...il faut bouger, on peut pas rester là, il va nous trouver ...Kof!...: Tu peux toujours courir ? Ça ira, tes cotes ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Ven 30 Juin - 20:55

Même très amoché, Dagger arrivait à faire de l'humour. Ils avaient finalement bien des choses en commun : le goût du risque, des plans foireux mais qui fonctionnaient, des richesses et des blagues douteuses.

- Hi hi hi ! Ne me fais pas rire, j'ai déjà assez mal aux côtes.

L'étalon était aussi dans le vrai : ils devaient partir d'ici. Mais impossible de savoir si le Dragon allait se libérer du piège collant prochainement. Castle en convint à l'idée de courir : la meilleure stratégie, surtout face à un ennemi de cinq mètre avec des écailles, des griffes acérées, un lance flamme et tout un tas de saloperie. Mais avec sagesse, la Cristalline sortie de son paquetage un baume pour ses blessures : hors de question de crapahuter dans son état sans un petit soulagement.

- Un instant... on ne gagnera rien à aggraver de suite nos bobos...

Elle badigeonna ses plaies avec soin avant de s'occuper de Dagger. Le bourrin était plus amoché qu'elle, si bien qu'elle vida le récipient ; ce qui faisait un tout petit peu de place pour elle.

- Ça ne guérira pas de suite, mais ça aidera.

Cette pause lui avait fait un peu de bien, et elle avait un peu moins mal. Hors de question de souffrir d'avantage dans la course : ils seraient fatalement ralenti par la douleur. Mais le pire était que cette désagréable sensation était un signal d'alarme que le corps envoyait pour avertir qu'il ne tiendrait pas longtemps. Alors autant le ménager plutôt que de lui faire tester ses limites.

- On est bon. Je te propose de courir comme tu peux, je ferais de mon mieux pour suivre...

Tremblante d'anxiété, Castle fit craquer ses articulations avant de s'élancer. La jument grise économisait les quelques forces qu'elle avait gagné, mais elle galopait à une vitesse honorable. Ses côtes et ses intestins étaient en feu, mais elle n'avait pas l'intention d'abandonner : elle souffrirait le temps qu'il faudrait ; elle n'était pas douillette, même sans drogue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Sam 1 Juil - 0:48

Frissonnant au contact froid de l'agréable baume, l'étalon hocha le museau, savourant l'anesthésiante chaleur qui se diffusait dans ses pattes. Osant les étirer, il observa ensuite la Terrestre jusqu'à qu'elle respire mieux.

Alors qu'ils s'élançaient l'étalon jetait à intervalles réguliers coup d’œil sur coup dans les cieux, persuadé qu'un monstre ailé allait finir par en surgir pour essayer de les carboniser : Ils trébuchèrent quelques fois sur les reliefs rochex, faisant rouler les pierres : Mais ils progressaient vite, d'ici quelques dizaine de minutes, ils seraient hors des zones dites « profondes » des Badlands, hors des territoires dans lesquelles l'on pouvait croiser un saurien à taille variable selon le hasard.

Au fur et à mesure, l'étalon sentait son corps s'accordait, s'adapter. Survivre, à tout prix, ainsi fonctionnait sa Cutie Mark. Agrippant le moindre rebords rocheux pour s'en aider, il toussa de nombreuses fois, avant de n'expirez plus que par les naseaux : L'air était vicié de chaleur et de poussière, mais il ne sentait pas de menace.

Renâclant, l'étalon crachat dans le vide, s'orientant grâce à la grande boule de feu dans le ciel et la montre de Castle : Un fantastique petit outil que cette chose là… Massant ses maximillaires, l'étalon laissa son sac tomber : Castle allait l'air dans avoir assez, et lui n'avait pas pour seul devoir que de courir : Trouver un endroit un minimum sur et à l'abri de la chasse du saurien n'allait pas être facile : On avançait bien plus vite dans les airs que fixer au sol, glissant entre ses lèvres de la mâche, il grommela, mimant à la Terrestre de ralentir et de se détendre :

« - Marche m'tenant. » Fit-il, sustinct. « -Passe devant, 'vais essayez d'brouiller un peu les pistes : on cherche un endroit ou pioncer. Et d'main, on sort vraiment de ce trou.» Fit-il, en la laissant le dépasser : Nul doute que leur expédition touchait enfin à leur fin, si jamais ce maudit dragon ne le retrouvait pas.
Crapahutant, l'étalon toisa les environs : L'endroit regorgeait de cachettes naturelles, nul doute qu'ils trouveraient un trou assez grand et discret pour eux deux, la question étant d’espérer ne rien dérangez dans cette démarche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Dim 2 Juil - 22:10

Jamais les Badlands n'avaient paru si inhospitalières. Certes, le terrains escarpé ne convenait pas au sabots. Oui, l'air chargé de cendre et de souffre pouvait fossiliser les poumons d'une petite créature qui n'avait plus asses de souffle pour tousser et évacuer les saletés qui les obstruaient. Mais cela était plus supportable lorsqu'on était pas fourbu et écraser par du matériel et butin, et surtout lorsqu'on avait pas fait de l'alpinisme extrême en rappel approximatif. Non pas que Castle se plaignait, après tout ça lui avait sauvé la vie, mais elle préparerait un peu mieux ses expéditions.

Alors que Dagger faisait ses petites affaires, la jument ralenti le pas, quasiment à bout de force. Son cerveau était en revanche en pleine forme et fonctionnait aussi surement que les usines météos des Pégases. Elle repensait à ce qu'ils avaient traversé, et ce qui leur avait manqué. Alors qu'elle se traînait avec peine, toussant des petits caillots noirâtres, elle murmura alors qu'elle réfléchissait :

- Si seulement les Dragons, Murènes rocheuse et autres trucs carnivore avaient à craindre de nous, et non l'inverse... Nous n'aurions pas à nous esquinter comme ça.

Trop épuisée pour continuer, Castle se posa une minute. Elle en profita pour sortir de son sac un bout de tissus pour couvrir son museau et le protéger des vapeurs qui commençaient à lui tourner la tête. Elle sortie par la même occasion la coupe qu'elle avait pioché dans le magot du Dragon, la caressant pensivement du bout du sabot :

- Dire que cette merveille allait restée comme ça, juste une breloque qui ne servira que de... heu... à quoi sers-tu en fait ?

Tout en manipulant l'artefact, Castle essayait d'imaginer toutes les utilisations qu'un Dragon pouvait en faire. Et elle fut surprise de constater qu'il pouvait en avoir le même usage qu'elle même.

- En fait, peut-être qu'il tenait vraiment à toi ? Tu peux servir à mille chose... et moi... ben je t'ai... je t'ai volé.

La Cristalline l'avait admis : elle était une voleuse. Mais heureusement, son esprit vicieux et tordu se chargea de balayer ses scrupules :

- Mais lui t'a volé avant moi. Les Dragons sont autant orfèvres que moi une Licorne : impossible que tu sois sa propriété.

Elle regarda avec un amour presque malsain l'objet, puis vit son reflet dans la surface lisse et polie du calice. Ces grands yeux semblaient dévorer avidement la surface, aussi cupides et avides que ceux d'un authentique Dragon. Mais elle était un Poney, il était légitime de profiter du peu que la nature lui avait donné.

- Maintenant, tu es à moi...

Reposée et enfin en paix avec elle même, Castle se leva et continua sa marche. Le goût du sang et du souffre était moins présent sans sa bouche, mais sa gorge sèche lui indiquait qu'il était plus que temps de trouver un point d'eau. Hélas, ce n'était pas la denrée la plus présente dans les environs. Après avoir progressé un peu plus, la jument grise trouva enfin un chemin plus praticable. Ce dernier menait à une grotte assez grande pour deux poney fourbu. Ne se sentant plus de joie, Castle y trotta gaiement...

Exploration :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicorne
Alicorne
Messages : 1183
Date d'inscription : 03/04/2016

Feuille de personnage
Talent:
Rang:
Faction:
Dim 2 Juil - 22:10

Le membre 'Castle Lady' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de réussite' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylittleequestria.rpg-boards.com
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Mar 4 Juil - 2:51


« - Inspire, expire. »

Clignant des yeux, l'étalon continuait de toiser le ciel d'un air suspect : craignant que leur poursuivant n'y surgisse d'un instant à l'autre. Ayant silencieusement obtempérer lors de la pause de l'exploratrice, l'étalon reposait, appuyant son dos contre le sac rempli à ras-bord, balayant le sol de sa queue en inspirant lentement, recomposant ses forces.

Ils ne devaient pas rester trop exposé si longtemps : Ils devaient bouger, se cacher un minimum : Dagger pouvait être intimidant, mais il n'était pas l'apex predator ici : Il valait mieux s'abriter bientôt… Avant que les vraies tueurs ne se mettent en chasse d'un casse-croûte pour la soirée. Derrière lui, Castle murmurait des choses à son trésor : L'argent pouvait rendre fou, mais, sincèrement, il semblait qu'il manquait des cases à l'exploratrice depuis plus longtemps que ça… Elle s'éloigna alors quelque peu, à la recherche d'eau, sans doute.
L'étalon, toussotant faiblement, se redressa et commença à ré-agencer ses affaires sur son dos, quand le cri de l'exploratrice alerta soudain ses sens. Le sac gorgé de pierreries s'écrasa alors que le Terrestre galopait sur les traces de sa commanditaire : ça lui apprendra à la lâcher des yeux trop longtemps, tient !

Hume l'air, identifie la menace : Souffre, roche, écailles, cette odeur… Slingtail ? Bordel, ou les trouvait-elle ? Dépassant les roches noires lui dissimulant la situation, l'étalon aperçu enfin Castle, qui détalait entre les caillasses : Bordel, ou elle les trouvait ?

Inspire, expire.
Chasse.

L'étalon glissa un sabot à ses lèvres, un sifflement strident en échappant alors qu'il toisait la situation, cela ne délogea pas l'attention du Slingtail de sa cible, mais signala au moins à Castle qu'il arrivait. L'étalon la héla :

« - Castle ! Il va te lancer un rocher, ZIGZAGUE ! »

En effet, l'animal tentait dans un premier temps de mordre l'intruse : mais en voyant qu'elle lui échappa de ses foulées lestes, il n'allait pas tarder à tenter de l’assommer d'un de ses lancer : Ces bestioles étaient des frondes vivantes, ou plutôt des catapultes mobiles, vu la taille des caillasse qu'elle projetait.
Mais leur habitudes très claire rendait leur chasse possible, l'étalon se remit à courir. Le Slingtail eut le temps de lancer un rocher massif vers Castle, mais Dagger savait que celle-ci était assez leste pour lui échappez, même alourdi d'un sac, du moins, il espérait : Il ne lui laisserait pas le temps de lancer une autre de ces pierres massives : Un moulinet, deux moulinets, et le piolet qu'il avait en patte s'envola vers la créature, s'enfonçant dans son dos : Un cri rauque et l'attention de la créature en revint à lui. Trop tard pour elle, malheureusement, avec un son rauque, l'étalon s'enfonçait dans son flanc à toute berzingue, comme il le faisait si souvent :

Un slingtail était généralement plus gros qu'un poney, même si l'essentiel de leur corps était leur queue massive et musclée, à la fois arme et outil de lancer pour eux. Ils assommaient leurs proies à grands coup de caillasses et aller rudimentairement les consommer une fois ramenée au sol :
Heureusement, l'évolution les avait dépourvues d'arme extrêmement létales une fois au sol, si ce n'était les coups de leur queue : Ils faisaient gros, vus ainsi, mais ils étaient mou comme des pachydermes. Des dents faites pour aplatir, pas déchirer, ni s'enfoncer, et des pattes plates, courtes, des cornes énormes et défensive. Arme propre aux herbivores d'habitude :

Arquant son dos, l'étalon rugit et parvint à soulever la bête en la faisant rouler sur le dos : l'animal roula en mugissant de manière inquiète, sa queue battant le sol, l'étalon se plia pour esquiver la tête de celle-ci, se roulant précipitamment au sol alors que la tête de l'appendice fouettait l'air là ou se trouvait sa tête un moment auparavant : Il ne fallait JAMAIS laisser ces choses vous saisir : Elles pouvaient alors vous lancer à quelques vingtaines de mètres de hauteur : Ce qui, pour tout non-volant, signifiait une mort inévitable : L'étalon n'avait pas le moins l'attention du monde de vaincre cette animal ici : Pas assez de préparation, trop de danger.

Mais il avait bien l'intention de lui faire comprendre que cette proie là ne méritait pas qu'il sorte de son trou, ou qu'il continue de les assaillir une fois éloigné : Au lieu d'utiliser le maigre répit offert par la position du pâteux pour reculer et courir rejoindre l'exploratrice : Ce qui aurait laisser au Slingtail tout le loisir de continuer à les canarder de rocher gros comme eux. L'étalon fondit en avant : L'animal, le ventre exposé, devina le danger et se retourna aussitôt sur ses pattes, tournant sur lui-même pour balayer tout l'espace devant lui. Mais les réflexes forgé par l'habitude du chasseur l'immunisait à ce genre de surprise : Il bondit alors que les roches volèrent, menaçant de le faucher en plein air. Soulevées par le mouvement puissant de la créature, pas question d'affronter ce genre de choc, ça lui briserait toutes les pattes :

Compenser la différence de puissance par l'expérience : Ces créatures ne valaient pas des ours ! S'écrasant contre son dos, l'étalon roula à même le Slingtail, et se retint de tomber de celui-ci en agrippant sèchement le piolet, encore fiché dans le dos de celui-ci. Les mouvements s’enchaînèrent avec une certaine… fluidité, il ne s'agissait pas de rapidité, mais d’exécution rodée : Le mouvement qu'imprima l'étalon à l'arme fit monter un rugissement rauque de la gorge de l'animal, soudainement anxieux maintenant que… que cette CHOSE marchait sur sa tête : L'étalon le frappa, une, puis deux fois, sans émettre d'autre son que des inspirations lourde, son piolet lestant des trous le trous de Slingtail, qui tenta dans un premier temps de le secouer hors de son dos. Sans espoir. L'étalon avait enroulé sa patte d'appuis dans ses poils, et n'avait qu'à serrer de toute ses forces, il s'écrasa contre le Singtail pour esquiver l'un de ses revers queue, qu'il fixait du coin de l’œil, adressant un troisième coup à la bestiole. Qui émit un gémissement haineux et douloureux:

L'animal était malin, et fut capable de réagir avec une certaine rapidité, heureusement, le Slingtail n'avait aucune arme avec laquelle surprendre l'étalon. Le premier réflexe d'un animal plus bête aurait été de se rouler au sol à nouveau : Ce que Dagger aurait puni d'autres lacération et aurait réchappé sans souci : Non, le Slingtail était malin, et avait profité de son précédent mouvement pour récolter multitudes de roches dans la tête de sa queue, et il fouetta l'air de celle-ci, amorçant un mouvement pour projeter depuis sa gauche le gravier sur son dos : Son échine épaisse ne craignait pas un tel barrage rocheux, mais même un caillou de la taille d'un bête fer pouvait causer une concussion à Dagger si celui-ci le prenait avec la vélocité suffisante.

Pas assez malin.
Le Slingtail sentit une pression zelée et terrible sur l'une de ses trois cornes, qui menaçait soudainement de se rompre, basculant avec tout son poids : L'étalon agrippait l'une des cornes et forçait l'animal à pivoter en plongeant juste à droite de son visage, rendant son jet hasardeux et se mettant à l'abri des pierres véloces, qui rebondirent sur l'échine désertée du monstre : Celui-ci y vit l'occasion de tenter d'engloutir le Terrestre, d'un happement de sa bouche grotesque : Certes, celle-ci n'était pas faite pour déchirer la chair des impudents, mais nul doute que la pression pourrait rapidement réduire l'étalon en bouillie.

Il commit l'erreur d'ouvrir sa gigantesque bouche, et, avant qu'il ne puisse la refermer sur l'intrus, le piolet de l'étalon s'enfonça brutalement dans son palais. Bondissant lestement en laissant cette fois-ci le piolet fiché là, la créature eu le réflexe douloureux de fermer la gueule, la rouvrant à plusieurs reprises et reculant en paniquant, surprise par l'incroyable douleur qui l'envahissait à chaque tentatives : Avec ses pattes trop courtes, un Slingtail ne pouvait tout simplement pas atteindre son propre palais, et sa langue pâteuse allait mettre un certain moment à déloger cette écharde énorme. S'il parvenait à rassembler assez de temps et de courage pour affrontez la douleur.

Ce qu'il n'avait pas le temps de faire face à cette… chose !
Ils échangèrent un regard, le Slingtail tentant de recracher la chose enfoncé dans son palais. Dagger inspirait difficilement, le souffre… Il grondat, agacé. L'étalon fit mine d'avancer, roulant des épaules, l'expression décomposé en quelque chose de haineux, l'animal recula.
Le Slingtail ne les poursuivrait pas, du moins, pas desuite: Dorénavant sur qu'il lui avait foutu la frousse de sa vie, l'étalon détala sur les traces de Castle : La hélant. Il la rattrapa vite : Elle l'avait entendu la première fois :

« - Huff...huf… Castle !? Castle ! On bouge, on laisse la grotte à ce truc, Huff… huff...On reste ensemble, cette fois, d'accord ?…. Dieu, Huff...ou tu trouves ces trucs là ?… Sérieux ?... » Fit-il en descendant à ses cotés : Aller… Ils devaient dormir, bientôt… pas question de faire ça à ciel ouvert…

« - Allez, faut bouger, si Slingtail va finir par nous canarder à nouveau ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Mer 5 Juil - 19:11

Une chance que l'ami Dagger n'était jamais loin ; cela évitait à l'archéologue de perdre du temps et des forces à aller le chercher. En plus, il semblait bien connaître la bestiole qui habitait la grotte : sa mise en garde fut précieuse. Jetant un coup d’œil au ciel, la jument aperçue à temps le rocher tomber droit sur elle. Pas croyable, commente cette créature arrivait à balancer une telle masse à cette hauteur ? Pire : elle savait bigrement bien viser. D'un bon latéral elle esquiva le rocher 747 express pour Castle, puis les 747 éclats qui lui étaient tout autant destinés.

Elle suivit les conseils du chasseur et commença à serpenter entre des rochers pour rendre sa trajectoire imprévisible. Courir encore et encore pour sa vie, les poneys n'étaient pas des proies facile en raison de leur corps taillé pour la course, Castle plus que jamais. Même alourdie par ses affaires et les pierres précieuses brutes qu'elle avait avalé, la jument savait que chaque seconde de course lui était indispensable. Si elle arrêtait, elle mourrait, et Castle ne voulait pas mourir. Courir ou mourir, son choix était vite fait.

Une fois hors de danger, elle grimpa sur un monticule pour voir où en était son acolyte. Ne le voyant nulle-part malgré sa position élevée, elle sortie sa longue vue pour observer les alentours et tenter de repérer Dagger. Bien qu'elle aurait normalement fui sans demander son reste, Castle ne pouvait se résoudre à abandonner son compagnon...

Si seulement elle n'avait pas été baignée et imprégnée par les idéaux des Cristallins, elle aurait abandonné à son sort l'étalon qui pouvait de toute façon s'en sortir tout seul. Mais de nature diligente et serviable, la jument ne pouvait laisser tomber quelqu'un qui l'avait aidé, et pas qu'un peu. Mais que pouvait-elle faire ? Elle n'était pas une combattante ni une magicienne, et plus faible qu'un Terrestre normal. Sa résistance digne d'une Ânesse était utile pour transporter des charges sur de longue distance, mais pour cogner dur elle se posait là.

A force de balayer les alentours, elle repéra enfin Dagger. Il était visiblement en train de s'expliquer gentiment à grands coups d'arguments massues avec le Slingtail. Castle observa avec intérêt le passionnant combat. La créature avait tout pour elle, mais le puissant chasseur semblait savoir comment s'y prendre et molesta en bonne et du forme le prédateur trapu. Le sourire sadique de la jument étira ses lèvres quand elle vit l'issue du combat : voir les autres qui lui voulait du mal souffrir lui plaisait. Lorsque Dagger arriva à sa hauteur et fit par de ses remarques, et elle lui répondit avec un air mi figue, mi raisin :

- En fait, ce sont ces choses qui me trouvent. Bienvenu dans mon univers, Dagger.

Elle réajusta les sangles de son sac et ses sacoches, puis continua en indiquant un chemin naturel qui amenait vers la sortie des Badlands :

- Tu as raison : ensemble ou pourra surveiller mutuellement nos arrières. On a encore un peu de route, mais les cavernes suivantes seront plus sûre normalement.

Le duo progressa ainsi dans les étendues désertiques et torturée, leur crinière emmêlée fouettant l'air chargé de centre et de souffre. Castle avait ralentie la cadence : elle était épuisée, assoiffée et rêvait de s'allonger dans un endroit sûr. Ce dernier arriva lorsque la nuit tomba, faisant chuter la température drastiquement : une grotte visiblement vide fut repérée par la Cristalline.

- Je crois que je reconnais cette grotte. Il y a un peu d'eau dedans, mais elle aura besoin d'être bouillie.

Prenant possession des lieux, la jument commença à monter un bivouac de fortune, prépara un petit feu pour faire bouillir l'eau récolté dans les profondeurs de la grotte. Elle avait utilisé tout le combustible qui lui restait, et les provisions allaient manquer. Avec un soupir, elle regarda la viande empoisonnée au narcotique qu'elle avait placé non-loin d'eux vers l'entrée de la grotte comme piège improvisé.

- Si seulement nous pouvions nous nourrir de pierre comme les dragons, nous n'aurions plus à connaitre la famine et le dur travail de la terre... Nous serions libre. Voir même de la viande ça nous sauverait...

Elle fit craquer son cou et secoua sa crinière :

- Rien qu'avec ce Slingtail, nous aurions de quoi manger pour des semaines... Si seulement la viande n'avait pas... non... oublies ce que j'ai dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Mer 5 Juil - 22:55

L'étalon se laissa chuter : Il avait mal partout, et franchement, ce Slingtail l'avait mis d’appétit : Il voulait chasser, vraiment : Mais il s’agissait là d'une mission d'escorte, il ne pouvait pas prendre le risque d'étendre son territoire. Surtout maintenant, alors qu'il avait besoin de repos, et surtout ici, ou jouer les prédateur risquait rapidement d'amener l'attention de quelqu'un de bien plus haut sur la chaîne… L'étalon était fort à ce jeu, pour son espèce, mais son simple régime faisait qu'il existait tout un monde au-delà du sien… Celui des Apex.

Se redressant légèrement, l'étalon fit l’effort de tirer de son sac son duvet, histoire de ne pas bousiller son dos sur le sol.

- Si seulement nous pouvions nous nourrir de pierre comme les dragons, nous n'aurions plus à connaître la famine et le dur travail de la terre... Nous serions libre. Voir même de la viande ça nous sauverait... Rien qu'avec ce Slingtail, nous aurions de quoi manger pour des semaines... Si seulement la viande n'avait pas... non... oublies ce que j'ai dis.

Amusé par ce qu'elle évoquait, l'étalon pencha son museau, l'observant depuis sa position allongée : Ah ? Drôle d'idée : Il souffla d'ailleurs cela à voix haute :

- Drôle d'idée, en effet : J'veux dire, j'vois les avantages de la viande, toussa toussa, mais vu comment vive les dragons ou les prédateurs, ça m'étonne que tu les envies : Genre, chasser la salade, c'est quand même moins dangereux que s'affronter pour des gemmes ou de la viande…

C'était sincère, surtout de lui, qui s'avouait plus lié à la vie sauvage que d'autres : Il se souvint de la manière dont il avait achevé ce serpent, troisième tête d'une chimère… Il comprenait que certains fantasme la viande, il avait vu nombre de griffons ne pas comprendre comment il faisait avec ses patates et ses lentilles…
Il avait un certain charme à l'idée de se voir capable de consommer les créatures qu'il parvenait à vaincre : Après tout, elle ne se retenait pas quand elle tuait quelque chose, elle… Mais quand on est prédateur… On mène une vie de combat, alors qu'en tant qu'herbivore, l'on pouvait vivre une vie de fuite, et de prudence. Certains prédateurs agissait en grande meute… Mais le conflit restait présent. En y songeant, l'étalon se disait bien qu'il y excellerait… Mais ce n'était pas forcément une vie que l'on pouvait vouloir… Si les proies manquaient, on s’entre déchirent… On se bat pour celles que que l'on obtient, parfois, on ce bat même CONTRE les proies…

Et les dragons, alors, eux, olalala… Il n'y avait probablement pa de mode de vie plus dur ou élitiste. La faiblesse entraînait la faiblesse, et les fort, amassant des richesses, devenait énormes et plus puissant encore. Une vie d'avarice désespéré, ou la richesse égalait le pouvoir… C'était au fond vrai pour bien 'autre espèces, et même les poneys… Mais c'était tant… exacerbé, chez eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Ven 7 Juil - 21:34

C'était un bien étrange spectacle que de voir l'infatigable For'Other se poser, dans le sens qu'il ne semblait pas prêt de repartir comme d'ordinaire. Mais que mangeait-il au petit déjeuné celui-ci ? En tout cas, parlant de manger Castle l'écoutait avec attention. Bizarre que ce casse-cou parlait de prudence, mais au fond cela était cohérent avec le fait qu'il était toujours en vie.

La jument se pelota douloureusement dans sa couverture : le froid envahissait les lieux et son maigre feu ne lui permettait pas de se chauffer correctement. Son corps tout entier lui faisait mal, elle était épuisée et elle se demandait combien de temps elle tiendrait. Pour se changer les idées, elle répondit avec sérieux :

- Je ne suis pas vraiment partante pour chasser, en effet. Mais pouvoir se nourrir de tout ce qu'on trouve pourrait pas mal sauver la vie. Je n'ai pas besoin de griffe, ce croc ou de venin pour me battre, je n'ai qu'à poser un piège ou deux et il n'y a plus qu'à se servir ensuite.

Castle bailla à s'en décrocher la mâchoire :

- Je ne compte pas le nombre de fois où des animaux hostiles se sont fait avoir. La course à la puissance ne m'intéresse pas. On ne gagne rien à vouloir suivre la voie du plus fort : on finit toujours par tomber sur plus costaux que soit...

Avec un pauvre sourire, la jument expliqua son point de vu :

- Je ne veux pas que les créatures meurent... mais pas de pitié quand je n'ai plus le choix. Heureusement que tu a été là. Un jour, peut-être, je trouverai un moyen de nous éviter les désagréments qu'on a eut aujourd'hui.

Castle savait qu'elle était limitée physiquement, qu'aucune magie active ne lui serait accessible, ni aile pour l'aider à échapper au danger. Mais elle avait entendu parler d'objets et autres artefacts qui détenaient de puissants pouvoirs, des puissances occultes qui permettraient à un simple Terrestre de manipuler ce qui lui était naturellement impossible. C'était ce pourquoi Castle recherchait aussi avidement des trésors et secrets ; un jour, elle trouverait forcement ce qu'elle convoitait. Mais en attendant, l'archéologue entreposait avant tout nombre de babiole et de richesse sous divers forme. Pire qu'un Dragon, sa chambre au Crystal Empire ressemblait de plus en plus à un capharnaüm.

- Je vais dormir, là. Bonne nuit, Dagger...

Sans se faire prier, la jument ferma l’œil et s’assoupit. Malgré les dangers traversés et les émotions, un repos bien mérité ne se faisait plus attendre. Et depuis qu'elle avait arrêté les drogues, elle dormait bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Sam 8 Juil - 21:33

Sommeil. Les yeux de l'étalon clignotèrent, lentement : Il identifiait l'heure à la faim qu'il ressentait : son estomac était son horloge interne qui le lui précisait, la seule horloge en laquelle il croyait : Son corps.
Mais celui-ci ne faisait que lui crier qu'il avait faim, si faim! Qu'était-ce que cette douleur sourde son ventre, ce grincement dans ses tripes ? Il frissonna, animé de terreur : Ce n'était pas normal, il trotta en direction de l'extérieur de la grotte, déglutissant. Il bavait, bavait de manière ininterrompue.

Dépassant la caverne, l'étalon inspira difficilement l'air de l'extérieur, quelque chose grinçait...Cette faim incroyable ! Ce besoin qu'il avait de… de mordre ! Il regarda en arrière, espérant voir Castle :
Il ne vit que quelque chose de déformé.
Une silhouette, aux yeux éteint et la mâchoire déformée. Qui mangeait… de la chair.
L'os qui craque sous la dent résonna. Il avait l'impression que...que quelque chose perçait son crane. Il renâclât : Qu'était-ce animal, qu'il voyait dans son reflet ? Quel était celui qui appréciait sa curée, en contrebas ? Ce n'était pas de la faim, qu'il ressentait : C'était de la peur. Une terreur qui lui tordait les boyaux.

Dagger eut envie de vomir.

L'étalon se releva, en sueur, il avait dormi trop profondément : Il ne se serait pas réveillé si quelque chose s'était approché ce soir, toussant, il se redressa : écoutant son ventre… Il n'était pas encore le midi d'aujourd'hui, Castle était réveillé ?
Il se redressa, sentant ses armes contre lui… Il était là, c'était le monde réel, il était là. Il était présent : Discipline, Dagger, au travail.

« - Castle, tu es là ? Il faut partir : On sors des Badlands, aujourd'hui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Lun 10 Juil - 19:28

- Castle Lady... la cupidité est un vilain défaut...

Agrippée à ses trésors comme un Dragon sur son magot, l'archéologue toisait d'un air méchant sa mère qui s'échinait à lui faire la morale.

- Bla bla bla bla bla...

D'un geste dédaigneux, la jument grise envoya une gemme sur la tête de la Licorne aux trais durs, lui arrachant un petit cri de douleur.

- Si tu crois pouvoir me faire la morale à moi, maman, tu te fourres le sabot dans l’œil jusqu'à l'omoplate.

Home Hearth frotta sa joue meurtrie tout en foudroyant sa fille du regard :

- Comme oses-tu ? Je suis ta mère, et tu ne me parles jamais comme ça d'habitude...

- Ta gueule.

La réponse avait été dite d'un ton aussi amicale qu'elle fut brève. Castle continua une fois le silence obtenue :

- D'habitude, j'aime ma mère malgré le fait qu'elle ne m'a pas donné de corne ou d'ailes. Mais là c'est différent : tu es dans MON rêve et il est trop beau pour que tu viennes le gâcher.

- Comment ?

La jeune jument se prélassa dans son lit d'or et de pierreries, comme un gros chat sur un coussin, avant de répondre tranquillement :

- Fais pas la surprise : ça fait des années que j'ai appris à faire des rêves conscients. Mais il faut toujours que quelque-chose cloche et me gâche tout. Là, tu gâches mon rêve et c'est pas cool du tout ! Est-ce que je gâche tes rêves, moi ? Non.

Castle attrapa une gemme qu'elle croqua à belles dents. Délicieuse... elle avait un goût de bonbon.

- Donc, soit gentille et barres-toi d'ici. Ce trésor est à moi et j'en profiterai aussi longtemps que ce rêve durera.

Le bout de la queue de Castle se tordit pour donner forme à une espèce de mains qui claqua des doigts ; faisant disparaître Home Hearth.

- C'est bien mieux comme ça.

L'impertinente fit un triple salto avant pour plonger dans sa piscine de bits. Après quelques brasses, elle s'immobilisa et ronchonna :

- J'ai encore faim...

Puis un éclair de génie plus tard :

- Mais j'y pense... ce trésor peut me servir à autre chose !

La jument attrapa de pièces pour les amener au comptoir de son père :

- Papa ! Il me faut à manger ! J'ai faim et je suis coincé aux Badlands avec plus beaucoup de vivre...

Le Pégase qui l'attendait n'était pas de bonne humeur. Après un soupir, il répondit :

- Lady... Tu penses que j'accepterai de te vendre quoi que ce soit ? Tu n'es qu'une voleuse et une menteuse. Et après ce que tu as dit à ta mère, je...

- La la la ♫ J'entends rien ! ♪

Un claquement de "doigt" plus tard, Sky Stronghold disparu.

- Pourquoi faut-il que mes parents soient aussi chiants dans mes rêves ? D'ordinaires ils sont cools et ils croient tous ce que je leur raconte. Je suis leur chouchoute... mais il me font des reproches dans mes propres rêves.

Les pièces se transformèrent en petits gâteaux qui disparurent à leur tour dans l'estomac de Castle. Mais cela ne soulagea pas sa faim. Comme animée d'une frénésie, Castle recommença, mais en vain. Plus elle mangeait son trésor, plus elle avait faim.

- C'est pas vrai ! C'est plus un rêve, c'est un cauchemar...

Alors qu'elle mordait dans un diamant gros comme une mandarine, Dagger la secoua :

- Castle, tu es là ? Il faut partir : On sors des Badlands, aujourd'hui.

- Pas maintenant, Dagger ! Tu vois pas que je suis occupé à manger ?

Mais heureusement pour elle, la deuxième partie de la phrase du chasseur fut un bon argument :

- Tu as raison ! Je suis dans les Badlands... et je dois rentrer et arrêter de manger des pierres...

Une douleur violente lui vrilla les entrailles, ce qui la réveilla définitivement.

Tordue dans sa couette, Castle se rappela de tout à son auto-réveil brutal. Leur expédition, le vol du trésor du Dragon, leur fuite et l'attaque du Slingtail... et aussi les pierres précieuses qu'elle transportait dans son ventre !

- Hiii... J'ai mal... P oops tain... Plus jamais je ne mangerais de pierre... plus jamais...

Les intestins en miette, elle se releva quand même, à moitié sonnée par le sommeil chassé rapidement. Pour oublier ses petits malheurs, elle ne fit pas plus de commentaire et rassembla très rapidement ses affaires.

- C'est bon, chui prête... On y va, comme d'hab'.

Elle ignorait quelle heure il était et elle consulta donc sa montre : dix-heure vingt-et-un... Ils allait pouvoir se balader aux heures les plus chaudes. Au moins ils ne mourraient pas de froid ; même si cela serait plus agréable que de mourir de faim. Mais au final, mourir tout court n'était pas le meilleur plan de l'univers.

Sans se faire prier, Castle sortie de la grotte avec prudence avant de trotter à travers les rochers escarpés.

- Si tu as une idée ou une suggestion, je veux bien l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Mar 11 Juil - 19:42

« - Je n'ai guère de remarque à faire. » Fit l'étalon, attachant son colis. Il rejoignit doucement l'exploratrice, son sac se balançant au rythme de ses pas, en passant à son niveau, il souffla :

« - Le dragon nous aurait rattrapé durant la nuit si jamais il nous pourchassait encore : il a perdu notre trace, nous n'avons plus grande crainte à avoir, si ce n'est les dangers inhérents à la… région. »

Claquant de la langue, ils se mirent en marche, les cieux agités grondant en permanence… La neige lui manquait, l'air était sec, ici… Plissant les yeux, il fit une grimace amusé, observant les flancs de Castle, qui les avait serré un moment auparavant en gémissant qu'elle n'aurait pas du manger de pierre… Elle était sérieuse ?

« - Après, je peux tout de même vous conseiller de rester sur un régime plus classique ? Je sais que vous avez faim, mais des caillasses ? » L'étalon doutait du sérieux de ce qu'elle avait dit, pensant qu'elle faisait étrangement référence à leur discussion d'hier : Mais elle n'avait pas l'air de… de blaguer, elle avait vraiment avaler des cailloux ? Dieu, tu m'étonnes qu'elle avait l'air en mauvais état…

En dépassant une crête, il virent enfin la neige : Soit l'extérieur des Badlands, la couverture blanche était devenu synonyme du monde connu : Les poneys s'étaient habitués à ce voile constant de flocons… Mais il y avait encore un peu de marche à faire : Au-delà de cette frontière, ils pourraient enfin se séparer : Qu'il sache, sa commanditaire ne vivait pas parmi les siens : Ils se sépareraient à la prochaine caravane une fois qu'ils auraient atteint une route… Dagger était plus confiant sur ces territoires là : Sans être un Apex prédateur, il était relativement plus haut sur la chaîne alimentaire… Celle des Badlands était plus mouvementée…

Roulant des épaules, l'étalon laissa un grognement lui échapper : « - Nous y somme bientôt, Castle, vous allez pouvoir vous baignez dans votre butin… Et moi dans un bon bain. » Fit-il: Ils seraient bien soulagés une fois que tout ce poids aura quitté ses épaules...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Jeu 13 Juil - 1:12

Castle écouta d'une oreille attentive les remarques et recommandation de Dagger, et elle ne peut s'empêcher de répondre avec ironie :

- C'est pas très rassurant, ça...

Et lorsqu'il fut question de ce qu'avait avalé la jument grise, elle pouffa sans pouvoir cacher son malaise :

- Hi hi hi... En fait c'est vrai que les pierres ça ne me réussi pas... J'aurais du manger du fer : il parait que c'est bon pour la santé, hi hi hi...

Impossible de savoir si elle était sérieuse, mais les gemmes brutes parcourant des intestins lui arrachèrent tout de même une nouvelle grimace qu'elle ne pouvait maquiller en rictus.

Depuis combien de temps marchaient-ils ? Castle ne saurait le dire... si elle n'avait pas une montre avec elle. Ce petit bijou était bien pratique, surtout qu'il lui donnait une idée de leur vitesse en kilomètre à l'heure. Ils ne progressaient de pas beaucoup, mais ils progressaient tout de même ; mieux que rien.

Mais où donc Daggy trouvait toute cette énergie ? Il avait encaissé une quantité monstrueuse de dégât, combattu tout une armée de créatures hostiles... enfin pas vraiment une armée mais de quoi rivaliser avec. Mais il était encore présent, bien vivant et encore débordant d'énergie. Les Terrestres étaient connus pour leur forces et leur robustesse, autant ce brave For'Other était plus proche du Dragon ponyforme que d'un pacifique équin.

Arrivant enfin devant un blanc plus familier et rassurant, Castle sautilla sur place avant d'arrêter à cause de son chargement, empaqueté ou avalé.

- J'avoue que ça me manquait un peu, tout ce blanc. Et je t'avoue aussi qu'un bon bain avec un bon premier vrai repas me plairait tout aussi... mais je garde mon trésor quand même, hu hu hu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Jeu 13 Juil - 18:52


L'étalon hocha avidement la tête à sa remarque, et une demi-heure plus tard, ils purent savourer le contact froid de la neige contre leur patte -ainsi qu'une rasade d'eau, évidemment.- En réalité, ça ne voulait pas dire qu'ils étaient à l'abri ou à destination pour autant, mais il était dur de ne pas être soulagé, il fallait l'avouer.

L'étalon profita de la pause providentielle qu'ils prirent pour boire pour se vêtir un peu plus : On reprenait l'expédition dans un contexte moins hostile, mais plus glacé, dorénavant… clignant des yeux, il prit le temps de mouiller ses avant-bras, se sentant comme asséché… Mais cette sensation n'était du qu'à la fatigue : Ils reprirent vite leur route, traversant ensembles les derniers kilomètres qui les séparait d'une route civilisé, ou ils croiseraient tôt au tard l'une des caravanes courant ces routes…

Expirant doucement en observant l'horizon, l'étalon laissa chuter son sac à ses pieds, s'asseyant : Ils pouvaient continuer à avancer ensemble, mais l'objectif avait été atteint, d'ici quelques heures, ils croiseraient forcément des marchands, ou des mules, l'un d'autre eux retournerait au Earth Village, et l'autre vers l'Empire de Crystal.

Ils pouvaient profiter du temps qu'il leur rester pour partager correctement ce qu'ils avaient amassé : Dagger avaient beaucoup des trésors de l'exploratrice sur le dos : Il était temps de ré-distribuer ces possessions… S'étirant l'échine après s'être liberé du poids qui la torturait, celle-ci craquant de part en part, l'étalon siffla, glissant un pan de neige entre ses dents, avalant la neige fondue goulûment :

« - Eh bien, il est peut-être temps départager tout ce que l'on a sur le dos, Castle : Tu veux compter tes pièces et tes pierres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 254
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28

Feuille de personnage
Talent: Esprit vif
Rang: A
Faction: Neutre
Ven 14 Juil - 0:07

Jamais la neige n'avait été autant la bienvenue, pour une fois que de l'eau solidifiée servait à quelque-chose. Saisissant sa coupe remplie d'une généreuse quantité de la matière blanche, Castle Lady y versa un fond d'alcool fort pour la faire fondre et la rendre plus potable. On ne savait jamais avec l'eau, même à l'état de flocons tassés. Le mélange fini, la jument grise imita le chasseur en se désaltérant. Le petit goût apporté par l'eau de vie ultra-forte la revigorait en plus de l'aider à supporter le froid pénétrant. Maintenant que le climat volcanique des Badlands avait laissé la place à des étendues glaciales et blanches.

- Depuis combien de temps cet hiver dur, m'enfin... j'avais un peu espéré que ça se calme pendant notre excursion, mais là c'est raté. Au moins on ne mourra pas de soif.

La Cristalline se prépara une nouvelle rasade avant de continuer après s'être désaltérée un peu plus, observant Dagger se décharger de son matos :

- Pour le partage, c'est très simple en fait : tant qu'il y a de la place, tu peux prendre ce que tu veux. Je te demanderais juste de me laisser deux ou trois machins...

Elle se débarrassa à son tour de son matériel et fit l'inventaire. Après avoir damé un espace pour y étaler sa couverture, Castle disposa leur butin : tout un tas de pierreries brutes, un autre de gemmes taillées, plusieurs bourse de pièces anciennes dont certaines étaient en or ou en argent terni, un dépôt de cristaux luminescents, la coupe finement décorée et quelques diamant de qualité correcte.

- J'aimerais que tu me laisses quelques pièces pour que je puisse les examiner et les faire évaluer à l'Empire. La coupe je la garde tout comme les pierres qui brillent un peu dans le noir. Le reste, tu as ce qu'il te faut pour compléter ton payement.

La jument se garda bien de dire qu'elle transportait dans son bedon suffisamment de richesse pour avoir un pourcentage en plus généreux.

Une fois son paquetage refait au propre, Castle Lady avait une véritable petite fortune avec elle. Mieux encore : il en restait encore pour que Dagger ne soit pas vexé, bien assez pour qu'il s'estime gagnant par rapport à son employeuse.

- On fait comme ça ? On en est presque à cinquante-cinquante : j'ai la coupe et les cristaux zarbis, mais toi tu as un peu plus de gemmes brutes et taillées. Moi je trouve qu'on est bon.

L'étalon semblait d'excellente humeur, une bonne chose pour un partage de richesse qui souvent finissait en bagarre. Castle devait alors fuir à toute patte avec ce qu'elle pouvait transporter, ou les attirer dans l'antre d'un animal qui ne fallait mieux pas déranger. Si le colosse en avait envi, il pouvait très bien molester la jument pour récupérer d'avantage ; et là la petite Castle Lady devrait montrer qu'elle avait autre chose que des pierreries dans le ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrestre 2 PU
Terrestre 2 PU
Messages : 414
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 19

Feuille de personnage
Talent: Survie
Rang: S
Faction: Earth
Ven 14 Juil - 23:57

Le spectacle des pierres entassés était agréables à l'oeil, presque angoissant,même. Un Sellulite aurait frolé un malaise en voyant tout cela : Une fois entre les pattes plus experte d'un véritable artisan, ces choses brillantes deviendrait de fabuleux outils, et de magnifique bijoux. L'étalon n'était peut-être pas des plus soigné, mais même lui appréciait l'idée de voir ce genre de chose retrouver leur places sur les marchés : Il était sensible à ce genre de beauté…
Ré-empaquatant ses affaires, finalement peu allégé, l'étalon s’accorda au nouveau poids sur ses épaules : C'était une très bonne affaire, à ces yeux, et il n'hésita pas à s'en étonner :

« - Vous êtes très généreuse, dis-donc : Je suis largement gagnant, dans cette affaire !»

Entre ses sabots, l'étalon fixait l'une des gemmes qu'ils avaient glanés : Il n’espérait pas tant… C'était une archélogiste plus qu'une chasseuse de trésors, peut-être ? En tout cas, il n'allait pas s'en plaindre ! Glissant un dernier regard sur Castle, il eu un sourire satisfait, et lui tendit sa patte. La paluche assez grosse pour broyez la sienne :

« - C'aura été dangereux, mais rentable, n'hésitez pas à me recontacter, si jamais vous voulez encore vous lancez tête la première dans la gorge d'un dragon. »

Il était temps de se séparez : Ils pouvaient attendre la prochaine caravane ensemble, mais ne prendrais probablement pas la direction, et l'étalon ne manquait jamais les occasions de s'exercer, ni de parcourir plus de territoires dans lequels il pouvait glaner quelques expériences… ou chasser : Rentrer à pieds ne lui était pas si improbable, dans son esprit, mais il doutait que Castle, maintenant qu'elle pouvait enfin simplement se permettre d'attendre, ne souhaite reprendre la route.

Il allait avoir pas mal à faire, reforguez tout cela sans trop y perdre serait long, mais très rentable. Ce qui tombait bien, l'étalon n'était pas toujours dans le besoin, mais renfloué sa bourse lui permettait quelques agréables folies, surtout qu'il avait hâte de retourner à GriffonStone, ou les malins griffons avaient toujours plus à lui proposer.

« - A une prochaine fois, peut-être ? » Souffla t-il, haussant les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des étoiles... ( PV Castle Lady) - Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Le papillon des étoiles
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Equestria :: Equestria :: Badlands :: Cavernes-
Sauter vers: